Le saviez-vous ►Les odeurs du temps


On dit souvent que le temps sent la pluie, quelque fois c’est une odeur agréable d’autrefois un peu moins .. Sommes nous déjà arrêté sur le fait que le temps a des odeurs .. et bien oui .. et cela s’explique
Nuage

 

Les odeurs du temps

 

Celui qui prétend sentir une tempête arriver ne croit pas si bien dire. Nos étés sont remplis de temps capricieux, mais imaginiez-vous qu’un cumulus n’arrive jamais seul ? Panorama des astuces pour flairer la météo.

Le saviez-vous ? Nos narines sont quotidiennement les témoins inconscients de la météo. Avant les premières averses, nous pouvons déjà remarquer une forte odeur flottant dans l’air. C’est l’ozone, qui porte bien son nom puisqu’il est issu du grec ozein : « exhaler une odeur ». Ce gaz, aussi bien d’origine naturelle qu’artificielle, est une forme dérivée de l’oxygène. Odorant mais aussi oxydant, il se forme suite à une décharge électrique – un éclair, par exemple. Le vent, qui provient des courants descendants des altitudes plus élevées, transporte cette odeur particulière jusqu’à nous.

La pluie est elle aussi accompagnée de son identité olfactive. En tombant elle déplace les molécules odoriférantes des surfaces, ensuite entrainées par le vent. L’odeur dégagée peut être agréable ou putride, en fonction de l’environnement.

En 1964 les géologues australiens Isabel Joy Bear et R. G. Thomas mettent un nom sur ce phénomène : le petrichor. Issu du grec petros, pierre et ichor, le sang des dieux, ce terme fait référence à la sève odorante qui coule des pierres pendant les périodes sèches.

Après la pluie, le beau temps ? Il reste surtout de la terre moisie. Cette émanation humide, on l’appelle la géosmine. Ce composé organique provient de bactéries ou d’algues et donne une odeur nauséabonde à la terre. On l’associe beaucoup à l’œnologie car en s’infiltrant dans les sols la géosmine est à l’origine du goût terreux de certains vins.

Coline Dangerfield

 

http://www.nationalgeographic.fr