Le saviez-vous ► Expression : Etre à l’ouest


Être a l’ouest qui chez nous cette expression est connu mais souvent remplacer par :  »Être dans les patates » ou encore  »Être dans le champs » quoi qu’il en soit … cette jeune  expression a évolué
Nuage

 

 Etre à l’ouest 

 

Être dans un état anormal (de fatigue, d’hébétude, d’inattention…).
Avoir la tête ailleurs.

 

Le soleil se couche à l’ouest ? Est-ce parce qu’il est très fatigué qu’il se couche, et dans cette direction uniquement ?

Autant de questions dont les réponses resteront probablement tout aussi incertaines que l’origine de cette expression qui est très récente, puisqu’elle date de la fin du XXe siècle.

La plus probable des origines vient d’une adaptation de la locution anglaise « to go west » (« aller à l’ouest ») qui, au moment de la première guerre mondiale voulait dire « mourir » ou « être tué« , elle-même venue de l’argot des voleurs chez lesquels « to go west » voulait dire « être pendu » (après avoir été attrapé et, peut-être, jugé).

En traversant la Manche, elle aurait perdu de son intensité, la mort étant remplacée par une sorte d’hébétude.

En voici deux autres qu’on trouve ici et là, mais qui me semblent un peu capillotractées.

La première viendrait du théâtre du début du XXe siècle. Il paraît qu’à cette époque, les ateliers de décors et les théâtres se situaient principalement à l’est de Paris, alors que les acteurs habitaient surtout à l’ouest.

A la fin de son spectacle, l’acteur très fatigué retournait chez lui, à l’ouest.

La seconde a au moins l’avantage d’être amusante, même si elle est peu probable.

Chacun connaît le professeur Tournesol, alias Tryphon, ce personnage de Tintin qui est toujours à côté de la plaque (donc à l’ouest). Dans « Le trésor de Rackham le rouge », Tournesol n’arrête pas de dire que son pendule lui indique qu’il faut chercher toujours plus à l’ouest. C’est de cette obsession mêlée à l’état naturel du Professeur que viendrait l’expression.

http://www.expressio.fr