Les chats plus sensibles que les chiens à la fumée de cigarette et ses dangers


Parmi les victimes de la fumée secondaire, il y a les animaux de compagnie et particulièrement les chats. Les chiens et les oiseaux sont aussi a risque de développer des maladies a cause de la cigarette tel que le cancer
Nuage

 

Les chats plus sensibles que les chiens à la fumée de cigarette et ses dangers

 

Le tabagisme passif et ses graves conséquences ne touchent pas seulement les humains. Nos animaux de compagnie en sont eux aussi victimes, et tout particulièrement les chats. C’est ce que révèle une récente étude menée par des chercheurs américains de l’Université d’Oklahoma.

Une dangereuse toilette

Les chats seraient en effet plus affectés encore que les chiens, et ce en raison de leurs « habitudes de toilettage » explique le Dr Carolyn MacAllister, vétérinaire et principale auteure de cette étude.

Des substances nocives se déposent sur leurs poils et ils y exposent alors leur bouche lorsqu’ils se lèchent, en plus d’inhaler la fumée.

« Les chats se lèchent constamment pour faire leur toilette, par conséquent ils lèchent les substances cancérigènes qui s’accumulent sur leur fourrure. Ce comportement de toilettage expose la muqueuse de la bouche aux substances cancérigènes » précise-t-elle.

De précédentes études ont montré que le tabagisme passif était lié au cancer de la bouche et au développement de lymphomes (ou cancer des ganglions) chez le chat. Il entraîne chez les chiens des cancers des poumons et du nez, les races de chiens au long nez telles que le Colley étant plus à risques que les chiens ayant face plate.

Et les oiseaux sont eux aussi parmi les animaux les plus touchés, avec un risque accru de développer un cancer du poumon s’ils vivent auprès de fumeurs. Le système respiratoire des oiseaux est, rappelons-le, hypersensible à tout type de polluant.

Epargnez vos animaux !

Protégez donc vos boules de poils et de plumes en arrêtant de fumer ! Voilà une excellente motivation non ?

Et si vous n’y parvenez pas, pensez au moins à vos loulous en fumant à la fenêtre ou en réservant une pièce « fumoir » dont vous interdirez l’accès à vos animaux. N’oubliez pas que si vous quittez la maison chaque jour pour aller travailler, vos animaux, eux, passent leurs journées à l’intérieur et sont donc encore plus exposés aux substances toxiques libérées par la fumée de vos cigarettes

http://wamiz.com

La fumée tertiaire est aussi dangereuse pour la santé


Tout le monde sait que la cigarette est nocive. On connait aussi la fumée secondaire d’ou les interdictions de fumée dans les endroits publics mais voilà qu’il y a la fumée tertiaire qui elle s’incruste dans l’environnement des fumeurs et qui est aussi très nocives pour les autres
Nuage

 

La fumée tertiaire est aussi dangereuse pour la santé

 

La fumée secondaire et la fumée tertiaire sont tout aussi dangereuses que celle... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

 

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

La Presse Canadienne
Montréal

La fumée secondaire et la fumée tertiaire sont tout aussi dangereuses que celle inhalée par les fumeurs, préviennent des chercheurs de l’Université de la Californie à Riverside.

La fumée tertiaire fait référence à la fumée secondaire qui se dépose sur la surface des objets et se dégrade au fil du temps, devenant progressivement de plus en plus toxique.

La chercheuse Manuela Martins-Green a indiqué que des souris exposées à de la fumée tertiaire ont subi des dommages au foie et aux poumons. Leurs blessures mettaient aussi plus de temps à guérir et elles présentaient des signes d’hyperactivité.

Le foie des souris donnait des signes précurseurs de cirrhose et de cancer. Quant aux poumons, les dommages constatés ouvraient la porte à des problèmes inflammatoires comme l’asthme et la maladie pulmonaire obstructive chronique.

La fumée tertiaire présente une menace pour la santé des enfants et conjoints de fumeurs, ou encore des collègues de fumeurs dans des milieux de travail où le tabagisme est ou a déjà été toléré. Les résidences de fumeurs sont si contaminées que l’exposition à la nicotine peut ressembler à celle associée au tabagisme.

La fumée tertiaire, qui contient des cancérogènes puissants, peut persister dans les résidences ou chambres d’hôtel des fumeurs, même après leur départ.

Les résultats de l’étude sont publiés par le journal scientifique PLOS ONE.

http://www.lapresse.ca/

La fumée secondaire plus dangereuse chez les filles


Aujourd’hui, nous sommes de plus informés sur l’impact des cigarettes sur la santé des consommateurs ainsi que ceux qui sont exposés a la fumée secondaire .. car oui fumer et peut-être une décision personnelle, mais avec les connaissances d’aujourd’hui, nous devrions pas fumer en présence d’enfant .. Avoir su !!!
Nuage

 

La fumée secondaire plus dangereuse chez les filles

 

© Shutterstock

Les effets de la fumée secondaire semblent plus graves chez les petites filles que chez les garçons, selon une récente étude américaine.

La capacité pulmonaire des fillettes serait six fois plus affectée par la fumée secondaire que celle des garçons, selon une recherche effectuée par des scientifiques de l’University of Cincinnati College of Medicine.

Ils ont aussi découvert que les enfants exposés en bas âge à des taux élevés de fumée secondaire et qui avaient développé des allergies en bas âge, soit vers l’âge de deux ans, ont plus de risques de connaître des problèmes d’insuffisance pulmonaire à l’âge de sept ans.

«Il existe une interaction complexe entre l’exposition à la fumée secondaire, la période de l’exposition et la quantité de fumée, ainsi que plusieurs autres facteurs de risques comme l’asthme et les allergies», indique Kelly Brunst, auteure principale de cette étude.

Pour parvenir à ces résultats, les scientifiques ont analysé les données relatives à 476 enfants, de la naissance à l’âge de sept ans. Leur capacité pulmonaire était mesurée régulièrement et la prévalence de l’asthme évaluée. Ces informations ont été recoupées avec la présence ou non d’allergie chez les jeunes participants à l’étude.

Cette étude est la première à explorer les différences qui peuvent exister entre garçons et filles pour ce qui est des dommages pulmonaires causés par la fumée secondaire. Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifiquePediatric Allergy.

http://sante.canoe.com