Ariel Castro: «Je suis un prédateur sexuel, j’ai besoin d’aide»


Ariel Castro, se savait prédateur sexuel, d’après des preuves qui a été retrouvé. Malgré tout, il a quand même enlevé 3 femmes pendant 10 ans et qui depuis sont enfin libre ainsi qu’une petite fille née pendant leur séquestration .. Dommage que ses notes n’ont pas incité a aller consulter
Nuage

 

Ariel Castro: «Je suis un prédateur sexuel, j’ai besoin d’aide»

 

Dans une apparente référence aux victimes, la note... (PHOTO JOHN GRESS, REUTERS)

Dans une apparente référence aux victimes, la note écrite par Ariel Castro dit: «Elles sont ici contre leur volonté parce qu’elles ont commis l’erreur de monter dans la voiture d’un parfait étranger. Je ne sais pas pourquoi j’en cherche une autre, j’en ai déjà deux.»

PHOTO JOHN GRESS, REUTER

Agence France-Presse
Cleveland, Ohio

Ariel Castro, principal suspect de l’enlèvement, la séquestration et le viol de trois jeunes femmes durant une dizaine d’années à Cleveland, en Ohio, se qualifiait lui-même de «prédateur sexuel» ayant besoin d’aide dans une note de 2004, selon les médias locaux.

Selon le flux Twitter du journaliste Scott Taylor, de la télévision locale WOIO, cette note a été découverte parmi des dizaines d’autres preuves recueillies par la police en fouillant la maison de Cleveland où les trois jeunes filles étaient séquestrées.

«Je suis un prédateur sexuel, j’ai besoin d’aide», indique cette note, selon M. Taylor.

Dans une apparente référence aux victimes, la note dit:

«Elles sont ici contre leur volonté parce qu’elles ont commis l’erreur de monter dans la voiture d’un parfait étranger. Je ne sais pas pourquoi j’en cherche une autre, j’en ai déjà deux.»

M. Taylor dit que le suspect écrit aussi qu’il veut se suicider et donner toutes ses économies à ses victimes.

Le chef de la police de Cleveland, Ed Tomba, a paru confirmer l’existence de cette note lors d’une conférence de presse mercredi, quand un journaliste lui a demandé si un «message de suicide» avait été trouvé.

«Je ne peux pas parler de la découverte d’une preuve, nous en avons recueilli plus de 200 dans la maison de Seymour Avenue, toutes vont être étudiées», a-t-il dit.

L’ancien chauffeur de bus de 52 ans a été inculpé jeudi pour le viol et la séquestration pendant une dizaine d’années d’Amanda Berry, 27 ans – qui a donné naissance à une fille, Jocelyn, aujourd’hui âgée de 6 ans -, Gina DeJesus, 23 ans, et Michelle Knight, 32 ans.

http://www.lapresse.ca

Cleveland À l’intérieur de la maison aux horreurs


Comment peut-on survivre a 10 ans de séquestration et de mauvais traitement ? Dans les actualités on a accusé formellement Ariel Castro alors que les deux frères eux ont été innocentés … Mais en attendant, il reste a 3 femmes de se reprendre une vie normale avec une petite fille qui espérons le aura aussi droit d’être aimée malgré qu’elle a le pire père qu’un enfant peut avoir
Nuage

Cleveland

À l’intérieur de la maison aux horreurs

 

À l'intérieur de la maison aux horreurs

Crédit photo : archives AFP

VA Nouvelles

Avec son bourreau qui se tenait à côté d’elle et qui menaçait sa vie,Michelle Knight a été forcée d’accoucher Amanda Berry. Cette dernière était dans une piscine en plastique pour enfant, selon un rapport de police obtenu par Channel 3 News, un affilié de NBC.

«Michelle a affirmé qu’Ariel lui avait dit qu’il la tuerait si le bébé mourait», peut-on lire dans le document.

Le rapport raconte ensuite comment Michelle a dû se battre pour sauver la petite fille, Jocelyn, qui a cessé de respirer pendant un moment.

Un oubli

Dans le document, les trois victimes racontent les dix années qu’elles ont passées enfermées chez Castro.

Berry a expliqué aux policiers que Castro avait oublié de verrouiller «la grosse porte intérieure» de la maison lundi avant de quitter la maison pour aller au restaurant.

Toutefois, Berry était toujours enfermée en raison de la porte extérieure qui était verrouillée. Amanda n’osait pas briser la porte parce qu’«elle croyait qu’Ariel la testait».

Plutôt que de défoncer la porte, elle a réussi à capter l’attention des voisins qui sont venus à son secours.

Une fois que les policiers sont arrivés sur les lieux, ils ont d’abord fouillé le sous-sol avant d’aller au deuxième étage.

«Alors qu’on arrivait en haut des escaliers, l’agent Espada a crié « police de Cleveland » et c’est à ce moment que Knight a couru pour se jeter dans les bras de l’agent Espada», a écrit l’agent dans le rapport.

«Nous avons ensuite demandé s’il y avait quelqu’un d’autre en haut avec elle et c’est là que (Gina) DeJesus est sortie de la chambre.»

Enchaînées

Castro a réussi à garder secrète la présence des trois femmes en les enchaînant dans le sous-sol, mais les laissant «libres des chaînes pour vivre avec lui au second étage de la maison».

Si elles allaient dehors, elles ne pouvaient que sortir dans la cour en portant des perruques et des lunettes de soleil.

La petite Jocelyn, cette enfant née en captivité, ne connaissait pas les véritables noms de Michelle Knight et Gina DeJesus au cas où elle aurait mentionné leur nom à l’extérieur de la maison.

Amanda Berry qui a donné naissance à la petite Jocelyn, 6 ans, serait tombée enceinte cinq fois et forcée d’avorter.

Michelle a raconté que Castro ne nourrissait pas Amanda pendant au moins deux semaines avant de la frapper dans l’estomac jusqu’à ce qu’elle perde le bébé.

http://tvanouvelles.ca

Disparues de Cleveland: Ariel Castro, un homme à deux visages


Il semble que c’est Ariel Castro, le principal accusé dans l’affaire des séquestrations des trois jeunes femmes qui ont été disparus depuis 10 ans. Un gars qui malgré son passé violent aurait réussi a garder secret dans sa maison ces femmes qui ont vécu l’horreur pendant des années
Nuage

 

Disparues de Cleveland: Ariel Castro, un homme à deux visages

 

Une photo d'Ariel Castro, soupçonné d'avoir kidnappé et séquestré pendant 10 ans trois jeunes filles à Cleveland (gauche) et un portrait-robot du FBI d'un suspect, en 2004.

Une photo d’Ariel Castro, soupçonné d’avoir kidnappé et séquestré pendant 10 ans trois jeunes filles à Cleveland (gauche) et un portrait-robot du FBI d’un suspect, en 2004. PHOTOMONTAGE 20 MINUTES

PORTRAIT Il est le principal suspect dans l’enquête sur les séquestrations dans l’Ohio aux Etats-Unis…

Musicien à ses heures mais violent par le passé selon des proches, Ariel Castro semble présenter deux visages. Avec ses deux frères Pedro, 54 ans, et Onil, 50 ans, ce chauffeur de bus scolaire âgé de 52 ans a été arrêté lundi pour avoir enlevé et séquestré pendant dix ans Amanda Berry, 27 ans, Gina DeJesus, 23 ans, and Michelle Knight, 32 ans. Les trois jeunes femmes ont été libérées d’une maison à deux étages et quatre chambres que Castro détenait au numéro 2207 de Seymour Avenue, dans un quartier très populaire de Cleveland.

Il était fier de son origine porto-ricaine, et le drapeau de Porto-Rico flottait à côté de celui des Etats-Unis sous le porche de sa maison. Castro vient d’une famille nombreuse, qui a émigré aux Etats-Unis après la Seconde Guerre mondiale d’une région porto-ricaine célèbre pour son café vers la très industrielle Cleveland.

Bonne réputation

Son père, Nona Castro, mort en 2004, gérait un parking de voitures d’occasion. Son oncle Julio «Cesi» Castro, 78 ans, reste le pilier de la communauté hispanique de la ville, depuis son magasin caribéen dont il s’occupe toujours. Sur Seymour Avenue, Castro avait plutôt bonne réputation.

«Je vis là depuis un an. J’ai fait des barbecues avec ce type, on a mangé des travers de porc et d’autres trucs et j’ai écouté de la salsa. Rien ne m’a jamais laissé penser qu’il y avait des filles dans cette maison», a raconté Charles Ramsey, le voisin qui a permis à Amanda de s’échapper puis de prévenir la police.

Ramsey se rappelle avoir vu Castro dans le jardin de sa maison jouer avec ses chiens. Sur sa page Facebook, Castro indique aimer les chiens chinois et bricoler des voitures et des vélomoteurs.

«Deux vies»?

Julio Castro, cependant, raconte que son neveu s’est isolé de la famille après la mort de son père en 2004, qui est aussi l’année de la disparition de Gina DeJesus, un an après celle d’Amanda Berry, et deux ans après celle de Michele Knight.

«Peut-être qu’il était ce genre de personne qui a deux vies», a-t-il déclaré sur CNN.

En 2005, l’ancienne femme de Castro, Grimilda Figueroa, décédée l’an dernier, avait porté plainte contre lui, l’accusant d’avoir «enlevé souvent» leurs deux filles et de les avoir «empêché d’être avec (leur) mère». Les documents judiciaires indiquent en outre que Grimilda Figueroa avait eu deux fois le nez brisé et des côtes cassées et qu’elle avait demandé au juge «d’empêcher (Castro) de menacer de la tuer».

Violence domestique

Le fils du couple, Anthony Castro, 31 ans, qui travaille dans la banque à Cincinnati (Ohio), a raconté au quotidien britannique Daily Mail que sa mère avait quitté la maison avec ses trois enfants en 1996 après plusieurs épisodes de violence domestique.

«J’ai été battu aussi», a-t-il affirmé.

Pendant 22 ans, Castro a conduit des bus scolaires, pour 18,91 dollars l’heure, non sans provoquer quelques incidents, qui l’ont finalement conduit au licenciement en novembre, selon le quotidien local Plain Dealer.

«De plus en plus sur la défensive»

Après son travail, Castro jouait de la guitare basse, et il a posté la photo d’un modèle à six cordes sur sa page Facebook. Il était membre depuis quinze ans d’un groupe de musique latino, Grupo Kanon

«Il est devenu de plus en plus sur la défensive ces dernières années», a indiqué le chef du groupe, Ivan Ruiz, qui le connaît depuis vingt ans. «C’était comme s’il ne pouvait pas quitter sa maison». «Il était bizarre. Il était toujours en retard pour les répétitions ou les concerts» et «je l’ai licencié l’an dernier».

Une cousine des trois frères, Maria Castro-Montres, a confié à l’AFP mercredi sa «honte».

«Quelqu’un capable de telles choses est un psychopathe qui a réussi à le cacher pendant de nombreuses années.»

Avec AFP

http://www.20minutes.fr

Séquestrées depuis plusieurs années Trois femmes échappent à leur bourreau


10 ans qu’on recherche des jeunes filles, 3 jeunes femmes qui ont disparu séparément mystérieusement. Grâce a un voisin qui a alerté par des cris a décidé d’aller voir chez le voisin. Si le voisin aurait dit que ce n’est pas de ses affaires, combien de temps ces filles seraient restées captives ? Mais heureusement l’histoire se fini bien
Nuage

 

Séquestrées depuis plusieurs années

Trois femmes échappent à leur bourreau

 


Amanda Berry et Gina DeJesus ont été retrouvées une dizaine d’années après leur disparition
(Crédit photo: gracieuseté, dailytelegraph.com)

Écoutez l’extrait de l’appel téléphonique d’Amanda Berry au 911

Trois femmes portées disparues depuis plusieurs années ont finalement été retrouvées saines et sauves à Cleveland, en Ohio.

Des centaines de personnes se sont réunies près du 2207 de l’avenue Seymour où Amanda Berry, Gina DeJesus et Michelle Knight ont été retrouvées.

«J’ai entendu crier et j’ai vu ses filles complètement hystériques à l’extérieur, explique Charles, le voisin qui a trouvé les trois femmes. Je suis allé sur la galerie et elle m’a dit « Aidez-moi. Je suis ici depuis longtemps. » J’ai cru qu’il s’agissait d’un problème de violence conjugale.»

 

«Elle est sortie avec une petite fille et elle m’a dit « Appelez le 911, mon nom est Amanda Berry »», d’ajouter le voisin qui n’avait pas compris que la jeune femme avait disparu il y a des années.

Un témoin qui a parlé à NewsChannel5’s a expliqué qu’il avait aidé à défoncer la porte. Il a également confirmé la présence d’un enfant avec Amanda Berry ainsi que d’autres enfants à l’intérieur de la maison.


(Crédit photo: capture d’écran, CNN)

Un homme de 52 ans d’origine hispanique a été arrêté en lien avec cette affaire.

Les policiers suspectent également deux autres hommes, possiblement les frères du premier suspect.

À seulement 21 ans, Michelle Knight a été kidnappée en 2002.

Amanda Berry a été vue pour la dernière fois en 2003 une journée avant son 17e anniversaire.

Le 2 avril 2004, Gina DeJesus, 14 ans, n’est jamais revenue de l’école.


(Crédit photo: capture d’écran, CNN)

L’été dernier, un prisonnier avait révélé avoir des informations sur la disparition de Berry. Robert Wolford, 26 ans, avait dit que le corps de la jeune femme se trouvait enterré dans un terrain vague de Cleveland.

Après des recherches, les policiers n’ont finalement rien trouvé. Il a finalement été condamné à une peine de prison de 4 ans et demi pour obstruction à la justice et fausses informations.

http://tvanouvelles.ca