8 SIGNES QUI INDIQUENT QUE VOTRE RÉGIME EST INADÉQUAT


La plupart du temps quand je mets des articles sur les régimes alimentaires, c’est pour démontrer qu’il n’y a pas de solutions si nous ne changeons pas nos habitudes alimentaires et activités physiques. C’est encore le cas, ici, nombre de régimes ne corresponds pas à notre état de santé, et risque d’empirer notre condition et ce même, si on perd du poids pour un temps …
Nuage

 

8 SIGNES QUI INDIQUENT QUE VOTRE RÉGIME EST INADÉQUAT

 

(Credit photo: Thinkstock)

Votre programme de perte de poids paraît-il trop beau pour être vrai ? Voici 8 signes qui pourraient vous indiquer que votre régime ne donnera pas les résultats escomptés.

Par Lauren Gelman

S’il y a une chose qu’ont en commun ceux qui ont réussi à perdre du poids et à ne pas le reprendre, c’est qu’ils ont apporté des changements durables à leur mode de vie. Cela peut sembler un cliché, mais cette approche exige généralement qu’on surveille ses portions, qu’on choisisse des aliments sains au détriment des malsains et qu’on identifie les déclencheurs émotionnels qui mènent aux excès alimentaires.

De nombreux régimes, y compris ceux qui suscitent un engouement passager, ne mènent pas à de tels changements pour la simple raison qu’il est impossible de les suivre à long terme, voire même une fois le poids désiré atteint. Si vous hésitez entre différentes méthodes de perte de poids, évaluez-les en tenant compte des éléments suivants.

Régime inefficace: il se situe complètement à l’opposé de votre alimentation habituelle

(Crédit photo: iStockphoto/Thinkstock )

Si vous ne pouvez imaginer le souper du dimanche sans viande rôtie, vous aurez du mal à suivre un régime végétarien ou végétalien.

Si vous savez que, les soirs de semaine, vous ne pourrez consacrer plus de 15 minutes à la préparation du souper, le régime qui exige d’y passer beaucoup de temps deviendra vite intenable.

« S’il est incompatible avec votre mode de vie, il y a peu de chances que vous le respectiez », prévient Joy Bauer, nutritionniste pour Today.

Régime inefficace: il écarte certains groupes alimentaires.

(Crédit photo: Stockbyte/Thinkstock )

La plupart des nutritionnistes vous diront qu’il n’existe pas d’aliment qu’on ne devrait jamais consommer, mais il ne fait aucun doute que certains devraient figurer rarement au menu, par exemple les Oréo frits, si une telle chose existe.

Cependant, les régimes qui bannissent entièrement un macronutriment, notamment les glucides, ne sont généralement pas viables à long terme. Puisqu’il est question des glucides, il faut savoir qu’ils sont essentiels à l’énergie, entre autres choses. Bien sûr, on peut probablement supprimer certains aliments durant une semaine ou deux et se sentir bien. Mais si c’est la seule chose qui vous fait perdre du poids, par opposition à une diminution de votre apport calorique ou de la taille de vos portions, vous recommencerez à en prendre dès le moment où vous mordrez dans un baguel.

Régime inefficace: la perte de poids tarde à se manifester.

(Crédit photo: iStockphoto/Thinkstock)

La dimension psychologique et le renforcement positif constituent de puissants motivateurs. Si l’aiguille du pèse-personne ne bouge pas ou si votre jean n’est pas un peu plus lâche au bout de quelques jours, vous pourriez vous décourager et abandonner avant même que le régime commence à produire ses effets.

Les résultats d’une étude récente menée par l’université de la Floride indiquent que les femmes en surpoids qui maigrissaient rapidement ont perdu plus de kilos au total que les autres et ne les ont pas repris. Nous ne prônons pas la perte de poids extrêmement rapide, mais même la simple élimination du surplus d’eau retenue dans le corps pourrait vous motiver à poursuivre un régime qui, plus tard, vous permettra de brûler votre graisse excédentaire.

Régime inefficace: il s’avère un peu trop commode.

(Crédit photo: George Doyle/Stockbyte/Thinkstock)

Si chacun des repas du programme consiste en plats pré-emballés, vous pourriez avoir du mal à faire face aux obstacles qui se présenteront inévitablement sur votre chemin, par exemple à l’occasion d’un souper d’anniversaire ou d’un congé d’une semaine. Certains peuvent consommer ce genre de plats préparés et apprendre en quoi consiste une portion saine, ce qui leur permettra ensuite de cuisiner leurs propres repas, mais d’autres en sont incapables. Une fois que vous aurez cédé à la tentation, il pourrait être plus difficile de vous motiver à tout reprendre à zéro.

En outre, les résultats d’études indiquent que la thermogenèse d’activité physique non liée à l’exercice (NEAT) est généralement insuffisante. Il s’agit là des calories qu’on brûle quotidiennement au cours d’activités telles que la vaisselle ou le hachage des légumes à la main. Plus le régime est commode, moins on mène d’activités physiques spontanées. Ne riez pas, c’est sérieux : en moyenne, ces petits gestes permettent de brûler 384 calories par jour et près de deux fois plus chez ceux qui bougent le plus.

Régime inefficace: il vous interdit de manger en compagnie de vos amis et des membres de votre famille.

(Crédit photo: Jupiterimages/Comstock/Thinkstock)

Combien de fois mange-t-on parce que les gens autour de soi ont faim ? Vos collègues décident de commander des plats au dîner et vous le faites. Les amis avec qui vous soupez décident de commencer par des hors-d’œuvre et vous les accompagnez. Votre conjoint demande à voir le menu des desserts et on apporte deux cuillers.

Si votre régime est tellement contraignant qu’il ne vous permet pas de partager un repas en bonne compagnie, ne serait-ce qu’occasionnellement, vous aurez du mal à vous y tenir. De la même manière, si aucun membre de votre famille ne veut partager vos plats, il vous faudra faire preuve d’une volonté exceptionnelle pour le respecter le jour où ils commanderont de la pizza.

Régime inefficace: il ne s’accompagne pas du conseil de faire de l’exercice.

(Crédit photo: iStockphoto/Thinkstock)

C’est un fait de plus en plus connu qu’on est porté à exagérer les bienfaits de l’exercice sur la perte de poids. De fait, à lui seul, il permet de perdre moins de 3% de la masse corporelle. Cela dit, un programme où l’on affirme que l’exercice est inutile, voire néfaste, doit être considéré comme suspect.

L’activité physique fournit une foule de bienfaits qui ne sont pas nécessairement associés à la perte de poids, mais n’en sont pas moins précieux : amélioration de l’insulinorésistance, prévention de l’insomnie, amélioration de la fonction pulmonaire, stimulation de l’énergie, renforcement des os, prévention de la douleur chronique, etc. De plus, l’exercice, particulièrement quand il est effectué le matin, peut conférer l’assurance qu’il est possible de réussir, laquelle se répercutera sur d’autres aspects du comportement, par exemple la volonté de renoncer au plat de bonbons.

Régime inefficace: il vous affame, vous rend grognon(ne) ou pire encore.

(Crédit photo: iStockphoto/Thinkstock)

S’il n’est pas facile de perdre du poids, cela ne devrait pas constituer une torture. Si vous êtes constamment affamé, c’est probablement que vous manquez de calories ou que celles que vous ingérez ne comblent pas votre appétit (comme le font les légumes riches en fibres). Si vous êtes grognon, c’est peut-être que votre apport en glucides est insuffisant ou que les privations (par exemple, la gâterie occasionnelle) que vous impose votre régime sont trop contraignantes (la plupart des experts en nutrition estiment que le carré de chocolat noir constitue une manière saine de se gâter). Si votre régime affecte votre humeur, vous risquez de céder facilement aux excès alimentaires quand vos déclencheurs se présenteront, par exemple à l’issue d’une journée de travail pourrie ou d’une dispute avec votre conjoint.

Régime inefficace: il ne vous procure pas d’autres bienfaits.

(Credit photo: altrendo images/Stockbyte/Thinkstock)

Si vous devez perdre du poids de manière substantielle, il y a de fortes chances que vous présentiez d’autres problèmes, par exemple un tour de taille démesuré, un taux de cholestérol ou de glucose trop élevé, de l’hypertension ou des symptômes de douleur chronique. Si, au bout de quelques mois, votre régime n’a entraîné qu’une perte de poids, à l’exclusion de tout changement au niveau de ces facteurs, ce n’est peut-être pas la manière la plus saine de perdre du poids.

Après tout, vous pourriez vous contenter de plats rapides et n’ingérer que 1600 calories par jour, mais comment imaginer que des mets d’une telle richesse en sodium puissent être aussi sains pour le cœur qu’une alimentation riche en légumes frais, grains entiers et protéines maigres ?

http://selection.readersdigest.ca