Le Saviez-Vous ► 20 animaux gigantesques qui sont bien réels.


La plupart des animaux, nous les connaissons, mais ceux-ci dépassent les normes de grandeurs
Nuage

 

20 animaux gigantesques qui sont bien réels.

Si quelqu’un vous demande de penser à un animal de grande taille, à quel animal pensez-vous? Un éléphant ou une baleine bleue peut-être?

Mais il existe également des animaux gigantesques, même parmi les autres espèces, des animaux qui ont dépassé la taille standard…

Dans cette liste, nous rendons hommage à ces animaux. Vous trouverez, entre autres choses, un lapin géant et un cochon qui pèse plus de 900 kg! Quand nous disons que ces animaux sont gigantesques, ils sont vraiment gigantesques.

# 1. Le Crabzilla crabe-araignée de mer du Japon.

Ce crabe gigantesque, surnommé Crabzilla, mesure plus de 3 mètres de long. Il a plus de 40 ans, mais n’a toujours pas cessé de croître. On estime qu’il mesure plus de 4,5 mètres de long.

enorma-djur-15

DARCUNCLE

# 2. Weta géant.

Deinacrida est l’un des plus gros insectes dans le monde, et cet insecte en particulier a été trouvé sur Little Barrier Island en Nouvelle-Zélande.

enorma-djur-2

BUZGER

# 3. Achatina fulica.

Achatina fulica ou escargot géant africain, est la plus grande espèce d’escargot et peut atteindre plus de 20 centimètres de long.

enorma-djur-3

VIVAS

# 4. Cheval Moose.

Ce cheval, qui porte bien son nom Moose, est un Percheron. Les Percherons sont très intelligents et travailleurs.

enorma-djur-1

UPPYDAYAGAIN

# 5. George le géant.

Ce Grand Danois nommé George le géant est décédé en 2013, il était consacré le chien le plus grand du monde, il mesurait 1,09 mètres au garrot. Il pesait 111 kg et dormait dans son propre lit queen-size.

enorma-djur-4

ODDEE

# 6. La roussette de Malasie.

On l’appelle aussi renard volant, c’est la plus grande chauve-souris du monde. Vous pouvez la trouver sur l’île de Nouvelle-Guinée et ils pèsent en moyenne 1,5 kg et son envergure peut atteindre 1,5 à 1,8 mètres.

enorma-djur-5

PHOTOMONDE

# 7. Roi des Harengs.

Ce poisson géant s’appelle Roi des Harengs et ce poisson en particulier de 5,5 mètres a été trouvé en Californie, USA. Il a fallu 16 personnes pour le sortir de l’eau.

enorma-djur-6

EWN

# 8. Vache Blossom.

La vache Blossom mesure 1,9 mètres de la pointe su sabots jusqu’au garrot – elle est la vache la plus grande au monde. Elle est malheureusement décédée l’année dernière, âgé de 13 ans.

enorma-djur-7

GUINNESS WORLD RECORDS

# 9. Crabe de cocotier.

Le crabe de cocotier est la plus grand arthropode terrestre, il peut grimper dans les arbres. Il peut atteindre jusqu’à 40 centimètres de long et peser jusqu’à 5 kg.

enorma-djur-18

YOUTUBE

# 10. Ligre Hercules.

Non, ce n’est pas un lion ni un tigre. Hercules est un hybride né de l’union d’un lion mâle et d’une tigresse et vit dans un zoo à Miami. Il détient le record du félin le plus grand au monde, il mesure 3,3 mètres de long et pèse 418,2 kg.

enorma-djur-8

GUINNESS WORLD RECORDS

# 11. Salamandre géante de Chine.

La salamandre géante de Chine est le plus grand amphibien vivant au monde, et peut atteindre jusqu’à 1,8 mètres de long. En moyenne, ils atteignent un poids d’environ 25-30 kilogrammes.

enorma-djur-9

PRETTY AWFUL THINGS

# 12. Cochon « The Big Pig. »

Ce cochon, nommé « The Big Pig, » pèse environ 900 kilogrammes. Il mesurait 2,5 mètres de long.

Mais le plus gros cochon du monde est « Big Bill », un cochon qui a vécu jusqu’en 1933. Il pesait 1157 kg!

enorma-djur-10

DAILYMOTION

# 13. La méduse de Nomura.

Cette espèce de méduses vit dans les eaux marines de Chine et Japon. Ils mesurent en moyenne 2 mètres de long et pèsent près de 200 kg.

enorma-djur-11

CAPTFIREPANDA

# 14. Le lapin Darius.

Ce lapin détient le record du lapin le plus grand au monde. Il mesure 1,3 mètres de haut et pèse 22,2 kg. Sa famille dépense plus de 3.000 euros par an pour sa nourriture.

enorma-djur-12

PO-CO

# 15. Morpho Hercules.

Morpho Hercules est considéré comme l’espèce de papillon la plus grande au monde. Les femelles, qui sont plus grandes que le mâle, ont une envergure de plus de 20 centimètres.

enorma-djur-13

PROJECT NOAH

# 16. Grenouille Goliath.

La grenouille Goliath est considérée comme la plus grande grenouille de la planète, elle peut mesurer entre 17 et 33 cm de long et pèse 0,6 à 3,25 kg.

enorma-djur-14

PLANETSAVE

# 17. Crocodile marin.

Le crocodile marin est la plus grande espèce de crocodile actuel et le plus lourd reptile vivant.

Cette image a été prise aux Philippines, le crocodile mesure 6,4 mètres du nez jusqu’à la queue. Il a fallu trois semaines et 100 hommes pour chasser l’animal.

enorma-djur-16

RECREOVIRAL

# 18. Le chat Stewie.

Il était le chat le plus long au monde. Malheureusement, il est décédé d’un cancer en 2013.

enorma-djur-19

COONOSAIT

# 19. Taureau « Field Marshall ».

Le plus grand taureau au monde, Field Marshall, pèse 1,6 tonnes et vit sur une ferme au Royaume-Uni.

enorma-djur-23

VIVANEWS

# 20. Géant des Flandres.

Les lapins géants des Flandres sont très facile à élever, et beaucoup disent que, comme les chiens, ils deviennent attachés aux gens. Le lapin dans cette photo pèse 10 kg.

enorma-djur-22

WAROSU

http://incroyable.co/

Dordogne : un couple condamné à faire taire les grenouilles


Quand tu restes à la campagne et que tu ne tolères pas les bruits naturels des animaux, mieux vaut déménger en ville. Franchement ! L’être humain empiète sur le terrain des animaux et rien donner en retour ? Quand on est rendu à ne plus tolérer des cris d’enfants qui s’amusent dehors, les chants des oiseaux à l’aube, ou encore les croassements des grenouilles, c’est qu’on est atteint d’une grande intolérance
Nuage

 

Dordogne : un couple condamné à faire taire les grenouilles

 

PAR CHLOÉ DURAND-PARENTI

Le coassement des grenouilles installées dans leur mare indispose leurs voisins. La justice ordonne la mise à mort du plan d’eau.

 

Nul n’est censé ignorer la loi, alors sachez-le : le coassement des grenouilles peut être considéré comme du tapage nocturne ! Ces bruyants batraciens peuvent ainsi, s’ils ont élu domicile chez vous, vous valoir une condamnation devant un tribunal. Cette mésaventure vient de survenir à Annie et Michel Pecheras, un couple vivant à Grignols, un petit hameau situé en Dordogne, non loin de Périgueux.

Leurs voisins, exaspérés par les quelques dizaines de grenouilles installées dans leur mare, ont porté plainte il y a maintenant plusieurs années, exigeant la mise à mort du plan d’eau de 300 mètres carrés. En 2012, statuant en première instance, le tribunal de Périgueux les a déboutés de leur demande, donnant raison aux Pecheras. Seulement voilà : saisie à son tour, la cour d’appel de Bordeaux, elle, n’a pas suivi. Elle a considéré que le chant des rainettes à la saison des amours (qui dure environ deux mois), évalué à 63 décibels par un expert, constituait une réelle nuisance sonore. Elle a condamné Annie et Michel Pécheras à combler leur mare.

Une mare plus que centenaire

Le couple est dans l’incompréhension.

« C’est un endroit très paisible. Moi, je viens me reposer ici une demi-heure tous les soirs », raconte Annie, citée par France Bleu Périgord, les larmes aux yeux à l’idée que ce « petit paradis » puisse disparaître. « On est à la campagne, c’est malheureux de ne pas pouvoir supporter le bruit des animaux », renchérit son mari.

Selon eux, la mare est inscrite au cadastre du village depuis plus d’un siècle. Aussi le couple envisage-t-il de se pourvoir en cassation, en dépit des importants frais de justice qu’ils ont déjà été contraints d’engager. Tous deux espèrent parvenir à faire reconnaître l’utilité de leur mare.

« Si les pompiers doivent venir éteindre un feu, c’est le point d’eau le plus proche », argue Michel, qui a également contacté l’association de défense des animaux sauvages pour l’aider à défendre cette « zone humide » menacée.

http://www.lepoint.fr/

Soigner ses plaies avec… de la bave de grenouille!


Non, ce n’est pas pour une potion digne des sorcières des contes de fées. Il s’agit vraiment une recherche qui semble prometteuse pour une meilleure cicatrisation de plaies, des brûlures et autres … Sauf que la bave récoltée est pendant un moment très particulier de la grenouille femelle et que le mieux est d’avoir les mêmes composantes en laboratoire
Nuage

 

Soigner ses plaies avec… de la bave de grenouille!

 

L'écume de la grenouille  Tungara peut aider une plaie à cicatriser

L’écume de la grenouille  Tungara peut aider une plaie à cicatriser

Photo : SIPA

ANTIBIOTIQUE – Brûlures, furoncles, panaris… des chercheurs ont montré que la sécrétion de la grenouille Tungara pouvait aider à cicatriser les plaies.

Ne vous fiez pas à ses airs de crapaud, cette grenouille pourrait bientôt vous soulager. Des chercheurs de l’Université de Strathclyde (Ecosse) ont découvert que les sécrétions des femelles lors de l’accouplement peuvent cicatriser des plaies comme les brûlures, les furoncles ou les panaris.

Les scientifiques viennent de présenter le résultat de leur recherche, lors de la conférence annuelle de microbiologie à Liverpool. Selon eux, cette trouvaille pourrait être une alternative aux antibiotiques.

Des cellules humaines viables après exposition

Les chercheurs ont analysé les sécrétions des femelles lors de l’accouplement des grenouilles Tungara. Sécrétions que les mâles battent ensuite avec leurs pattes postérieures pour réaliser un nid d’écume flottant. Ils ont notamment été intrigués par l’aspect répulsif du nid vis-à-vis des prédateurs et son rôle protecteur face aux maladies et aux contraintes environnementales.

En laboratoire, ils ont mis en contact l’écume de grenouille avec des cellules constituant la couche superficielle de la peau (kératinocytes) et la bactérie pathogène Staphylococus aureus, responsable de l’infection des plaies. Après 24 heures d’exposition, surprise! Les cellules étaient encore viables. Preuve que la bave de grenouille n’est pas toxique pour les cellules. Elle est également parvenue à empêcher la croissance de la bactérie pathogène.

« La bave de cette petite grenouille nous offre une nouvelle approche sur la façon de prévenir les infections des plaies et l’augmentation de la résistance aux antibiotiques », s’est réjoui Sarah Brozio, co-auteure des travaux.

L’alternative est intéressante pour soigner les brûlures graves qui s’infectent facilement. La prochaine étape est de récréer la substance de ces grenouilles en laboratoire. En effet, on imagine mal les médecins parcourir les étangs d’Amérique centrale pour collecter ce nouvel antibiotique.

http://www.metronews.fr/

COLOMBIE. Découverte d’une grenouille "aux sourcils jaunes"


Une nouvelle grenouille vient grossir la famille. Elle est assez particulière par sa couleur et donne l’impression qu’elle a des beaux sourcils
Nuage

 

COLOMBIE. Découverte d’une grenouille « aux sourcils jaunes »

Pristimantis macrummendozai est une grenouille terrestre dotée de "sourcils jaunes" qui vit dans la lande humide de la Cordillère des Andes, en Colombie. ©HO / INSTITUTO HUMBOLDT / AFP

Pristimantis macrummendozai est une grenouille terrestre dotée de « sourcils jaunes » qui vit dans la lande humide de la Cordillère des Andes, en Colombie. ©HO / INSTITUTO HUMBOLDT / AFP

Des chercheurs colombiens ont découvert une nouvelle espèce de grenouille dans les Andes. Sa peau est si particulière qu’elle forme des plis marron et lui dessine des sourcils en jaune.

DÉCOUVERTE. Une nouvelle espèce de grenouille terrestre, aux sourcils jaunes, a été découverte dans la cordillère andine orientale de Colombie, a annoncé mardi 8 mars 2016 l’Institut Humboldt, qui travaille en collaboration avec le ministère de l’Environnement. 

« Une nouvelle grenouille terrestre, la Pristimantis macrummendozai, vit dans les paramos du complexe Iguaque Merchán, au nord de la municipalité d’Arcabuco (département de Boyaca, centre) », a précisé l’institut dans un communiqué.

Les paramos sont une sorte de lande humide de montagnes que l’on trouve dans la Cordillère des Andes, à la limite des forêts et des neiges éternelles.

Un maquillage parfait

Selon les chercheurs qui l’ont découvert, ce batracien présente une peau à plis qui retiennent l’humidité et une couleur foncée qui lui permet de se confondre avec le sol rocheux de cette zone montagneuse.

« À la différence d’autres espèces, laPristimantis macrummendozai profite de l’humidité des paramos pour déposer ses œufs dans la terre et ainsi se reproduire », ajoute le communiqué.

Il précise que les pattes avant de cette grenouille sont en outre munies de coussins similaires à du velcro qui permettent au mâle de retenir la femelle au moment de l’accouplement. L’Institut Humboldt précise qu’avec cette découverte, il y a désormais 10 espèces de grenouilles répertoriées dans les zones de haute montagne de la cordillère orientale, qui compte 16 complexes de paramos tels que Chingaza, Santurban, Almorzadero, Cundinamarca, Guantiva–La Rusia, Tota–Bijagual–Mapamacha, Pisba, Cruz Verde–Sumapaz, entre autres.

« Au niveau mondial, ce type de découverte situe la Colombie parmi les cinq pays les plus bio-diversifiés« , a déclaré Andrés Acosta, curateur des Collections biologiques de l’Intitut Humboldt, cité dans le communiqué.

Cette grenouille aux sourcils jaunes présente une peau foncée qui lui permet de se confondre avec le sol rocheux de son habitat montagneux. ©HO / INSTITUTO HUMBOLDT / AFP

http://www.sciencesetavenir.fr/

Le Saviez-Vous ► Les plus belles espèces animales découvertes en 2015


Encore en 2015, des découvertes de nouvelles espèces animales sont venus s’ajouter à ceux que l’on connait déjà
Nuage

 

Les plus belles espèces animales découvertes en 2015

 

Cette nouvelle espèce d'araignée-paon a été baptisée "Sparklemuffin". ©Jürgen C. Otto

Cette nouvelle espèce d’araignée-paon a été baptisée « Sparklemuffin ». ©Jürgen C. Otto

RÉTROSPECTIVE. L’année 2015 a été riche en nouvelles espèces animales. Des reptiles colorés,tels les dragons nains d’Amérique du Sud, des poissons surprenants, comme ce poisson qui marche de l’Himalaya, des crustacés originaux, à l’image des crabes vampires de Java, des batraciens translucides ou encore métamorphes,telle cette grenouille dont la peau du dos se hérisse de pics, des araignées « costumées », parmi lesquelles deux araignées-paons, mais aussi quelques mammifères, et non des moindres puisqu’il s’agit principalement de singes, dont deux Titi.

L’année s’est même terminée sur une jolie trouvaille : une nouvelle espèce de requin des profondeurs bioluminescent, surnommé « requin ninja ». Et quelques semaines auparavant, les scientifiques s’interrogeaient sur la possible émergence naturelle d’une nouvelle espèce de canidé sauvage : mi-coyote, mi-loup, un hybride baptisé « coywolf ». Pour le plaisir des yeux,Sciences et Avenir vous propose de (re)découvrir en images certaines de ces richesses de la biodiversité terrestre et aquatique. Couleurs magnifiques, forme étrange, propriétés hors du commun, la Nature nous offre une fois de plus un spectacle époustouflant.

Hyalinobatrachium dianae est une « grenouille de verre » puisque son ventre est transparent. Elle mesure environ 3 cm et habite les forêts humides du Costa-Rica, entre 400 et 800 m d’altitude.

©Brian Kubicki, Costa Rican Amphibian Research Center

Découverte l’été 2015, cette nouvelle espèce de « pieuvre Dumbo » a fait fondre les scientifiques… qui ont proposé de l’appeler « Adorabilis ».

(Capture d’écran YouTube/Science Friday)

Cette nouvelle espèce d’araignée-paon a été baptisé Maratus jactatus. Elle mesure à peine 4 mm et vit dans le nord-est de l’Australie.

©Jürgen C. Otto

Skeletorus (Maratus sceletus) est aussi une araignée-paon. Elle a été découverte en même temps et dans la même région que Maratus jactatus.

©Jürgen C. Otto

Le coywolf, fruit des amours entre le coyote de l’ouest (Canis latrans), le loup de l’est du territoire américain (Canis lycaon) et le chien (Canis lupus familiaris).

©L. David Mech et al.

Ce crabe vampire Geosesarma dennerle, originaire de l’île de Java, tient son nom de ses yeux jaunes. Mais le plus impressionnant reste ses belles pinces mauves.

© Chris Lukhaup

La peau de cette grenouille (Pristimantis mutabilis) passe de lisse à recouverte de pics en quelques minutes. Elle vit dans les Andes, en Equateur.

© nationalgeographic.

Cette nouvelle espèce de requin des profondeurs bioluminescent a été surnommée « requin ninja ». Quant à son non nom scientifique, Etmopterus benchleyi, il s’agit d’un hommage à Peter Benchley, l’auteur du livre Jaws.

©Dave Ebert

Enyalioides altotambo est un dragon nain trouvé non loin du village d’Alto Tambo, en Equateur.

© Luis A. Coloma / Zookeys

Le poisson-chat Peckoltia greedoi, découvert au Brésil, a été nommé ainsi en l’honneur de Greedo, un personnage de Star Wars. La ressemblance est frappante !

© Capture d’écran Youtube

Cherax pulcher est une écrevisse d’eau douce Indonésienne, aux couleurs chatoyantes.

© Christian Lukhaup

Les Titis de Milton (Callicebus miltoni) vivent en petits groupes familiaux dans les forêts du sud du Brésil.

© Adriano Gambarini

Phyllopteryx dewysea, alias le dragon de mer rubis, évolue au large des côtes australiennes. Sa découverte a porté au nombre de 3 les espèces de dragons de mer existant

©Western Australian Museum

L’araignée mâle de l’espèce Eresus hermani ressemble à une coccinelle tandis que la femelle est brune. Les spécimens ont été découverts en Hongrie.

© Gábor Kovács

http://www.sciencesetavenir.fr/