Ils découvrent des jouets sexuels vieux de 2000 ans


Une découverte, il y a 5 ans en Chine des godemichés. Ces jouets semblent avoir appartenu à une aristocrate riche et l’autre a une famille impériale
Nuage

 

Ils découvrent des jouets sexuels vieux de 2000 ans

 

Ils

Un jouet sexuel vieux de 2000 ans découvert en Chine.Photo Gentside

Si vous pensiez que les jouets sexuels étaient une invention moderne, cette découverte réalisée en Chine va vous étonner.

Il y a 5 ans, des archéologues ont en effet découvert dans la province du Jiangsu, non loin de Shanghai, d’étonnants objets en bronze ressemblant à des godemichés. De forme phallique, ces trois sculptures vieilles de 2000 ans ont été retrouvées dans plusieurs tombes datant de l’époque de la dynastie Han.

Une fois les recherches effectuées, les archéologues ont conclu que ces sépultures avaient appartenu pour l’une d’entre elles à  Liu Fei, un riche aristocrate, et pour l’autre à  une famille impériale dont l’identité n’a pas été révélée.

Conservés au musée de Yizheng depuis 2012, ces curieux jouets sexuels au réalisme qui n’a rien à  envier à ceux du XXIeme siècle, font ces jours-ci l’objet d’une exposition qui se tient actuellement au musée d’art asiatique de San Francisco.

http://fr.canoe.ca/

Il trouve un godemiché dans l’estomac d’un poisson


Peut-être que certains vont trouver cela drôle, mais je trouve vraiment que c’est irresponsable de jeter n’importe quoi dans la mer. Ce poisson, un jour ou l’autre aurait eu surement des conséquences de jouet sexuel s’il n’avait pas été péché
Nuage

Il trouve un godemiché dans l’estomac d’un poisson

 

INSOLITE – En Norvège, un pêcheur a fait une curieuse découverte en vidant un poisson qu’il venait de pêcher : un véritable sextoy était logé bien profondément dans son estomac, presque intact.

La prise du jour s’est transformée en véritable surprise. Un pêcheur norvégien, Bjoern Frilund, 64 ans, était tout fière de ce qu’il avait réussi à prendre dans ses filets sur la côte ouest du pays : un magnifique cabillaud de près de 6 kg. Etant un habitué de ce genre de loisir, il remarque tout de suite une chose étrange chez ce spécimen, la forme inhabituelle de son estomac.

En vidant le cabillaud, il ne tarde pas à en découvrir la cause : le poisson avait tout simplement avalé un… godemiché.

« Deux harengs en sont d’abord sortis, puis j’ai trouvé ce machin en caoutchouc », a-t-il déclaré. Selon lui, le sextoy orange faisait, à vue de nez, « 15 ou 16 cm ». « Je savais que le cabillaud gobe à peu près tout mais je ne m’attendais pas à ça », a-t-il ajouté.

Aussi probable qu’une « météorite sur le crâne » Cette découverte invraisemblable a été immortalisée en photo par son fils, Marius qui l’a publié sur le site Internet d’une chaîne locale. Celui-ci exclut la possibilité d’un mauvais tour joué à son père vu que le poisson a été remonté vivant et que son mets indigeste se trouvait au fond de l’estomac depuis un moment.

« Les chances pour que ça se produise sont à peu près les mêmes que recevoir une météorite sur le crâne », affirme Bjoern Frilund.

Pour ce dernier, le cabillaud a sans doute confondu le sextoy, qui possédait encore son moteur mais pas de piles, avec un calamar. Il faut dire que, de loin, l’appareil a effectivement un petit air de céphalopode.

Quant à sa provenance, « peut-être est-ce une dame frustrée qui l’a jeté par-dessus bord depuis l’Express côtier, un navire de tourisme qui croise le long de l’idyllique littoral norvégien., » s’est-il avancé.

http://www.metronews.fr/