Un robot autostoppeur va traverser le Canada


Un robot qui fera du pouce pour savoir si les Canadiens sont gentils et généreux en l’aidant d’allées d’une ville a l’autre. Autre chose, l’étude déterminera, si Le Robot peut faire confiance aux humains. Qu’est-ce qui me dérange, ce n’est pas vraiment que le robot fera du pouce, mais bien qu’on se comporte envers une machine comme s’il était humain
Nuage

 

Un robot autostoppeur va traverser le Canada

 

Deux professeurs de communication ont conçu ce petit robot qui traversera le pays à partir du 27 juillet. L’idée : expérimenter la réaction humaine face à la robotique.

HitchBot, c’est le nom de ce robot, grand comme un enfant de six ans et chaussé de bottes rouges, qui partira le 27 juillet pour un périple de plus de 6000 kilomètres d’un bout à l’autre du Canada, depuis Halifax à l’est jusqu’à Victoria à l’ouest. Mais ne pouvant pas se déplacer tout seul, le bon déroulement de son aventure dépend entièrement de la participation des gens qui le croiseront sur leur chemin. Posé sur le bord d’une route le bras et le pouce levé, HitchBot fera de l’autostop afin d’être recueilli par des automobilistes, qui devront le transporter et même le recharger via leur allume-cigare.

Cette initiative unique doit permettre d’expérimenter la gentillesse et la générosité des gens, ainsi que la manière dont ils réagissent vis-à-vis des robots dans un environnement ouvert. Au centre du questionnement: la confiance que peuvent faire les gens à une technologie encore méconnue.

«En temps normal, on se demande si l’on peut faire confiance aux robots… mais ce projet inverse la question: les robots peuvent-ils faire confiance aux êtres humains?», explique Frauke Zeller, un des deux professeurs de communication à l’origine du projet, au Daily Mail.

Les créateurs de ce robot pas comme les autres espèrent qu’il saura séduire la population canadienne afin d’arriver à destination. Car HitchBot, non content de savoir parler, peut interagir et réagir sur n’importe quel sujet, grâce à sa base de données directement alimentée par Wikipedia. Et au-delà du Canada, le monde entier pourra suivre ses aventures. Equipé d’une caméra embarquée et d’une connexion 3G, il peut poster automatiquement des vidéos sur son site internet et possède même un compte Twitter, spécialement créé pour l’occasion. Un seul souci pour traverser le Canada: HitchBot ne parle pas encore français!

http://www.lefigaro.fr

Facebook : vos mises à jour peuvent révéler si vous êtes un psychopathe ou non


Je pense qu’on peut percevoir la personnalité de certains contacts sur Facebook, et autres réseaux sociaux, mais a savoir s’ils sont des psychopathes en puissance … Enfin bref, je me demande si cette étude peut servir a quelque chose, point de vue enquête criminelle
Nuage

 

Facebook : vos mises à jour peuvent révéler si vous êtes un psychopathe ou non

Votre statut Facebook en dit plus que ce ne vous pensez Crédit Reuters

C’est ce que démontrent des scientifiques suédois qui ont pour cela analysé les statuts de 300 Américains en les associant à des tests de personnalité.

Dis moi comment tu utilises Facebook et je te dirai si tu es psychopathe. C’est en somme ce que permet de savoir les résultats d’une étude menée par des scientifiques suédois. En effet, selon le quotidien The Local, des chercheurs de l’Académie Shalgrenska à Goteborg et de l’Université de Lund ont analysé les statuts Facebook de 300 Américains en les associant à des tests de personnalité. Les résultats de cette enquête sont édifiants. Ils permettent de savoir si nous avons des tendances psychopathes ou non.

Plus précisément, les scientifiques ont demandé à leurs cobayes utilisateurs de Facebook de répondre à quelques questions visant à tester un certain nombre de leurs traits de personnalité tels que le narcissisme, la générosité ou encore la névrose. Ensuite, les sujets testés ont soumis une sélection de statuts sur Facebook. Sélection qui a été passée au crible par un algorithme mesurant l’importance des mots et mis au point spécialement pour l’occasion. Résultat : les chercheurs ont découvert que le statut Facebook de certaines personnes pouvait fournir des indices sur leur personnalité.

Ainsi selon le professeur Danilo Garcia, « ceux qui ont une personnalité proche du psychopathe ont eu tendance à répondre le plus souvent négativement aux formulations évoquées » y compris concernant la prostitution, la décapitation ou la pornographie.

Les scientifiques ont ajouté être surpris que Facebook ne permettent de révéler que les traits sombres de la personnalité : à savoir si oui ou non nous sommes narcissiques, psychopathes ou machiavéliques.

Cependant pas que quoi s’inquiéter pour autant.

En effet, selon le professeur Sikstrom, « même si vous avez des traits de personnalités d’un psychopathe sur Facebook cela ne veut pas dire que vous êtes pour autant un psychopathe ».

Ouf !

http://www.atlantico.fr

Il y a des gens


Il y a des gens qui ne sont pas riche et ne demande pas non plus plus de possessions, ce qui importe c’est de partager son temps et ses dons, ses habilités de rendre un sourire a des gens
Nuage

 

Il y a des gens

 

Et il y a ceux qui possèdent peu et qui le donnent en entier … Ceux-là ont foi en la vie et en la générosité de la vie, et leur coffre ne se vide jamais …

Khalil Gibran

Ordre et désordre : l’effet sur votre cerveau


Quand vous travaillez, êtes-vous du genre rangé ou au contraire, c’est un vrai foutoir ? En fait, les deux peuvent avoir du bon côté
Nuage

 

Ordre et désordre : l’effet sur votre cerveau

 

Ordre et désordre : l'effet sur votre cerveau

Photo Fotolia

Il existe un lien entre l’état de votre plan de travail et votre personnalité.

 

Dis-moi comment est ton bureau et je te dirai qui tu es! C’est un peu ce que nous dit cette nouvelle étude menée par l’Université du Minnesota.

L’étude, publiée dans la revue médicalePsychology Science, a démontré que les gens gardant un bureau en ordre sont plutôt généreux, traditionnels et feraient des choix alimentaires plus sains pour la santé. Les gens étant plus désordonnés sont pour leur part plutôt créatifs et à l’esprit d’entreprise.

Pour arriver à ces résultats, Kathleen Vohs et ses collègues de l’université ont passé un questionnaire à plusieurs participants qui étaient placés dans un bureau propre et rangé ou dans un bureau en désordre où tout traînait.

On leur a ensuite demandé de faire un don à une œuvre de charité, avant d’avoir la permission de manger une barre chocolatée ou une pomme. La compilation de leurs choix a permis de conclure les énoncés ci-haut.

L’auteure explique aussi que le désordre favorise l’imagination, tandis que l’ordre favorise plutôt la sécurité, et ce, peu importe l’endroit où se trouvent les gens.

Finalement, les résultats ont aussi démontré qu’on pouvait être tout à fait fonctionnel dans un milieu désordonné, ce qui est contraire à la croyance populaire

http://fr.canoe.ca

SOYEZ HEUREUX, C’EST BON POUR VOS GÈNES


Peut-être que les chercheurs vont enfin finir par trouver les ingrédients au bonheur véritable qui sait ? Mais bon, on peut comprendre que mieux vaut agir a faire le bien que se sentir bien … car notre corps réagit différemment entre les deux
Nuage

 

SOYEZ HEUREUX, C’EST BON POUR VOS GÈNES

 

Fiesta de la espuma de Dani_vr, sur Flickr

Mais attention, pas n’importe quel bonheur… Mieux vaut être le trouver dans la générosité que dans la célébrité.

 

Le sentiment de bien-être agit non seulement sur notre santé, ce que l’on savait, mais aussi directement sur le fonctionnement de nos gènes. Les chercheurs de l’équipe de Steven Cole, professeur de médecine à l’université de Californie Los Angeles (UCLA) et ceux de l’université de Caroline du nord, ont même découvert qu’il existe en fait deux types de bonheur. Pire encore: leurs effets sur l’organisme sont différents et mêmes opposés.

Les personnes qui ressentent de hauts niveaux de bien-être eudémonique montrent un profil très favorable d’expression de leurs gènes dans les cellules du système immunitaire. Elles bénéficient d’un bas niveau d’expression des gènes inflammatoires et d’un fort niveau d’expression des gènes antiviraux et des anticorps. En somme, elles sont particulièrement protégées contre les agressions extérieures.

En revanche, les personnes qui ressentent un niveau relativement élevé de bien-être hédonique affichent un profil génétique opposé: forte expression des gènes de la réaction inflammatoire, bas niveau d’expression des gènes antiviraux et des anticorps. On peut donc se sentir bien tout en étant vulnérable. Etonnant, non?

Bien entendu, tout réside dans la différence entre bonheur eudémonique et bonheur hédonique.

Le premier correspond à une sensation profonde d’un but et d’un sens dans la vie, dans le style de l’image que l’on peut se faire de Mère Teresa (nous avons vu que la réalité est peut-être un peu différente). Le bonheur hédonique, lui, est fourni par le plaisir des sensations d’autosatisfaction qui culmine chez les stars et les célébrités.

Ce résultat troublant, surtout pour les vedettes et ceux qui rêvent de bénéficier de marques publiques de reconnaissance, est issu de l’étude publiée par Sten Cole et ses collègues dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) du 29 juillet 2013. Les chercheurs ont observé comment le génome humain répond à un état psychologique positif. Sa réaction est-elle simplement l’opposé de celle qui correspond à un sentiment de stress et d’adversité ou bien le bonheur active-t-il des gènes différents parmi les 21.000 qui ont été sélectionnés par l’évolution pour nous aider à vivre?

Des études précédentes avaient répondu en partie à la question en établissant un lien entre le stress, l’inquiétude et la peur et un profil d’expression génétique… qui correspond à celui du bonheur hédonique.

La nouvelle étude, réalisée à partir de l’étude de prélèvements sanguins sur 80 adultes en bonne santé chez lesquels le bien-être eudémonique ou hédonique avait été évalué, montre qu’une sensation consciente identique de bien-être peut avoir des effets opposés sur le fonctionnement du génome.

Steven Cole conclut:

«Ce que cette étude nous dit, c’est que faire bien et se sentir bien ont des effets très différents sur le génome. Même s’ils génèrent des niveaux similaires d’émotion positive. Il semble que le génome humain est beaucoup plus sensible aux moyens utilisés pour atteindre le bonheur que ne l’est notre esprit conscient.»

Bonne nouvelle pour la morale.

http://www.slate.fr

Naitre sans haine


Quand on regarde les très jeunes enfants qui s’ouvrent a la vie, ils s’en moquent éperdument de la couleur de peau, de la langue, de la condition sociale …. mais en grandissant, ils peuvent prendre certaines tares des adultes
Nuage

 

 

Naitre sans haine

 

J’ai toujours su qu’au plus profond du coeur de l’homme résidaient la miséricorde et la générosité … Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion …

Nelson Mandela

Le bonheur


Il y a beaucoup de réflexions et de citations sur le thème du bonheur ! Il est exploiter a tous les maux décrit par tant de mots. Nous le savons pourtant, mais nous le cherchons souvent ailleurs et très loin. Tous ces petits moments qui vous ont fait sourire, voir même pleurer par l’émotion qui fait rebondir le coeur, par la plénitude que représente un coucher de soleil, un paysage d’hiver féérique (et ce même si nous n’aimons pas l’hiver) et plus encore …  Je pense que le fait de ne pas le dire tout haut que ce moment précis nous sommes heureux c’est comme si nous mettions une barrière au bonheur
Nuage

Le bonheur
 

Bien des gens courent après le grand bonheur,
Je faisais remarquer justement à quelqu’un
Combien les êtres humains étaient aveuglés
Dans leur recherche de ce grand bonheur…

La plupart des êtres humains le cherchent
Trop haut où trop loin, ils devraient apprendre
À regarder plus près. Ils regardent tellement loin
Qu’ils n’arrivent même plus à voir tous ces petits
Bonheurs autour d’eux et si près d’eux.

Ils ont de belles fleurs à cueillir
Dans leur propre jardin, mais ils sont tellement
Concentrés à la recherche de la perle rare
Au parfum inconnu, qu’ils ne voient ni ne sentent
Ce qu’ils ont à leur portée…

Le bonheur en fait se construit en
Plusieurs petites joies et petits instants.
Il se trouve bien souvent dans la simplicité et
La générosité de la grandeur d’âme des êtres
Au grand coeur. Voilà ce qui est grand,
Voilà où hommes et femmes devraient apprendre
À regarder. Ces êtres là, sont autour de vous,
Regardez bien, redécouvrez votre propre jardin,
Les trésors de cette vie ne se retrouvent pas tous
Au fond d’un coffret perdu…

Ils sont dans ce grand jardin de la vie,
Pas si loin de vous attendant d’être cueillis
Et vous découvrirez alors tout surpris
Une fleur oubliée au parfum si exquis, une fleur
Symbolisant l’homme ou la femme dont vous rêvez
Depuis si longtemps déjà et vous vous demanderez
«Pourquoi ne l’ai-je pas vu avant?…»

Alexina

Square Victoria Les indignés s’organisent un peu plus chaque jour


C’est la première fois (enfin pour moi) qu’on peut voir une manifestation qui est appuyés par la population de cette manière, tant qu’elle est pacifique je crois que le message se rend beaucoup mieux .. et que malgré la température difficile les indignés sont prêt a rester pour un bon bout de temps
Nuage

Square Victoria Les indignés s’organisent un peu plus chaque jour

Square Victoria - Les indignés s'organisent un peu plus chaque jour

Un chiropraticien a prêté un brûleur à grande capacité qui servait déjà à préparer du riz «pour tout le village».

© Étienne Laberge / Agence QMI

Agence QMI
Étienne Laberge et Sarah Bélisle / 24h

MONTRÉAL – Le camping urbain du square Victoria, où 400 personnes dorment chaque nuit 150 tentes, est maintenant desservi par des toilettes chimiques et un réseau d’internet sans fil.

Le parc aux allures de camp de réfugiés ne cesse de grossir depuis samedi. Il reçoit non seulement la sympathie de bien des gens, mais aussi une aide directe pour répondre aux besoins de base des membres d’Occupons Montréal.

Un chiropraticien a prêté un brûleur à grande capacité qui servait déjà à préparer du riz «pour tout le village» mardi après-midi.

Roy Clément a quant à lui apporté deux toilettes chimiques qu’il loue à perte, une manière pour lui «de soutenir et aider les occupants».

Autre exemple: une femme a donné une génératrice neuve d’une valeur de 680 $ aux occupants. Ceux-ci s’en servent pour alimenter les ordinateurs sans fil dont les écrans brillent çà et là dans le square Victoria.

Une tente de premiers soins a aussi été installée pour répondre aux urgences, non loin du très achalandé centre des communications.

Générosité débordante

Les gens d’Occupons Montréal, à l’image de son message de solidarité, se réjouissent de pouvoir compter sur la générosité du public.

«On reçoit énormément de dons, a souligné Frédéric Carmel, membre actif du mouvement. Les gens nous donnent de la nourriture. Les dons viennent de partout au Québec. Mais on a besoin de tentes, de sacs de couchage et encore plus de nourriture.»

De plus, le public a donné 2000 $ à Occupons Montréal, une somme qui sert surtout à acheter des dentées.

————————————————

Solidarité entre altermondialistes et indignés

Des centaines de participants du Forum international de l’économie sociale et solidaire ont marché jusqu’au square Victoria, mardi, afin de témoigner leur appui aux indignés qui occupent l’endroit.

Ils soutiennent que les entreprises d’économie sociale travaillent «pour le 99 %» de la population. Ils estiment que l’économie sociale, en se détournant du profit, est la solution aux revendications des indignés.

http://fr.canoe.ca