Le Saviez-Vous ► Dix histoires étonnantes d’animaux en 2016


 

De l’autre côté de l’océan, les animaux aussi ont fait la manchette en 2016. Certains pour une bonne cause alors que d’autre non
Nuage

 

Dix histoires étonnantes d’animaux en 2016


 

Couverture de "MusicforCats", un album de musique conçu pour les chats.

Couverture de « MusicforCats », un album de musique conçu pour les chats. © DR

Kangourous agresseurs, vaches accidentogènes, et grenouilles condamnées… Retour sur les animaux qui ont participé à l’actu de l’année 2016.

 

PAR ALIX RATOUIS ET MACIRÉ YANSANÉ

1. La brigade routière du district de Balaghat, dans le centre de l’Inde, a enduit de peinture phosphorescente les cornes de 300 vaches errantes, ce qui a permis de réduire le nombre des accidents qu’elles causaient durant la nuit.

2. Fin mai, un kangourou a rebondi sur une cycliste de 45 ans mesurant 1,63 m qui randonnait sur le Riesling Trail, en Australie. Bilan de la rencontre : trois côtes cassées et des implants mammaires explosés.

3. L’armée de l’air française a dressé 4 aigles royaux à chasser des drones. Capables de les repérer à plusieurs milliers de mètres et de les neutraliser, ils seront équipés d’un traceur GPS et d’une caméra pour repérer leurs pilotes.

4. L’association de protection animale L214 a dévoilé, en février, des vidéos accablantes sur l’abattoir du Vigan, dans le Gard. En mars, l’Assemblée a validé la création d’une commission d’enquête sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie en France.

5. Universal Music a sorti, le 28 octobre, un album pour chats , MusicforCats, mêlant ronronnements et musique classique. Il serait très efficace pour calmer les minets agités, au point que le label réfléchit à une version pour chiens et à une autre pour chevaux.

Méthane © DR

6. Des chercheurs danois de l’université d’Aarhus cherchent à créer une herbe non grasse qui faciliterait le transit des bovins et limiterait leurs pets, donc les rejets de méthane, gaz à effet de serre très polluant.

7. Constatant que son pays ne figurait pas sur Google Street View, une habitante des îles Féroé a équipé un mouton d’une caméra filmant à 360 degrés, dont elle a mis les images en ligne sur visitfaroeislands.com. Elle a lancé un appel aux 50 000 autres habitants pour qu’ils appareillent quelques-uns des 80 000 ovins que compte le territoire.

8. En Nouvelle-Galles-du-Sud, en Australie, faute de main-d’œuvre, des robots gardent des troupeaux de vaches. Alimentés par l’énergie solaire, ils peuvent prendre à distance la température des bêtes, les compter et mesurer la qualité du pâturage selon sa couleur. Il faut compter 1 robot pour 150 ruminants.

9. Les collégiens peuvent continuer à disséquer des souris en classe, au soulagement des professeurs de SVT. Le Conseil d’État a annulé, le 6 avril, une décision du ministère de l’Éducation nationale qui avait mal interprété le droit européen en interdisant cette pratique.

10. La cour d’appel de Bordeaux a condamné un couple à combler la mare de son jardin de Grignols, en Dordogne, inscrite au cadastre depuis un siècle. Leurs voisins étaient excédés par les nuisances sonores de la quarantaine de grenouilles qui y avaient élu domicile. Selon l’expert dépêché sur place, les coassements s’élevaient à 60 décibels, le bruit d’une machine à laver.

http://www.lepoint.fr/

Un serpent arc-en-ciel et un lézard dragon, «nouvelles» espèces de la région du Grand Mékong


Sitôt que de nouvelles espèces sont découvertes, sitôt on s’inquiète pour leur protection. Une perte de leur environnement et des gens qui veulent avoir dans leur collection une espèce rare sont des raisons des inquiétudes des scientifiques
Nuage

 

Un serpent arc-en-ciel et un lézard dragon, «nouvelles» espèces de la région du Grand Mékong

 

Un serpent aux couleurs de l’arc-en-ciel, une grenouille minuscule et un lézard semblable à un dragon figurent parmi 163 nouvelles espèces découvertes en 2015 dans la région du Grand Mékong, une réserve de biodiversité particulièrement menacée, a annoncé lundi le WWF.

Le fleuve d’Asie du Sud-Est prend naissance sur les hauteurs de l’Himalaya pour finir sa course au Vietnam. La région du Grand Mékong comprend le Vietnam, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande, la Birmanie et la province chinoise du Yunnan.

Chaque année, les scientifiques du Fonds mondial pour la nature (WWF) annoncent la découverte de nouvelles espèces après un long processus d’évaluation par leurs pairs.

Bien souvent, les chercheurs craignent que les espèces ne disparaissent avant même d’avoir été répertoriées tant le développement de la région est rapide. La zone est également connue pour son peu de respect pour l’Etat de droit et ses trafics généralisés.


Sur l’île thaïlandaise de Phuket, les scientifiques ont découvert l’acanthosaura phuketensis, un lézard au dos hérissé d’une crête d’épines. (Montri Sumontha/WWF via AFP)


Le tylototriton anguliceps: un genre de triton au marquage rouge et noir a fait penser aux Klingons de la série Star Trek.(Porrawee Pomchote/WWF via AFP)


Le parafimbrios lao, un serpent qu’on trouve dans les régions karstique du nord du Laos. Il a pour particularité que les écailles de sa tête reflètent les couleurs de l’arc-en-ciel. (Alexandre Teynie/WWF via AFP)


Une petite grenouille de trois centimètres, la leptolalax isos, a été recensée au Cambodge et au Vietnam. Elle avait été repérée pour la première fois en 2006 mais il a fallu près de 10 ans pour confirmer qu’il s’agissait bien d’une espère nouvelle. (Jodi Rowley/WWF via AFP)

« La région du Grand Mékong est un aimant pour les spécialistes de la préservation de l’environnement à cause de l’incroyable diversité des espèces qui continuent d’y être découvertes », a déclaré Jimmy Borah, de l’équipe Grand Mékong de WWF. « C’est une course contre la montre pour faire en sorte que ces espèces nouvellement découvertes soient protégées ».

La région est menacée en particulier par la construction de routes et de barrages ainsi que par le trafic illégal d’animaux sauvages, pour beaucoup centré sur le Triangle d’or (Laos, Thaïlande et Birmanie), région aussi connue pour la culture du pavot et le trafic d’opium.

« De nombreux collectionneurs sont prêts à débourser des milliers de dollars pour des spécimens rares et en danger », a ajouté M. Borah.

Au total, en 2015, WWF a répertorié 163 espèces: neuf amphibiens, trois mammifères, onze poissons, 14 reptiles et 126 plantes.

Entre 1997 et 2015, 2 409 espèces ont été recensées dans la région, soit deux découvertes chaque semaine.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Ce photographe réalise des clichés de grenouilles qui ne ressemblent en rien à ce que vous avez déjà vu.


Tanto Yensen est un photographe indonésien qui fait de magnifiques photos de grenouilles. Il semblerait que les photographies ne sont pas des montages, ce qui est encore plus impressionnant pour certaines d’entre elles
Nuage

 

Ce photographe réalise des clichés de grenouilles qui ne ressemblent en rien à ce que vous avez déjà vu.

 

ce-photographe-realise-des-cliches-01ce-photographe-realise-des-cliches-02ce-photographe-realise-des-cliches-03ce-photographe-realise-des-cliches-04

ce-photographe-realise-des-cliches-05ce-photographe-realise-des-cliches-06ce-photographe-realise-des-cliches-07ce-photographe-realise-des-cliches-08

ce-photographe-realise-des-cliches-09ce-photographe-realise-des-cliches-10ce-photographe-realise-des-cliches-11ce-photographe-realise-des-cliches-12

http://bridoz.com/

Une nouvelle espèce de fourmi découverte dans le vomi d’une grenouille


Comment faire de nouvelles découvertes comme une nouvelle espèce de fourmis ? En attrapant une grenouille pour qu’elle régurgite ce qu’elle a dans l’estomac. Sauf qu’on ne sait pas grand chose sur cette fourmi
Nuage

 

Une nouvelle espèce de fourmi découverte dans le vomi d’une grenouille

 

Une

Une nouvelle espèce de fourmi découverte dans le vomi d’une grenouillePhoto Gentsid

Les chercheurs de l’Université de Rochester à New York sont allés chercher loin, très loin et ont finalement découvert une nouvelle espèce de fourmi. Dans le vomi d’une grenouille vénéneuse présente en Equateur.

L’équipe de recherche menée par le professeur Christian Rabeling, ont capturé la grenouille et lui ont vidé l’estomac. Ils ont ensuite cherché dans le vomi quel trésor s’y cachait. Bien évidemment, ils n’ont pas été déçus de découvrir l’insecte mort.

UN SEUL SPÉCIMEN DE L’ESPÈCE A ÉTÉ TROUVÉ

La fourmi a été nommée Lenomyrmex hoelldobleri en l’honneur du 80e anniversaire du collègue et ami des chercheurs Bert Hölldobler.

«En raison de la passion de Bert pour les fourmis, ses contributions pionnières et de grandes qualités à l’entomologie et à  l’écologie comportementale, ainsi que son dévouement au mentorat de la prochaine génération de myrmécologues, myrmécologie [l’étude des fourmis] est devenue sa propre discipline en entomologie, et continue d’attirer des étudiants enthousiastes qui partagent l’amour de Bert pour les fourmis» expliquent les chercheurs dans leur étude publiée dans le journal ZooKeys.

Il existe à présent sept espèces appartenant au genre Lenomyrmex puisque les scientifiques affirment que ce spécimen a des caractéristiques semblables aux autres espèces du genre.

Elle mesure environ un demi-centimètre et a une longue bouche qui peut-être utile pour attraper de tout petits animaux cachés.

Comme il n’existe qu’un seul spécimen de cette espèce et que le spécimen en question est mort dans l’estomac de la grenouille, il y a très peu d’information sur cette fourmi.

LES GRENOUILLES, UTILES À LA RECHERCHE SUR LES INSECTES

La grenouille qui transportait l’insecte fait partie de l’espèce Oophaga sylvatica, mais elle est appelée «Little devil frog» en anglais (grenouille petit diable) ou «Rana Diablito» en espagnol.

Les grenouilles sauvages sont souvent utilisées pour découvrir de nouvelles espèces d’insectes parce qu’elles s’en nourrissent et qu’elles peuvent atteindre des lieux auxquels les humains n’ont pas accès.

D’autre part, la toxicité de grenouilles vénéneuses comme celle-ci provient de composés organiques trouvés dans les fourmis qu’elles mangent. Elles sont donc douées pour attraper des insectes et sont tout aussi utiles pour les chercheurs chasseurs de fourmis.

Le professeur Rabeling explique au National Geographic:

«Parfois, les gens pensent que notre monde est déjà  très bien exploré, rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité».

http://fr.canoe.ca/

Le Saviez-Vous ► 20 animaux gigantesques qui sont bien réels.


La plupart des animaux, nous les connaissons, mais ceux-ci dépassent les normes de grandeurs
Nuage

 

20 animaux gigantesques qui sont bien réels.

Si quelqu’un vous demande de penser à un animal de grande taille, à quel animal pensez-vous? Un éléphant ou une baleine bleue peut-être?

Mais il existe également des animaux gigantesques, même parmi les autres espèces, des animaux qui ont dépassé la taille standard…

Dans cette liste, nous rendons hommage à ces animaux. Vous trouverez, entre autres choses, un lapin géant et un cochon qui pèse plus de 900 kg! Quand nous disons que ces animaux sont gigantesques, ils sont vraiment gigantesques.

# 1. Le Crabzilla crabe-araignée de mer du Japon.

Ce crabe gigantesque, surnommé Crabzilla, mesure plus de 3 mètres de long. Il a plus de 40 ans, mais n’a toujours pas cessé de croître. On estime qu’il mesure plus de 4,5 mètres de long.

enorma-djur-15

DARCUNCLE

# 2. Weta géant.

Deinacrida est l’un des plus gros insectes dans le monde, et cet insecte en particulier a été trouvé sur Little Barrier Island en Nouvelle-Zélande.

enorma-djur-2

BUZGER

# 3. Achatina fulica.

Achatina fulica ou escargot géant africain, est la plus grande espèce d’escargot et peut atteindre plus de 20 centimètres de long.

enorma-djur-3

VIVAS

# 4. Cheval Moose.

Ce cheval, qui porte bien son nom Moose, est un Percheron. Les Percherons sont très intelligents et travailleurs.

enorma-djur-1

UPPYDAYAGAIN

# 5. George le géant.

Ce Grand Danois nommé George le géant est décédé en 2013, il était consacré le chien le plus grand du monde, il mesurait 1,09 mètres au garrot. Il pesait 111 kg et dormait dans son propre lit queen-size.

enorma-djur-4

ODDEE

# 6. La roussette de Malasie.

On l’appelle aussi renard volant, c’est la plus grande chauve-souris du monde. Vous pouvez la trouver sur l’île de Nouvelle-Guinée et ils pèsent en moyenne 1,5 kg et son envergure peut atteindre 1,5 à 1,8 mètres.

enorma-djur-5

PHOTOMONDE

# 7. Roi des Harengs.

Ce poisson géant s’appelle Roi des Harengs et ce poisson en particulier de 5,5 mètres a été trouvé en Californie, USA. Il a fallu 16 personnes pour le sortir de l’eau.

enorma-djur-6

EWN

# 8. Vache Blossom.

La vache Blossom mesure 1,9 mètres de la pointe su sabots jusqu’au garrot – elle est la vache la plus grande au monde. Elle est malheureusement décédée l’année dernière, âgé de 13 ans.

enorma-djur-7

GUINNESS WORLD RECORDS

# 9. Crabe de cocotier.

Le crabe de cocotier est la plus grand arthropode terrestre, il peut grimper dans les arbres. Il peut atteindre jusqu’à 40 centimètres de long et peser jusqu’à 5 kg.

enorma-djur-18

YOUTUBE

# 10. Ligre Hercules.

Non, ce n’est pas un lion ni un tigre. Hercules est un hybride né de l’union d’un lion mâle et d’une tigresse et vit dans un zoo à Miami. Il détient le record du félin le plus grand au monde, il mesure 3,3 mètres de long et pèse 418,2 kg.

enorma-djur-8

GUINNESS WORLD RECORDS

# 11. Salamandre géante de Chine.

La salamandre géante de Chine est le plus grand amphibien vivant au monde, et peut atteindre jusqu’à 1,8 mètres de long. En moyenne, ils atteignent un poids d’environ 25-30 kilogrammes.

enorma-djur-9

PRETTY AWFUL THINGS

# 12. Cochon « The Big Pig. »

Ce cochon, nommé « The Big Pig, » pèse environ 900 kilogrammes. Il mesurait 2,5 mètres de long.

Mais le plus gros cochon du monde est « Big Bill », un cochon qui a vécu jusqu’en 1933. Il pesait 1157 kg!

enorma-djur-10

DAILYMOTION

# 13. La méduse de Nomura.

Cette espèce de méduses vit dans les eaux marines de Chine et Japon. Ils mesurent en moyenne 2 mètres de long et pèsent près de 200 kg.

enorma-djur-11

CAPTFIREPANDA

# 14. Le lapin Darius.

Ce lapin détient le record du lapin le plus grand au monde. Il mesure 1,3 mètres de haut et pèse 22,2 kg. Sa famille dépense plus de 3.000 euros par an pour sa nourriture.

enorma-djur-12

PO-CO

# 15. Morpho Hercules.

Morpho Hercules est considéré comme l’espèce de papillon la plus grande au monde. Les femelles, qui sont plus grandes que le mâle, ont une envergure de plus de 20 centimètres.

enorma-djur-13

PROJECT NOAH

# 16. Grenouille Goliath.

La grenouille Goliath est considérée comme la plus grande grenouille de la planète, elle peut mesurer entre 17 et 33 cm de long et pèse 0,6 à 3,25 kg.

enorma-djur-14

PLANETSAVE

# 17. Crocodile marin.

Le crocodile marin est la plus grande espèce de crocodile actuel et le plus lourd reptile vivant.

Cette image a été prise aux Philippines, le crocodile mesure 6,4 mètres du nez jusqu’à la queue. Il a fallu trois semaines et 100 hommes pour chasser l’animal.

enorma-djur-16

RECREOVIRAL

# 18. Le chat Stewie.

Il était le chat le plus long au monde. Malheureusement, il est décédé d’un cancer en 2013.

enorma-djur-19

COONOSAIT

# 19. Taureau « Field Marshall ».

Le plus grand taureau au monde, Field Marshall, pèse 1,6 tonnes et vit sur une ferme au Royaume-Uni.

enorma-djur-23

VIVANEWS

# 20. Géant des Flandres.

Les lapins géants des Flandres sont très facile à élever, et beaucoup disent que, comme les chiens, ils deviennent attachés aux gens. Le lapin dans cette photo pèse 10 kg.

enorma-djur-22

WAROSU

http://incroyable.co/

Dordogne : un couple condamné à faire taire les grenouilles


Quand tu restes à la campagne et que tu ne tolères pas les bruits naturels des animaux, mieux vaut déménger en ville. Franchement ! L’être humain empiète sur le terrain des animaux et rien donner en retour ? Quand on est rendu à ne plus tolérer des cris d’enfants qui s’amusent dehors, les chants des oiseaux à l’aube, ou encore les croassements des grenouilles, c’est qu’on est atteint d’une grande intolérance
Nuage

 

Dordogne : un couple condamné à faire taire les grenouilles

 

PAR CHLOÉ DURAND-PARENTI

Le coassement des grenouilles installées dans leur mare indispose leurs voisins. La justice ordonne la mise à mort du plan d’eau.

 

Nul n’est censé ignorer la loi, alors sachez-le : le coassement des grenouilles peut être considéré comme du tapage nocturne ! Ces bruyants batraciens peuvent ainsi, s’ils ont élu domicile chez vous, vous valoir une condamnation devant un tribunal. Cette mésaventure vient de survenir à Annie et Michel Pecheras, un couple vivant à Grignols, un petit hameau situé en Dordogne, non loin de Périgueux.

Leurs voisins, exaspérés par les quelques dizaines de grenouilles installées dans leur mare, ont porté plainte il y a maintenant plusieurs années, exigeant la mise à mort du plan d’eau de 300 mètres carrés. En 2012, statuant en première instance, le tribunal de Périgueux les a déboutés de leur demande, donnant raison aux Pecheras. Seulement voilà : saisie à son tour, la cour d’appel de Bordeaux, elle, n’a pas suivi. Elle a considéré que le chant des rainettes à la saison des amours (qui dure environ deux mois), évalué à 63 décibels par un expert, constituait une réelle nuisance sonore. Elle a condamné Annie et Michel Pécheras à combler leur mare.

Une mare plus que centenaire

Le couple est dans l’incompréhension.

« C’est un endroit très paisible. Moi, je viens me reposer ici une demi-heure tous les soirs », raconte Annie, citée par France Bleu Périgord, les larmes aux yeux à l’idée que ce « petit paradis » puisse disparaître. « On est à la campagne, c’est malheureux de ne pas pouvoir supporter le bruit des animaux », renchérit son mari.

Selon eux, la mare est inscrite au cadastre du village depuis plus d’un siècle. Aussi le couple envisage-t-il de se pourvoir en cassation, en dépit des importants frais de justice qu’ils ont déjà été contraints d’engager. Tous deux espèrent parvenir à faire reconnaître l’utilité de leur mare.

« Si les pompiers doivent venir éteindre un feu, c’est le point d’eau le plus proche », argue Michel, qui a également contacté l’association de défense des animaux sauvages pour l’aider à défendre cette « zone humide » menacée.

http://www.lepoint.fr/