Rester assis accélèrerait le vieillissement biologique des cellules


L’âge chronologique et l’âge biologique peuvent être différents. La sédentarité chez la femme, fait vieillir plus vite biologiquement, alors mieux vaut bouger
Nuage

 

Rester assis accélèrerait le vieillissement biologique des cellules

 

Trois femmes font de la course à pied.

Trois femmes font de la course à pied. Photo : iStock

Les cellules des femmes âgées qui restent assises plus de dix heures par jour et qui ne font que peu d’activité physique sont huit ans plus vieilles, à un niveau biologique, que les cellules de femmes moins sédentaires, affirment des chercheurs américains.

LA PRESSE CANADIENNE

Les scientifiques de l’Université de la Californie à San Diego ont constaté que les femmes âgées qui font moins de 40 minutes d’activité physique quotidiennement et qui sont sédentaires pendant plus de dix heures par jour ont des télomères plus courts.

Les télomères se trouvent à l’extrémité des brins d’ADN et empêchent les chromosomes de se détériorer, mais ils raccourcissent progressivement avec l’âge. L’obésité et le tabagisme, pour ne nommer que ces deux facteurs, peuvent accélérer le processus. Des télomères raccourcis ont été associés à la maladie cardiovasculaire, au diabète et à certains cancers.

L’auteur principal de l’étude, le docteur Aladdin Shadyab, a expliqué que la sédentarité semble accélérer le vieillissement des cellules, et que l’âge chronologique ne correspond pas toujours à l’âge biologique.

Près de 1500 femmes âgées de 64 à 95 ans ont collaboré à l’étude. Les participantes ont répondu à des questionnaires et porté un accéléromètre pendant sept jours, 24 heures par jour, pour mesurer leur activité physique.

Le docteur Shadyab a constaté que les télomères de femmes qui passaient de longues périodes assises n’étaient pas plus courts si elles faisaient au moins 30 minutes d’activité physique par jour, soit ce qui correspond aux normes nationales.

Les conclusions de cette étude sont publiées par le American Journal of Epidemiology.

http://ici.radio-canada.ca/

Danger avec les compléments de vitamines


Je ne suis pas pour les comprimées de vitamines car si on se nourrit relativement bien, nous en avons pas besoin … sauf sur avis médical. Un surplus de vitamine dans le corps nuit a la santé
Nuage


Danger avec les compléments de vitamines

Danger avec les compléments de vitamines

© Shutterstock

Les compléments vitaminés pourraient être dangereux pour les femmes âgées.

De récentes études révélaient que la prise de compléments vitaminés s’avérait être totalement inutile pour la majorité des gens. Une étude parue dans les Archives of Internal Medecine dévoile que certains compléments pourraient même être dangereux, voire mortels, pour les femmes âgées.

38 772 femmes âgées en moyenne de 62 ans ont participé à cette recherche. Les spécialistes s’inquiètent surtout de la prise de compléments de fer qui seraient liés à une augmentation du taux de mortalité.

«Nous avons découvert que plusieurs compléments vitaminés ou minéraux fréquemment utilisés, comme les produits multivitaminés, les vitamines B6, l’acide folique, le fer, le magnésium, le zinc et le cuivre, sont liés à des risques plus élevés de mortalité», déclarent les auteurs des travaux.

Toutefois, des études complémentaires doivent être faites pour trouver la raison exacte de ce phénomène. Le taux accru de mortalité pourrait plutôt être lié aux raisons qui ont poussé les femmes à prendre ce type de compléments de vitamines.

D’un autre côté, les suppléments de calcium, eux, seraient liés à une diminution de la mortalité chez les femmes.

Il est donc fortement recommandé de demander l’avis d’un spécialiste de la santé avant de prendre tout complément vitaminé.

http://fr.canoe.ca