Ces os découverts sur une épave pourraient appartenir à un célèbre pirate des Caraïbes


L’épave du Whydah a été découverte en 1982, et aujourd’hui, on croit avoir découvert le pirate des Caraïbes, non ce n’est pas Johnny Depp ! Ils devront comparer l’ADN avec les descendant du pirate pour le confirmer.
Nuage

 

Ces os découverts sur une épave pourraient appartenir à un célèbre pirate des Caraïbes

 

Crédits : Whydah Pirate Museum

par  Juliette Leclercq

Le 7 février, les conservateurs du Whydah Pirate Museum à Yarmouth, dans le Massachusetts, ont annoncé avoir découvert des restes humains dans une épave qui pourraient appartenir au célèbre capitaine pirate Samuel « Black Sam » Bellamy, raconte le Boston Globe.

Les morceaux de squelette ont été retrouvés sur le site de l’épave du Whydah – d’où le musée tire son nom –, imbriqués dans un amas de sable et de pierre. L’équipe du Whydah Pirate Museum, en collaboration avec des scientifiques de l’université de New Haven, va tenter de comparer l’ADN récoltée avec celle des descendants du pirate.

Et même si cette identité n’était pas confirmée par les recherches, la découverte de ces ossements reste inespérée.

Car qui que fut l’homme auquel ils appartenaient, « il a vécu avec des pirates et s’est battu dans les Caraïbes », se réjouit Chris Macort, archéologue et directeur du musée. « C’est comme si on marchait à travers l’histoire. »

Les os seront présentés lors d’une conférence de presse au musée le 19 février prochain.

L’épave du Whydah a été découverte en 1982 par Barry Clifford au large du cap Cod, à l’est des États-Unis. Avec ce bateau, Samuel Bellamy aurait pillé 54 autres navires en 1716 et 1717. Son naufrage en avril 1717, causé par une tempête, avait emporté 142 membres de l’équipage, ainsi que Bellamy lui-même. À défaut de trésors, peut-être ses vieux os nous sont-ils enfin parvenus.

Source : Boston Globe

http://www.ulyces.co