Des phénomènes naturels étonnant aux quatre coins du monde


Il y a tellement des coins magnifiques sur notre Terre. Chaque endroit est unique avec un paysage époustouflant. Il serait dommage que tout cela disparaisse par notre faute
Nuage

 

Des phénomènes naturels étonnant aux quatre coins du monde

1. La porte de l’enfer, au Turkménistan, est un champ de gaz naturel brûlant en permanence depuis qu’il a été allumé par des scientifiques soviétiques

@sfw.so

2. Situé au plein centre de l’île, le Wai-O-Tapu Geothermal Wonderland est un parc géothermique des plus étonnants.

La star incontestée des lieux, c’est « Lady Knox », un geyser qui projette son eau à plus de 20 m de haut !

@Florian Bugiel/Flickr

3. Le lac Natron est un lac salé au nord de la Tanzanie (Afrique).

Ses eaux chargées de micro-organismes (qui donnent cette couleur écarlate aux fonds) attirent une importante communauté de flamants nains qui se régalent d’algues bleues et qui s’y reproduisent et y nidifient.

@flgoo.com

4. La dépression de Danakil, d’une superficie de 4000 km², est située sous le niveau de la mer (jusqu’à -155m).

Elle s’étale entre l’Éthiopie, l’Érythrée, le sud de Djibouti et l’extrême nord-ouest de la Somalie, entourée de montagnes et de falaises culminant à plus de 4000m d’altitude.

@phununews.vn

5. Le Parc Naturel des Lagunas de La Mata-Torrevieja est situé dans la province d’Alicante.

Il se compose principalement de deux lagunes, le Salinas de Torrevieja, et Salinas de La Mata, dont les eaux ont une couleur rose caractéristique. Les lagunes sont interconnectées et le sel y est exploité.

@David Herraez Calzada/Shutterstock.com

6. Pamukkale (« château de coton » en turc) est un site naturel et touristique de Turquie composé de sources formant une tufière (une création géologique insolite qui occasionne ces concrétions calcaires en formes d’escaliers et de cascades).

@muratart/Shutterstock.com

7. Dans la ville de Genève se rejoignent le Rhône, dont l’eau est claire, et la rivière Arve, dont l’eau chargée en éléments minéraux venant des montagnes et a une couleur gris/beige.

Leur jonction offre un spectacle très spécial, les deux eaux ne se mélangeant pas.

@Elenarts/Shutterstock.com

8. Les rizières en terrasse de Yuanyang, en Chine, s’étendent sur une vaste superficie au sud de la rivière Rouge.

Elles totalisent plus de 11300 ha de rizières en terrasse. Les pentes des rizières en terrasse varient de 15 à 75 degrés. Une rizière peut alors posséder 3000 terrasses !

@asharkyu/Shutterstock

9. Le lac du Croissant de lune, une oasis au milieu d’un désert en Chine.

Situé à environ 6 km au sud de la ville de Dunhuang, dans le nord-ouest de la Chine, ce point d’eau existerait depuis 2000 ans.

@DR Reddit

10. Le Grand Prismatic Spring est un énorme bassin d’eau chauffée à plus de 70 °C se trouvant dans le parc national de Yellowstone.

Il s’agit de la troisième plus importante source chaude au niveau mondial. Chaque minute, plus de deux mille litres d’eau brûlante montent des entrailles de la terre et viennent remplir cette cuvette volcanique aux anneaux bleus, verts, jaunes et ocre.

@windows10free.org

11. Les Salinas Grandes, en Argentine, est un petit désert de sel situé sur les hauts plateaux des provinces de Jujuy et de Salta. Sa superficie est de plus ou moins 12 000 ha, soit 120 km2. Le site se trouve à environ 3 350 m d’altitude.

@flickr.com

12. Le Vermilion Cliffs National Monument abrite bien des merveilles.

La plus connue de toutes est sans aucun doute « The Wave » (traduction : la vague) aux lignes absolument parfaites.

@blaineharrington.photoshelter.com

13. La station de ski la plus connue dans la préfecture de Yamagata est sans aucun doute celle de Zao Onsen.

Chaque hiver, un phénomène naturel célèbre dans le monde entier pour sa beauté se produit. Les rudes conditions climatiques génèrent du givre qui recouvre les arbres donnant ainsi l’illusion de monstres enneigés peuplant la montagne.

@KPG_Payless/Shutterstock.com

14. La structure de Richat, surnommée « l’œil de l’Afrique, est une structure géologique située dans le désert du Sahara en Mauritanie.

Longtemps considérée comme une « énigme scientifique », elle mesure environ 50 km de diamètre et ne s’observe pleinement que depuis l’espace. Depuis les années 2000, il est acquis que la structure de Richat est issue d’une forme rare de volcanisme géant, vieux de 100 millions d’années.

@mashable.com

15. Le parc national des lacs de Plitvice, situé en Croatie, entre les villes de Zagreb et Zadar, et d’une superficie de 296 kilomètres carrés, est formé d’un ensemble de seize grands lacs, reliés entre eux par 92 cascades ou de petites rivières.

@wilderange.org

Likez cet article sur Facebook

Source : ScienceAlert

http://www.demotivateur.fr

Les combustibles fossiles doivent être abandonnés rapidement


Il est trop tard pour éviter les changements climatiques malgré que depuis des années, des scientifiques à mit le monde en garde. Maintenant ! On fait quoi ! On se croise les bras et on attend le pire où, on essaie de diminuer les conséquences ? Il y a des solutions proposées qui seraient réalisables sauf qu’il faudrait une participation de tous les pays et sur ce point, c’est un mur
Nuage

 

Les combustibles fossiles doivent être abandonnés rapidement

 

Une révision fondamentale de la manière dont l'énergie... (Photo Nick Oxford, REUTERS)

Une révision fondamentale de la manière dont l’énergie est produite est nécessaire, peut-on lire dans deux rapports. Cela engendrerait des économies grâce à une amélioration de l’efficacité énergétique.

PHOTO NICK OXFORD, REUTERS

Associated Press
BERLIN

Le monde doit rapidement abandonner les combustibles fossiles s’il veut éviter une hausse catastrophique de la température de la planète, préviennent deux rapports publiés lundi par deux agences internationales.

Les deux documents en viennent à la conclusion qu’une révision fondamentale de la manière dont l’énergie est produite nécessitera des investissements considérables – mais que cela engendrerait aussi des économies grâce à une amélioration de l’efficacité énergétique.

L’Agence internationale de l’énergie (AIÉ) et l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (AIÉR) avaient reçu comme mandat de définir des scénarios qui limiteraient le réchauffement climatique à moins de deux degrés Celsius, comparativement à l’époque préindustrielle.

L’AIÉ affirme que la planète aura 66 % de chances d’atteindre cet objectif si tous les pays consentent « des investissements sans précédent dans les technologies à faibles émissions de carbone ».

Les mesures ambitieuses nécessaires incluraient « l’abolition rapide des subventions aux combustibles fossiles, une hausse du prix du CO2 à des niveaux jamais vus, des réformes importantes du marché de l’énergie, et des normes étroites d’efficacité énergétique et d’émissions faibles de carbone », selon l’AIÉ.

Tous les pays devraient adopter de telles mesures immédiatement, ajoute l’agence.

Le rapport de l’AIÉR conclut que des « gestes immédiats sont essentiels » et que le refus d’agir rapidement ne fera qu’augmenter les coûts un peu plus tard.

Le scénario de l’AIÉR prédit aussi que plus d’emplois seront créés que perdus.

Les deux documents ne s’entendent pas sur la place future des combustibles fossiles, surtout en ce qui concerne les options plus propres comme le gaz naturel.

Les rapports ont été dévoilés avant l’ouverture d’un sommet sur l’énergie et les changements climatiques à Berlin, et auquel un millier de personnes devraient participer. La rencontre a été organisée par l’Allemagne à un moment où le président américain Donald Trump a promis d’annuler les mesures climatiques de l’administration Obama.

http://www.lapresse.ca/

La fracturation hydraulique liée aux tremblements de terre


Plusieurs personnes depuis le début sont contre l’exploitation du gaz de schiste mais avec les études et les tremblements de terre qui même s’ils ne sont pas destructeurs ont quand même augmenté et ce n’est pas dit qu’ils n’empirons pas si ces exploitations continuent
Nuage

 

La fracturation hydraulique liée aux tremblements de terre

 

Un puit de gaz de schiste.

Deux études distinctes, une américaine et l’autre britannique, confirment que la fracturation hydraulique peut provoquer des tremblements de terre.

La technique controversée est utilisée pour l’exploitation des gaz de schiste.

Il s’agit d’un processus au cours duquel de l’eau, du sable et des produits chimiques sont introduits sous pression dans le sous-sol afin de fracasser le roc et d’en extraire du gaz naturel.

Les compagnies énergétiques font de plus en plus souvent appel à cette technique au Canada, dans des zones où il y a déjà régulièrement de l’activité sismique et où les risques de tremblements de terre sont présents.

Le U.S. Geological Survey doit publier mercredi une étude qui note une augmentation remarquable des tremblements de terre dans la zone centrale des États-Unis depuis 2001. Selon cette étude, cette augmentation est presque certainement le résultat de la production gazière et pétrolière.

D’autre part, un rapport préparé par des consultants embauchés par le gouvernement britannique et publié mardi recommande que la fracturation hydraulique soit interrompue temporairement lorsqu’une secousse d’une magnitude de plus de 0,5 sur l’échelle de Richter est enregistrée.

La compagnie Cuadrilla Resources a stoppé ses activités de fracturation hydraulique dans le nord-est de l’Angleterre après des secousses atteignant 2,3 et 1,5 sur l’échelle de Richter en avril et en mai dernier.

Les responsables de cette compagnie pensent que les recommandations du rapport britannique sont raisonnables.

L’opposition au fractionnement hydraulique se fait de plus en plus sentir depuis la publication du documentaire « Gasland ».

Ce documentaire montre des résidents d’une petite ville du Colorado qui mettent le feu à l’eau qui sort de leur robinet de cuisine.

Les habitants de cet endroit accusent les activités pétrolières voisines de leur communauté d’avoir pollué leur eau potable.

http://www.radio-canada.ca