Une fenêtre


Une belle définition de la fenêtre, surtout quand le regard est vers la verdure ou des enfants qui jouent dehors, mais encore plus pour laisser la lumière du jour inonder la maison
Nuage

 

Une fenêtre

 

 

Usage de la fenêtre: inviter la beauté à entrer et laisser l’inspiration sortir.

Sylvain Tesson

Les chats et les fenêtres : attention danger !


L’été, nous ouvrons nos fenêtres, et ces ouvertures sont très tentantes pour les chats, d’aller s’allonger sur le rebord ou faire quelques acrobaties pour s’évader. Même le plus agile des chats peut tomber et se blesser sérieusement, sans parler que certaines fenêtres sont vraiment dangereuses pour ces boules de poils
Nuage

 

Les chats et les fenêtres : attention danger !

 

Dr Noémie TOMMASINI
Vétérinaire – Directrice ESAV – Institut Bonaparte

Avec les beaux jours, nous ouvrons les fenêtres pour faire entrer le soleil et l’air. Mais le saviez-vous ? Les fenêtres peuvent représenter un réel danger pour nos chats.

Vétérinaire et directrice de l’EASV (Ecole supérieure d’aide vétérinaire) – Institut Bonaparte, le Dr Noémie Tommasini nous en dit plus sur ces risques et les moyens de les éviter.

Le risque de chute

Les chats d’appartement apprécient de regarder par la fenêtre, faute de courir les jardins. Mais ils peuvent aussi vouloir s’aventurer sur le rebord de la fenêtre, sur la balustrade d’un balcon ou encore dans les gouttières et sur les toits.Si certains chats habiles se débrouillent bien dans ces situations périlleuses, aucun chat, même le plus adroit, n’est à l’abri d’un accident ! Un bruit inhabituel qui l’effraie, une chasse aux oiseaux, un revêtement glissant et c’est la chute. Quand les beaux jours arrivent, en clinique vétérinaire, il n’est pas une semaine sans que l’on nous amène un chat tombé par la fenêtre.

Quelque soit la hauteur, une chute d’un ou plusieurs étages peut être gravissime voir mortelle. Elle peut entraîner des fractures, des lésions pulmonaires, ou des organes internes (une rupture de la vessie par exemple). Certains chats après une chute n’expriment pas de symptôme dans un premier temps. Mais il faut toujours vérifier cela par un examen clinique effectué par votre vétérinaire si des conséquences du traumatisme invisibles à cet instant ne risquent pas de s’exprimer dans les jours qui suivent l’accident. Le vétérinaire peut avoir besoin de réaliser des examens complémentaires pour détecter certaines lésions (une radiographie et/ou une échographie par exemples).  Mais qu’en est-il des chats qui retombent toujours sur leurs pattes ?

Il est en effet, possible mais pas systématique, que lors d’une chute, le chat retombe sur ses pattes. Mais en aucun cas son corps n’est fait pour subir une telle chute. Ne seraient-ce que les os qui forment ses membres, mais aussi les organes internes, subissent une secousse violente, brutale.

Les fenêtres oscillantes et oscillo-battantes

Certaines fenêtres oscillantes ou oscillo-battantes (parfois appelées fenêtre à soufflet), peuvent s’ouvrir par des charnières verticales. La fenêtre bascule alors vers l’intérieur, laissant une ouverture en haut de la fenêtre. Sur le côté de la fenêtre, cette ouverture a une forme de triangle et c’est cet endroit qui est particulièrement dangereux pour nos chats.

Le chat tente de passer par cette ouverture, mais reste bloqué le plus souvent au niveau du ventre, mais cela peut être au niveau du thorax, du cou. Le chat se retrouve alors aucune prise, coincé dans cet espace qui le comprime. Cela peut entrainer des lésions d’organes internes, des hémorragies, couper la circulation d’une partie du corps et même entrainer la mort de votre compagnon.

Comment protéger ses fenêtres ?

Surveiller son chat en permanence est souvent illusoire, il est donc conseiller de sécuriser ses fenêtres et balcons.

Pour cela, il existe des filets et grillages qui s’adaptent à la dimension de vos fenêtres. Si vous êtes bricoleurs/ses vous pouvez réaliser un cadre en bois que vous placerez dans l’ouverture de la fenêtre. Le grillage peut aussi être agrafé directement au chambranle s’il est en bois.

Pour les fenêtres oscillo-battantes des grilles existent qui se fixent sur le côté de la fenêtre et sur le dessus.

Mieux vaut toujours prévenir les chutes et accidents, mais si un accident se produisait rendez-vous immédiatement chez votre vétérinaire. En chemin, appelez la clinique vétérinaire afin de la prévenir de votre arrivée. L’équipe de Vétérinaires et d’Aides-soignants Vétérinaires pourra ainsi vous recevoir dans les meilleures conditions.

http://wamiz.com

CONTRE LA POLLUTION INTÉRIEURE, AÉREZ ABSOLUMENT VOTRE MAISON!


L’été ce n’est pas vraiment un problème .. du moins tant que les changements climatiques ne nous font pas geler en pleine saison estivale. Mais l’hiver, c’est vraiment bénéfique pour tous les polluants qui peuvent circuler dans une maison sans compter  de se débarrasser des microbes qui adorent se confiner dans des maisons renfermées
Nuage

 

CONTRE LA POLLUTION INTÉRIEURE, AÉREZ ABSOLUMENT VOTRE MAISON!

 

C’est peut-être la résolution santé la plus facile à tenir, et pourtant elle n’est pas très respectée.

Pour aller mieux, ouvrez les fenêtres!

Aérer sa maison: pourquoi? Comment?

L’aération est l’étape la plus importante dans la dépollution d’un intérieur.

En effet, l’air de l’extérieur est moins pollué que celui de nos habitations. En le faisant entrer pour chasser l’air intérieur, nos environnements  seront automatiquement plus propres.

Alors pourquoi n’aérons-nous pas tous?
Souvent, nous avons l’impression que des facteurs extérieurs nous en empêchent. Il fait
froid, il pleut…

Voici quelques conseils pour aérer malgré tout, même sous nos climats.

La bonne durée.
Il faut aérer au minimum quinze minutes par jour, et de préférence deux fois cette durée – une fois le matin, une fois le soir.

Malgré le froid.
Aérer pendant quinze minutes ne va pas refroidir les pièces durablement; et le bénéfice obtenu compense la légère augmentation de chauffage que l’aération rend nécessaire.
Pensez simplement à baisser le chauffage au moment où vous ouvrez les fenêtres, ce qui évitera le gâchis, et remettez-le à un niveau normal une fois que vous les aurez refermées.
Vous verrez que vous retournerez rapidement à une température agréable.

Et s’il pleut?
Vous pouvez tout de même aérer sans risquer d’abîmer votre moquette ou votre plancher!
La première solution est de retarder l’ouverture des fenêtres à un moment où l’averse sera passée.
Vous pouvez aussi ouvrir les oscillo-battants, ou observer de quel côté le vent fait pénétrer la pluie dans la maison… et ouvrir uniquement les fenêtres qui sont de l’autre côté.
Dans tous les cas, ne vous éloignez pas pendant le quart d’heure d’ouverture.

Aération supplémentaire.
Pensez aussi, en plus de l’aération quotidienne, à aérer à chaque fois qu’une grande quantité de polluants entrent dans votre maison: achat d’un meuble, peinture, bricolage, pose d’une moquette, utilisation d’un pesticide, etc.

Qu’est-ce qui pollue notre maison?

Le site www.airinterieur.be recense les principaux polluants intérieurs et les gestes à faire pour qu’ils ne vous affectent pas.

Vous y trouverez aussi une explication complète sur les effets de la pollution intérieure sur notre santé.

Alors pour cette année, pensez à aérer!

Mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé
Créé initialement par Marion Garteiser, journaliste santé

Sources : SPF santé publique, http://www.airinterieur.bewww.binnenlucht.be

http://www.e-sante.be