Le Saviez-Vous ► Pourquoi avez-vous toujours froid? Voici les 11 raisons médicales


Avec la canicule, je connais une seule personne qui doit être contente de ces chaleurs difficiles à supporter. La sensation de froid, alors que la température est normale est probablement dût à un trouble médical.
Nuage

 

Pourquoi avez-vous toujours froid? Voici les 11 raisons médicales

 

Vous avez souvent froid aux mains ou aux pieds ou avez parfois le frisson? Des experts expliquent les 11 raisons médicales pourquoi vous avez toujours froid.

PAR MARISSA LALIBERTÉ

Vous avez toujours froid car vous souffrez d’une carence en vitamine B12 ou en fer

« Ce problème pourrait provenir d’une carence en fer ou en vitamine B12», explique d’entrée de jeu Andrea Moss, coach en nutrition.

L’anémie due à un manque de fer ou de vitamine B12 peut causer une sensation de froid, des engourdissements et une baisse d’énergie, dit-elle. La vitamine B12, comme le fer, est surtout d’origine animale, et il est possible que les végétariens aient de la difficulté à en obtenir suffisamment. On trouve de la B12 dans les œufs, le yogourt et le fromage. Les végétaliens peuvent toujours saupoudrer de levure nutritionnelle (une poudre à goût de fromage) leur maïs éclaté ou leurs pommes de terre au four.

Assurez-vous également de consommer assez de fer que l’on retrouve notamment dans la viande et les légumes verts. Et afin d’optimiser l’absorption du fer, consommez ces aliments avec des fruits et légumes riches en vitamine C, comme des poivrons rouges, par exemple.

Vous avez un problème de thyroïde

Quand votre corps ne produit plus assez d’hormones thyroïdiennes pour réguler votre métabolisme, vous pouvez finir par vous sentir frigorifié tout le temps, note Margarita Rohr, MD, spécialiste de médecine interne au Centre médical Langone de l’université de New York. Vous observez les symptômes d’une maladie thyroïdienne tels que la perte de cheveux ou la constipation? Demandez à votre médecin de vous faire subir des tests sanguins pour dépister une éventuelle hypothyroïdie, recommande-t-elle.

Vous devez prendre du poids

Avoir un poids insuffisant peut vous donner froid pour deux raisons, note Alyssa Tucci. D’abord, le gras fonctionne comme un isolant, alors une carence en gras peut empêcher votre corps de retenir la chaleur. Ensuite, réduire votre apport en calories ralentit votre métabolisme et votre corps dispose de moins d’énergie pour se réchauffer.

«Votre corps est malin : il ne veut pas dépenser d’énergie s’il s’inquiète d’une raréfaction de l’énergie», expose Alyssa Tucci.

 Si vous essayez de prendre du poids, privilégiez les aliments à forte teneur en calories chargés en bon gras. Parmi ceux-ci, le beurre de noix, les yogourts grecs de lait entier et les fruits secs.

Vous avez toujours froid car vous ne dormez pas assez

Bien que les recherches liant sommeil et sensation de froid aient donné des résultats mitigés, on sait que le manque de sommeil peut ralentir votre métabolisme, ce qui peut causer une sensation de froid durant la journée, commente Andrea Moss. Par ailleurs, votre température corporelle fluctue durant la nuit et votre corps s’habitue à ce cycle, ajoute Margarita Rohr. Si vous restez éveillé plus tard qu’à l’habitude, il est probable que votre température corporelle baisse comme si vous étiez endormi.

Vous êtes déshydraté

Quand votre corps manque d’eau, la circulation sanguine n’est pas aussi efficace, soutient Alyssa Tucci. L’eau aussi retient la chaleur, ce qui signifie que la déshydratation pourrait priver votre corps des effets bénéfiques de la rétention de chaleur associée à l’eau. Pour être bien hydraté, il faut boire entre un et deux litres d’eau par jour, recommande-t-elle

Votre diabète connaît des complications

Le diabète peut causer des neuropathies périphériques qui endommagent les nerfs responsables des sens. Cette complication du diabète peut entraîner une sensation de froid, de la douleur ou des bouffées de chaleur sans raison apparente.

«Ce n’est pas forcément physique, juste une sensation, dit-elle. Le message envoyé au cerveau par les pieds et les mains est erroné.», explique Margarita Rohr.

Vous avez toujours froid car vous ne mangez pas assez de gras

Vos fringales hivernales pour les plats copieux et mijotés existent pour une raison précise

«Le gras nous aide à nous sentir rassasiés et plus chauds», explique Andrea Moss.

Les régimes faibles en gras qui remplacent les bons aliments tels que l’avocat, les noix et les graines par des aliments qui nous refroidissent tels que les fruits et les jus pourraient expliquer les sensations de froid, dit-elle.

Vous souffrez du syndrome de Raynaud

Un faible pourcentage de la population souffre du syndrome de Raynaud, qui cause des spasmes artériels des mains, des pieds et du visage, commente Margarita Rohr.

«Lorsque vous êtes exposé au froid, dit-elle, les spasmes nuisent à l’irrigation de ces régions, qui tendent alors à devenir plus froides.»

Une mauvaise circulation sanguine

Vos extrémités sont froides et cela n’est pas lié à un mal chronique? C’est peut-être simplement que vous avez une mauvaise circulation sanguine. Andrea Moss suggère de faire de l’exercice régulièrement et d’essayer l’acupuncture. Ce faisant, vous pourriez accroître la sensation de chaleur dans les mains et les pieds.

Vous devez augmenter votre masse musculaire

La masse musculaire peut produire de la chaleur et garder votre corps bien au chaud, confirme Margarita Rohr. Assurez-vous de rester actif et de garder de bonnes habitudes en matière d’exercices, dit-elle.

Vous êtes une femme

La température des femmes tend à être légèrement plus élevée que celle des hommes. Toutefois, une étude de l’université de l’Utah a découvert que leurs mains sont en moyenne plus froides de 1,5°C (3°F) que celles des hommes.

« Ce n’est pas énorme, mais ça pourrait expliquer, du moins en partie, pourquoi certaines femmes éprouvent plus souvent une sensation de froid », conclut Margarita Rohr.

Tiré de Rd.com: Always Cold? Reasons You’re Cold All the Time

http://selection.readersdigest.ca/

Ces êtres extraordinaires qui arrivent à contrôler leur chair de poule


Tout le monde a eu et aura une réaction corporelle comme la chair de poule, par une émotion quelconque. Certains sont capable de provoquer cette manifestation.
Nuage

 

Ces êtres extraordinaires qui arrivent à contrôler leur chair de poule

 

/

Frissons | Quinn Dombrowski via Flickr CC License by

Repéré par Aurélie Rodrigue

Seule une infime fraction de la population est capable de déclencher sur commande cette réaction corporelle.

Quand on est pris par des émotions fortes ou quand on a peur, nos poils se hérissent et notre peau ressemble à celle d’une volaille plumée, d’où l’origine de l’expression «avoir la chair de poule». Selon bon nombre de scientifiques, ce phénomène est un réflexe de défense hérité de nos ancêtres poilus: en se gonflant, les poils permettait de lutter contre le froid.

Chez la plupart d’entre nous, ces frissons traversent notre corps sans qu’on puisse les contrôler; seules certaines personnes sont capables de le faire. Sarah Zhang, journaliste à The Atlantic, s’est penchée sur la question.

«Ça commence par la nuque… C’est comme si j’avais un muscle que je pouvais contrôler. C’est comme ça que je déclenche ma chair de poule. Je croyais que tout le monde en était capable», explique Javier Palejko, un technicien argentin.

James Heathers, un chercheur postdoctoral à l’université de Northeastern à Boston, a étudié le phénomène du «contrôle volontaire de la piloérection». Dans sa prépublication, dévoilée en ligne le 1er mars dernier, il référence trente-deux personnes capables de ce tour de passe-passe. Depuis, d’autres personnes sont entrées en contact avec lui pour faire part d’une faculté identique.

Un phénomène extraordinaire

La chair de poule est contrôlée par le système nerveux autonome, qui gère notamment les battements du cœur, la dilatation des pupilles et les contractions du système digestif, appelées péristaltisme gastrique. Pour James Heathers, c’est en cela que le don de la maîtriser est exceptionnel:

«Contrôler sa chair de poule revient à être capable d’arrêter son propre coeur.»

Ce phénomène ne se manifeste pas de la même façon chez tous ces «super-héros». Un des participants doit penser à sa petite amie en train de se faire assassiner pour déclencher ces frissons. Pour Eliza Bacon, une bonne dose de concentration est nécessaire:

«Je dois fermer les yeux: quand ils sont ouverts, je n’y arrive pas», explique-t-elle. J

Javier Palejko, lui, peut les contrôler à sa guise, mais comme tout «super-pouvoir», il doit attendre quelques minutes pour le «recharger».

Le neurologue clinicien Timo Spiepmann a réussi à provoquer la chair de poule chez les participants à ses recherches grâce à de petites décharges électriques. Le médecin soulève l’hypothèse d’une possible aptitude pour ces personnes à activer les régions de leur cortex cérébral, la zone responsable de l’épilepsie, qui leur permettrait de contrôler leur chair de poule.

 

http://www.slate.fr/

Le Saviez-Vous ► Pourquoi notre corps est toujours autour de 37°C?


Qu’est-ce qui règle notre température du corps ? Comment notre cerveau travail pour que cette température puisse être constante malgré a température extérieure ?
Nuage

 

Pourquoi notre corps est toujours autour de 37°C?

 

Pourquoi notre corps est toujours autour de 37°C?

Photo Fotolia

C’est un paramètre d’une prodigieuse constance. Quelles que soient les conditions extérieures, la température du corps humain reste, sauf cas exceptionnels, toujours autour des 37,5°C. Cette particularité est le fruit d’un phénomène biologique connu sous le nom de thermorégulation.

Celui-ci comporte un certain nombre de mécanismes sous-jacents qui permettent d’assurer à l’organisme une température fixe. Et comme pour beaucoup de fonctions physiologiques, le cerveau y joue un rôle tout à fait primordial.

L’hypothalamus dans le rôle du chef d’orchestre

Tout se passe au niveau de l’hypothalamus, une zone cérébrale de la taille d’une noix. Cette glande assure un rôle semblable à  celui d’un thermostat. Lorsqu’il fait chaud, elle envoie un message aux vaisseaux sanguins pour générer leur dilatation et que la peau transpire.

Cette réaction permet d’évacuer l’excédent de chaleur et maintenir la valeur constante de la température corporelle. Au contraire, quand il fait froid, l’hypothalamus engendre la contraction des muscles pour générer de la chaleur.

Pour ne pas que celle-ci se perde, la région cérébrale optimise également l’efficacité de la barrière épidermique (au niveau de la peau) en provoquant notamment la fameuse «chair de poule» avec les poils dressés et les frissons. Grâce à  ces stratagèmes, le corps ne souffre pas de la moindre variation des conditions météorologiques. 

Une température optimale pour le fonctionnement des cellules

Il convient en effet de préserver une température proche de 37,5°C, considérée optimale pour les fonctions métaboliques cellulaires. Elle permet aux réactions et cycles de se produire au sein des cellules à  la vitesse et l’intensité optimales.

Cette constante ne fluctue que dans certains cas: elle est généralement plus basse au réveil et plus haute en cas de fièvre. Avoir une température au-delà  de la moyenne est un signe que le système immunitaire travaille et se défend contre une infection. Selon les estimations, la température peut monter jusqu’à  43°C. Les cas au-delà  de cette limite sont relativement rares.

Le record de la plus haute température du corps humain documenté à  ce jour a été enregistré en 1980 sur un Américain nommé Willie Jones. Selon les archives, celui-ci serait arrivé à  46,5°C et aurait même survécu. La fièvre doit être source d’inquiétude lorsqu’elle est importante (plus de 38,5°C) ou prolongée (plus de trois jours). 

http://fr.canoe.ca/

Raconte-moi ton histoire


La meilleur écoute que l’on peut donner a une personne c’est d’abord se taire, et écouter .. sans cela il est impossible de saisir les maux de l’autre
Nuage

 

Raconte-moi ton histoire

 

 

 

Ferme les fenêtres
Ferme les rideaux
Lâche tous tes maux
Du fond de ton être
 
Raconte-moi ton histoire
Celle que tu vis maintenant
Tous tes moments gênants
De tes espaces noires

Parle-moi surtout de toi
Qu’est-ce qui te fais du mal
Ce qui te rends glacial
Raconte-moi n’importe quoi

Si tu veux pleurer
Si tu veux bien rire
Va à ton délire
Et viens respirer

Joue moi ton air de musique
Pince encore sur les cordes
Ainsi que ton cœur concorde
Sur tes désirs poétiques

Murmure-moi ta chanson
Peut importe si tu fausses
Et les mots que tu endosses
Laisse aller tes grands frissons

Même si tu tombes
Ne perds pas espoir
Tu verras ce soir
Nul temps pour la tombe

Danse encore avec moi
Pour bousculer ton destin
Et effacer ton chagrin
Enfin retrouver ta foi

Ouvre les rideaux
Ouvre les fenêtres
Du fond de ton être
Lâche tous tes maux

Rachel Hubert (Nuage)
21 Avril 2004