Le Saviez-vous ► Quelle est la difference entre une tornade et un ouragan


Une tornade ou un ouragan, personnellement je mêle entre les deux mais aujourd’hui, pas question de rester dans l’ignorance .. il est temps de faire la différence … car en ces journées chaudes .. si le temps se gâte on espère que ce ne soit pas une un ouragan .. non une tornade .. Alors une tornade ou ouragan ?
Nuage

 

Quelle est la différence entre une tornade et un ouragan

 

Y-a-t-il une différence entre une tornade et un ouragan?

Réponse:

      
Certainement! À vrai dire il y en a plusieurs:

1- Le diamètre d’une tornade se calcule en centaine de mètres tandis que celui d’un ouragan se calcule en centaine…de kilomètres.

2- Un ouragan peut durer plusieurs journées alors qu’une tornade ne dure que quelques heures au maximum.

 Trombe marine

3- Un ouragan naît au-dessus des océans, les tornades naissent au-dessus du sol. S’il y a une « tornade » qui naît au-dessus de l’eau il s’agit d’une trombe marine.

4- La cause des décès lors d’un ouragan est principalement attribuées aux vagues meurtrières. Les décès, lors d’une tornade, sont plutôt attribués aux débris projetés par les vents d’une extrême puissance.

5-La force principale d’une tornade est sa force centripète, celle d’un ouragan, la force de Coriolis.

6-On nomme les ouragans, mais on ne nomme pas les tornades. En effet, il y a trop de tornade qui se forme en une année pour pouvoir leur donner un nom (on parle de plus de mille tornades par année juste aux États-Unis).

Classification des tornades (tout comme les ourgans)

 Il existe une échelle de classement des tornades. Il s’agit de l’échelle Fujita, nommée en l’honneur du chercheur japonais Tetsuya Fujita. Cette échelle est divisée en 6 sections que voici:
 

 

Échelle Fujita

Échelle Vitesse des vents (Km/h) Dommages Fréquence Image
F0
65-115 Légers 80%
F1 115-180 Moyens 15%
F2 180-250 Forts 4%
F3 250-320 Sévères 1%
F4 320-420 Très sévères 0.1%
F5 Plus de 420 … Destruction totale 0.01%


 

 

http://www.cours.fse.ulaval.ca

L’eau et ses enjeux


Ce fut pour l’occasion de la journée mondiale de l’eau, le 22 mars dernier que ces photos ont été présenté Le photographe Yann Arthus-Bertrand nous transporte autour du monde. c’est dans un documentaire Même si nous sommes en avril, le problème de l’eau est toujours d’actualité. Chez moi, l’eau sort du robinet a la demande, l’eau potable est présente partout mais malheureusement nous la gaspillons .. peut-être qu’en voyant ces photos, nous prendrons conscience que l’eau potable n’est pas pour laver une auto ou une cour a grande eau avec le tuyau de jardin, ni prendre douche d’une heure .. ou se laver les dents pendant que l’eau coule pour rien car semble t’il qu’il a des personnes qui n’ont jamais goûter a l’eau …
Nuage

 

L’eau et ses enjeux

 

 

La Soif du Monde

Dans le documentaire La Soif du Monde, on découvre les enjeux de l’accès à l’eau et l’importance de cette matière première,.© CALT Production / HOPE Production


La force de l’eau

Lors d’une inondation, la force des torrents d’eau suffit à déraciner les arbres.© Yann Arthus-Bertrand / Altitude-Paris


Les maisons sur les termitières

Depuis de nombreux siècles, ils vivent au cœur d’un marais, leurs maisons construites à même d’anciennes termitières, au plus près de l’eau. © Yann Arthus-Bertrand / Altitude-Paris


L’eau noire du Tonlé Sap

Le Tonlé Sap est le plus grand lac d’eau douce de toute l’Asie, et pourtant, y vivre ne permet pas d’avoir accès à l’eau potable. Complètement pollué, il est de moins en moins poissonneux et l’eau, noire, est encore bue par les Cambodgiens. © CALT Production / HOPE Production


Les algues vertes de Bretagne

L’élevage intensif de porcs permet de se servir du lisier comme engrais sur les champs. A cause du nitrate ainsi rejeté dans la mer, les algues vertes se développent. Elles ne sont pas dangereuses mais peuvent le devenir en se décomposant, car elles dégagent un gaz nocif. © Yann Arthus-Bertrand / Altitude-Paris


Bassin creusé main

Le Rajasthan, au nord de l’Inde, est une région soumise à de fréquentes périodes de sècheresse. Alors, lorsque la pluie tombe, les femmes creusent à la main un bassin destiné à retenir l’eau  © CALT Production / HOPE Production


Le barrage : quand l’eau noie les vallées

Même s’ils causent des dégâts sur les écosystèmes et provoquent des déplacements de populations, ils sont utiles en tant qu’énergie verte et permettent l’irrigation. © CALT Production / HOPE Production


La guerre du canal soudanais

Au Soudan du Sud, la construction du canal de Jonglei a déclenché une guerre car les ressources en eau sont extrêmement rares et précieuses.© Yann Arthus-Bertrand / Altitude-Paris


Les pieds dans l’eau

Les habitants des pays qui connaissent de fréquentes inondations ont appris à gérer la vie les pieds dans l’eau. Toutefois, l’eau contaminée, polluée, peut toujours être un danger pour leur santé. © CALT Production / HOPE Production


L’accès à l’eau potable

L’eau fait cruellement défaut à plus d’un milliard d’êtres humains : il existe encore de lieux où les gens n’ont jamais goûté d’eau potable de leur vie ! Dans ce village d’Afrique, un puits foré pourra sauver des vies et libérer les femmes d’une tâche harassante, aller chercher l’eau à la rivière. © Yann Arthus-Bertrand / Altitude-Paris


Les barges du fleuve Congo

Sur le fleuve Congo, l’eau sert aussi au commerce, comme sur les barges, d’immenses radeaux de troncs d’arbres qui sont en fait des marchés ambulants.. © Yann Arthus-Bertrand / Altitude-Paris


http://www.linternaute.com

Le saviez-vous ► D’où vient la tradition de la bague de fiançailles?


Quand un mariage commence a germer dans un couple, la bague de fiançailles viens confirmer que le projet est en cours . Mais dans l’histoire, le prix et l’oeuvre de ces alliances n’a pas toujours été un gage d’union. Il fut un temps ou ce n’était qu’un simple anneaux
Nuage

 

 

D’où vient la tradition de la bague de fiançailles?

 

D'où vient la tradition de la bague de fiançailles?

La bague de fiançailles au motif de fede date de l’époque Romaine. Les deux mains se serrant l’une l’autre signifiaient qu’un marché était conclu. Le motif est demeuré dans les traditions de fiançailles européennes au Moyen-Âge jusqu’à la Renaissance.
© Photos courtesy of The Three Graces/www.georgianjewelry.com

Pourquoi la bague surmontée d’un diamant est-elle devenue l’emblème de la demande en mariage? Ce bijou de luxe et de rêve pour lequel les jeunes hommes sont prêts à casser leur tirelire afin d’aller promettre l’amour éternel ne date pas d’hier.

Le professeur d’histoire de l’UQAM, John V. Drendel, raconte que dès l’époque romaine, l’homme enfilait un anneau, généralement de fer ou de cuivre, à l’annulaire de celle qu’il voulait pour femme, lors de fiançailles informelles.

«Il s’agissait d’un contrat de dot, donc d’une promesse de mariage et d’échanges de biens», explique-t-il.

À cette époque, l’anneau ne comportait aucune pierre précieuse, mais était souvent sculpté du motif de «fede», qui vient de l’expression italienne «mani in fede», mains jointes dans la foi, et qui était représenté par deux mains se serrant l’une l’autre. Cet anneau signifiait qu’un marché était conclu.

Au début du Moyen-Âge, la tradition de mariage de l’Empire germanique vint rivaliser celle des Romains.

 «Pour les Germains, un mariage devait être consommé pour être conclu. En d’autres mots, la femme devait donner son corps pour être officiellement mariée», indique le professeur Drendel.

L’Église catholique s’est toutefois imposée au 13e siècle pour formaliser la cérémonie du mariage selon le droit romain. Le don du corps n’était pas reconnu par l’Église pour officialiser le mariage. La cérémonie consistait plutôt en un consentement par un échange de paroles et d’anneaux à l’église. Bien qu’elle soit non formelle, la tradition romaine de fiançailles a par le fait même aussi été retenue dans les traditions jusqu’à nos jours.

«L’anneau de fiançailles et de mariage, c’est tout ce qu’il nous reste de la tradition de dot et d’échanges de cadeaux, du moins en Occident», ajoute M. Drendel.

Pierres précieuses

La bague de fiançailles surmontée d’un diamant est devenu un classique dans les traditions occidentales vers le milieu du 20e siècle.
© Shutterstock

Le simple anneau de fiançailles, de fer ou de cuivre et parfois d’or, souvent sculpté du motif de «fede» ou gravé de phrases poétiques, est demeuré populaire durant tout le Moyen-Âge jusqu’à la Renaissance. Cependant, les plus riches ont commencé à orner cet anneau de pierres précieuses, comme le saphir, le rubis, l’émeraude ou le diamant. On attribuait à ces pierres des pouvoirs magiques.

Le rubis rouge symboliserait le cœur, la dévotion et la passion et protégerait contre la trahison; le saphir bleu, la pureté, la confiance, la fidélité, la sagesse et la vérité; l’émeraude verte, la connaissance, la justice, le renouveau, l’espoir et la chance; et finalement le diamant, l’indestructible, la force et les liens durables du mariage.

L’archiduc Maximilien de Habsbourg aurait été le premier noble à offrir une bague à diamant à sa future épouse, Marie de Bourgogne, en 1477.

Le diamant a gagné en popularité par rapport aux autres pierres précieuses seulement à la suite de la découverte de nombreuses mines de diamants en Afrique du Sud au 19e siècle. Le diamant qui devint plus commun qu’auparavant vit son prix chuter, jusqu’à ce que la compagnie De Beers acquière presque la totalité de la production mondiale de diamant brut en 1888.

De Beers, qui a monopolisé le marché pendant presque la totalité du 20e siècle, a pu contrôler le prix du diamant et le stabiliser. Le professeur Drendel ajoute que De Beers a usé d’un grand effort de marketing pour faire du diamant la pierre précieuse de prédilection des futurs époux, comme on la connaît aujourd’hui.

En 1947, De Beers lançait sa campagne de publicité qui associait le diamant à l’amour éternel avec le slogan «A diamond is forever» (Un diamant c’est pour toujours), qui a marqué l’histoire de la publicité et qui a depuis réussi à intégrer la bague de fiançailles à diamant dans les mœurs occidentales.

Des bagues de fiançailles célèbres

  • La bague de fiançailles hors du commun de la Reine Victoria (1819-1901) a fait beaucoup jaser puisqu’elle avait la forme d’un serpent.
  • L’actrice américaine Grace Kelly, devenue princesse de Monaco suite à son mariage avec le Prince Rainier III, a reçu de son fiancé, une superbe bague surmontée d’un diamant de coupe émeraude de 12 carats.
  • Madonna s’est fait offrir le jour de son anniversaire une magnifique bague de fiançailles à trois diamants ronds de son amoureux Guy Ritchie.
  • Enfin, une des plus célèbres bagues de fiançailles des dernières décennies est sans aucun doute celle de la princesse Diana, un large saphir bleu ovale entouré de 14 diamants sur un anneau en or blanc 18 carats. Cette bague s’est par la suite retrouvée au doigt de la femme du prince William, Kate Middleton. Peu de temps après leurs fiançailles, le prince William a confié à la presse qu’il a offert à Kate la bague de sa défunte mère pour qu’elle ne rate pas ce jour important.

 

http://fr.canoe.ca/

Après


Oui la fleur fane tout comme nous qui vieillissons, oui des gens aimés partent pour ne plus revenir, oui il y a de belles choses qui sont du passé, oui les ennuis passent de temps a autre mais après, il reste que nous apprenons a fil des jours qui nous donne un gros bagages de vie et surtout que nous avons vécu et nous vivons encore …
Nuage

Après

"Bien que l’éclat qui était autrefois si brillant, se soit évanoui à jamais, bien que rien ne puisse ramener l’heure de cette splendeur dans l’herbe, de cette gloire dans la fleur, n’ayons point d’affliction mais cherchons la force dans se qui reste après.."

Wordsworth