Peut-on transmettre la grippe à son chien, chat ou furet ?


C’est une bonne question ! Généralement, on ne contamine pas une animale domestique quand une grippe se déclare une grippe chez son maître, mais pas impossible. Pour le furet, la contamination est possible dans les deux sens
Nuage

 

Peut-on transmettre la grippe à son chien, chat ou furet ?

 

Ça y est, c’est officiel, la grippe est là, et elle est en avance, nous informe l’Agence nationale santé publique France dans son bulletin hebdomadaire. Et si elle touche les humains, peut-elle être contagieuse pour les chiens, chats ou encore furets ?

Le nez qui coule, la fièvre qui monte, une toux, des courbatures… La grippe n’est un plaisir pour personne. Et lorsqu’on l’attrape, on est bon pour passer quelques jours cloué au lit. Souvent, pendant notre convalescence, nous bénéficions de la présence réconfortante d’un animal qui vient se lover près de nous. Véritables bouillottes vivantes, nos chats et chiens contribuent ainsi, à leur manière, à notre rétablissement. Mais cette proximité n’est-elle pas dangereuse pour eux ? Ne risque-t-on pas de les contaminer ?

Mon chien ou mon chat peut-il attraper ma grippe ?

A priori, non. La grippe ne fait pas partie des zooanthroponoses (ou zoonoses inversées), ces maladies transmises de l’homme à l’animal. Les risques de transmettre la grippe à son chien ou son chat sont donc très limités. Il est cependant à noter que les virus évoluent vite : en 2009, un chat dont les maîtres avaient contracté la grippe H1N1 avait également été contaminé. Et même si ces cas sont extrêmement rares, ils ne sont pas à exclure.

« Etant un virus qui mute facilement et qui se combine, la grippe est dangereuse quand elle se retrouve dans un réservoir où elle n’est pas censée être. Mais il faut qu’il y ait beaucoup d’exposition pour qu’il y ait un vrai risque », explique le Dr vétérinaire Stéphane Tardif.

Tandis qu’un doute – aussi minime soit-il – persiste, des chercheurs de l’Iowa State University ou encore de l’OSY College ou Veterinary Medicine de l’Oregon travaillent actuellement pour identifier des cas d’animaux qui auraient contracté la grippe à cause de l’homme. Ces recherches pourraient permettre de mieux connaître les risques de contamination entre l’humain et l’animal domestique.

Contamination possible chez le furet

Le furet, en revanche, est susceptible d’être contaminé par la grippe et de la transmettre à son tour à l’homme (et vice-versa). Plusieurs cas d’influenza (autre nom de la grippe chez le furet) ont été recensés. Ce micro-organisme viral se transmet par le contact avec les sécrétions respiratoires d’un animal ou d’un homme infecté. Les symptômes chez le furet sont alors les mêmes que chez l’humain.

Des antibiotiques peuvent être prescrits par un vétérinaire à un furet en cas d’infections bactériennes secondaires, ainsi que des antihistaminiques pour combattre les éternuements. La grippe n’est pas dangereuse chez le furet adulte, mais peut être fatale pour aux nouveau-nés ainsi qu’aux furets les plus vulnérables (déjà faibles ou âgés).

https://wamiz.com/

Nos animaux de compagnie peuvent-ils avoir la grippe ?


Pour ma part, je n’ai jamais vu un chien ou un chat avoir la grippe, mais cela demeure possible sans risque de contamination à l’homme Alors que d’autres animaux de compagnie peuvent être contaminés par l’homme ou vice et versa.
Nuage

 

Nos animaux de compagnie peuvent-ils avoir la grippe ?

 

Contrairement au chien et au chat, le furet est très sensible au virus de la grippe humaine. ©DAVID COLE / Rex Featur/REX/SIPA

Contrairement au chien et au chat, le furet est très sensible au virus de la grippe humaine. ©DAVID COLE / Rex Featur/REX/SIPA

Par Morgane Kergoat

Si la plupart de nos animaux de compagnie sont peu sensibles à la grippe qui touche l’homme, l’un d’entre eux y est au contraire particulièrement exposé…

INFLUENZA. Chaque hiver, nous sommes près d’1 million à contracter la grippe dans l’Hexagone. Nos compagnons risquent-ils d’être contaminés par notre faute ? Les chiens et les chats ne risquent pas grand-chose, car ils ne sont pas affectés par le virus le plus souvent responsable de cette infection respiratoire chez l’homme. En revanche, le furet est véritablement exposé.

« La prévention est d’autant plus importante qu’il n’existe pas de vaccin pour le furet, explique Léo Coquard, vétérinaire au cabinet du Dr David Leduc, en Belgique. La contamination intervient de l’homme au furet mais également entre furets. La contamination du furet à l’homme est théoriquement possible, mais elle reste rare ».

Et le Dr David Leduc, de poursuivre :

« La transmission du virus se fait par voie aérienne, par l’intermédiaire d’aérosols contenant des particules virales. L’incubation, généralement rapide, est d’environ 48 heures. Les symptômes qui surviennent alors sont semblables à ceux de l’homme : abattement, fièvre, toux, éternuements, écoulements nasaux séreux, larmoiements, conjonctivite, perte d’appétit… ».

En cas de diagnostic de grippe, avéré par une batterie d’examens, plusieurs traitements sont nécessaires : perfusion (fluidothérapie), antibiotiques, alimentation assistée, soins oculaires, oxygénation artificielle (oxygénothérapie).

« Le pronostic est bon s’il n’y a pas d’infection bactérienne secondaire », conclut Léo Coquard.

Quant aux autres animaux de compagnie, s’ils sont épargnés par le principal virus de la grippe humaine, ils ne sont pas totalement exempts de cette maladie. 

Différents types de grippe

 

De fait, il existe trois type de grippe, comme Sciences et Avenir l’expliquait dans un précédent article : les types A, B et C. Chacun se décline en plusieurs sous-types, nommés d’après les protéines qui recouvrent l’enveloppe du virus : l’hémagglutinine (H) et la neuraminidase (N). Ainsi, selon le réseau Sentinelles mis en place par les autorités sanitaires, le virus le plus souvent responsable de la grippe chez l’homme est le virus de type A (H3N2).

Les sous-types de grippe A principaux selon les espèces

Grippe humain : H3N2 et H1N1
Grippe canine : H3N8
Grippe féline : H5N1
Grippe aviaire : H5N1
Grippe porcine : H1N1
Grippe équine : H3N8

Le second virus de la grippe le plus courant chez l’homme est le type A (H1N1). Il s’agit de la même forme que celle du virus qui touche le porc. Attention donc si vous avez des micro-cochons. Un contamination homme-cochon et cochon-homme est possible.

Le chien et le chat sont en revanche à l’abri du virus de la grippe humaine. Reste qu’ils ont leur propre grippe. Le premier est touché par le virus de type A (H3N8). Il s’agit du même type de virus que celui qui infecte le cheval. Une contamination entre ces deux espèces est donc possible. D’ailleurs, en Floride, une épidémie de grippe a déjà frappé des lévriers puis des chevaux ayant pratiqué le même champ de course. Quant au chat, il peut contracter le virus de la grippe aviaire, via ses proies, de petits oiseaux.

http://www.sciencesetavenir.fr/

Comment protéger un rongeur, un furet ou un lapin de la chaleur ?


Même si je trouve que certains animaux ne devraient jamais être des animaux domestiques mais être libre dans la nature, il est quand même important pour ceux qui en possèdent de savoir prévenir les coups de chaleur de ces animaux tels que lapins, furets ….
Nuage

 

Comment protéger un rongeur, un furet ou un lapin de la chaleur ?

 

Si nous pouvons enlever nos couches de vêtements pour avoir moins chaud lorsque les températures montent, les animaux, eux, ne peuvent pas retirer leurs poils ! Pour éviter le coup de chaud, il faut alors les aider. Voici donc quelques conseils pour éviter à votre rongeur de souffrir de la chaleur.

Placer la cage au frais

Vivre dans l’espace restreint d’une cage en pleine canicule n’est pas facile pour les rongeurs. C’est pourquoi il faut impérativement rafraîchir son habitat. Gardez en tête que les rongeurs supportent difficilement des températures supérieures à 25°C. 

– Placez la cage dans la pièce la plus fraiche de la maison.

– Fermez les volets de la pièce pour que la chaleur n’y entre pas.

– Aérez bien pendant les moments les moins chauds de la journée (la nuit notamment).

– Utilisez un ventilateur pour faire circuler l’air.

Attention toutefois, le ventilateur ne doit jamais être braqué sur la cage du rongeur car cela pourrait l’enrhumer. De plus, il ne faut pas non plus que le rongeur soit dans un courant d’air car cela peut également le rendre malade.

Rafraîchir le rongeur

Le rongeur doit boire au maximum. Veillez à ce qu’il ait toujours de l’eau à disposition, et n’hésitez pas à la changer régulièrement. Attention : jamais d’eau glacée !

Vous pouvez placer dans la cage un linge humide essoré pour apporter une source de fraiîheur à votre rongeur. Si celui-ci est en liberté dans la maison, il existe des tapis rafraîchissants pour chiens et chats qui pourront également lui convenir.

Si le rongeur vit en extérieur, il faut impérativement qu’il ait accès à un coin à l’ombre.

Sachez que certains animaux, comme les lapins, régulent leur température corporelle par les oreilles. Vous pouvez donc vaporiser un peu d’eau fraîche dessus. Appliquer une éponge humide sur ses poils lui fera également du bien.

Si votre rongeur ou votre lapin a les poils particulièrement longs (notamment les races angoras), brossez-le régulièrement. Vous pouvez également le tondre : rassurez-vous, les poils repousseront vite !

Voyager avec un rongeur

Si vous voyagez avec votre rongeur, votre furet ou lapin en voiture, évitez de prendre la route aux heures les plus chaudes. Préférez le matin ou le soir, une fois le soleil couché.

S’il fait chaud dans la voiture, aérez-la avant d’y placer votre animal.

Pendant le voyage, laissez la fenêtre ouverte ou la climatisation pour votre confort et celui de votre poilu.
Et surtout :
ne laissez jamais votre animal dans la voiture, même à l’ombre, et même si ce n’est que pour quelques minutes.

Les signes d’un coup de chaleur

Les mesures citées ci-dessus éviteront à votre petit compagnon de trop souffrir de la chaleur. Toutefois, on n’est jamais à l’abri d’un coup de chaleur lorsque la température dépasse 30°C ! Quels  sont les symptômes qui doivent vous alerter ?

– Respiration rapide et haletante

– Prostration

– Tremblements musculaires

– Coma

En cas de coup de chaleur, si l’animal est en état de choc, il faut réagir vite et le conduire chez un vétérinaire en urgence. Il risque de mourir.

http://wamiz.com

L’amitié très "envahissante" d’un furet et d’un chat


Des animaux de compagnie insolite, un chat et un furet. Un est tranquille, l’autre est vraiment hyperactif. Alors, quand un veut jouer, l’autre au contraire veut la paix. Alors jusqu’à ou le chat va pouvoir rester patient Car c’est bien connu, la patience a des limites
Nuage

L’amitié très « envahissante » d’un furet et d’un chat

 

Les furets sont des animaux sociables qui peuvent parfaitement s’entendre avec un chat si celui-ci est disposé à recevoir quelques coups de griffes de la part d’un mustélidé particulièrement joueur.

Cela semble bien être le cas de ce chat qui paraît s’armer de patience, du moins dans un premier temps !


D’un air blasé, il se laisse embêter par son ami déchaîné qui, visiblement, aimerait bien que son compagnon de jeu soit un peu plus actif.

La patience du chat… a des limites !

Quand soudain, ce chat qui jusque-là encaissait les coups sans ne rien dire, semble exprimer son mécontentement : « bon, ça suffit, ma patience a des limites ! » Saisissant le furet entre ses pattes, il tente de le calmer. Mais cela ne fait qu’amplifier davantage son excitation : le 2ème round commence !

Le furet revient à la charge de plus belle, le chat l’attrape et le plaque au sol, essaie de le maintenir, mais le furet se débat, se relève, est de nouveau à terre… le match est presque terminé, le furet est bientôt K.O, mais le chat, dans un élan de sympathie que lui inspire son amitié pour le furet, finit par relâcher sa proie. Le furet déclare forfait, faisant du chat le vainqueur de la bataille. Mais entre les deux amis, la guerre n’est pas encore finie…

 

http://wamiz.com/

Des furets nourris aux stéroïdes vendus comme des caniches !


Même, si après avoir découvert l’arnaque et qu’ils se sont attaché à leur animal, les victimes devraient quand même à mon avis porter plainte. Ses furets ont quand même reçu des stéroïdes, qui je crois, n’est pas indiqué pour ces animaux … Puis c’est quand même une fraude. Mais, j’avoue ne pas comprendre comment des gens ont confondu ces furets a un caniche
Nuage

 

Des furets nourris aux stéroïdes vendus comme des caniches !

 

Inimaginable, et pourtant tristement vrai : en Argentine,un homme nourrit des furets aux stéroïdes pour les faire passer pour des petits chiens, et les vendre sur des marchés.

Une histoire à peine croyable, relatée par le Dailymail.

Les caniches étaient des furets…

Ces pauvres bêtes ont été vendues 150 dollars, soit 115 euros environ, à La Salado, le plus grand bazar d’Argentine.

Et plusieurs personnes ont été victimes de cette cruelle arnaque.

Parmi elles, un retraité de Catamarca, devenu soupçonneux quand il s’est rendu compte que les deux adorables Caniches qu’il avait achetés commençaient à ressembler étrangement à des furets, ou « rats du Brésil », tels qu’on surnomme en Argentine les petits mustélidés.

des furets vendus comme s'ils étaient des caniches
Des furets nourris aux stéroïdes pour ressembler à des caniches

Plusieurs victimes

Des doutes confirmés par le vétérinaire qu’il a consulté pour, comme tout maître responsable, faire vacciner ces animaux.

Il a alors découvert que ses chiens étaient en réalité des furets géants, nourris avec des stéroïdes depuis leur naissance pour augmenter leur taille, et toilettés de façon à leur donner l’apparence et la douceur de petits chiens… Une femme a quant à elle cru avoir acheté un Chihuahua !

Mais ni l’un ni l’autre n’ont décidé de porter plainte. Peut-être parce ce qu’ils se sont attachés à leurs petits compagnons bien qu’ils ne soient pas ce qu’ils pensaient…

 

http://wamiz.com

Les nouveaux animaux de compagnie


Pourquoi cette popularité d’avoir des animaux de compagnie hors du commun .. et qui en plus s’ils sont relâcher dans un environnement étranger peut faire beaucoup de dégâts, juste a penser a la Floride et les python qui se sont que trop bien adapté a leur nouvelle maison ..Sans parler que certains de ces animaux sont dangereux voir mortel .. et que d’autres pourraient faire partie des animaux en voie de disparition et font des affaire d’or aux braconniers
Nuage

 

Les nouveaux animaux de compagnie

par Thomas Jutant

 

Invité à souper chez des amis, vous êtes intrigué par l’aquarium qui trône au milieu de leur salon. Vous vous approchez et là… Vous faites un bond en arrière. Oui, c’est bien une mygale !

Mais qu’arrive-t-il à ceux qui s’entichent d’un animal aussi étrange que dangereux ?

Si croiser un rat sur les épaules d’un passant vous fait encore sursauter ce diaporama est fait pour vous.

Apprenez à connaitre les animaux que les spécialistes appellent les NAC, « les nouveaux animaux de compagnie. »

Attention certains NAC sont dangereux, à l’image de ces scorpions empereurs, parmi les plus gros scorpions du monde.

Très facile à élever, ce pokemon au nom imprononçable est une sorte de salamandre originaire du Mexique qui a la particularité de passer sa vie à l’état larvaire. Autre capacité étonnante, l’axolotl peut reconstituer des parties endommagées de son corps. S’il perd un oeil, il repousse !

Très mignons petits, ces cochons ont gagné le coeur de nombreuses personnalités à travers le monde, dont George Clooney. Cependant, certains vendeurs ont volontairement négligé de signaler que ces cochons qualifiés de nains pouvaient, une fois adultes peser plus de 100 kg et vider votre frigo pendant votre absence…

Encore un qui cache bien son jeu. D’un adorable petit lézard vert, l’iguane passe d’une dizaine de centimètres et quelques grammes à plus d’1m50 et plus de 1kg. Les iguanes ont une facheuse tendance à devenir irritables voire agressifs en vieillissant, surtout les mâles. Les dents d’un iguane ne sont pas très impressionnantes mais très pointues et rentrent facilement dans la chair. De plus, la queue d’un spécimen adulte est très puissante et le saurien n’hésitera pas à s’en servir et essayer de vous fouetter.

Nul doute que ce Cubain ne pourra bientôt plus tenir ce boa autour du cou.

Le principal problème pour les serpents constricteurs (qui étouffent leur proie) réside dans leur taille. Les boas et les pythons peuvent facilement atteindre plusieurs mètres. Les propriétaires, dépassés, s’en débarassent. Problème, quand les conditions climatiques s’y prêtent, ils survivent très bien dans la nature. La Floride fait ainsi face à une invasion d’un des plus grands serpents du monde, le python birman.

Les serpents venimeux deviennent eux aussi des animaux appréciés même si, là, il est hors de question de les manipuler autant que ceux dépourvus de venin.

Les ventes de rats domestiques auraient augmenté après la sortie du film d’animation Ratatouille. Très intelligent, recherchant le contact, il n’aurait rien à envier au chien selon les heureux propriétaires de rongeurs.

Entrée récemment dans la liste des NAC, la poule bénéficie d’un effet de mode depuis que le grand public a découvert qu’elle pouvait faire office d’usine de retraitement des déchets. Une poule pourra vous débarrasser de presque tous vos déchets ménagers. Attention cependant à ne pas lui donner trop de reste de viande.

Utilisé pour la chasse ou la dératisation, le furet est très tôt devenu un animal de compagnie mais un regain d’intéret dans les années 80 a fait de lui un animal de compagnie assez prisé en ville.

Ces étonnantes brindilles vivantes se nourrissent exclusivement de végétaux. Pour échapper à leur prédateurs, les phasmes restent presque immobiles et ont développé un mode déplacement qui mime les mouvements d’une petite branche sous le vent.

Ces minuscules grenouilles originaires du continent américain sont magnifiques. La beauté de ces véritables petits bijoux vivants attire de plus en plus de terrariophiles. Seul bémol, on ne peut pas les toucher. Leur peau sécrète un poison tellement puissant que les indiens d’Amérique Centrale et du Sud frottent leurs flèches sur le dos d’une grenouille pour en faire des flèches empoisonnées.

Ce lézard pourrait bien être votre meilleur allié les soirs d’été quand les moustiques rôdent. La peau de ses pattes lui permet de tenir sur des murs lisses et même au plafond ! Une faculté bien utile quand il s’agit d’aller gober les insectes dont il se nourrit.

L’arrivée du bernard l’ermite dans la famille des NAC peut surprendre. Ce petit crabe timide doit absolument trouver un objet pour y cacher son corps mou et c’est là que ça devient amusant. Mettez l’objet creux le plus insolite dans son aquarium et si il lui plait, il se baladera, par exemple, dans un dé à coudre ou dans une coquille de noix !

http://actualites.ca.msn.com

Quand des furets découvrent les joies de la neige


Malgré que je pense que les furets devraient vivre dans leur environnement, il faut avouer qu’ils sont craquant de les voir jouer dans la neige .. et ils ont l’air de vraiment aimer cette activité toute rafraichissante
Nuage

 

Quand des furets découvrent les joies de la neige

 

Si nous avons vu ces derniers temps nombre de chiens et de chats batifoler dans la poudreuse, nous savons désormais que les furets aiment eux aussi beaucoup la neige !

C’est du moins le cas de ces trois adorables boules de poils, qui à défaut de pouvoir jouer dans le jardin, se sont vu offrir un magnifique cadeau : un bol rempli de neige, rien que pour eux !

Tour à tout, les furets plongent joyeusement dans le bol, creusent, se rafraîchissent le museau.

Un grand moment de bonheur, dont ils profitent comme il se doit… jusqu’à ce que l’un d’entre eux décide de garder le bol rien que pour lui !

 

 

http://wamiz.com