Le Saviez-Vous ►“J’ai vu le futur” : les prédictions de l’écrivain de science-fiction d’Arthur C. Clarke sur l’an 2000


Arthur C. Clarke, un Anglais, fut un écrivain britannique de science-fiction, écrivain scientifique, présentateur télé, explorateur sous-marin, un inventeur et un futurologue. C’est une des personnes qui grâce à leurs observations, il a pu prédire l’avenir.  C’est en 1964 qu’il a annoncé des avancées technologiques pour l’an 2000.
Nuage

 

“J’ai vu le futur” : les prédictions de l’écrivain de science-fiction d’Arthur C. Clarke sur l’an 2000

 

Crédits : capture Youtube / ARTE360

par Yohan Demeure

Dans une émission diffusée par la BBC en 1964, l’écrivain de science-fiction Arthur C. Clarke avait fait part de sa vision de l’an 2000 avec une réelle pertinence. Un court-métrage en réalité virtuelle a récemment été créé à partir de cette séquence inoubliable.

Arthur C. Clarke (1917-2008) était un écrivain britannique de science-fiction, mais également écrivain scientifique, futurologue, présentateur télé, explorateur sous-marin et inventeur. Celui qui fût à l’origine du roman 2001 : l’Odyssée de l’espaceavait livré en 1964 sa vision de l’an 2000 (et au-delà) dans une émission baptisée Horizon et produite par la chaîne BBC. La clairvoyance de l’intéressé à l’époque est pour nous aujourd’hui impressionnante. En effet, Arthur C. Clarke avait entre autres prédit la démocratisation d’Internet, la téléphonie mobile, le télétravail, la télémédecine, etc.

Dans l’émission de la BBC, l’intéressé avait déclaré être convaincu que « des neurochirurgiens basés à Edimbourg procéderont à des opérations en Nouvelle-Zélande » ou encore qu’un businessman pourrait « diriger ses affaires depuis Tahiti ou Bali de la même manière que s’il se trouvait à Londres ».

Pour affirmer cela, l’auteur s’appuyait sur les progrès de l’époque en matière de communications satellitaires et de transistors alors que la loi de Moore – traitant de l’accroissement continuel des capacités des microprocesseurs – n’apparaissait qu’en 1965, soit un an après l’émission ! Arthur C. Clarke affirmait sans sourciller que la notion de distance entre les individus serait de l’histoire ancienne par la démocratisation des réseaux.

Reprenant la séquence de l’émission, un court-métrage de réalité virtuelle a été réalisé par le français François Vautier et produit par la chaîne ARTE. D’une durée de six minutes, ce contenu baptisé I saw the future a été présenté au VR Arles festival qui a débuté le 2 juillet et qui prendra fin le 26 août 2018.

L’impressionnant court-métrage immersif est à visionner ci-dessous et idéalement avec un casque VR :

 

https://sciencepost.fr/