Le Saviez-Vous ► Gastro ou intoxication alimentaire?


Comment reconnaitre si une personne fait une gastro-entérite ou une intoxication alimentaire ? Surtout pour compliquer la tâche, les symptômes se ressemblent beaucoup
Nuage

 

Gastro ou intoxication alimentaire?

 

 

Gastro ou intoxication alimentaire?

CHAJAMP / SHUTTERSTOCK

Voici comment les différencier. Vous voulez savoir de quoi vous souffrez. Lisez ce qui suit.

PAR MARISSA LALIBERTE

Vous avez mal au ventre et avez la nausée

Mais êtes-vous contaminé ou intoxiqué ? Cela peut être difficile à établir si vous n’êtes pas sûr d’avoir été en contact avec quelqu’un qui était contagieux, souligne la Dre Rabia De Latour, gastroentérologue au Langone Center de l’Université de New York. Les symptômes d’intoxication alimentaire peuvent se manifester de une à huit heures après l’ingestion, alors que ceux de la gastroentérite prennent de 24 à 48 heures avant de se déclarer. Et celui qui vous l’a transmise ne présente peut-être pas encore de symptômes.

« C’est à cause de la période d’incubation. Les gens circulent sans réaliser qu’ils sont contagieux. »

Les symptômes d’une gastro ou d’un empoisonnement alimentaire se ressemblent beaucoup : maux de ventre, nausée, vomissements et diarrhée. Mais une montée de fièvre ou du sang dans les selles pourraient annoncer une intoxication alimentaire plus sérieuse, précise le Dr Neal Shipley, directeur médical de la clinique d’urgence Northwelle Health-GoHealth.

« Les maladies virales sont moins agressives ».

 Consultez toutefois un médecin en cas de fièvre élevée, de sang dans le vomi ou dans les selles, ou si vous ne notez aucun progrès en deux jours.

Si vos symptômes sont bénins, essayez de retracer les aliments que vous avez ingérés qui auraient pu être périmés ou mal cuits. Et si les gens avec lesquels vous avez mangé ressentent les mêmes symptômes gastriques que vous, il se peut fort que vous soyez tous victimes d’une intoxication alimentaire, prévient la Dre De Latour.

On traite les deux maladies de la même façon, soit en buvant beaucoup de liquides clairs et en revenant progressivement à des aliments neutres. Connaître l’origine de votre mal sera utile en cas de consultation médicale. Les micro-organismes pathogènes entériques à l’origine d’une gastro sont des virus, alors que l’intoxication alimentaire peut provenir d’un virus, d’une bactérie ou d’un parasite, précise la Dre De Latour.

En cas de gastro, les antibiotiques qui sont très efficaces sur les bactéries ne seront d’aucun secours, précise le Dr Shipley :

 « Les effets secondaires les plus courants des antibiotiques sont des maux de ventre et de la diarrhée ».

Votre médecin pourra vous faire une ordonnance d’un médicament conçu pour traiter les problèmes gastriques, ou vous en suggérer un autre en vente libre.

Le lavage fréquent des mains peut prévenir la transmission du virus de la gastro ainsi que l’intoxication alimentaire, souligne la Dre De Latour. Vous serez protégé de toute contagion au contact de gens infectés et préviendrez une contamination croisée en préparant vos repas.

http://selection.readersdigest.ca/

L’éponge de votre cuisine est aussi sale qu’elle en a l’air


Les éponges qu’on utilise pour la vaisselle est bien pratique, mais elle cache dans son ventre une grande population de bactéries. Il n’est pas nécessaire par contre de changer à chaque fois. Il est possible de la nettoyer pour enrayer ces bestioles microscopiques
Nuage

 

L’éponge de votre cuisine est aussi sale qu’elle en a l’air

 

L’éponge de la cuisine est l’élément le plus sale de toute votre maison, plus encore que le siège de toilette, la poubelle et même la corbeille à couches.

Lorsque vous essuyez des restants de nourriture sur votre vaisselle sale, sur une planche à découper ou un comptoir, des bactéries pathogènes peuvent s’incruster dans les trous de votre éponge. Tandis qu’elle reste à côté de l’évier, humide et stagnante, jusqu’au prochain usage, de nouvelles bactéries se forment à un rythme surprenant, soit près d’une fois toutes les vingt minutes.

La planche à découper est l’un des outils les plus propices à l’accumulation de bactéries. Après avoir coupé une pièce de viande, il est commun d’essuyer le sang et autres liquides à l’aide d’une éponge. La planche à découper est toutefois l’accessoire sur lequel nous retrouvons le plus souvent des bactéries pouvant occasionner un empoisonnement alimentaire, comme la salmonelle.

Si vous utilisez une éponge pour laver la vaisselle, celle-ci sera probablement plus sale après que vous l’ayez essuyé. L’eau et le savon ne tuent pas les germes, ils les repoussent. Mais si votre éponge est sale au départ, vous ne faites qu’étendre une nouvelle couche de bactéries sur votre vaisselle.

Mais n’ayez crainte, il est possible d’avoir une cuisine toute à fait hygiénique sans être obligé de se départir de cette bonne vieille éponge. Le meilleur agent désinfectant demeure l’eau de javel. Préparez une solution désinfectante en mélangeant 1/10 d’eau de javel et 9/10 d’eau et plongez-y votre éponge entre 10 et 30 secondes. Une fois l’éponge désinfectée, retirez-la de la solution et faites-la sécher.

Vous pouvez également utiliser le four à micro-ondes pour désinfecter votre éponge. Plongez simplement l’éponge dans un bol d’eau, portez celui-ci à ébullition pour tuer les germes et faites sécher l’éponge par la suite.

Une fois votre éponge bien nettoyée, assurez-vous de vous laver les mains. Après tout ce frottage et ce nettoyage, vous serez entré en contact avec tous les organismes qui, au départ, avaient transformé votre éponge en incubateur à microbes.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.

http://quebec.huffingtonpost.ca

Une mère empoisonne volontairement son fils avec du sel


Aucune raison n’est valable de tuer un enfant, mais la raison de cet empoissonnement alimentaire est, je crois, la pire connerie qu’on peut entendre. Probablement que la mère ne voulait pas le tuer, enfin, j’espère, mais le rendre malade pour en parler sur Facebook est épouvantable
Nuage

 

Une mère empoisonne volontairement son fils avec du sel

 

bloc situation justice menottes

Photo Archives / Agence QM

WESTCHESTER, New York – Une femme de l’État de New York qui aurait volontairement rendu malade son fils a plaidé mercredi non coupable d’avoir tué le petit garçon de cinq ans avec du sel.

Lacey Spears, 26 ans, avait été accusée devant un tribunal du comté de Westchester après le décès de son fils, Garnett, à l’hôpital, le 23 janvier dernier, à la suite d’un empoisonnement alimentaire au sel, a rapporté The Journal News.

Sa mort avait été classée en homicide, le 30 avril.

Les autorités ont soupçonné la mère d’avoir empoisonné son fils avec du sel à deux occasions, apparemment pour le maintenir malade pour qu’elle puisse parler de ses problèmes de santé sur Facebook afin d’attirer la sympathie du public. La femme aurait nourri l’enfant de sel avec une sonde alimentaire.

«Cette mère a intentionnellement gavé son fils avec des niveaux toxiques de sel», a indiqué la procureure Doreen Lloyd, devant un tribunal.

Elle doit comparaître de nouveau le 2 juillet.

http://www.journaldequebec.com/