Le Saviez-Vous ► 5 infos à savoir sur le coyote


Le coyote est un animal ressemblant au loup, il est agile, rapide et un très bon chasseur. Malheureusement, il est convoité pour sa fourrure et il est considéré comme nuisible par l’homme. En fait, c’est plutôt l’homme qui est nuisible

Nuage


5 infos à savoir sur le coyote

Par Chloé Gurdjian

Ces canidés d’Amérique du Nord jouissent d’une bien mauvaise réputation. Et pourtant, ils possèdent de nombreuses qualités. Voici de quoi en savoir un peu plus sur eux.

Des parents dévoués

Chez les coyotes, la famille, c’est sacré. Une fois leur couple formé, le mâle et la femelle restent ensemble toute leur vie. Lorsqu’ils ont des portées, les deux parents prennent tous les deux soin de leurs rejetons. Ils les protègent, les nourrissent et les éduquent. Lorsqu’ils ont atteint l’âge, les jeunes coyotes quittent leurs parents pour former un nouveau clan. Mais si la nourriture est suffisante, ils peuvent rester dans leur famille. Dans le cas de grandes familles, les oncles, les tantes et les jeunes des portées précédentes s’occupent alors eux aussi des nouveaux bébés. Ce fonctionnement ressemble beaucoup à celui du loup, un proche cousin (la famille des canidés comprend les loups, les renards, les coyotes et les chiens). Et comme son cousin le chien domestique, le coyote est joueur. On l’a ainsi déjà observer rapportant des jouets, comme des peluches, à ses petits.

Un animal très performant

Faisant preuve d’une grande adaptabilité, le coyote a réussi à étendre son territoire, malgré la chasse dont il est victime. On le trouve ainsi dans les plaines, les forêts, les montagnes, les déserts… et les zones urbaines. Son ouïe et son odorat sont extrêmement développés, il court très vite, avec des pics à 65 km/h, et il est bon nageur. Enfin, intelligent et rusé, il sait adapter ses techniques de chasse en fonction de sa proie et des sources de nourriture disponibles.

Le coyote est-il dangereux ?

Les attaques de coyotes envers l’homme sont très rares, mais elles existent. Selon les spécialistes, elles ont lieu dans des zones où la nourriture se fait très rare. Les animaux sont alors obligés de se rapprocher des villes pour survivre. De plus, le coyote est capable de sauter au dessus des murs des jardins, pour s’en prendre aux animaux de compagnie de petite taille. Mais le canidé est aussi très utile. Comme il se nourrit principalement de petits mammifères comme les rongeurs, il permet de contrôler les populations de souris et de rats dans les villes.

Considéré comme nuisible

Jouissant d’une mauvaise réputation, l’animal est chassé pour sa fourrure. De nombreuses marques proposent ainsi des manteaux d’hiver avec une capuche en poils de coyote. De plus, début décembre 2019, les autorités américaines ont autorisé l’utilisation de pièges très controversés au cyanure de sodium destinés à tuer renards, coyotes et chiens sauvages.

Le coyloup

Il s’agit d’un animal hybride qui prolifère en Amérique du Nord : il serait à 60 % coyote, 25% loup et 15% chien. Le coyloup serait apparu dans les années 1800. A cette époque, les loups, qui manquaient de partenaires pour se reproduire, se sont accouplés avec des chiens et des coyotes. Le coyloup a un corps plus massif et la mâchoire plus large que le coyote. Il possède la grande adaptabilité du coyote et la capacité du loup à chasser de grandes proies.

https://www.geo.fr/

Vente en ligne, une menace pour les animaux sauvages


Je ne comprends pas ! On parle partout des espèces menacés ou en voie de disparition, alors pourquoi, il y a des gens qui vont acheter ces animaux qui devraient vivre en liberté. Est-ce de l’égoïsme ? Bien sûr, c’est mignon voir des animaux à la maison comme des tortues, perroquet, et autres, mais peut-on se mettre à leur place ? Être dans un milieu restreint sans pouvoir aller selon son instinct ? C’est affreux : « 11 772 spécimens d’espèces sauvages menacées recensées dans 5 381 annonces et messages sur 106 sites de vente en ligne et 4 réseaux sociaux » Cette étude est faites en Europe, alors à travers le monde, cela doit être encore pire !
Nuage

 

Vente en ligne, une menace pour les animaux sauvages

 

Sur cette photo, une jeune fille caresse sa... (FRANCOIS GUILLOT, ARCHIVES AFP)

Sur cette photo, une jeune fille caresse sa tortue d’Hermann dans un appartement à Paris. Cette tortue, la seule terrestre de France, est considérée comme étant en voie d’extinction en France.

FRANCOIS GUILLOT, ARCHIVES AFP

 

Agence France-Presse

Ivoire, crocodile empaillé, fourrure, mais surtout tortues, perroquets et même ours ou grands félins vivants : le commerce en ligne menace les animaux protégés, alerte mercredi l’ONG IFAW, appelant à une réglementation spécifique en la matière.

Des experts de l’organisation se sont penchés en 2017 pendant six semaines sur les petites annonces postées en ligne (uniquement sur des sites en accès libre) dans quatre pays européens, France, Russie, Allemagne et Grande-Bretagne.

Résultat : 11 772 spécimens d’espèces sauvages menacées recensées dans 5381 annonces et messages sur 106 sites de vente en ligne et 4 réseaux sociaux, pour un montant estimé de 3,2 millions d’euros, indique le rapport. Mais il est « probable » que les messages identifiés sur les réseaux sociaux (6,2 %), inclus pour la première fois dans l’enquête IFAW (Fonds international pour la protection des animaux), ne soient qu’une « fraction » du total.

Selon l’étude, 80 % des spécimens proposés étaient vivants : principalement des reptiles (surtout des tortues, marines et terrestres qui représentent 45 % du total des annonces) et des oiseaux (perroquets gris du Gabon ou amazone, rapaces, oies…), mais parfois des animaux bien plus gros comme des yacks sauvages ou des orangs-outans en Russie, des lions, jaguars et ours en Allemagne.

Le commerce de certains de ces animaux protégés est totalement interdit, et d’autres espèces font l’objet de règles de vente très encadrées, notamment avec la détention de permis. Cela peut concerner par exemple des objets en ivoire datant d’avant 1947 avec un certificat d’authenticité ou un document prouvant qu’une tortue de Hermann a été élevée légalement en captivité en Europe.

Certaines annonces peuvent donc être légales. Sur la base de précédentes études, « entre 10 % et 20 % des annonces sont considérées comme légales » parce qu’il y a une mention de documentation à disposition, a expliqué à l’AFP Céline Sissler-Bienvenu, directrice d’IFAW pour la France et l’Afrique francophone.

IFAW souligne dans son rapport le « précieux travail » et l’engagement des sites de vente en ligne, notamment eBay, pour lutter contre ce trafic, former son personnel et éliminer les annonces litigieuses.

Mais il faut désormais renforcer les législations pour s’attaquer « spécifiquement » à ce commerce en ligne.

Il faut aussi « informer les utilisateurs sur la législation et sur l’état des espèces, sur le risque qu’ils prennent » et sur le fait qu’ils « peuvent alimenter sans le savoir des réseaux criminels organisés », a souligné Céline Sissler-Bienvenu.

Les informations récoltées ont été transmises aux autorités, mais il est « trop tôt » pour un retour, a-t-elle noté, précisant que de précédents rapports avaient mené à des procédures judiciaires.

http://www.lapresse.ca/

36 chats uniques grâce aux taches qui composent leur fourrure


Certaines robes de ces chats font penser a des formes que nous connaissons .. Comme un rat, un chapeau, batman, une forme chat, une flèche, un coeur, etc.. Ils sont tous magnifiques ces boules de poils
Nuage

 

36 chats uniques grâce aux taches qui composent leur fourrure

Découvrez 34 chats aux taches insolites et originales

Découvrez 34 chats aux taches insolites et originales

https://www.idees-de-genie.fr/

20 chats et chiens atteints de vitiligo qui ont un pelage magnifique


Tout comme les humains, les animaux aussi peuvent être atteint de vitiligo. Eux n’ont pas honte de leur apparence et en fait, c’est ce qui les rend mignons
Nuage

 

20 chats et chiens atteints de vitiligo qui ont un pelage magnifique

 

1. Scrappy, le magnifique chat de 19 ans

chats et chiens vitiligo

Scrappy

2. Un Rottweiler au pelage incroyable

chats et chiens vitiligo

bennyrae2424

3. Voici Neptune. Il est beau, n’est-ce pas ?

chats et chiens vitiligo

tannerke8

4. Un incroyable Teckel

  • chats et chiens vitiligo

John L Kelly

5. Un chat aussi curieux qu’adorable

chats et chiens vitiligo

EdenBlade47

6. Rowdy le Labrador ressemble à Spawn à s’y méprendre !

 

  • bchats et chiens vitiligo

white_eyed_rowdy

7. Linda, le magnifique chat Siamois

chats et chiens vitiligo

jalila.amorim

8. Que les criminels fassent attention : voici Batdog !

chats et chiens vitiligo

Bored Panda

9. Des yeux lumineux, un pelage moucheté… pas de doute : ce chat est une galaxie !

chats et chiens vitiligo

fairgroundunicorn

10. Son petit nez rose ressort bien avec son étonnant pelage !

chats et chiens vitiligo

vdrrottweilerbreeders

11. Neptune prend le soleil

 

chats et chiens vitiligo

Photo suivante© tannerke8

    12. Encore un très beau Rottweiler

chats et chiens vitiligo

Photo suivante© Reddit – crazyt123

    13. Il est beau ce chien avec toutes ses taches, non ?

chats et chiens vitiligo

Photo suivante© reddit – chunky_goonie

14. Ce chat a une jolie moustache grâce à son vitiligo

chats et chiens vitiligo

Photo suivante© Imgur – Flurra

 

15. Ce chien semble porter une cape

 

chats et chiens vitiligo

Photo suivante© reddit – zzzman82

16. Ce chien est si beau que même les papillons ne lui résistent pas

 

chats et chiens vitiligo

© Imgur – BruceGodDamnWayne

17. Un magnifique chat masqué

chats et chiens vitiligo

© Instagram – @zialuna

18. En raison de son vitiligo, ce chien est bicolore

chats et chiens vitiligo

© Bored Panda

19. Un adorable Pitbull tacheté à cause du vitiligo

chats et chiens vitiligo

© reddit – tayprosays

20. Le magnifique Scrappy qui joue

chats et chiens vitiligo

© Instagram – @Scrappy

https://wamiz.com

Des associations dénoncent l’épilation de fourrure de lapin angora


Si vous aimez la fourrure d’angora, saviez-vous comment on les récolte ? C’est à glacé le sang. Car le poil est arraché sur des lapins angoras, imaginez la souffrance que subissent ces animaux
Nuage

 

Des associations dénoncent l’épilation de fourrure de lapin angora

 

  • Par Diane Berger

Pour dénoncer la violence de l’épilation subie les lapins angora, deux associations de défense des animaux l’ont «mise en scène», ce jeudi, devant le ministère de l’Agriculture. Les éleveurs, eux, se défendent de toute maltraitance et prennent déjà des mesures.

Étrange tableau devant le ministère de l’Agriculture ce matin: en pleine rue, un hommé déguisé en lapin géant, étendu et ligoté sur une table, se faisait mutiler sous les yeux des passants. La mise en scène était volontiers gore: costume sanguinolent, corps qui se débat et hurlements de lapins préenregistrés. À l’origine de cette communication choc, deux associations de défense des animaux habituées des coups d’éclat médiatiques: PETA (Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux) et One Voice.

«Le lieu est symbolique, c’est un appel au ministre de l’agriculture pour interdire la production d’angora en France» explique au Figaro Anissa Putois, chargée de campagne de PETA France.

Pour obtenir la fourrure angora, pas d’abattage mais un prélèvement régulier des poils, au cours duquel l’animal est attaché, se débat et gémit.

«Quiconque voit des images de lapins mutilés et entend leurs cris de douleur quand ils sont épilés de la sorte comprendra que cette matière cruelle n’a pas lieu d’être au 21ème siècle et il est grand temps que sa production soit interdite», déclare Muriel Arnal, présidente de One Voice dans un communiqué.

Par cette action, PETA et One Voice ont souhaité alerter l’administration mais aussi les citoyens de ce qui se cache derrière le secteur de la fourrure angora car «beaucoup de gens ignorent la cruauté derrière cette fourrure angora» selon Anissa Putois. Or, des révélations récentes de PETA sur l’élevage des lapins angora en Asie et une enquête en septembre de One Voice sur la réalité des élevages français ont de quoi glacer le sang: minuscules cages individuelles, abattage brutal des mâles, mauvaises conditions d’hygiène, hurlements de souffrance des lapins…

9000 tonnes de poils de lapin commercialisés dans le monde

 

«Beaucoup de gens ignorent la cruauté derrière cette fourrure angora.» Anissa Putois, de PETA France.

Chaque année, 9000 tonnes de poils de lapin seraient commercialisées dans le monde selon One Voice, à 90% en provenance de Chine. Mais il y a encore en France une trentaine d’élevages de lapins angora:

«c’est une production très limitée qui passe donc un peu en dessous des radars du ministère de l’Agriculture» explique Mme Putois qui dénonce une activité très mal légiférée et très peu encadrée.

«La fourrure angora est utilisée surtout pour les vêtements, en petites proportions dans beaucoup de vêtements pour les rendre plus chauds. Mais c’est inutile car nous vivons à une époque où les matières véganes remplacent très bien les produits d’origine animale» affirme Anissa Putois.

Des courriers avaient déjà été adressés au ministère par les associations, mais ils étaient restés sans réponse. Suite à l’action de ce matin, deux représentantes des associations ont été reçues au ministère de l’Agriculture pour discuter du sujet avec l’administration.

Une charte des bonnes pratiques en cours d’adoption

 

«Il s’agit surtout d’élevage familial, artisanal.» Un éleveur de lapins angora.

Contacté par Le Figaro, un éleveur de lapins angora se défend de maltraitance animale.

«Ici c’est différent de la Chine qui assure la majorité de la production mondiale avec des élevages de 100.000 lapins parfois. Le rapport à l’animal est très différent: le plus gros élevage en France doit faire 450 lapins, et sinon il s’agit surtout d’élevage familial, artisanal.»

Néanmoins, il reste ouvert au dialogue avec les associations, qui ont le mérite de secouer les pratiques des éleveurs:

«Quelque part les attaques de l’année dernière ont interrogé les éleveurs qui hésitaient à s’engager en faveur du bien-être animal, ce n’est pas plus mal. Mais ce qui m’écœure c’est qu’on s’attaque à des petites filières artisanales, qui tiennent à leurs animaux.»

Lorsque l’association One Voice a publié en septembre dernier son rapport sur les élevages français, un projet de guide des bonnes pratiques de l’élevage angora était en cours de rédaction, mais peinait à attirer beaucoup d’éleveurs: aujourd’hui, vingt-et-un se sont dits prêts à le signer. Cette charte de l’élevage du lapin angora contient une série de dispositions censées assurer les bonnes conditions de vie des animaux. Elle demande notamment aux éleveurs de donner aux animaux du lagodendron, un mimosa africain censé faciliter la chute des poils et donc l’épilation des lapins: une solution qui ne convient pas à One Voice, pour qui l’efficacité de l’aliment ne compense pas le reste des souffrances endurées par les bêtes à grandes oreilles.

http://www.lefigaro.fr

10 chats tellement poilus qu’ils n’auront pas froid cet hiver !


Des chats à poils longs, c’est magnifique, mais demande beaucoup d’entretien, de brossage. L’été, une telle fourrure doit être bien chaud, mais l’hiver, c’est plus intéressant d’aller faire quelques petites promenades dans la neige
Nuage

 

10 chats tellement poilus qu’ils n’auront pas froid cet hiver !

 

1. Aurora, la plus jolie des Radgoll d’Instagram

 

20 chats tellement poilus hiver

aurorapurr

2. Smoothie, le British Longhair star du Web

20 chats tellement poilus hiver

smoothiethecat

3. Le très duveteux Fluffer dans la neige

20 chats tellement poilus hiver

doubletroublebrosandtuxboy

4. Walter White, le Maine Coon qui garde ses pattes au chaud

20 chats tellement poilus hiver

walterwhite_cat

5. Panther, le beau poilu croisé Persan

20 chats tellement poilus hiver

panther.cat

6. Avec tous ses poils, ce Maine Coon ne risque pas d’avoir froid !

20 chats tellement poilus hiver

acoonielover

7. Voici Milkshake, le duveteux petit-frère de Smoothie

20 chats tellement poilus hiver

milkshake.thecat

8. Avec toute sa fourrure, Sky ressemble à un nuage !

20 chats tellement poilus hiver

sky_the_ragdoll

9. Little Hobbes a un pelage bien fourni, non ?

20 chats tellement poilus hiver

little.hobbes

10. James, l’élégant et très touffu Nebelung

20 chats tellement poilus hiver

fluffmeister_james

 

https://wamiz.com

Au 20ème siècle, le commerce de fourrures et de peaux a tué des millions d’animaux en Amérique du Sud


En 65 ans, 23 millions ont été tués pour leurs peaux en Amazonie. 23 millions ! Cela n’a aucun sens, je n’ose pas imaginer le nombre total sur tous les continents pendant cette même période
Nuage

Au 20ème siècle, le commerce de fourrures et de peaux a tué des millions d’animaux en Amérique du Sud

 

Les loutres géantes ont été largement chassées pour leurs fourrures durant le 20ème siècle.

Eric Gaba, CCA-SA3.0 Unported license

Anne-Sophie Tassart

Journaliste

Durant le 20ème siècle, le commerce de peaux et de fourrures a conduit à la mort de millions d’animaux dans le bassin Amazonien. Pour la première fois, des chercheurs ont pu rendre compte du désastre écologique ayant eu lieu à cette période.

HISTOIRE. Entre 1904 et 1969, les animaux vivants dans le bassin Amazonien ont été les victimes d’une période de chasse intensive destinée à satisfaire le marché de la fourrure et du cuir. Pour la première fois, une équipe de chercheurs a réussi à estimer le nombre d’animaux ayant péri durant cette période grâce à un travail minutieux d’analyses d’archives tels que des registres provenant des ports ou encore des cahiers de comptabilité. Pour cette étude, dont les résultats ont été publiés le 12 octobre 2016 dans la revue Science Advances, les scientifiques ont utilisé un modèle mathématique se basant sur différentes données (poids, espèces composants la cargaison) concernant les peaux embarquées sur les bateaux. Ces éléments ont conduit à une estimation précise de la variation du nombre de spécimens de différentes espèces animales au cours du temps.

Des millions d’animaux morts

Ainsi, entre 1904 et 1969, 23.3 millions d’animaux de 20 espèces différentes ont été tués. Plus précisément, les chercheurs ont dénombré la mort de 13.9 millions mammifères terrestres (ocelot, daguet rouge, jaguar…), 1.9 million mammifères aquatiques ou semi-aquatiques (Capybara, loutre à longue queue…) et de 7.5 millions reptiles (caïmans noirs…).

 Selon Taal Levi, l’un des membres de l’équipe de recherche, « ces résultats sont, sans aucun doute possible, bien en deçà du nombre réel d’animaux tués car certains étaient cachés afin d’éviter les taxes et d’autres n’étaient jamais déposés sur les paquebots. D’autres encore ont été chassés pour sustenter les colons ». 

En 1967, le Brésil a adopté la Faunal Protection Law qui a conduit à un encadrement stricte de la chasse. Plus tard, en 1975, la ratification de la CITES a également permis une réduction drastique du commerce des peaux et des fourrures. Cependant, les chercheurs estiment que de nombreuses espèces tels que les caïmans noirs (Melanosuchus niger) ou encore les loutres géantes (Pteronura brasiliensis) commencent tout juste à récupérer de cette période noire pour la faune sauvage sud américaine.

http://www.sciencesetavenir.fr/