Ces chiens ont tous fait la même rencontre


Même les animaux apprennent par expérience et certaines de ces expériences sont douloureuses et très voyantes. Probablement, que ces chiens ont appris une leçon bien importante sur insectes piqueurs
Nuage

 

Ces chiens ont tous fait la même rencontre

Capture d’écran The Daily Mail

Il n’y a pas à dire, ils font vraiment pitié. Chacun de ces toutous a fait une dure expérience, celle de croiser des abeilles, ou des guêpes.

Quand on n’a pas encore l’expérience de la vie, il peut être tentant de renifler ces objets jaunes et noirs qui bourdonnent, voire même essayer de les manger.

Capture d’écran The Daily Mail

Le résultat: des nez qui triplent de grosseur, des museaux gonflés à l’hélium, et une visite chez le vétérinaire.

Capture d’écran The Daily Mail

Capture d’écran The Daily Mail

Des maîtres ont pris plaisir à photographier leur compagnon dans ce triste état. Certains des chiens ont l’air de ne pas trop s’en faire, nous montre le Daily Mail.

Capture d’écran The Daily Mail

Capture d’écran The Daily Mail

D’autres ont plus l’air honteux.  En tout cas ils présentent une apparence qu’ils n’auront plus de sitôt.

http://translate.google.ca/?hl=fr&tab=wT

5 choses que vos pieds disent de votre santé


Ce fut très difficile de remettre des bas et des souliers après l’été qui finit. Mais bon, maintenant, que tout le monde a les pieds cachés pour affronter les mois a venir, les pieds peuvent se manifester pour indiquer que tout n’est pas pour le mieux pour eux
Nuage

 

5 choses que vos pieds disent de votre santé

Une fois l’été terminé, nos pieds retrouvent chaussettes et chaussures et, loin de notre vue, nous avons souvent tendance à les négliger. Voici quelques signes à ne pas laisser passer car nos pieds ont parfois des choses à nous dire sur notre santé.

Vous avez les pieds qui grattent

La cause la plus commune des pieds qui démangent est la mycose des pieds, également appelé pied d’athlète car les sportifs en sont régulièrement atteints. Elle est due à des champignons, les dermatophytes. Ces parasites se développent dans la couche la plus superficielle de la peau, car ils ont besoin de la kératine pour assurer leur survie. La mycose commence souvent entre les 4e et 5e orteils. Puis l’atteinte s’étend aux autres espaces entre les doigts de pied, et parfois à la plante du pied, en provoquant de fortes démangeaisons.

Cette infection se développe dans un environnement humide : en portant des baskets dans lesquelles vous transpirez par exemple. Généralement, l’application d’une crème antimycosique pendant quelques semaines est suffisante pour soigner le pied d’athlète. Pour éviter les récidives, à la salle de sport, après la douche, séchez bien vos pieds et pensez à aérer et désinfecter vos baskets avec une poudre antifongique. À la maison, après le bain ou la douche, essuyez bien chaque espace entre les orteils avec une serviette propre et surtout ne la partagez pas car l’infection est contagieuse.

Vous avez les pieds qui enflent

Les pieds gonflés peuvent être dus à de multiples causes : le port de chaussures trop serrées, une station debout trop prolongée ou (évidemment) une entorse de la cheville. Mais si ce gonflement dure plusieurs jours, il est important de consulter le médecin car cela peut être un signe d’alerte. Cela peut signifier que vous avez un problème aux reins, ou ce peut être un effet secondaire de certains médicaments que vous prenez (pour le diabète ou l’hypertension artérielle par exemple).

Il est également important de consulter un médecin de toute urgence si le gonflement des pieds est accompagné de symptômes tels que des douleurs thoraciques, des difficultés respiratoires ou des vertiges, car ils pourraient indiquer qu’un un caillot bouche une artère et que le sang s’accumule dans les jambes ou être le symptôme d’une maladie cardiaque.

Vous avez les pieds qui brûlent

La sensation de pieds qui brûlent peut aller du simple picotement à une véritable douleur qui vous réveille en pleine nuit. Si vous avez passé la journée debout ou à faire du shopping, pas d’inquiétude : vos pieds sont simplement fatigués. Mais des brûlures qui persistent peuvent être le signe d’une maladie circulatoire appelée maladie artérielle périphérique. La MAP survient très couramment chez les patients plus âgés et elle va souvent de pair avec une maladie coronarienne. Elle est provoquée par une athérosclérose (un durcissement des artères) ou par des lésions artérielles.

Consultez un médecin si cette sensation de brûlure dure plusieurs semaines ou si les symptômes deviennent plus intenses et douloureux. En attendant, surélevez vos pieds le plus souvent possible pour soulager les symptômes.

Vous avez les pieds froids

De nombreuses personnes ont froid aux pieds sans qu’il y ait de cause sous-jacente. Mais cela peut aussi être le signe d’une très mauvaise circulation sanguine. Si vous fumez, vous souffrez peut-être de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), une maladie inflammatoire qui touche les bronches, les empêchant d’absorber la bonne quantité d’oxygène et entraînant de ce fait une baisse du taux d’oxygène dans le sang. Comme les extrémités des membres sont extrêmement sensibles à une mauvaise circulation, cela peut se manifester par une sensation de pieds froids ou engourdis. N’hésitez-pas à consulter votre médecin car un diagnostic précoce de la BPCO permet de ralentir l’altération de la fonction respiratoire.

Vous avez une douleur dans le gros orteil

Des douleurs localisées dans l’articulation d’un gros orteil ne sont pas à prendre à la légère car elles peuvent suggérer que vous souffrez d’une forme complexe d’arthrite particulièrement douloureuse appelée la goutte. La goutte survient en réaction à un taux anormalement élevé d’acide urique dans le sang. Cela se traduit par le développement de cristaux d’acide urique notamment dans les articulations, comme le gros orteil. Le gros orteil est alors enflé, rouge et très douloureux, au point qu’on peine à le toucher. Une alimentation trop riche, une consommation excessive d’alcool et une trop grande sédentarité sont souvent les principaux responsables de cette augmentation du taux d’acide urique.

http://www.topsante.com

Pour en finir avec la rétention d’eau


L’été, il est plus difficile, je trouve de supporter la rétention d’eau. Cependant, il y a quelques moyens qui peuvent aider pour diminuer l’impact sur la vie de tous les jours
Nuage

 

Pour en finir avec la rétention d’eau

 

Pour en finir avec la rétention d'eau

Photo Fotolia

Lucie Turgeon

 

Chevilles et mains enflées, ventre gonflé…Plusieurs femmes sont touchées par la rétention d’eau, qui résulte d’un surplus d’eau accumulé dans les tissus. Voici des conseils pour en diminuer les effets.

La rétention d’eau est une accumulation excessive de liquide dans l’organisme, signe que le corps retient plus d’eau qu’il n’en élimine. Le corps tente continuellement de créer un équilibre entre les liquides qu’il perd (dans l’urine, les selles et la transpiration) et ceux qu’il intègre (eau, boissons gazeuses, jus, soupes). Lorsqu’il n’y parvient pas, l’eau s’accumule dans certaines parties du corps. Ce phénomène n’a rien d’anodin: il peut entraîner un surplus de poids atteignant 3 kg (6 lb).

Des facteurs aggravants

Les causes exactes de la rétention d’eau ne sont pas bien connues, mais certains facteurs semblent la favoriser.

Syndrome prémenstruel

Durant cette période, certaines femmes notent une rétention d’eau dans leurs seins et leur abdomen.

Grossesse

Durant les dernières semaines de la grossesse, le bébé exerce une forte pression sur la veine qui renvoie le sang vers le cœur, ce qui favorise l’enflure des membres inférieurs.

Consommation excessive de sel

Le sel retenant l’eau dans l’organisme, il aggrave la rétention d’eau.

Chaleur

Elle dilate les vaisseaux sanguins, ce qui favorise l’enflure.

Certains médicaments

Des médicaments peuvent être associés à l’apparition d’un œdème. C’est le cas des corticostéroïdes.

Mauvaise circulation

Une circulation sanguine ou lymphatique déficiente peut provoquer de la rétention d’eau.

Les solutions

Il n’existe pas de traitement miracle pour enrayer les problèmes de rétention d’eau, mais il est possible de prévenir ou de faire diminuer l’œdème. Voici comment:

Boire beaucoup d’eau

Boire de 1,5 à 2 L d’eau par jour permet d’éliminer les déchets et les toxines des cellules, qui favorisent l’œdème.

Adopter une diète faible en sel

Il faut éviter de saler ses repas et ne pas acheter de produits du commerce qui renferment beaucoup de sel (conserves, produits fumés, soupes, sauces, biscuits salés).

Faire de l’exercice physique

Les gens qui font régulièrement du sport ont une meilleure circulation veineuse et lymphatique que les autres.

Réduire son exposition à la chaleur

La chaleur favorisant la rétention d’eau, il vaut mieux l’éviter. On conseille de doucher les jambes à l’eau fraîche en fin de journée.

Éviter certaines postures

On évite les postures qui altèrent la circulation dans les membres inférieurs, comme de se croiser les jambes ou de s’asseoir sur les pieds. On recommande aussi de ne pas rester debout trop longtemps.

Surélever ses jambes au repos

Pour favoriser la circulation sanguine, on surélève ses jambes durant au moins 20 minutes lorsqu’on est assise ou allongée.

Essayer les produits naturels

Le pissenlit, la prêle et la queue de cerise sont reconnus pour leur effet diurétique favorisant l’élimination

S’offrir un drainage lymphatique

Cette technique, favorisant l’élimination des toxines et de l’eau, est très utile pour faire diminuer l’enflure et pour la prévenir.

Dans la plupart des cas, l’enflure est gênante, mais elle n’est pas grave et elle peut disparaître rapidement si on suit quelques principes d’hygiène de vie. Si l’œdème persiste, on consulte un médecin le plus tôt possible: des troubles liés aux reins, au foie, au cœur ou à la thyroïde sont à craindre.

http://fr.canoe.ca