Le Saviez-Vous ► Quel est l’Endroit le Plus Sale de ta Maison ? (Ce n’est pas les toilettes !)


Bien que nous avons vécu depuis des lustres sans faire trop attention sur l’hygiène de certains objets que nous touchons, il est quand même recommander de nettoyer régulièrement ces objets. Car nous avons beaucoup plus d’opportunités d’être malade à la multiplication d’interactions avec la nourriture, les objets etc ..
Nuage


Quel est l’Endroit le Plus Sale de ta Maison ? (Ce n’est pas les toilettes !)


Quel est l’endroit le plus sale de ta maison ? Les toilettes ? La poubelle ? Regarde sous mon lit, il y a tout un tas de moutons. Il y en a tellement qu’ils ont même élu un maire. Eh bien, ceux-ci sont des réponses assez évidentes, car ces endroits ne sont certainement pas les plus propres du monde. Mais tu seras surpris d’apprendre qu’il en existe d’autres dans ta maison qui sont encore plus sales et remplis de germes ! Certains d’entre eux te feront dire « Beurkkkk » ! Répète après moi : « Beurkkkkk » !


As-tu déjà remarqué que ton éponge de cuisine pue ? Beurk ! Comme elle est toujours humide et mouillée, c’est le terrain de jeu idéal pour les bactéries, y compris l’E. coli, et l’odeur est un bon indicateur. Et ton matelas ? Le matelas sur lequel tu dors, abrite des cellules de peau morte, des acariens, de la sueur et probablement des restes de ce que tu as renversé dessus. Sérieusement, c’est dégoûtant

RÉSUMÉ :


– Les germes peuvent survivre jusqu’à deux jours sur les poignées du réfrigérateur, alors essuie-les régulièrement avec un chiffon en microfibres et du liquide vaisselle pour éviter que les germes se retrouvent dans tes aliments.


N’oublie pas que tu prépares toute ta nourriture dessus, de sorte que tout ce qui n’est pas alimentaire n’est pas le bienvenu ici. De plus, désinfecte-le, avant et après avoir cuisiné.


Les aliments que tu consommes passent souvent sur ta planche à découper quand tu cuisines, alors tu ferais mieux de la garder le plus propre possible afin d’éviter d’attraper une maladie d’origine alimentaire.


– Ton évier est plus sale que tes toilettes ! En effet, il contient plus de bactéries parce que les particules de nourriture qui restent deviennent un excellent endroit pour qu’elles se développent.


– Une preuve évidente que ton broyeur contient des bactéries, c’est l’odeur qu’il dégage.


Toute ta famille et tes invités entrent en contact direct avec la rampe d’escalier, il est donc logique que la surface soit remplie de microbes et de virus.


– De temps en temps, tu manges devant la télévision, pas vrai, alors évidemment tu touches la télécommande avec les mains sales.


– Ton porte-brosse à dents se trouve-t-il dans la même pièce que tes toilettes. Bien sûr. Dans ce cas, il y a de bonnes chances pour qu’à chaque fois que tu tires la chasse d’eau, des particules qui proviennent de la cuvette viennent se déposer sur ta brosse à dents et son support.


– Si tu laisses ouvert le couvercle de la cuvette lorsque tu tires la chasse, les germes volent et se propagent sur les murs tout autour.


– Chaque fois que tu tapes quelque chose sur ton ordinateur, tu es parfois tellement concentré, que tu ne te rends pas compte quand tu touches de la nourriture, puis ton visage, puis ton clavier à nouveau.


Une autre partie de la maison que très peu de gens nettoient est l’interrupteur.


– Laver les gamelles de ton chien ou de ton chat avec de l’eau ne suffira pas à les laisser propre. 



Musique par Epidemic Sound
https://www.epidemicsound.com/


Horodatage:

Le réservoir de la machine à café 0:35

La poignée du réfrigérateur 1:02 Le comptoir de la cuisine 1:21

Les planches à découper 1:49

Les éponges 2:05

La zone de l’évier 2:29

Le broyeur de déchets 3:14

L’ouvre-boîte 3:39

Les boutons du four 4:03

La rampe d’escalier 4:22

Les télécommandes 4:44

Les matelas 5:08

Le porte-brosse à dents 5:29

Le rideau de douche 5:56

La robinetterie 6:19

Les murs de la salle de bains 6:37

Le clavier d’ordinateur 6:55 Les interrupteurs 7:22

Les jouets des animaux de compagnie 7:40

Gamelle pour animaux 8:10

Paillassons et tapis d’entrée 8:26


Le Saviez-Vous ► Les 10 pires nids à microbes dans la maison


Une maison même bien entretenue a des objets et des endroits beaucoup plus contaminées que les toilettes. Surprenant !! Ceci est fondé par des chercheurs à la recherche des microbes
Nuage

 

Les 10 pires nids à microbes dans la maison

 

Marie-Céline Ray
Journaliste

 

De l’éponge de la cuisine à la brosse à dents, en passant par la télécommande de la télé, l’endroit le plus sale de la maison n’est pas forcément celui que l’on croit.

Voici dix objets qu’il vaut mieux tenir propres car ils sont connus pour abriter des micro-organismes en tous genres.

Les WC l’endroit le plus sale de la maison ? Pas forcément… Cuisine, salle de bains et bureau peuvent aussi accueillir une foison de micro-organismes divers. Nous avons sélectionné dix objets qui ont été scrutés par des scientifiques car riches en microbes.

L’éponge de la cuisine

En 2017, une étude parue dans Scientific Reports a analysé le microbiome présent sur des éponges de cuisine et a trouvé des quantités importantes de bactéries Acinetobacter, Moraxellaet Chryseobacterium. Les chercheurs suggèrent que les éponges de cuisine devraient être régulièrement changées, à la fréquence d’une fois par semaine.

Le réfrigérateur

En 2013, une étude a cherché quels étaient les lieux dans la cuisine qui abritaient le plus de germes. Devant les ustensiles de cuisine, le réfrigérateur apparaît comme le principal nid à microbes, avec ses compartiments fruits et légumes ou viandes. Sa propreté s’impose car des micro-organismes du réfrigérateur peuvent contaminer des aliments et conduire à des intoxications alimentaires.

L’évier

En 2011, des microbiologistes de la NSF, une agence de santé publique américaine, ont étudié les germes présents chez 22 familles. Souvent les participants pensaient que la salle de bains était l’endroit le plus à risque alors qu’en fait c’était plutôt la cuisine. Les scientifiques ont cherché des bactéries coliformes, un groupe de bactéries incluant Escherichia coliou Salmonella, qui peuvent être le signe de contaminations fécales. Les éponges et chiffons arrivaient en tête des objets les plus souvent contaminés dans la cuisine, devant l’évier.

Le plan de travail de la cuisine

Dans la même étude que précédemment, après l’éponge et l’évier de la cuisine, le plan de travail était l’endroit le plus souvent contaminé avec des bactéries coliformes.

La planche à découper

Toujours dans la même étude de 2011, la planche à découper était le quatrième nid à microbes de la cuisine, après les éponges, l’évier et le plan de travail.

La brosse à dents

Dans l’étude de la NSF de 2011, les brosses à dents étaient les objets les plus souvent contaminés dans la salle de bains, devant les gants

.

La brosse à dents doit être changée au maximum tous les trois mois, pour un brossage efficace. © damrong, Fotolia

La brosse à dents doit être changée au maximum tous les trois mois, pour un brossage efficace. © damrong, Fotolia

Les jouets

En 2013, une étude américaine a montré que les peluches des enfants sont de redoutables nids à bactéries. 80 % des peluches analysées portaient des germes dangereux : les pneumocoques !

Salière et poivrière

Ces deux contenants qui servent à assaisonner vos plats ne contiendraient pas que du sel et du poivre mais aussi beaucoup de micro-organismes. En 2008, une petite étude de l’université de Virginie s’est intéressée à 30 adultes qui avaient des symptômes de rhume. 16 d’entre eux étaient infectés par un rhinovirus. Ils ont dû dire aux scientifiques quels objets ils avaient touchés chez eux dans les 18 heures précédentes et des analyses microbiologiques ont été réalisées. Il est apparu que les trois contenants testés qui servaient à saler et poivrer étaient contaminés. Ces objets ont comme inconvénients d’être utilisés par plusieurs membres d’une même famille.

La télécommande de la télévision

Touchées par tous les doigts de la maisonnée, la télécommande est aussi un objet susceptible de collectionner des micro-organismes. Dans la même étude de l’université de Virginie, les télécommandes étaient contaminées à 50 % par des germes.

Le clavier de l’ordinateur

Une étude de 2009 sur des claviers d’ordinateur d’une université a montré que ceux qui sont utilisés par différentes personnes sont particulièrement à risque. Les auteurs recommandent de nettoyer régulièrement les claviers surtout si plusieurs personnes sont amenées à les utiliser.

https://www.futura-sciences.com/

Le Saviez-Vous ► Quel est le plus vieil animal sur Terre ?


Certains animaux ont une longévité plus grande que l’humain pouvant aller de plus de 100 voir même plusieurs milliers d’années. Chose étonnante, ceux-ci viennent tous dans des milieux aquatiques
Nuage

 

Quel est le plus vieil animal sur Terre ?

 

Xavier Demeersman
Journaliste


 

Qui, du règne animal, est le champion de la longévité ? Certainement pas l’Homme, dont le plus vieux représentant fut la célèbre Jeanne Calment, décédée à 122 ans. Plusieurs candidats sont en lice et tous, ou presque, évoluent dans un milieu aquatique.

Malheureusement menacé d’extinction, l’esturgeon (Acipenser sturio) est un poisson qui peut atteindre de grandes tailles et vivre plus de 100 ans. Le plus vieux spécimen connu, repéré en 2012 dans le Wisconsin, avait 125 ans.

 

l’hoplostète orange

Plus vieux encore, il y a l’hoplostète orange (Hoplostethus atlanticus), connu aussi sous le nom d’Empereur, un poisson des profondeurs marines (entre 900 et 1.800 m) pouvant peser jusqu’à 7 kg et abondamment pêché. Son espérance de vie peut dépasser 150 ans. Le plus âgé connu avait atteint 149 ans.

 

Panope du Pacifique

D’un âge équivalent, la panope du Pacifique (panopea abrupta) est un mollusque bivalve vivant dans le sable qui possède une coquille de 15 à 20 cm de long et un siphon d’un mètre. Le plus âgé connu allait sur ses 168 ans.

 

Lamellibrachia luymesi

Dans les abysses, Lamellibrachia luymesi, une espèce de vers tubulaires à la croissance lente, friande d’eau froide et surtout d’hydrocarbures, peut vivre jusqu’à 170 ans, selon les spécialistes.

oursin rouge géant

Toujours sous l’eau, l’oursin rouge géant (Strongylocentrotus franciscanus ou Mesocentrotus franciscanus), dont le diamètre approche les 20 cm, peut atteindre, pour certains cas trouvés dans les eaux froides du Pacifique, 200 ans.

baleine boréale

La baleine boréale peut vivre plus de 200 ans

Beaucoup plus grande, la baleine boréale (Balaena mysticetus) qui affectionne les eaux froides de l’Arctique peut aisément vivre plus de deux siècles. Dans les années 2000, un spécimen chassé a été estimé à quelque 211 ans. On a trouvé dans sa graisse un projectile datant de 1879. C’est donc le plus vieux mammifère connu vivant sur la Planète bleue.

moule perlière

Surexploitée et aujourd’hui en voie d’extinction faute de protection suffisante, la moule perlière (Margaritifera margaritifera) qui abondait autrefois dans les rivières d’eau douce du nord, a une espérance de vie supérieure à 200 ans. Certaines ont un âge qui a été estimé à plus de 250 ans.

La tortue géante Jonathan

Vivant sur terre et dans l’eau, les tortues géantes (Aldabrachelys gigantea) ont aussi une longévité impressionnante. Habitant sur l’île volcanique de Sainte-Hélène dans l’océan Atlantique sud, Jonathan, le plus âgé de son espèce a soufflé ses 183 bougies en janvier 2016. Il va très bien et conserve un bon appétit.

 

À gauche : Jonathan en 2016, âgé de 183 ans, nourri par le docteur Joe Hollins sur la pelouse de la maison du gouverneur ; à droite : Jonathan en 1900. Il était alors âgé de 67 ans. © British Veterinary Association, BNPS

À gauche : Jonathan en 2016, âgé de 183 ans, nourri par le docteur Joe Hollins sur la pelouse de la maison du gouverneur ; à droite : Jonathan en 1900. Il était alors âgé de 67 ans. © British Veterinary Association, BNPS

 

Ming la palourde, tuée par l’Homme à 507 ans

Turritopsis dohrnii

Nonobstant Turritopsis dohrnii, une petite méduse d’un centimètre de diamètre originaire de Méditerranée qui a la faculté de rajeunir en cas de manque de nourriture – ou autres stress -, la plus vieille créature connue sur Terre était Ming la palourde.

La palourde Ming était le plus vieil animal connu sur Terre. Au nombre de ses cernes, son âge a été estimé à 507 ans. Elle fut malencontreusement tuée par les scientifiques qui voulaient l’étudier en 2006. © Alan D Wanamaker Jr, Jan Heinemeier, James D Scourse, Christopher A Richardson, Paul G Butler, Jón Eiríksson, Karen Luise Knudsen

Cette quahorg nordique ou praire d’Islande (Arctica islandica) porte ce nom en référence à la dynastie Ming, qui régnait en Chine lorsqu’elle a vu le jour. Malheureusement, en 2006, elle fut tuée par les scientifiques qui l’ont ouverte pour l’étudier. Née en 1499, elle venait d’avoir 507 ans. Sans doute qu’il en existe d’autres, d’âge similaire, qui n’ont pas encore été découvertes.

 

Éponge Hexactinellida

Des éponges âgées de 23.000 ans ?

Le record absolu revient sans doute à plusieurs espèces d’éponges qui vivent en colonies, notamment Hexactinellida, datées de 15.000 ans et Scolymastra joubini, qui aurait 23.000 ans.

Autrement, il existe aussi des animaux qui ont la faculté de ressusciter tels les rotifères, après dessiccation, manque d’oxygène ou par congélation…

https://www.futura-sciences

Le Saviez-Vous ► Votre éponge à vaisselle est moins propre que votre toilette


Votre éponge à vaisselle possède tout un peuple de bactérie, dans un seul cm cube, qui équivaut a 7 fois plus que d’habitant sur la terre. Laver l’éponge à l’eau bouillante ou aux micro-ondes supprime jusqu’à un certain point, celles qui sont moins dangereuses pour la santé, mais laisse plus de place aux bactéries plus dangereuses, car ils ont la fâcheuse habitude de résister au lavage.
Nuage

 

Votre éponge à vaisselle est moins propre que votre toilette

 

Une éponge sur un comptoir dans une cuisine

Une éponge sur un comptoir dans une cuisine Photo : iStock

L’éponge avec laquelle vous nettoyez votre vaisselle est l’un des plus importants repaires de bactéries d’une maison. Bien que majoritairement inoffensives, certaines sont résistantes au lavage et peuvent avoir un impact sur la santé humaine.

Un texte de Renaud Manuguerra-Gagné

Des milliards de bactéries vivent dans les éponges qui bordent les éviers de nos cuisines. Elles y mènent une existence paisible en attendant les prochains restes de nourriture qui seront à leur portée.

Des scientifiques se sont intéressés aux risques liés à la présence d’un réservoir de bactéries si près de ce que l’on mange. Ils ont donc caractérisé le microbiome de l’éponge, c’est-à-dire la totalité des espèces de bactéries qui s’y trouvent.

Leur étude, parue dans le journal Scientific Reports, comporte plusieurs constats étonnants. La première est leur nombre : on peut retrouver jusqu’à 50 milliards de bactéries dans un seul centimètre cube d’éponge. C’est sept fois plus que la population humaine sur Terre! Et une éponge moyenne peut avoir un volume de 300 centimètres cubes, ce qui mène à une concentration très élevé pour un objet de cette taille.

Cela fait de cet objet le deuxième foyer de bactéries en importance dans une maison, tout de suite après les filtres, que l’on trouve dans les éviers ou les bains, devançant ce qui se loge dans les toilettes.

Résistantes au lavage

De ce chiffre, les chercheurs ont identifié 118 genres de bactéries différentes. Parmi les plus nombreuses, on compte certaines espèces responsables de mauvaises odeurs, mais cinq sont des bactéries considérées comme des agents infectieux de catégorie deux. Cette échelle de risques comporte quatre niveaux, allant du groupe un, qui contient des bactéries inoffensives, au groupe quatre, qui contient des bactéries mortelles et contagieuses. Le groupe deux peut entraîner des maladies bénignes ou qui se soignent facilement.

Selon cette étude, les bactéries d’éponge seraient principalement des opportunistes qui entraînent des problèmes de peau ou des infections pulmonaires, mais qui posent un risque seulement si notre système immunitaire est affaibli.

Toutefois, sachant que les éponges sont utilisées pour nettoyer la vaisselle, mais aussi les comptoirs et autres surfaces de travail, cette présence bactérienne augmente les possibilités que des agents pathogènes entrent en contact avec ce que l’on mange.

Il est facile de croire que le lavage peut venir à bout de ces envahisseurs, mais c’est plutôt l’inverse : le nettoyage aggrave la situation.

Mettre les éponges dans le four à micro-ondes ou dans de l’eau bouillante élimine 60 % des bactéries, mais ne parvient pas à stériliser l’objet. Et ce sont les bactéries pathogènes qui ont la fâcheuse tendance à survivre au nettoyage. Les bactéries inoffensives, elles, sont le plus souvent éliminées par les lavages.

En se débarrassant de la compétition, les bactéries pathogènes ont plus d’espace pour se multiplier et prendre la place laissée libre. La concentration des agents infectieux augmente donc rapidement dans les éponges nettoyées.

Toutefois, après toutes ces analyses, il reste une solution assez simple pour régler le problème : remplacer l’éponge de l’évier chaque semaine.

http://ici.radio-canada.ca

Vous ne devriez jamais laver votre tasse de café


Quelle drôle d’idée, mais jusqu’à un certain point, c’est logique sauf si on ne prend pas son café noir
Nuage

 

Vous ne devriez jamais laver votre tasse de café

 

© thinkstock

Catherine Delvaux

Enfin une bonne nouvelle.

Vous gardez toujours à portée de main une bonne tasse de café quand vous travaillez? Et vous avez probablement la flemme de la laver de tous les jours… Mais soyez rassuré: c’est parfaitement inutile. Jeffrey Starke est un spécialiste en maladies infectueuses. Interrogé par le Wall Street Journal, il a affirmé que le fait de laver votre tasse de café avec une éponge utilisée par d’autres personnes allait vous faire plus de mal que de bien. Et en réalité, vous feriez mieux de ne jamais la laver: c’est l’option la plus propre.

Évidemment qu’il reste des bactéries dans cette tasse, si vous ne la lavez jamais, mais ce sont vos bactéries. Il y a donc deux conditions pour que cette astuce fonctionne. Un: vous ne devez jamais partager votre tasse, avec personne, sous aucun prétexte. Et deux: ne mettez pas de lait ou de sucre dans votre café, sinon de la moisissure peut apparaître et ce n’est pas très alléchant.

http://www.7sur7.be/

L’éponge exfoliante, ce nid à bactéries


S’il faut changer à toutes les 3 ou 4 semaines même si on rince bien et fait sécher après chaque utilisation l’éponge de douche, il est vraiment mieux de prendre des débarbouillettes qui eux peuvent durer des années
Nuage

 

L’éponge exfoliante, ce nid à bactéries

 

Certains l’utilisent tous les jours, depuis un (un trop long) moment, et encensent ses pouvoirs exfoliants. Et si l’éponge luffa dont vous vous servez sous la douche s’avérait plus sale que vous l’êtes?

C’est du moins ce que suggère une étude publiée dans le Journal Of Clinical Microbiology.

Selon les chercheurs, lors de l’exfoliation, des cellules mortes se retrouvent prisonnières des filets de l’éponge. La combinaison de ces particules de peau à la chaleur et l’humidité de votre salle de bain peut engendrer la production de bactéries.

La plupart des dermatologues proposent plutôt d’utiliser une débarbouillette ou d’y aller à l’ancienne avec vos mains et un bon nettoyant et exfoliant.

Mais personne n’est en danger de mort ici. D’ailleurs, quelques précautions peuvent être prises. Assurez-vous de la nettoyer après utilisation en passant votre éponge sous l’eau et laissez-la sécher complètement avant la prochaine utilisation. Et, surtout, n’oubliez pas de la remplacer assez fréquemment, aux trois ou quatre semaines environ.

Nul besoin de vous dire que si une odeur douteuse s’y dégage, elle devrait aller tout droit à la poubelle.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Truc Express : Gardez les légumes frais plus longtemps


Un truc que je n’ai pas essayé, mais c’est le même principe que mettre du papier absorbant dans le panier à fruit et légumes. Moi, je mets aussi du papier absorbant dans des plats de plastiques pour garder ma salade plus longtemps
Nuage

 

Gardez les légumes frais plus longtemps

trick 2.1

 

Retirez tous les légumes du tiroir, prenez deux éponges et placez-les au fond. Puis remettez les légumes dans le tiroir. Les éponges vont absorber l’excès d’humidité, laissant vos légumes frais.

 

trick 2.2

trick 2.3

trick 2.4

http://incroyable.co/