Comment identifier une personne qui fait un AVC ?


Savoir reconnaitre les signes d’AVC peut sauver une personne voir même minimiser les conséquences d’une attaque … Tout est une question de minutes
Nuage

 

Comment identifier une personne qui fait un AVC ?

Moins d’un Français sur deux sait identifier une personne qui fait un AVC. Une statistique trop basse quand on sait qu’une personne fait un AVC toutes les 4 minutes, que 62 000 en décèdent dans les 6 mois suivants, et que chaque minute de perdue c’est 2 millions de neurones détruits. (Toutes les sept minutes, une personne succombe à une maladie du cœur ou à un AVC au Canada (Statistique Canada, 2011c).

La soudaineté doit alerter

Dans un AVC, le premier point qui doit alerter c’est la soudaineté des symptômes.

« Il n’y avait rien de particulier et d’un seul coup, il se passe quelque chose » explique le Pr Thierry Moulin, Président de la Société française neurovasculaire. La victime manifeste alors les premiers signes de l’AVC. 

La perte d’une fonction

Le principal signe de l’AVC c’est la perte brutale d’une fonction comme la motricité. La fonction motrice d’une moitié du corps peut être altérée, une perte de force de la main, la bouche qui se tord, se paralyse, ou encore la jambe qui se dérobe, par exemple.

Bref, « on a un déficit moteur soudain » explique le Pr Thierry Moulin. 

La perte du champ visuel

Une personne qui fait un AVC peut avoir brutalement une perte totale ou partielle du champ visuel. La vision d’un oeil peut être touché ou une partie du champ visuel d’un côté voire devant les deux yeux.

Les troubles de la parole

Si la personne a soudainement des difficultés à parler,  prononcer ses phrases de façon intelligible ou encore à trouver ses mots, il faut suspecter un AVC. 

Un trouble de l’équilibre

Tout d’un coup, une personne à côté de vous perd l’équilibre, ne parvient plus à tenir debout, il y a une incohérence dans ses mouvements. Il peut s’agir d’un AVC.

Des troubles sensitifs

Parmi les autres signes d’alerte de l’AVC, on peut citer les troubles sensitifs. Par exemple, la victime ne sent plus un côté de son corps, comme engourdi ou avec des fourmillements.

Pas n’importe quel mal de tête !

Souvent, on pense que le premier signe d’alerte de l’AVC c’est le mal de tête. Or « la notion de céphalée n’est pas à lui seul un stigmate de l’AVC » souligne le Pr Moulin.

C’est la céphalée très violente et brutale seule ou ajoutée aux autres signes cités ci-dessus qui doit alerter sur l’AVC. 

Agissez vite : 1 minute de perdue c’est 2 millions de neurones détruits

Si vous observez un ou plusieurs de ces symptômes sur une personne de votre entourage, agissez immédiatement en appelant le 15.(911 Canada)  Pour être efficace :

– Décrivez ce qui se passe (les symptômes de la personne notamment)

– Notez et informez les secours de l’heure à laquelle se sont manifestés les premiers symptômes.

– Dites au secours si la personne prend des traitements, souffre de maladies…

– Allongez la personne et rassurez-la.

Remerciement au Pr Thierry Moulin, Président de la Société française NeuroVasculaire, Service de neurologie, CHRU Besançon.

http://sante.planet.fr/

Vertiges : la recette anti-tournis des danseuses étoiles


Il y a des gens qui ont des vertiges qui sont vraiment handicapante pour eux. Alors que d’autres ont des activités que tout leur corps tournent et retournent sans vraiment ressentir le désagrément des vertiges
Nuage

 

Vertiges : la recette anti-tournis des danseuses étoiles

 

Fini la tête qui tourne

© iStockPhoto

On sait désormais pourquoi les ballerines n’ont pas le tournis, même après plusieurs pirouettes sur leurs pointes ! Les chercheurs de l’Imperial College de Londres ont percé le mystère.

Grâce aux chercheurs de l’Imperial College de Londres, on sait désormais pourquoi les danseuses peuvent enchaîner les pirouettes sans jamais perdre l’équilibre. Tout est question d’entraînement, expliquent-ils dans la revue Cerebral Cortex. A force de tourner, les danseuses finissent par modifier la structure de leur cerveau.  Chez vous et moi, les fluides présents dans l’oreille interne continuent de bouger longtemps après avoir tourné, même si l’on garde la tête immobile. C’est ce qui nous donne l’impression de tournis, voire la nausée. Tandis que chez les danseuses, le cerveau modifie les signaux envoyés par l’oreille interne.

Vertiges : l’épreuve du fauteuil pivotant

Pour découvrir la recette anti-tournis, les chercheurs de l’Imperial College ont étudié un groupe de 29 ballerines classiques et, à titre de comparaison, un groupe de 20 jeunes femmes pratiquant l’aviron à haut niveau. Toutes ces volontaires ont été placées sur un fauteuil pivotant, dans l’obscurité la plus totale et ont reçu pour instruction d’actionner une petite manivelle lorsqu’elles avaient la sensation d’être encore en train de tourner après l’arrêt du fauteuil. Dans le même temps, les chercheurs ont étudié les mouvements réflexes des yeux.

Conclusion : les sensations de vertige et les mouvements des yeux duraient beaucoup moins longtemps chez les ballerines que chez les rameuses.

Un IRM a également montré une différence dans deux zones du cerveau chez les rameuses et les danseuses : dans le cervelet (qui traite les signaux du système vestibulaire de l’oreille) et dans le cortex cérébral (qui est responsable de la perception des vertiges).

Selon le Dr Seemungal, qui a dirigé cette étude, les danseurs s’appuient sur des mouvements pré-programmés et hautement coordonnés pour ne pas solliciter complètement leur oreille interne.

Cette découverte pourrait sembler anecdotique, mais elle offre une nouvelle piste de recherches intéressante qui pourrait aboutir à un nouveau traitement pour les personnes qui souffrent de vertiges.

http://www.topsante.com

Qu’est ce que la méditation?


Je ne suis pas très yoga, mais je suis persuadé que la méditation et la respiration peut aider au physique et psychologique de notre être .. Encore faut-il s’y mettre et se donner le temps pour réussir une façon de méditer qui nous met a l’aise
Nuage

 

Qu’est ce que la méditation?

 

Photo Fotolia

Carina Ockedahl

Au cours de la dernière décennie, un boom s’est fait sentir dans les types de méditation, de yoga et de modalités de guérison énergétique.

 

Rare sont ceux qui ne connait pas quelqu’un qui médite, qui fait du yoga ou qui pratique un art martial comme le Tai Chi de façon régulière. Il y a une diffusion vaste de ces modalités et cela nous amène à nous poser la question «Qu’est-ce que toute cette histoire?»

Constat

Il y a longtemps que la méditation, le yoga et la guérison énergétique existent. Ces techniques et enseignements ne sont pas nouveaux, mais la façon dont ils sont présentés a été modifiée pour mieux s’intégrer dans notre société actuelle.

Le sens que prend la méditation varie d’une personne à l’autre.  Ceci dit, il est temps de dissiper l’illusion du simple yoga avec le pouvoir infini d’illumination, assis en position du lotus sur le haut d’une montagne en Inde.

Il y a plusieurs formes de méditation. Le calme absolu qui est recherché n’est pas atteint simplement parce que vous êtes assis paisiblement pendant dix minutes avec les yeux fermés. C’est plutôt le voyage vers le moment où le cerveau et le corps cessent de se battre.

Qu’est-ce que tout cela veut dire?

Prenons l’exemple du jogging. Lorsque vous courrez, il y a un moment où le cerveau et l’état d’esprit cessent de se battre contre l’acte du jogging. Quand ce moment arrive, c’est comme si l’esprit accepte le fait de jogger (les mouvements spécifiques du corps) et par le fait même, relâche sa tension.  Les athlètes connaissent bien ce sentiment de méditation. L’esprit est plus calme et plus clair que dans la vie de tous les jours.

Le même principe s’applique au yoga. Souvenez-vous de la première fois que vous avez adopté la position du chien renversé.  Vous vous penchez vers l’avant, déposez vos mains par terre en avant de vous, gardez le bassin vers le haut, les jambes droites et les talons au sol. Pour bien faire cette technique, vous devez rouler les épaules vers l’arrière, tournez les avant-bras vers l’intérieur et gardez le dos bien droit, les jambes droites et la tête vers le bas.

Votre corps se bat contre cette position. Toute la tension que vous accumulez en travaillant à l’ordinateur, le stress et l’anxiété et les frustrations venant  de vos activités courantes se retrouve dans vos épaules, votre dos, etc. Le moment où cette tension est relâchée, la position du chien renversé devient un havre pour la méditation. Votre esprit doit d’abord lâcher prise. Il doit cesser de se battre contre les fameux «je ne dois pas, je ne peux pas, je ne veux pas» présent dans l’esprit.

Les bienfaits

Pourquoi fait-on un tout un tabac avec la médiation? Nous vivons dans une société complexe et trépidante et nous nous préoccupons constamment de notre santé psychologique et physique.  Au lieu d’être une abeille affairée avec la tête flottant au-dessus d’un corps dépourvu d’énergie, la méditation vous aide à retrouver un sentiment d’équilibre. Le jogging, le yoga, la méditation assise, le Tai Chi, peu importe la technique que vous choisissez, elle vous aidera à unir votre esprit avec votre corps.

Les exercices de respiration vous aideront à augmenter la quantité d’oxygène dans votre cerveau et dans vos cellules. Ainsi faisant, vous activez votre cerveau (en augmentant la clarté d’esprit), vous réduisez le stress et l’anxiété que vous pouvez ressentir et vous créerez un cycle positif dans votre journée. Malgré qu’il fasse toujours l’objet de débat, le principe que l’expression du visage et la posture peuvent aider à un état positif ou négatif vaut la peine d’être essayé pendant la méditation (ou en général).

Lorsque vous lâchez prise, lorsque vous cessez de combattre les «je ne dois pas, je ne peux pas, je ne veux pas», lorsque vous pratiquez la respiration abdominale, lorsque vous cessez de froncer les sourcils, toutes les parties de vous-même se retrouvent de façon plus harmonieuse. Vous vous sentirez plus en équilibre, plus en paix et par conséquent, moins stressé, moins en colère ou moins frustré.

http://fr.canoe.ca

Le saviez-vous ► 6 choses à savoir sur les oreilles des chats


Les animaux comme les chiens et les chats entendent vraiment plus qu’un être humain … et le chat a une très bonne audition mais ses belles petites oreilles  sont très pratiquent et servent aussi a des petits extras qui fait que chat est un chat
Nuage

 

6 choses à savoir sur les oreilles des chats

 

 

Connaissez-vous tous les secrets que renferment les jolies petites oreilles de votre chat ? Saviez-vous par exemple, que l’équilibre des matous est enraciné dans leurs oreilles ?

Voici 6 choses que vous ignorez peut-être au sujet des adorables petits triangles qui ornent la tête de votre chat !

1 – Chaque oreille est contrôlée par 32 muscles !

Pas moins de 32 muscles contrôlent les pourtant si petites oreilles des chats. Impressionnant !

Ces muscles les aident à déterminer la direction précise d’où un son émis et de s’orienter vers cette source. Ils permettent à chaque oreille de pivoter jusqu’à 180 degrés pour détecter la source des bruits, même des plus légers grincements et bruissements.

2 – Les chats sont doués d’une audition très développée

Si les chiens sont connus pour leur ouïe très fine, celle des chats est encore plus développée.

Nos petits compagnons félins peuvent en effet distinguer des sons beaucoup plus aigus que ne le peuvent leurs compagnons canins. Leur capacité à détecter les faibles bruits est quant à elle presque identique.

Les chats peuvent en outre déceler des écarts de son vraiment minuscules, imperceptibles pour nous autres humains. Ce don leur permet de facilement jauger la taille de leurs proies.

Face à l’ouïe surdéveloppée des chats, l’homme et son oreille absolue peuvent se rhabiller !

3. Les oreilles sont essentielles à l’équilibre du chat

A l’intérieur des oreilles des chats, se cachent trois canaux semi-circulaires remplis de fluide et bordés de poils minuscules. Le mouvement du fluide sur ces poils indique au cerveau du chat la direction vers laquelle il se déplace.

Un autre petit organisme, le vestibule, lui transmet des informations sur sa position. Il lui indique s’il est à l’endroit, à l’envers, couché sur le côté, etc.

Ce vestibule, à l’instar des canaux semi-circulaires, est crucial pour le  « réflexe de redressement » du chat, qui lui permet d’atterrir sur ses pieds (la plupart du temps) s’il tombe.

4. Un baromètre d’humeur

Dressées, baissées, pliées, tournées vers le côté… les oreilles des chats sont de véritables baromètres d’humeur.

La position des oreilles de nos matous révèlent une très large palette d’émotions, allant de la joie, à la curiosité, en passant par la peur.

5. La surdité chez les chats blancs aux yeux bleus

chat blanc aux yeux bleus surdité
65 à 85% des chats blancs aux yeux bleus naissent sourds

Une mutation génétique engendre hélas la surdité chez un grand nombre de chats blancs aux yeux bleus.

Une étude menée par le Cornell Feline Health Center indique que 17 à 22% des chats blancs n’ayant pas les yeux bleus naissant sourds. 40% des chats blancs dotés d’un seul oeil bleu seraient sourds de naissance, et 65 à 85% de ceux ayant les deux yeux bleus seraient atteints de surdité.

La mutation génétique provoque en effet des malformations au sein des structures internes de l’oreille des chats. Les chats blancs aux yeux bleus ont tendance à souffrir de nombreuses anomalies dans la cochlée, la partie de l’oreille responsable de l’envoi des signaux sonores au cerveau.

Si un chat avec un seul oeil bleu est sourd d’une oreille, l’oreille sourde sera toujours du côté cet oeil.

6 – Des oreilles aux formes étranges

american curl oreilles retournées
L’American Curl a d’étonnantes oreilles, retournées vers l’arrière

D’autres mutations génétiques entrainent chez certaines races de chats d’étranges formes d’oreilles.

Les oreilles baissées du Scottish Fold et les oreilles retournées vers l’arrière de l’American Curl sont dues à des mutations des gènes qui construisent le cartilage permettant aux oreilles des chats de se dresser.

Si la mutation qui touche l’American Curl affecte uniquement le cartilage de l’oreille, chez le Scottish Fold, elle est également associée à des malformations osseuses, et une probabilité accrue de développer de l’arthrite.

http://wamiz.com

Dire


Il y a des gens semble se plaire dans leur souffrances,  d’autres par contre gardent tout en dedans et c’est eux qui devraient s’extérioriser pour libérer le fardeau qui ont sur le coeur. Cela ne ressoudera peut-être pas leurs problèmes mais ils verront probablement la vie moins difficile …
Nuage

Dire

 

Il est important de dire ce qui nous inquiète.
Verbaliser ce qui nous remet en question, ce qui nous affecte, permet de faire de l’espace en-dedans de soi.

Car, à tout garder en-dedans, on finit par étouffer.
Parler permet de retrouver son équilibre émotif.

Auteur inconnu

Le chemin le moins fréquenté…


L’estime de soi ne se passe pas dans le silence et la dans la solitude mais dans l’ouverture de l’intérieure et de l’extérieure de nous-même. Pour réussir cela demande du travail et des remises en questions pour s’auto-évaluer et mieux organiser nos énergies a réussir nos projets, nos espérances
Nuage

 

Le chemin le moins fréquenté…


La discipline est une manière d’apprendre à affronter les problèmes
et à les résoudre avec succès, pour s’enrichir et évoluer…

Retarder la satisfaction est une question d’emploi du temps des douleurs et des joies de la vie, de façon à mettre en valeur le plaisir  et à faire face à la douleur avant, pour s’en débarrasser.  C’est la seule manière de vivre bien…

Les problèmes ne disparaissent pas.  Ils doivent être affrontés,  sinon
ils demeurent et ils restent toujours une barrière pour l’évolution
et le développement de l’esprit…

Le sentiment d’avoir de la valeur est absolument essentiel pour la
santé mentale et c’est le fondement de l’autodiscipline. 
C’est un produit direct de l’amour parental…

Si nous avons des difficultés à assumer la responsabilité de notre comportement, c’est parce que nous ne voulons pas en souffrir les conséquences…

La vie d’un adulte est une série de choix personnels et de décisions…

Dans le monde,  le danger réel réside plus à l’intérieur de nous
qu’à l’extérieur,
et la remise en question permanente
et la contemplation sont essentielles à notre survie…

L’énergie dont on a besoin pour l’autodiscipline que demande
l’honnêteté est bien moindre que celle exigée par le mensonge…

L’équilibre est la discipline qui nous donne la souplesse et le bon sens…

La meilleure façon de mesurer la grandeur de quelqu’un,
c’est de mesurer sa capacité à souffrir…

L ‘amour est trop profond pour être jamais mesuré, 
compris ou limité par des mots…

On n’est pas obligé d’aimer,  on le décide…

L’amour implique toujours le travail et le courage
puisqu’il exige le dépassement de soi…

Un humain est en même temps un mortel et un éternel…

Le mal est un échec dans le bilan de l’évolution des hommes
parce que chaque âme qu’il détruit servait à en sauver d’autres…

Le chemin de la sainteté passe par la remise en question systématique…
 
Dr. M. Scott Peck

Révisez périodiquement votre vie


Quand rien ne va plus, il serait avantageux de s’assoir et de réfléchir sur nos choix, sur notre vie, sur les buts que nous avons envisager pour réorienter notre parcours … Faire ce genre d’exercice mentale de temps a autre ne sera que plus bénéfique pour nous …
Nuage

 

Révisez périodiquement votre vie

 

 

"L’homme doit régulièrement réviser sa vie pour trouver l’équilibre entre l’idéal et la réalité."

Parfois, notre routine quotidienne fait en sorte que la vie prend une orientation qui nous éloigne de notre idéal de bonheur. Nous avons alors tendance à oublier nos valeurs profondes et nous sommes absorbés par nos activités prosaïques. Celles-ci font en sorte que nous sommes parfois obsédés par les acquisitions matérielles, par nos caprices, par nos titres, notre position sociale, etc. Conséquemment, il est salutaire de réviser périodiquement notre vie afin d’effectuer un triage pour ne conserver que ce qui est vraiment utile.

"La seule façon d’atteindre son but avec une boussole est de se réorienter régulièrement."

Périodiquement (par exemple tous les trois mois), examinez votre vie pour déterminer si elle est en accord avec vos objectifs de bonheur. Une telle révision peut être facilitée par les questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui était vraiment important pour moi ?
  • Quelles sont les choses que je voulais améliorer ?
  • Sur quels sujets ai-je progressé et pourquoi ?
  • Sur quels sujets ai-je reculé et pourquoi ?
  • Est-ce que je suis heureux ?
  • Est-ce que mes activités me conduisent vraiment là où je veux aller ?
  • Si j’apprenais que j’allais mourir aujourd’hui, est-ce que je serais satisfait de ma vie ?

Lorsqu’ils font le bilan de leur vie, plusieurs reconnaissent qu’ils ont gaspillé leurs forces, leur santé, leur joie de vivre dans des activités qui n’en valaient pas vraiment la peine. Bien sûr, ils en ont retiré quelques avantages, surtout matériels. Mais plusieurs ont des regrets car ils s’aperçoivent qu’ils ont dévié d’une façon de vivre qui les rapprochait de leurs idéaux. Les réorientations de vie ont pour objet de nous ramener sur le bon chemin ; soit le chemin que l’on a choisi soi-même, non pas celui que la vie moderne superficielle tente de choisir à notre place.

"Est-ce qu’il existe une chose plus importante que de bien orienter sa vie ?
Non, car tout le reste en dépend."

Denis St-Pierre

Faire ses propres choix


Comment d’occasions, de projets que nous avons mit de côté par ce que cela ne faisait pas l’affaire des autres, que certaines personnes essayaient de vous décourager .. Si on fait nous-même le pour et le contre nous devons faire ce que nous pensons être le mieux … Que l’ont se trompe ou non, au moins on ne pourrait pas dire j’aurais du … avec regret
Nuage

Faire ses propres choix


Lorsque vous faites un choix, il ne fera pas forcément l’unanimité de votre entourage.

Mais s’il est judicieux et indispensable pour votre équilibre, que vous avez pesé le « pour » et le « contre », si vous en êtes convaincu : foncez sans vous laisser démonter !

C’est de votre équilibre dont il est question. Et vous verrez que souvent, vous obtiendrez admiration en retour !

Michel Poulaert