Le Saviez-Vous ► Les origines de la fête d’anniversaire


Festoyer lors des anniversaires ne date pas d’hier, mais ce ne fut pas toujours pour célébrer la naissance d’une personne. Les anniversaires avant que ce soit un rituel comme nous le connaissons fut d’abord mêler aux croyances. Et le gâteau avec les bougies est arrivé beaucoup plus tard.
Nuage

Les origines de la fête d’anniversaire

Quelle civilisation est à l’origine des premières fêtes d’anniversaire : égyptienne, perse, grecque, romaine, chinoise… ? S’il est difficile de répondre avec certitude à cette question, il semble en revanche certain que l’héritage culturel que nous avons de cette fête soit en lien avec la religion et la magie.

La fête d’anniversaire : une tradition ancestrale

Il se dit que les premiers anniversaires auraient vu le jour en Egypte. Les pharaons fêtaient leurs anniversaires non pas de leur jour de naissance mais lors du premier jour de leur règne. A cette occasion, de grandes festivités étaient organisées sur fond d’offrandes et de sacrifices.

De leur côté, les Perses et Chinois – tous deux grands connaisseurs d’astrologie – célébraient leur jour de naissance autour d’un grand banquet.

C’est aussi le cas des Grecs et des Romains. Ces derniers pensaient que chaque personne était entouré d’un « Esprit protecteur » ou « Daimôn » qui veillait sur lui de sa naissance jusqu’à sa mort. Cet « Esprit » était en relation mystique avec le dieu dont l’anniversaire correspondait au jour de naissance de l’individu. On retrouve encore aujourd’hui l’héritage de cette croyance dans les notions d’Ange-Gardien ou de Saint-Patron.

Les Grecs, précurseurs du gâteau d’anniversaire

L’apparition du gâteau avec des bougies provient des Grecs qui avaient coutume de déposer des gâteaux ronds avec des bougies sur le Temple de la déesse Artémis. Ces bougies, symbolisant la lumière et le reflet terrestre de la déesse, étaient aussi l’occasion d’émettre un vœu en soufflant les bougies.

Mais les chrétiens rejetèrent ces coutumes païennes et ça n’est qu’au XIIIe siècle que le gâteau d’anniversaire avec des bougies fit son grand retour en Allemagne lors les « kinderfeste », considérés comme les premiers goûters d’anniversaire !

La Fête d’anniversaire : une tradition française depuis le XVIII° siècle

Jusqu’au XVIII°siècle on avait coutume en France de fêter, non pas les anniversaires, mais le jour du Saint dont on portait le nom.

C’est sous l’influence des Anglo-Saxons, que l’anniversaire s’est progressivement installé dans les traditions françaises et fut même inscrit dans les traités de savoir-vivre dès le XIXe siècle !

Aujourd’hui, l’anniversaire est une véritable institution qui valorise l’individu et permet de renforcer les liens sociaux. Les sociologues parlent même de rituel d’anniversaire, pour la plus grande joie des petits et des grands !

https://quizotresor.com/anni

Dévoilement du sexe du bébé : quand les parents vont trop loin


Il y a beaucoup de vidéo pour annoncer le sexe d’un bébé qui n’est pas né. Cette tendance a débuté aux États-Unis et j’espère qu’elle ne dépassera pas trop les frontières. Car avec les réseaux sociaux, c’est qui fera la plus belle fête, avec le moment le plus impressionnant pour annoncer si c’est une fille ou un garçon. Cela peut paraitre bien beau, sauf qu’il y a eu des accidents qui ont provoqué la mort, un feu de forêt etc .. Il y a shower que je trouve une belle tradition, car la maman a plein de cadeaux pour le bébé qui vient. Généralement, c’est entre femmes, mais pour une mes brus, nous avons fait cela en famille avec les gars et cela a été vraiment super.
Nuage


Dévoilement du sexe du bébé : quand les parents vont trop loin

PHOTO GETTY IMAGES

De plus en plus populaires aux États-Unis, les fêtes organisées par les futurs parents pour dévoiler le sexe de leur enfant à naître peuvent virer au cauchemar.

(Washington) Un écrasement d’avion au Texas, une explosion mortelle dans l’Iowa, un incendie géant en Arizona : de plus en plus populaires aux États-Unis, les fêtes organisées par les futurs parents pour dévoiler le sexe de leur enfant à naître peuvent virer au cauchemar.

      SÉBASTIEN DUVAL

      AGENCE FRANCE-PRESSE

      « C’est une fille ! » Après avoir largué, à basse altitude, plus d’une tonne d’eau colorée en rose, le petit avion a subitement décroché pour aller s’écraser dans un champ texan.

      L’accident n’a miraculeusement pas fait de victime début septembre, mais une autre « gender reveal party », littéralement « fête de la révélation du sexe », a été fatale le mois suivant dans l’Iowa à une femme de 56 ans, tuée par les débris projetés par une bombe artisanale.

      Les parents américains se sont longtemps contentés d’un gâteau pour mettre fin, au moment de la découpe, à l’intenable suspense : coulis bleu pour un garçon, rose pour une fille.

      Avec l’émergence des réseaux sociaux, les mises en scène sont aujourd’hui de plus en plus sophistiquées et « extrêmes », confie à l’AFP Carly Gieseler, de l’Université de New York, qui s’est penchée sur cette tendance née à la fin des années 2000.

      Ce qui était surtout au début « un petit rassemblement intime » est devenu un spectacle à l’américaine, avec « explosions, feux d’artifice et sauteurs en parachute », partagé à gogo sur Instagram ou YouTube.

      Pour l’universitaire, les fêtes de la révélation du sexe ont « comblé le vide laissé par ces rassemblements communautaires qui ont tendance à disparaître ».

      Elles sont devenues tellement « courantes » aux États-Unis qu’elles seraient désormais « presque un passage obligé » pour les futurs parents. Et les entreprises spécialisées se frottent les mains.

      « Quelle importance ? »

      Balles de baseball ou de golf qui laissent échapper une poudre bleue ou rose quand on frappe dedans, cibles de tir, ballons, guirlandes, pâtisseries… « Le marché est immense », relève Carly Gieseler.

      Il complète celui d’une autre coutume américaine, le « shower » de bébé, fête prénatale, surtout célébrée entre femmes, lors de laquelle la future maman est « inondée » de cadeaux.

      Si les « gender reveal parties » ont au moins le mérite de faire participer les hommes aux festivités, elles sont accusées de renforcer les stéréotypes de genre.

      « Même si cela peut sembler assez léger au premier abord, elles contribuent à rétablir la conception binaire du genre en imposant à un bébé qui n’a pas encore vu le jour l’idée selon laquelle il est soit un garçon, soit une fille, et tous les postulats qui vont avec », note la chercheuse new-yorkaise.

      Même l’« inventrice » du phénomène, Jenny Karvunidis, de qui tout est parti à la suite d’un article de blogue en 2008 lorsqu’elle était enceinte de sa première fille, a aujourd’hui l’impression d’avoir créé un monstre.

      « Je suis très partagée quant à ma contribution fortuite à la culture. C’est devenu complètement fou par la suite », a-t-elle écrit en juillet sur les réseaux sociaux, évoquant « tirs de pistolet » et « incendies de forêt », comme celui provoqué en 2017 dans l’Arizona par un futur papa imprudent et maladroit.

      « Quelle importance a le sexe du bébé ? », s’interroge-t-elle par ailleurs. « Je ne savais pas (à l’époque) ce que nous savons aujourd’hui : que donner de l’importance à leur sexe de naissance occulte une grande partie de leur potentiel et de leurs talents, qui n’ont rien à voir avec ce qu’ils ont entre les jambes ».

      Accompagné d’une photo très soignée avec conjoint, chien et enfants, sa publication offre une révélation :

      « Le premier bébé au monde né après une “gender reveal party” est une fille qui porte des costards ! »

      Il a été « aimé » plus de 35 000 fois sur Facebook.

      https://www.lapresse.ca/

      Le Saviez-Vous ► Pourquoi dit-on “bonne fête” et non “joyeux anniversaire” au Québec?


      Avez-vous remarqué sur les réseaux sociaux ont souhaite bonne anniversaire a ceux qui célèbre le jour de leur naissance, alors qu’au Québec, on souhaite bonne fête ? Un anglicisme de happy birthday ? Ou une autre raison ?
      Nuage


      Pourquoi dit-on “bonne fête” et non “joyeux anniversaire” au Québec?

      Crédit : Papier de soi

      Daisy Le Corre

      Il faut bien l’avouer, la première fois qu’on fête un anniversaire au Québec, on en perd son latin. On découvre que le fameux “joyeux anniversaire” a cédé sa place à un étrange “bonne fête” et que la chanson qui va avec (hymne national du Québec de fait transformé) n’a aucun rapport avec celle qu’on connaît. On a essayé de mener l’enquête pour en savoir plus.

      En France, on souhaite une “bonne fête” à quelqu’un le jour où son prénom apparaît sur le calendrier. Comme l’explique aussi partiellement Wikipédia, la fête du prénom est une journée pendant laquelle on célèbre les personnes portant une forme du nom de baptême porté par le saint ou la sainte à qui ce jour est dédié sur les calendriers des saints des Églises catholique, orthodoxe ou anglicane.

      Il s’agit d’une tradition surtout présente en Europe et en Amérique latine, raison pour laquelle elle n’est pas très suivie au Canada/Québec.

      En France, on peut souvent compter sur le présentateur ou la présentatrice météo pour nous rappeler à l’ordre la veille du jour J : “N’oubliez pas de souhaiter une bonne fête à tous les Basile demain !”. Comme le faisait très bien Catherine Laborde, par exemple :

      En revanche, au Québec, le terme “fête” n’a pas exactement la même fonction puisqu’il remplace tout simplement le mot “anniversaire”. Pourquoi ? A priori, il pourrait d’abord s’agir d’un anglicisme approximatif issu de la traduction française du fameux “happy birthday”. Mais pas seulement.

      “L’utilisation de “bonne fête” pourrait résulter de la tradition catholique de célébrer une personne le jour de la fête de son saint patron (…). La religion catholique a eu ici une très grande influence, et peut-être célébrait-on plus la fête que l’anniversaire d’une personne. C’est une hypothèse qui demanderait à être vérifiée”, nous a confié Chantal Bouchard, professeure agrégée à McGill.

      Difficile à vérifier, même l’historien québécois Yvon Desloges nous a fait savoir qu’il n’en savait absolument rien. “Je ne me suis jamais interrogé là-dessus”, nous a-t-il simplement confié.

      De son côté, Andrea Oberhuber, professeure de littératures française et québécoise à l’Université de Montréal, ajoute une autre hypothèse :

      “Au sujet de “bonne fête” (…), je dirais qu’il s’agit peut-être d’une version tronquée de “bonne fête d’anniversaire”. Parce que la “fête” en soi, qu’on souhaite à quelqu’un, était traditionnellement liée au saint ou à la sainte patronymique.”

      À noter enfin que le terme “anniversaire” est tout de même le seul utilisé pour souligner un événement d’envergure, comme un 60e anniversaire de mariage par exemple.

      Mystère à moitié résolu, donc. Quoiqu’il en soit, c’est peut-être à “votre tour de vous laisser parler d’amour”

      https://mauditsfrancais.ca/

      Souffler les bougies sur un gâteau et faire don de ses bactéries


      Comment on a fait pour ne pas tomber malade après avoir mangé un gâteau d’anniversaire auquel, on a soufflé les chandelles ? Il semble qu’un souffle humain contienne plus de 1400 % de bactérie de différence entre un gâteau non soufflé
      Nuage

       

      Souffler les bougies sur un gâteau et faire don de ses bactéries

       

      Une dame souffle fort sur les bougies d'un gâteau d'anniversaire et deux d'entre elles volent dans les airs.

      Le glaçage d’un gâteau dont les bougies ont été éteintes par le souffle d’un humain contient 1400 % plus de bactéries qu’une pâtisserie glacée au-dessus de laquelle personne n’a soufflé, selon une étude. Photo : iStock

      Des scientifiques se sont récemment chargés d’élucider une question qui intéressera probablement les personnes ayant une aversion pour les germes. Un fêté transfère-t-il un nombre important de bactéries sur le glaçage de son gâteau d’anniversaire lorsqu’il en souffle les bougies?

      Un texte de Marie-Claude Frenette

      Afin de le savoir, des chercheurs de l’Université Clemson en Caroline du Sud, aux États-Unis, ont effectué des tests auprès de 11 individus à trois reprises sur différents jours, soit 33 observations au total.

      Ils ont demandé aux sujets de l’expérience de souffler des chandelles insérées dans un polystyrène en forme de gâteau recouvert d’une feuille de papier d’aluminium sur laquelle du glaçage avait été ajouté. De plus, les prétendus fêtés avaient d’abord mangé de la pizza afin de simuler une séquence « repas suivi d’un dessert ».

      Selon les résultats obtenus, le glaçage d’un gâteau dont les bougies ont été éteintes par le souffle d’un humain contient 1400 % plus de bactéries qu’une pâtisserie glacée au-dessus de laquelle personne n’a soufflé.

      L’action de souffler ses chandelles d’anniversaire présente donc des risques importants de provoquer la transmission de bactéries orales et d’autres microorganismes issus de ses voies respiratoires sur du glaçage qui sera consommé par d’autres personnes.

      Extrait de l’étude Transfert bactérien associé au souffle utilisé pour éteindre des bougies d’anniversaire

      Dans leur étude publiée en mai dernier dans le Journal of Food Research du Centre canadien de science et d’éducation, les chercheurs précisent que l’analyse du glaçage au-dessus duquel les participants avaient soufflé révèle non seulement qu’il contenait un nombre 15 fois plus élevé de bactéries, mais que la gamme de bactéries détectées était 100 fois plus importante.

      http://ici.radio-canada.ca

      Le Saviez-Vous ► Piercing extrême au Festival végétarien de Phuket


      Une fête que je ne voudrais pas assister, ah, mais là pas du tout. Des mutilations volontaires lors d’une fête religieuse, avec toutes sortes objets qu’ils font rentrer dans leur corps surtout au visage
      Nuage

       

      Piercing extrême au Festival végétarien de Phuket

       

      Des épées, des manches de hache, des brochettes et même un modèle de voilier ancien: les fidèles se transperçaient les joues à l’aide d’objets étranges dimanche au festival végétarien de Phuket, en Thaïlande, rite religieux taoïste fondé sur des mutilations expiatoires.

      A travers l’Asie du Sud-Est, de nombreuses communautés chinoises adoptent cette semaine un régime végétarien à l’occasion de la fête taoïste « des neuf dieux empereurs », mais peu vont aussi loin que dans l’île de Phuket, dans le sud de la Thaïlande.

      Pendant toute la semaine, les fidèles témoignent de leur ferveur au travers de la douleur et de la mutilation. Ils courent sur des charbons ardents et se percent le corps à l’aide d’une grande variété d’objets lors de scènes parfois difficiles à regarder.

      Vêtus de robes, les festivaliers entrent dans une sorte de transe au son lancinant de tambours, ce qui, expliquent-ils, leur permet de ne pas avoir mal.

      Piercing extrême au Festival végétarien de Phuket

      http://quebec.huffingtonpost.ca/

      Parole d’enfant ► Une question de confiance


      Des fois, les parents veulent taquiner leurs enfants … Mais ces derniers sont souvent plus logiques que l’on croit
      Nuage

      Une question de confiance

       

      « La veille de sa fête, ma fille de 4 ans est très excitée. Elle me dit: « J’ai hâte à demain pour voir la visite ». Alors je lui dis en blaguant: « Ah! j’ai changé d’idée, il n’y aura plus de fête ». En marchant, elle me dit simplement: « Je t’aime papa…je te fais confiance!!! » »

      Bianca, 5 ans/Victoriaville

      Trois personnes encornées par des taureaux à Pampelune


      L’abus fait aux animaux, voilà comment se comporte des adultes devant une bête qui ne cherche qu’à fuir, fonçant dans tous les obstacles. Preuve que l’homme ne respecte pas la vie animal quand il joue et risque sa vie pour rien … et celle de l’animal, C’est de pure barbarie
      Nuage

      Trois personnes encornées par des taureaux à Pampelune

       

      Course de taureaux dans les rues de Pampelune, en Espagne, le 12 juillet

      Course de taureaux dans les rues de Pampelune, en Espagne, le 12 juillet Photo :  PC/AP/Daniel Ochoa de Olza

      Un Américain et deux Espagnols ont été encornés, vendredi, lors du sixième lâcher de taureaux des fêtes de Saint Firmin dans les rues bondées de la ville de Pampelune, en Espagne.

      La tension a monté d’un cran lorsque l’un des animaux a foncé sur un homme et l’a rabattu au sol avec ses cornes pendant près de 30 secondes, alors que d’autres coureurs tentaient de tirer la bête par la queue.

      Des personnes ont finalement réussi à mettre la victime en sécurité en la traînant par les pieds.

      Selon le journal local Diario de Navarra, l’homme était originaire de Morella, en Espagne, mais cette information n’a pas été confirmée.

      Le gouvernement régional de Navarre a révélé qu’un Américain et deux Espagnols avaient reçu des coups de corne lors de la course.

      De plus, un autre Américain et deux autres Espagnols ont été hospitalisés pour des blessures subies lors de chutes ou de piétinement lors de l’événement frénétique.

      Aucune des six personnes transportées à l’hôpital ne serait dans un état grave.

      Associated Press

      http://www.radio-canada.ca/

      Des fêtes d’anniversaire qui ont du chien


      J’aime les animaux mais je ne leur fait pas l’affront de les traité comme des êtres humains.. Enfin c’est quoi le problème, qu’est ce qu’un animal domestique peut s’attendre a une fête .. Un chien qu’on nourrit, sort, lui offre le gite qu’on joue avec lui, qu’on le sort etc .. »Il se fou éperdument des partys … Ou c’est purement par égoïsme de l’être humain … Ah oui … n’oubliez pas d’avoir une petite pensée pour les chiens et chats abandonnés larme a l’œil .. qui seront euthanasiés faute d’avoir un foyer  pendant que vous dépenserez une fortune .. C’est exactement comme la période des fêtes …
      Nuage

       

      Des fêtes d’anniversaire qui ont du chien

       

      Fête de chiens.

      PHOTO FOURNIE PAR JULIE DUVAL-COURCHESNE

      Stéphanie Vallet
      La Presse

      Près de 6 millions de chiens et de chats américains auraient déjà eu droit à leur propre fête d’anniversaire avec gâteaux, bougies et invités. C’est ce qu’avait révélé une enquête californienne menée il y a quelques années auprès de clients de l’Assurance vétérinaire US des animaux domestiques.

      Aujourd’hui, le phénomène prend même de l’ampleur. «Bark Mitzvah», «Puppy Shower», mariage pour chien ou fête d’Halloween, les raisons ne manquent pas pour célébrer avec nos compagnons à quatre pattes. Et à Montréal comme à Los Angeles ou à Paris, il est possible de faire appel à des professionnels pour aider à organiser le parfait party canin.

      Canifêtes

      Les soeurs Julie et Amélie Duval Courchesne ont transformé leur amour pour leur chien Rocket, un westie de 4 ans, en un passe-temps pas comme les autres: organisatrices de «canifêtes».

      «Ça fait environ deux ans et demi qu’on a lancé notre petite entreprise. Au début, on a reçu beaucoup d’appels, mais les gens sont quand même plus réticents ici qu’aux États-Unis, à Vancouver ou en France. La période estivale est assez bonne, car les gens font ça dans leur cour», précise Julie.

      Votre chien aura sans aucun doute du mal à saisir le concept d’anniversaire, mais il saura apprécier l’attention, les activités et les friandises que vous proposerez à cette occasion.

      «On a un service d’invitations par courriel ou par la poste: on y met la photo du chien et on ajoute les précisions concernant la fête d’anniversaire. On a aussi des sacs-surprises adaptés aux races de chien qui vont être présents. On fournit également un gâteau canin en forme d’os au poulet haché frais, avec des épinards et des carottes à l’intérieur, avec un glaçage marbré aux pommes de terre. Les chiens adorent ce moment: ils sont tous placés autour du gâteau et chaque invité a sa portion! Il est également possible d’avoir un photographe canin et on se déplace avec des jeux d’agilité», explique Julie qui propose trois forfaits dont les prix varient entre 185$ à 250$ pour 6 à 8 chiens.

      La jeune femme n’est pas la seule à proposer ce genre de service à Montréal. C’est également le cas de l’hôtel W qui offre un service de gâteau d’anniversaire canin à ses clients, et du Monde de Corragio, un café canin d’Ahuntsic dont la propriétaire, Cristine Caprio, est très fière.

      «On a une bonne dizaine d’événements du genre par année. On a un service en salle qu’on décore pour l’occasion, avec ou sans buffet pour les propriétaires, et un gâteau d’anniversaire pour chien à la viande crue ou cuite (environ 30$)», précise Mme Caprio qui n’ajoute aucun frais de location de salle si les consommations sont prises sur place.

      La propriétaire organise également de nombreux jeux comme des chasses au trésor et met à la disposition des invités canins de petites piscines.

      «Nos biscuits sont très populaires, alors j’assemble des boîtes cadeaux que je décore moi-même. C’est inclus quand j’organise une fête», ajoute-t-elle.

      Habituée de l’établissement, Chantal a déjà fait appel aux services du Monde de Corragio à plusieurs reprises.

       «J’y ai fêté l’anniversaire de mon forum canin et aussi l’Halloween. On avait une quinzaine de chiens. On a beaucoup joué et on a pris une belle photo de groupe. Quand j’ai eu Baccara, ma dernière petite chienne, j’ai lancé une invitation pour fêter son arrivée», dit-elle.

      Tout comme chez les humains, la liste des invités à la fête d’anniversaire de votre toutou est primordiale au bon déroulement de l’événement. Ne conviez que des chiens qui se connaissent et jouent ensemble, sinon la fête pourrait tourner au cauchemar! Concernant le gâteau, m’oubliez pas que le chocolat est toxique pour nos compagnons, même en petite quantité. Il est donc exclu d’en mettre dans le gâteau d’anniversaire canin. De très nombreuses recettes sont disponibles sur l’internet.

      Enfin, le lieu où vous organiserez votre party canin est très important. Favorisez un endroit ouvert comme un parc ou un jardin et n’hésitez pas à établir vos règles dès le départ pour une question de sécurité. Outre la nourriture, un temps de jeu est nécessaire, prévoyez donc apporter avec vous des balles et autres jouets. Mettez également à disposition de l’eau, dans des bols séparés (pour éviter les bagarres) afin d’étancher la soif de tous vos invités à quatre pattes.

      http://www.lapresse.ca

      Des fêtes d’anniversaire qui ont du chien


      J’aime les animaux, j’aime mes chats et j’aime bien les chiens a mon fils, mais humaniser qui dans le fond c’est juste pour notre propre amusement m’apparait du pure gaspillage .. Bon donner quelque chose de spéciale au chien je n’ai rien contre, mais faire autant de flafla ….. Bah si les propriétaire ont tant d’argent a dépenser ils peuvent donner a MIRA ou des dons pour la protections des animaux ou des trucs de ce genre … ca serait un geste positif … Et votre chien la dedans .. bien il s’en fou de toute façon en autant qu’il a sa dose de ration et de câlins quoi demander de plus ???
      Nuage

       

      Des fêtes d’anniversaire qui ont du chien

       

      Fête de chiens.

      PHOTO FOURNIE PAR CRISTINE CAPRIO

      Stéphanie Vallet
      La Presse

      Près de 6 millions de chiens et de chats américains auraient déjà eu droit à leur propre fête d’anniversaire avec gâteaux, bougies et invités. C’est ce qu’avait révélé une enquête californienne menée il y a quelques années auprès de clients de l’Assurance vétérinaire US des animaux domestiques.

      Aujourd’hui, le phénomène prend même de l’ampleur. «Bark Mitzvah», «Puppy Shower», mariage pour chien ou fête d’Halloween, les raisons ne manquent pas pour célébrer avec nos compagnons à quatre pattes. Et à Montréal comme à Los Angeles ou à Paris, il est possible de faire appel à des professionnels pour aider à organiser le parfait party canin.

      Canifêtes

      Les soeurs Julie et Amélie Duval Courchesne ont transformé leur amour pour leur chien Rocket, un westie de 4 ans, en un passe-temps pas comme les autres: organisatrices de «canifêtes».

      «Ça fait environ deux ans et demi qu’on a lancé notre petite entreprise. Au début, on a reçu beaucoup d’appels, mais les gens sont quand même plus réticents ici qu’aux États-Unis, à Vancouver ou en France. La période estivale est assez bonne, car les gens font ça dans leur cour», précise Julie.

      Votre chien aura sans aucun doute du mal à saisir le concept d’anniversaire, mais il saura apprécier l’attention, les activités et les friandises que vous proposerez à cette occasion.

      «On a un service d’invitations par courriel ou par la poste: on y met la photo du chien et on ajoute les précisions concernant la fête d’anniversaire. On a aussi des sacs-surprises adaptés aux races de chien qui vont être présents. On fournit également un gâteau canin en forme d’os au poulet haché frais, avec des épinards et des carottes à l’intérieur, avec un glaçage marbré aux pommes de terre. Les chiens adorent ce moment: ils sont tous placés autour du gâteau et chaque invité a sa portion! Il est également possible d’avoir un photographe canin et on se déplace avec des jeux d’agilité», explique Julie qui propose trois forfaits dont les prix varient entre 185$ à 250$ pour 6 à 8 chiens.

      La jeune femme n’est pas la seule à proposer ce genre de service à Montréal. C’est également le cas de l’hôtel W qui offre un service de gâteau d’anniversaire canin à ses clients, et du Monde de Corragio, un café canin d’Ahuntsic dont la propriétaire, Cristine Caprio, est très fière.

      «On a une bonne dizaine d’événements du genre par année. On a un service en salle qu’on décore pour l’occasion, avec ou sans buffet pour les propriétaires, et un gâteau d’anniversaire pour chien à la viande crue ou cuite (environ 30$)», précise Mme Caprio qui n’ajoute aucun frais de location de salle si les consommations sont prises sur place. La propriétaire organise également de nombreux jeux comme des chasses au trésor et met à la disposition des invités canins de petites piscines.

      «Nos biscuits sont très populaires, alors j’assemble des boîtes cadeaux que je décore moi-même. C’est inclus quand j’organise une fête», ajoute-t-elle.

      Habituée de l’établissement, Chantal a déjà fait appel aux services du Monde de Corragio à plusieurs reprises.

      «J’y ai fêté l’anniversaire de mon forum canin et aussi l’Halloween. On avait une quinzaine de chiens. On a beaucoup joué et on a pris une belle photo de groupe. Quand j’ai eu Baccara, ma dernière petite chienne, j’ai lancé une invitation pour fêter son arrivée», dit-elle.

      Tout comme chez les humains, la liste des invités à la fête d’anniversaire de votre toutou est primordiale au bon déroulement de l’événement. Ne conviez que des chiens qui se connaissent et jouent ensemble, sinon la fête pourrait tourner au cauchemar! Concernant le gâteau, m’oubliez pas que le chocolat est toxique pour nos compagnons, même en petite quantité. Il est donc exclu d’en mettre dans le gâteau d’anniversaire canin. De très nombreuses recettes sont disponibles sur l’internet.

      Enfin, le lieu où vous organiserez votre party canin est très important. Favorisez un endroit ouvert comme un parc ou un jardin et n’hésitez pas à établir vos règles dès le départ pour une question de sécurité. Outre la nourriture, un temps de jeu est nécessaire, prévoyez donc apporter avec vous des balles et autres jouets. Mettez également à disposition de l’eau, dans des bols séparés (pour éviter les bagarres) afin d’étancher la soif de tous vos invités à quatre pattes.

      http://www.lapresse.ca