Gatineau Horrible cas de cruauté animale


Cela n’a pas de bons sens. Une personne aussi violente avec les animaux, devrait l’être aussi avec son entourage. Ce chat en plus a une médaille donc est le maître ou une personne qui n’aime pas les chats ?
Nuage

 

Gatineau

Horrible cas de cruauté animale

 

(

Gracieuseté, SPCA de l’Outaouais)

La Société protectrice canadienne des animaux (SPCA) de l’Outaouais a tenu un point de presse lundi matin pour dénoncer ce qu’elle qualifie d’«horrible cas de cruauté animale».

Une chatte domestique de six ans a en effet été retrouvée littéralement défigurée il y a un peu plus d’une semaine sur un terrain située non loin de la rue Main, dans le secteur Gatineau.

Les yeux de l’animal avaient été éjectés de leurs orbites.

Tout porte à croire que l’animal a été violemment battu selon l’organisme.

Les patrouilleurs qui l’ont découvert dans ce triste état affirment que c’est le pire cas constaté en 20 ans de carrière.

Le félin a dû être euthanasié en raison de la gravité de ses blessures.

http://tvanouvelles.ca/

Chats et chiens pourront mieux respirer


C’est une bonne nouvelle pour les chiens et les chats de Gatineau. Déjà qu’un incendie est stressant même pour nos animaux de compagnie, s’ils sont des malais dûs à la fumée, ils pourront être pris en charge par les pompiers
Nuage

 

Chats et chiens pourront mieux respirer

 

oxygène animaux

Photo Courtoisie

Jadrino Huot

Les pompiers de Gatineau pourront dorénavant mieux intervenir auprès d’animaux de compagnie lors d’un incendie grâce à des masques à oxygène adaptés aux chiens et chats.

Les autopompes des huit casernes de la ville seront toutes dotées de ces nouveaux équipements.

«Par le passé, nos pompiers utilisaient les équipements destinés aux humains, ce qui pouvait s’avérer inefficace en raison de la perte d’oxygène provoquée par un masque mal adapté à l’animal», relate Gary Barnes, chef des opérations au Service des incendies de Gatineau.

Depuis 2007, plus de 10 000 masques ont été distribués au Canada et aux États-Unis. Les pompiers de Gatineau sont les premiers à en bénéficier au Québec. Chaque trousse coûte une centaine de dollars. La compagnie Clôture Invisible et un de ses employés ont assumé les coûts pour Gatineau.

http://www.journaldequebec.com

Perquisitions à Gatineau Il gardait 16 pythons chez lui!


Pour posséder de tels animaux, et ce, sans permis, comment se fait-il que ces gens réussissent avoir un grand nombre de bêtes. Et l’entretien de toute sa ménagerie ne doit pas être donné, cela coûte cher
Nuage

 

Perquisitions à Gatineau

Il gardait 16 pythons chez lui!

 

Il gardait 16 pythons chez lui!

Crédit photo : Agence QMI

Un homme qui gardait 16 serpents à l’intérieur de son domicile a reçu la visite des policiers mercredi, à Gatineau, en Outaouais.

(Photo Agence QMI)

C’est une plainte logée au Service de police de Gatineau qui a amené les enquêteurs à s’intéresser à la résidence, située au 1069, rue Notre-Dame.

C

ertains des animaux sont blessés (Photo Agence QMI)

Munis d’un mandat de perquisition, les policiers ont pénétré à l’intérieur de la maison et y ont découvert plusieurs animaux exotiques, dont certains étaient blessés.

Au total, les autorités ont saisi 16 pythons, dont les longueurs varient entre 75 centimètres et 4 mètres, une vipère d’Asie du Sud, de même qu’un lézard «Savannah monitor» mesurant un mètre. L’un des serpents saisis  était venimeux, ont indiqué les forces de l’ordre.

Pour mener à bien l’intervention, les policiers étaient assistés d’agents d’Environnement Canada, du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, ainsi que des experts de « Little Ray’s Reptiles Zoo », situé à Ottawa.

Le propriétaire des animaux exotiques, un homme de 24 ans, se trouvait sur place à l’arrivée des policiers.

«Plusieurs constats d’infraction pourraient être émis au propriétaire, notamment avoir été en possession d’animaux exotiques non venimeux pouvant présenter un danger; animaux exotiques non contenus dans un terrarium; animaux potentiellement dangereux.

Ce sont toutes des infractions de 100 $, plus les frais», a fait savoir la police de Gatineau, par voie de communiqué.

L’homme pourrait également faire face à des infractions concernant la Loi sur la faune.

 

http://tvanouvelles.ca/

Gatineau : Perquisition d’animaux exotiques


Je ne comprend pas pourquoi des gens veulent autant d’animaux exotiques dans un appartement (au moins si ca serait dans une maison dont la personne serait propriétaire, cela serait moins pire) Et comment il a pu  nourrir toutes sa ménagerie .. Ces animaux exotiques ont besoins d’une alimentation particulière pour être en santé, et cette nourriture n’est pas donné
Nuage

Gatineau : Perquisition d’animaux exotiques 

Secteur Gatineau – Les agents de la section du Contrôle animalier de la Ville de Gatineau, accompagnés des policiers du Service de police de la Ville de Gatineau, sont intervenus sur la rue Hupé , à la suite de plaintes en lien avec des animaux exotiques.

Les contrôleurs animaliers et les policiers se sont présentés à cette adresse vers 10 h ce matin, muni d’un mandat de perquisition, dans le but de saisir différents animaux exotiques. Une fois à l’intérieur de la résidence, les agents du Contrôle animalier ont saisi les animaux suivants :

Ø 1 crocodilien « Caïman Spectacle » d’une longueur de 20 pouces qui peut atteindre une grandeur de 8 pieds et 300 livres à l’âge adulte

Ø 5 serpents non venimeux, dont 3 qui se trouvaient en liberté dans l’appartement (non contenu dans un terrarium comme l’exigent les lois et règlements)

  • 1 python Birman de 91 pouces
  • 3 boas constrictors de 87 pouces, 64 pouces et 63 pouces
  • 1 python royal de 42 pouces

Ø 1 iguane vert de 3 pieds en liberté

Ø 1 dragon barbu de 15 pouces en liberté

Ø 1 tortue « snaper » (illégale en captivité)

Ø 1 chien pitbull sans licence

En fonction du mandat de perquisition, tous les animaux exotiques ont été saisis afin de les faire expertiser et de vérifier leur légalité.

Lors de la perquisition, le propriétaire des animaux, un homme de 24 ans, était absent. Plusieurs constats d’infraction pourraient être émis au propriétaire dont : avoir été en possession d’animaux exotiques non venimeux pouvant présenter un danger, animaux exotiques non contenus dans un terrarium, animaux potentiellement dangereux et un pitbull non muni d’une licence. Ce sont tous des infractions de 100 $ plus les frais. L’homme pourrait également faire face à des infractions concernant la Loi sur la faune.

Les agents du Contrôle animalier étaient intervenus récemment à cette adresse, mais s’étaient vu refuser l’entrée dans la résidence. L’homme était sorti de sa résidence avec un imposant serpent dans les mains. Les contrôleurs animaliers avaient dû faire appel aux policiers pour leur propre sécurité. L’homme recevra également un constat d’infraction à la suite de cette infraction.

Les animaux, mis à part le pitbull qui a été remis à la SPCA, ont tous été remis au « Little Ray’s Reptiles Zoo » situé à Ottawa.

La section du Contrôle animalier et le SPVG invitent la population de Gatineau à dénoncer toute présence illégale d’animaux exotiques ou potentiellement dangereux sur son territoire en composant le 311.

Source/Photos: Service de police de la Ville de Gatineau

Boa_constrictor1

Boa_constrictor2

Boa_constrictor3

Caiman_spectacled

Caiman_Spectacled2

Dragon_barbu

Iguane

Python_birman

Python_birman2

Python_Royal

Tortue_snapper

http://urgence07.ca

Des habitants d’Ottawa expulsent leurs écureuils vers le Québec


Un des quartiers riche d’Ottawa a du front tout le tour de la tête. Il y a des gens qui se foutent pas mal de l’environnement, des conséquences de leurs gestes. Ils se croient vraiment tout permis
Nuage

 

Des habitants d’Ottawa expulsent leurs écureuils vers le Québec

Deux écureuils jouent dans un parc en Californie

AFP/Archives

Des habitants d’un quartier résidentiel d’Ottawa se débarrassent d’écureuils jugés indésirables en leur faisant traverser la rivière qui sépare leur province de l’Ontario de celle du Québec, pour s’assurer qu’ils ne retournent pas dans leur habitat d’origine.

Une telle pratique est illégale, mais un reporter du quotidien local Ottawa Citizen a découvert qu’elle était pourtant commune depuis des années dans le quartier cossu de Westboro.

Un habitant lui a ainsi confié qu’un de ses voisins prenait les écureuils dans des pièges puis les relâchait à Gatineau, au Québec, sur l’autre bord de la rivière des Outaouais, grand affluent du Saint-Laurent.

Il a surpris ce trappeur urbain en train d’installer un piège et cru que ce dernier était destiné aux ratons laveurs. Mais l’homme a reconnu qu’il cherchait à attraper autant d’écureuils que possible:

« Je les transporte au Québec car ils ne peuvent pas retraverser le pont ».

Selon la tradition populaire, un écureuil retourne toujours à son habitat d’origine, à moins qu’il n’en soit séparé par un lac ou une rivière.

Déplacer un animal de plus d’un kilomètre est interdit par la loi provinciale de l’Ontario, conçue pour empêcher la propagation de maladies.

http://actualites.ca.msn.com

J’ai battu mon record personnelle de marche


J’ai battu mon record personnelle de marche

 

Le pont qui sépare le Québec et l’Ontario .. entre Hull et Ottawa

Ce matin, nous avons décidé malgré les risques de pluie en fin d’après midi de partir de Hull vers Ottawa (Moi j’ai pris l’autobus de Gatineau pour rejoindre ma fille) Il faisait 2 C au départ Nous avons bien habillé Ana-Jezabelle et pris la poussette et hop en avant toute

J’ai un peu de misère sur les côtes et ma fille marche très vite, J’ai fait des efforts tout le temps qu,on a marché .. j’ai trainé de la patte surtout en revenant mais j’ai quand même pu suivre la cadence ..

Je n’aurais pas cru être capable de le faire et encore moins de battre le records qui était de 17 km, … nous pensions faire 20 km mais on a fini a 25 km …

On s’est arrêter au magasin pour trouver un beau manteau d’hiver pour ma petite fille et ensuite nous avons diner a moitié de la route. Au retour, nous avons pris un café avant de quitter Ottawa pour le Québec ..

Mais rendu sur la rue ou reste ma fille, j’ai dit : je pense que je vais te laisser rentrée toute seule avec ta fille moi je vais prendre l,autobus pour rentré surtout que c,était a l’heure de pointe et que j’ai fait une bonne partie du trajet debout dans l,autobus et un dernier effort a l’arrêt pour rentré a la maison qui en principe prendre environs 5 minutes .. ca m’a pris 10 minutes ..

 

Nuage

Meurtre de Valérie Leblanc Portrait-robot peu ressemblant?


Comment se fier a un portrait robot si les témoins ont vue autre chose … Pourquoi qu’on s’acharne sur cette photo alors qu’il semblerait que ce témoin serait d’une autre origine ethnique .. Pourquoi au pire ne pas mettre deux portrait robot tel que décrit par des témoins ?
Nuage

 

Meurtre de Valérie Leblanc

Portrait-robot peu ressemblant?

 

Portrait-robot diffusé par la police de Gatineau. (Gracieuseté SPVG)

TVA Nouvelles

Consultez la chronologie de cette affaire

La pertinence du portrait-robot diffusé par les policiers pour retrouver un témoin important dans l’affaire du meurtre de la jeune Valérie Leblanc est remise en question par certains autres témoins.

Le portrait qui circule montre le visage d’un homme blanc aux traits très fins, coiffé d’une casquette noire. Certains affirment pourtant qu’il avait la tête nue et qu’il semblait d’origine Amérindienne, avec un teint couleur olive.

«Les policiers ont dit qu’ils n’avaient pas une bonne description au niveau du haut du visage, alors c’est pour ça qu’ils lui ont mis une casquette», a affirmé ce matin à l’émission Le Vrai négociateur une dame dont le fils figure parmi les témoins de l’événement.

Valérie Leblanc (Gracieuseté)

Cette femme demande aux gens de ne pas se fier à la description et au portrait-robot fourni par les enquêteurs.

«Si vous savez quelque chose, parlez. C’est très important pour toute la communauté» de Gatineau, a-t-elle lancé.

Il semblerait que le suspect ait séjourné dans la forêt derrière le Cégep de l’Outaouais quelques semaines avant le meurtre de Valérie Leblanc, selon des témoins.

La jeune femme de 18 ans a été retrouvée morte derrière l’établissement scolaire au mois d’août 2011. Elle avait été sévèrement battue et brûlée.

Des témoins ont affirmé avoir vu un homme quitter les lieux sur un vélo noir.

http://tvanouvelles.ca/