Cet homme serait le vrai doyen de l’Humanité


Il n’est pas inscrit dans le Livre de Records Guinness, mais il serait pourtant le doyen de l’humanité avec ses 129 ans. Il serait le dernier vivant du XIX e siècle
Nuage

 

Cet homme serait le vrai doyen de l’Humanité

 

Source: The Guardian

Selon sa carte d’identité chilienne, Celino Villanueva Jaramillo serait né le 25 juillet 1896 et aurait donc 121 ans, soit quatre ans de plus que la doyenne officielle de l’Humanité…

Né le 25 juillet 1896, celui que l’on surnomme « Don Celino » serait donc quatre ans plus vieux que Nabi Tajima, la Japonaise officiellement élevée au rang de « doyenne de l’Humanité » par le livre Guinness des Records, relate le Guardian ce lundi.

Cette année-là

En 1896, les premiers Jeux olympiques étaient organisés à Athènes, Léopold II était encore roi des Belges, la reine Victoria règnait encore sur l’Empire britannique, Adolf Hitler avait 7 ans, Paul Verlaine mourait d’une pneumonie, Fernandel et Georges Simenon n’étaient pas nés.

Famille d’accueil

Il y a 20 ans, Marta Ramirez avait accueilli chez elle Celino Villanueva Jaramillo, émue par le sort de ce vieil homme qui vivait alors dans le plus grand dénuement depuis l’incendie de son habitation. « Don Celino » avait déjà 99 ans et elle pensait logiquement qu’il n’en aurait plus pour très longtemps.

Dernier survivant du XIXe siècle?

Vingt ans plus tard, il est toujours là, auprès de sa famille d’accueil. Il n’a jamais été marié et n’a jamais eu d’enfants mais est peut-être le doyen de l’Humanité et le seul survivant du XIXe siècle

Photos et complément d’information sur le site du Guardian (anglais).

http://www.7sur7.be/

À 145 ans, Mbah Gotho se prétend plus vieux que Jeanne Calment !


Un Indonésien aurait selon les autorités du pays 145 ans, même s’il a une carte, il n’y a pas d’autres moyens pour le prouver et rentrer dans le livre des records pour le doyen de l’humanité et délogerait la française Jeanne Calmant. Il est quand même alerte pour cet âge vénérable
Nuage

 

À 145 ans, Mbah Gotho se prétend plus vieux que Jeanne Calment !

 

PAR 6MEDIAS

 

Cet Indonésien dit être né en 1870, document officiel à l’appui. Faute de vérification indépendante, son record ne sera probablement pas enregistré.

Certes courbé par le poids des années mais résolument dynamique, Mbah Gotho continue de se déplacer dans son jardin et de fumer sa cigarette sur la terrasse de sa maison. Le quotidien The Independent a publié une vidéo de celui qui affirme être le doyen de l’humanité ce dimanche. Cet Indonésien dit être né le 31 décembre 1870 à Sragen, une localité du centre de Java, la principale île d’Indonésie. Interrogé par des journaux régionaux, il explique néanmoins être épuisé par son quasi-siècle et demi d’existence.

« J’ai envie de mourir », a confié Mbah Gotho au site Liputan 6.

L’homme est de plus en plus faible et a besoin d’aide pour prendre son bain et se nourrir depuis quelques mois.

À 145 ans, il a enterré dix de ses frères et soeurs, quatre épouses et ses enfants et déclare avoir commencé à préparer son décès en 1992. Il a même fait préparer une pierre tombale qui l’attend depuis 24 ans. En se languissant de cette fatalité, il passe la majeure partie de son temps à écouter la radio puisque sa vue déclinante l’empêche de regarder la télévision. Selon lui, le secret de sa longévité est « la patience ».

Un titre convoité

Pour justifier son statut de doyen de l’humanité, Mbah Gotho présente sa carte d’identité officielle sur laquelle la date du 31 décembre 1870 est effectivement renseignée. Le bureau du recensement indonésien a également confirmé cette information. Si cette assertion est exacte, le record de la Française Jeanne Calment, décédée à l’âge de 122 ans en 1997, serait battu de 23 années.

The Independent invite néanmoins à la prudence dans son article et précise que ce nouveau record ne sera probablement pas enregistré dans les livres. Il est en effet impossible d’assurer que la date indiquée par les autorités indonésiennes est véridique. Faute d’expertise, la Française conservera officiellement le statut de doyenne de l’humanité.

Par le passé, d’autres centenaires ont tenté de prétendre à ce titre convoité. Le quotidien britannique rappelle notamment le Nigérian James Olofintuyi, qui affirmait avoir 170 ans en 2014, ou encore l’Éthiopien Dhaqabo Ebba, qui avait fait sensation en 2013 en déclarant avoir dépassé les 160 ans d’existence.

http://www.lepoint.fr/