S’ennuyer, c’est bon pour l’esprit


Ça vous arrive encore de vous ennuyer ? L’ennui avant les tablettes, les téléphones portables, était probablement plus fréquent. Pourtant, l’ennui aurait certains avantages qui sont positifs sur la productivité et la créativité.
Nuage

 

S’ennuyer, c’est bon pour l’esprit

 

Quand l'ennuyeux devient innovant.| Niklas Hamann via Unsplash CC License by

Quand l’ennuyeux devient innovant.| Niklas Hamann via Unsplash CC License by

Repéré par Jasmine Parvine

Vous ne verrez peut-être plus vos moments de paresse de la même manière.

— Repéré sur Time

La prochaine fois que vous trouverez le temps long dans le train ou la salle d’attente de votre médecin, dites-vous que ces longues minutes d’ennui vous font du bien.D’après une étude, publiée dans le magazine Academy of Management Discoveries, l’ennui pourrait stimuler votre productivité et votre créativité. Ce sont les résultats d’une étude pour laquelle des scientifiques ont constitué deux groupes de personnes: le premier devait effectuer une tâche ennuyeuse, comme trier des haricots par couleurs, le deuxième une activité artisanale intéressante et stimulante. Ils ont ensuite été soumis à un test: trouver des réponses à des questions du genre «Quelles excuses utiliser lorsque vous êtes en retard, sans passer pour une mauvaise personne?». Résultats: celles et ceux qui se sont ennuyés ont triomphé en termes de quantité et de qualité d’idées.

«L’ennui repose sur la recherche d’une simulation neuronale qui n’est pas satisfaite», a déclaré au Time Sandi Mann, maître de conférence en psychologie à l’Université de Central Lancashire au Royaume-Uni et autrice de The Upside of Downtime: Why Boredom Is Good.

Elle explique que si nous ne trouvons pas de stimulus, notre esprit en créera un. Cette créativité spontanée, en laissant vagabonder son esprit, permettrait également de trouver des solutions à nos problèmes. Les moments aptes à la rêverie peuvent être difficiles à trouver dans notre quotidien: écrans, travail et autres facteurs de stress nous empêcheraient de nous ennuyer vraiment. Il faudrait s’éloigner suffisamment longtemps de la vie moderne pour que ça marche, souligne Mann. Prendre une pause pourrait donc être une occasion précieuse de se ressourcer.

S’ennuyer de la bonne manière

Attention à ne pas confondre relaxation et ennui. Une activité délibérément tranquille, telle que le yoga ou la méditation, ne correspondrait pas à la définition de «ne pas trouver de stimulation». Marcher, nager, ou être assis les yeux fermés, sans rien pour nous guider, permettrait en revanche de profiter de ce spleen créatif. Pour que ça marche, il est crucial de se déconnecter. Sandi Mann explique que nos smartphones détruisent notre capacité à nous ennuyer et empêchent un vrai divertissement:

«Nous essayons de balayer et de faire défiler l’ennui, mais en faisant cela, nous nous rendons plus enclins à l’ennui, car chaque fois que nous sortons notre téléphone, nous ne laissons pas notre esprit vagabonder et résoudre notre problème».

Ne reste peut-être plus qu’à créer une appli pour s’ennuyer…

http://www.slate.fr/

Mon chat souffre-t-il de mon absence quand je suis au travail ?


Chat ou pas chat, la plupart des gens doivent quitter le domicile pour aller travailler. Que fait le chat pendant ce temps-là ? S’ennui-il ? Tout dépend du caractère du chat, mais au cas, il y a des petits trucs pour tromper l’ennui.
Nuage

 

Mon chat souffre-t-il de mon absence quand je suis au travail ?

 

chat canapé

Les chats sont souvent présentés comme des animaux indépendants qui aiment être seuls. Mais peuvent-ils souffrir de la solitude ? Combien de temps un chat supporte-t-il de rester à seul sans déprimer ? Que fait-il en attendant votre retour ?

Combien de temps mon chat peut-il rester seul ?

Eh bien encore une fois, ça dépend ! D’abord de votre chat et de son caractère. Un chat très fusionnel sera plus perturbé qu’un chat distant c’est évident. Le nombre d’heures d’absence est aussi à prendre en compte. Jusqu’à 8 h maximum c’est généralement plus facile. Mais certains commenceront à s’impatienter au bout de 2 heures là où d’autres ne remarqueront pas votre départ avant 12 heures !

Bien entendu il est encore question de sevrage social. S’il n’est pas fait correctement le chat a plus de mal à s’auto gérer.

Que fait mon chat quand je ne suis pas là ?

Et que fait-il pendant votre journée de travail ? Eh bien généralement il dort. Il va se lever, manger, se toiletter, passer par la litière quelques fois avant de refaire une sieste.

De fait, quand vous rentrez il semble impatient de vous retrouver, débordant d’énergie.

Principalement la cause de ces longues siestes est l’ennui. Un univers peu enrichissant pour lui, et ce même s’il a beaucoup de jouets car il n’y a personne pour les lancer. Mieux vaut privilégier les jouets interactifs à déclenchement différé. De même, un fond sonore peut l’occuper un moment (cd de sons de la nature, radio, télé, etc.).

Quelques étagères pour escalader les meubles, une chasse au trésor (friandises ou croquettes cachées à des endroits différents chaque jour), jouets olfactifs à la valériane ou aux olives. Voilà tout autant d’idées pour améliorer son territoire en plus des basiques que tout le monde connaît ! On peut aussi combiner tout ça en tout ou partie, mais aussi changer régulièrement pour continuer à le surprendre.

Pensez à passer un moment avec lui à votre retour pour le saluer et lui permettre de vous retrouver sereinement. Caresses ou jeu, suivant ses envies. Et surtout n’en faites pas trop au moment du départ, pour ne pas l’angoisser davantage. Un simple « à tout à l’heure, je reviens ! Comme d’habitude » accompagné d’une brève caresse est plus rassurant que des au revoir qui s’éternisent.

Allez c’est l’heure de partir, bonne journée à Félix !

Marie-Hélène Bonnet
Comportementaliste du chat
www.comportement-chat.com

https://wamiz.com/

Il faut apprendre à être seul avec soi-même


.

Avez-vous toujours besoin d’avoir quelque chose pour tromper la solitude ainsi fuir l’ennui ? La solitude, ne rien faire, sauf communiquer avec nous-même est un besoin essentiel.
Nuage

 

Il faut apprendre à être seul avec soi-même

 

Enfin seul! | Simon Migaj via Unsplash License by

Enfin seul! | Simon Migaj via Unsplash License by

Repéré par Aurélie Rodrigues

Repéré sur Fast Company

Et accepter l’ennui.

 

Nous vivons dans un monde hyper-connecté. La technologie nous rapproche des autres mais nous éloigne un peu plus de nous-même. En France, deux millions de jeunes souffrent de solitude. Ce mal est souvent qualifié de «maladie du siècle». Et si la solution était de se reconnecter avec soi-même?

La télévision, internet et les smartphones nous permetent d’être toujours plus proches du monde extérieur et des autres. Il suffit de quelques clics sur son ordinateur pour se «téléporter» dans un autre pays via Skype. Une recherche Google permet de se tenir au courant de l’actualité dans le monde entier.

Blaise Pascal écrivait que «tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre».

Pour Zat Rana, journaliste à Fast Company, si nous sommes incapables de rester seul ou seule, c’est tout simplement parce que nous avons accès à une myriade de distractions. Pourquoi choisir d’être seul ou seule quand il est possible de ne plus jamais l’être?

Toutefois, il est important de souligner que si la technologie permet de se sentir plus connecté aux autres, cela ne veut pas dire que le sentiment de solitude disparaît. Selon Fast Company, le fait d’ignorer sa solitude crée une addiction aux nouvelles technologies car elles simulent une interaction humaine.

Ne pas fuir l’ennui

Selon Blaise Pascal, si nous fuyons la solitude c’est parce que nous fuyons l’ennui. En somme: notre addiction aux nouvelles technologies vient de notre souhait de ne jamais s’ennuyer. Si nous binge-watchons une série pendant des heures, c’est parce que nous craignons de nous retrouver seul ou seule avec notre ennui et donc nous-même.

«La peur de ne rien faire nous habite: on cherche constamment à se distraire et à ne pas se retrouver seuls.C’est pourquoi nous nous sentons seuls. On s’ignore et l’hyper-connexion aux autres ne suffit plus. Comme pour toute autre peur, pour la surpasser, il faut l’affronter», souligne Fast Company.

Si l’on accepte l’ennui, il devient une distraction: les moments de solitude et de calme permettent alors de mieux se familiariser avec son propre environnement. Même si ces moments d’introspection peuvent parfois conduire à des pensées négatives, il est important de les accepter pour mieux se rendre compte de qui nous sommes.

Le journaliste Zat Rana boucle la boucle: selon lui, pour mieux interagir et s’ouvrir au monde extérieur, «il faut d’abord se connaître soi-même. Personne ne nous apprend à être seuls. Pourtant, c’est essentiel. Si la solitude n’est pas la réponse à tout mais c’est un début».

http://www.slate.fr/

Responsabilité


Si nous sommes moindrement honnêtes avec nous-même, il y a plusieurs fois que nous sommes responsables de nos malheurs. Notre attitude face à la vie est donc très importante sur le regard des évènements
Nuage

 

Responsabilité

 

 

“Nous avons toujours besoin de rendre quelqu’un responsable de nos ennuis et de nos malheurs.”

Luigi Pirandello

L’ennui


Quand on ne sait plus après quoi s’accrocher, alors pourquoi vouloir, suivre une morale droite alors que l’immoralité semble plus excitante pour certain du moins.
Nuage

L’ennui

 

Lorsque l’homme perd tout but et tout espoir, il n’est pas rare que, par pur ennui, il devienne un monstre.

Fedor Dostoievski

Quand Pitou mange n’importe quoi


Au contraire des chats, les chiens peuvent souffrir d’un problème de comportement en mangeant n’importe quoi. Il se peut que ce soit par maladie, douleur ou par ennui. Quoiqu’il en soit quand un chien souffre de pica, et qu’il a avalé quelque chose de dangereux, le temps est compté pour se rendre chez le vétérinaire
Nuage

 

Quand Pitou mange n’importe quoi

 

Les chiens mangent de l'herbe, mais aussi des... (PHOTO MASTERFILE)

Les chiens mangent de l’herbe, mais aussi des os, des cordes, des lacets, des mouchoirs et des branches de bois. Ils peuvent alors être atteints de pica.

PHOTO MASTERFILE

STÉPHANIE VALLET
La Presse

Papier, plastique, cailloux, herbe, bois. Votre chien mange compulsivement tout et n’importe quoi ? À quoi est dû ce problème, quels sont les risques pour votre chien et comment en venir à bout ? Le Dr Sébastien Kfoury a répondu aux questions de La Presse et explique un curieux phénomène appelé «le pica».

Qu’est-ce que le pica?

Il s’agit de l’ingestion d’objets ou de substances anormales non comestibles. Le pica peut être le symptôme d’une maladie ou d’une douleur. Les gens pensent que leur chien mange du gazon ou du bois pour se faire vomir. Mais ce n’est pas tout à fait ça. Ils ont une douleur abdominale ou à l’estomac et vont manger des choses pour tenter d’apaiser leur inconfort. Ce qui va bien entendu engendrer des vomissements à cause de l’irritation causée dans l’estomac par ces corps étrangers. Ce qui peut être bénéfique dans certains cas, si ce qui a été ingéré est toxique ou néfaste. Certains chiens vont manger des mouchoirs ou lécher les murs de façon anormale. Le pica peut aussi être comportemental, à cause de l’ennui et de l’anxiété : les bas, les culottes, les déchets de la poubelle de la salle de bains sont plus souvent avalés parce que les chiens aiment les odeurs fortes de leur propriétaire!

Est-ce que le pica est fréquent? Dangereux?

Oui, en clinique, je vois très fréquemment des chiens qui se mettent à avaler de manière excessive des choses parce qu’ils ont mal à la gorge ou au ventre. Ça peut être dangereux, car les chiens ne vont pas être très sélectifs dans ce qu’ils vont avaler, comme des cordes ou des lacets qui sont des corps étrangers «dits linéaires» que l’intestin a beaucoup de difficulté à faire progresser. Ils peuvent ainsi s’enrouler autour des intestins et causer des obstructions très sévères parfois.

Que faire quand on s’aperçoit que son animal a ingéré quelque chose?

Beaucoup de choses comme le gazon sont inoffensives et passent très facilement dans les selles, mais si ce sont des branches de bois solides qu’il a mangées en grande quantité, c’est préférable de faire une radiographie de l’estomac puis de les lui faire vomir. Si ce sont des mouchoirs ou du papier, ça va se dégrader facilement. Dans tous les cas, appelez votre vétérinaire ou un centre d’urgence qui vous dira quoi faire. Mais le temps est compté : au bout de trois heures, il est trop tard pour faire vomir le chien.

Comment faire vomir son chien?

On utilise généralement du peroxyde d’hydrogène 3% ou du sel, pourvu qu’on se fie aux doses recommandées pour le poids de l’animal. Attention aux intoxications au sel!

Un chien peut-il ronger un os ou du bois simplement pour le plaisir?

Ronger un os ou un bout de bois est normal. C’est d’ailleurs bon pour le chien de gruger, mais le propriétaire doit déterminer ce qui doit être utilisé. Idéalement, on ne donne jamais de vrais os, qui sont trop durs. Ils offrent des arêtes très solides et la mâchoire du chien n’est pas faite pour couper un fémur en deux, par exemple. Les dents vont fracturer avant l’os! L’idéal est de donner des choses malléables, qui vont se dissoudre si elles sont avalées de travers ou si elles sont coincées dans la gorge, comme les os en cuir qui glissent facilement dans l’oesophage et ne causent pas d’obstruction. J’ai euthanasié plusieurs fois dans ma vie de vétérinaire des animaux qui avaient avalé des os de poulet, de porc ou d’agneau qui avaient perforé l’oesophage.

Existe-t-il des remèdes maison aux maux d’estomac?

Chez les chiens qui vont vomir de la bile jaune (équivalent de reflux gastriques chez l’humain), il est conseillé de séparer les repas en petites portions à travers la journée. Sinon, le Pepcid pour humains peut être utilisé pour les chiens qui ont des brûlures d’estomac associées à l’ingestion de quelque chose, pour enlever l’acidité.

Pourquoi certains chiens mangent-ils des excréments?

Les chiots vont aller chercher des probiotiques en faisant ça et avoir une flore bactérienne qui est très saine, équivalente à celle de ses frères ou de sa mère. Ce n’est pas néfaste, mais vraiment dégoûtant. Mais ce n’est pas un symptôme d’une maladie ou d’une carence. C’est plutôt comportemental.

Les chats font-ils du pica?

C’est rare. C’est plutôt quand ils jouent qu’ils avalent n’importe quoi. Ils n’ont pas la capacité de recracher ce qu’ils mettent dans leur bouche. Ils ont de petits crochets sur leur langue et vont avaler les choses plus facilement. Contrairement aux chiens, ils ne grugent pas. Les chats sont très bons pour vomir, par contre! Ça fait d’ailleurs partie de leur protection contre leur propre poil quand ils se toilettent, afin d’éviter de bloquer leur intestin.

http://www.lapresse.ca/

Les pierres


Les pierres, c’est comme les ennuies peuvent nous faire des problèmes, on peut les ignorer, mais le problème est toujours là, les encaisser en essayant de minimiser les conséquences ou encore s’en servir pour avancer
Nuage

 

Les pierres

 

Nous pouvons jeter des pierres, nous plaindre d’elles, trébucher dessus, les escalader ou les utiliser pour construire

Victor Hugo