Un certain état de conscience rétabli grâce à un implant


Aurait-il un espoir pour ceux qui sont dans un état végétatif, même permanent ? Il semble qu’avec un stimulateur pour donner des impulsions électromagnétiques à un endroit précis à la poitrine …
Nuage

 

Un certain état de conscience rétabli grâce à un implant

 

Une personne dans un état végétatif ne répond à aucune stimulation verbale ou visuelle, et ne présente aucun signe d’émotion. Photo : Getty Images

Un Français de 35 ans qui était dans un état végétatif depuis 15 ans après un accident de la route a montré des signes de conscience après que des neurochirurgiens lui eurent implanté un stimulateur électrique du nerf vague au niveau de la poitrine.

Un texte d’Alain Labelle

La stimulation par impulsions électriques de ce nerf crânien, situé dans le tronc cérébral de la base du cerveau à l’aorte, a permis au patient de suivre des objets avec ses yeux et de rester éveillé lorsqu’on lui lit un livre. Il réagit aussi à des questions simples, telles que tourner la tête lorsqu’on le lui demande – même si cela prend environ une minute.

En outre, il réagit à des stimuli menaçants. Il ouvre grand les yeux lorsque quelqu’un place soudainement son visage près du sien.

Il est possible d’améliorer la présence d’un patient dans le monde qui l’entoure. Angela Sirigu, de l’Institut des sciences cognitives – Marc Jeannerod

    Ce nouveau traitement remet en question l’idée largement répandue selon laquelle il n’y a pas de perspective de rétablissement de la conscience d’un patient s’il est dans un état végétatif depuis plus de 12 mois.

    L’état végétatif en bref

  • L’état végétatif permanent se caractérise par un état d’inconscience à long terme dû à des lésions du cerveau.

  • La personne peut ouvrir ses yeux, se réveiller et s’endormir, et présenter des réflexes de base. Elle a un battement de cœur régulier et respire sans assistance.

  • Elle ne répond à aucune stimulation verbale ou visuelle, et ne présente aucun signe d’émotion.

  • Un état végétatif persistant peut s’étendre jusqu’à 4 semaines.

  • Un état végétatif est jugé permanent lorsqu’il dépasse 6 mois pour un accident vasculaire cérébral, et 12 mois s’il est causé par une blessure à la tête.

    Un état de conscience minimale

    Le traitement ne lui a pas permis de retrouver son état de conscience initial. Le patient est passé d’un état végétatif à un état de conscience minimale, une amélioration qui peut également être constatée à la lecture des examens par imagerie cérébrale. Ces derniers montrent une plus grande activité dans les zones du cerveau impliquées dans le mouvement, la sensation et la conscience.

La conscience demeure sévèrement altérée, mais contrairement à l’état végétatif, il existe des signes comportementaux minimums, mais confirmés de la conscience de soi et de son environnement. Tom Manly, un expert en sciences de la connaissance et du cerveau à l’Université de Cambridge

« Ces observations montrent qu’une bonne intervention peut mener à des changements du niveau de conscience, et ce, même dans les cas les plus sévères », explique Angela Sirigu.

La plasticité cérébrale et la réparation du cerveau sont possibles même lorsque l’espoir semble avoir disparu. Angela Sirigu

Pour le moment, les bénéfices de l’implant sont basés sur un seul patient, mais les chercheurs envisagent d’étendre le traitement à d’autres personnes.

La stimulation du nerf vague est déjà utilisée pour traiter les personnes atteintes d’épilepsie et de dépression.

Le détail de ces travaux est publié dans le journal Current Biology.

http://ici.radio-canada.ca

Un patient neurovégétatif capable de suivre l’histoire d’un film de Hitchcock


Si vraiment cette expérience exprime qu’une personne en état végétatif peut être consciente de son environnement, il est donc important, de faire attention de ce que l’on dit ou fait autour d’une personne ayant des lésions cérébrales graves
Nuage

 

Un patient neurovégétatif capable de suivre l’histoire d’un film de Hitchcock

 

Cerveau Hitchcock

Photo :  Université de Western Ontario

Certaines personnes considérées comme étant dans un état végétatif sont capables d’avoir des expériences conscientes, montrent des travaux réalisés à l’Université de Western Ontario.

Le Pr Adrian Owen et ses collègues ont utilisé l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle pour enregistrer l’activité cérébrale de 2 patients avec lésions cérébrales et de 12 participants en bonne santé pendant qu’ils regardaient un extrait de 8 minutes du film Bang! You’re Dead d’Alfred Hitchcock..

Ils ont observé qu’un des patients avec des lésions cérébrales, un homme dans la trentaine qui n’avait pas interagi avec qui que ce soit depuis les 16 dernières années, avait une activité cérébrale similaire à celle des participants en santé.

Selon les auteurs, c’est la première fois qu’une étude est capable de montrer qu’un patient considéré comme insensible pouvait suivre et interpréter ce qui se passe dans son environnement.

Le détail de ces travaux est publié dans les annales de l’académie américaine des sciences (PNAS).

http://ici.radio-canada.ca