Le Saviez-vous ► Combien de temps peut-on conserver les aliments au congélateurs ?


La congélation des aliments est bien pratique. Cependant, les aliments ne sont pas tous égaux face à la congélation. Certains aliments ne durent que 1 ou 2 mois, alors que d’autres de 6 à 12 mois. Il a une différence entre le congélateur du frigo et le congélateur tout seul. Le congélateur, nous avons tendance à l’ouvrir plus souvent.
Nuage

 

Combien de temps peut-on conserver les aliments au congélateurs ?

Il vous arrive souvent de vous demander si un aliment dans le congélateur est encore bon? Vous ne savez pas combien de temps cet aliment en particulier se conserve au congélateur, et encore là, vous avez oublié d’inscrire la date de mise au congélateur? 

Prenez l’habitude de toujours étiqueter vos emballage, vous éviterez ainsi beaucoup de gaspillage.

COMMENT BIEN CONGELER LES ALIMENT:

  1. 1) Votre congélateur devrait être réglé à -18°C (-0.40°F) 
  2. 2) Retirez tout l’air du sac
  3. 3) Inscrivez la date de congélation sur le sac

VOICI UNE LISTE D’ALIMENT À CONGELER.

PAINS DESSERT ET PATTISERIES:

  1. -Pain et petit pain (cuit): 2 à 3 mois
  2. -Pain et petit pain (non cuit): 1 mois
  3. -Biscuit (cuit): 6 à 8 mois
  4. -Pâte à biscuit: 3 mois
  5. -Gâteau sans glaçage (cuit): 2 à 3 mois
  6. -Gâteau avec glaçage (cuit): 1 mois
  7. -Tarte aux fruits (cuite): 6 à 8 mois
  8. -Tarte aux fruits (non cuite): 2 à 4 mois
  9. -Tarte aux pommes ou aux abricots (cuite) : 1 à 2 mois
  10. -Gâteau au fromage: 2 à 3 mois
  11. -Muffins cuits: 6 à 12 mois
  12. -Crêpes: 3 mois
  13. -Gaufres: 1 mois

FRUIT ET LÉGUMES: 

  1. -Les agrumes: 3 mois
  2. -Autres fruits: 9 à 12 mois
  3. -Noix, noisette, fruit à coque: 3 mois
  4. -Légume: 8 à 12 mois
  5. -Soupe, bouillon & plat en sauce: 2 à 3 mois 
  6. -Bouillon de viande : 2 à 3 mois
  7. -Soupe avec morceaux de viande : 2 à 3 mois
  8. -Ragoûts, viande en sauce : 3 à 4 mois
  9. -Légumes en sauce, soupes aux légumes : 2 à 3 mois 

LES BREUVAGES: 

  1. -Lait : 3 à 6 mois
  2. -Jus de fruits (faits maison): 6 mois
  3. -Jus de fruits (à base de concentré): 12 mois

Note : les liquides se dilatent et augmentent en volume lors de la congélation. Alors n’utilisez jamais de récipients en verre pour conserver vos liquides, car ils risqueraient d’éclater dans le congélateur.

LES VIANDES: 

  1. -Agneau et veau: 9 mois
  2. -Côtes de porc: 4 à 6 mois
  3. -Rôti de porc : 4 à 12 mois
  4. -Steak: 6 à 12 mois
  5. -Côtes de bœuf: 4 à 6 mois
  6. -Rôtis de boeuf: jusqu’à 12 mois
  7. -Poulet et dinde (entiers): 12 mois
  8. -Poulet et dinde (en morceaux): 9 mois
  9. -Porc et dinde hachés: 3 à 4 mois
  10. -Bœuf, poulet: 3 à 4 mois
  11. -Langue, foie, rognons, cœur: 3 à 4 mois
  12. -Gibier: 3 à 4 mois
  13. -Jambon (cuit): 2 mois
  14. -Jambon en boîte (après ouverture): 1 à 2 mois
  15. -Steak haché (cru): 3 à 4 mois 
  16. -Bacon: 1 mois
  17. -Saucisses: 1 à 2 mois
  18. -Viandes cuites: 2 à 3 mois
  19. -Repas congelés (en sacs congélation): 1 à 2 mois
  20. -Poulet frit: 4 mois
  21. -Préparations à base de volaille (cuites): 4 à 6 mois
  22. -Croquettes de poulet: 1 à 3 mois

POISSONS ET FRUITS DE MER:

  1. -Poissons maigres: 6 mois
  2. -Poissons gras: 2 à 3 mois
  3. -Poissons cuits: 4 à 6 mois
  4. -Poissons fumés: 2 mois
  5. -Crustacés: 2-3 mois
  6. -Homard: 12 mois
  7. -Crabe: 10 mois
  8. -Crevettes, coquilles Saint-Jacques : 3 à 6 mois
  9. -Calamars, palourdes: 3-6 mois
  10. -Palourdes, moules, huîtres (fraîches): 2 à 3 mois
  11. -Poissons, fruits de mer en conserve (hors de la boîte): 2 mois

PRODUITS LAITIER ET OEUFS: 

  1. -Beurre : 6-9 mois – Margarine: 12 mois
  2. -Fromages type faisselle, cottage: 1 mois
  3. -Fromages à pâte dure: 6 mois
  4. -Fromages à pâte molle: 6 mois
  5. -Crème glacée: 2 mois
  6. -Yaourt: 1 à 2 mois
  7. -Œufs (crus): 1 mois

DIVER: 

-Gratin, préparation cuite au four: 3 mois

-Préparation à base d’œufs: 1 à 2 mois

-Riz (cuit): 3 mois

-Pâte, nouille (cuite): 3 mois

-Viande froide en tranches: 1 à 2 mois

-Pizza: 1 à 2 mois

-Épices, herbes aromatiques: 12 mois

-Plat cuisiné surgelé: 3 à 4 mois

NE JAMAIS CONGELER!!

  1. -Charcuterie
  2. -Produit emballé sous vide
  3. -Œuf avec leur coquille
  4. -Œuf dur
  5. -Café
  6. -Mayonnaise
  7. -Crème fraîche
  8. -Babeurre
  9. -Fromage è la crème
  10. -Flan
  11. -Crème anglaise
  12. -Salades à base de poulet, jambon, thon, pâte, œuf
  13. -Vinaigrette en bouteille
  14. -Jambon en boîte non ouverte
  15. -Poisson en boîte – Pâte (non cuite)
  16. -Riz (non cuit)
  17. -Céréale
  18. -Pomme
  19. -Melons
  20. -Artichaut
  21. -Aubergine
  22. -Laitue
  23. -Pommes de terre (sauf en purée)
  24. -Radis
  25. -Pousses et germes 

 

https://www.trucsetbricolages.com

Publicités

Des filles pour «dessert», tradition bien ancrée en Thaïlande


Je suis contre la prostitution … c’est tellement abject comment les filles sont traitées pour du sexe. En Thaïlande, c’est même une tradition pour les hauts fonctionnaires d’offrir en dessert des jeunes femmes et souvent des mineures. Elles sont considérées comme des biens
Nuage

 

Des filles pour «dessert», tradition bien ancrée en Thaïlande

 

Tout a commencé après les révélations d'une mère... (Photo Roberto Schmidt, Agence France-Presse)

Tout a commencé après les révélations d’une mère d’une des filles forcées de participer à ces soirées qui se déroulaient dans la région de Mae Hong Son, province pauvre du nord-ouest de la Thaïlande, à la frontière avec la Birmanie.

PHOTO ROBERTO SCHMIDT, AGENCE FRANCE-PRESSE

 

SALLY MAIRS
Agence France-Presse
Bangkok

À chaque visite de hauts fonctionnaires dans la province où travaillait Boonyarit, le rituel était le même : les accueillir avec de bons petits plats, puis amener des filles en guise de «dessert».

Cette tradition – connue de tous, mais dont personne ne parle au royaume de la prostitution – implique des filles jeunes, voire mineures.

Fait exceptionnel, ces dernières semaines, elle a fait les gros titres de la presse thaïlandaise.

Tout a commencé après les révélations d’une mère d’une des filles forcées de participer à ces soirées qui se déroulaient dans la région de Mae Hong Son, province pauvre du nord-ouest de la Thaïlande, à la frontière avec la Birmanie.

Cette dernière a révélé aux médias le chantage auquel se livraient des policiers auprès de sa fille et d’autres adolescentes : si elles acceptaient d’être des «desserts», ils passeraient sous silence les preuves de leur consommation de drogue.

Forcée d’ouvrir une enquête après ces révélations, la police nationale a récemment arrêté un sergent de police local accusé d’être à la tête d’un réseau de filles mineures. Huit autres officiers de police ont été inculpés pour avoir couché avec des mineures.

«Cette tradition est répandue depuis bien longtemps», explique à l’AFP Boonyarit Nipavanit, un fonctionnaire de la région, qui rajoute que les filles sont qualifiées de «dessert».

Alors que la Thaïlande est connue dans le monde entier pour son tourisme sexuel, l’essentiel de son industrie du sexe, moins connue et moins visible, est en fait tourné vers les Thaïlandais eux-mêmes.

«Lorsque des groupes de hauts fonctionnaires viennent pour des séminaires ou des voyages d’affaires, la coutume de les accueillir avec de la nourriture, puis de « déballer des tapis », ce qui signifie leur fournir des filles», détaille-t-il.

«Parfois, nous recevions des informations sur le type de filles qu’ils aimaient… parfois, les fonctionnaires devaient préparer cinq à dix femmes pour chacun pour qu’ils puissent choisir», ajoute-t-il.

Ce dernier dit se sentir aujourd’hui libre de tout raconter puisqu’une enquête a été ouverte.

Cinq fonctionnaires de la province centrale de Nonthaburi sont également accusés d’avoir payé des adolescentes avec des fonds publics lors d’une visite officielle à Mae Hong Son.

«Corrompre les chefs»

«Depuis que cette histoire a éclaté, de nombreux responsables se sentent soulagés de ne plus avoir à faire ça», raconte Boonyarit.

Mais cette pratique est loin d’être cantonnée à Mae Hong Son.

Elle serait même très répandue dans un pays très hiérarchique, où les chefs s’attendent à être choyés par leurs subordonnés, qui espèrent ainsi faire progresser leur carrière.

«Nous n’avons pas de système de mérite dans la bureaucratie, nous devons corrompre nos chefs», estime Lakkana Punwichai, éditorialiste thaïlandaise spécialiste des problèmes sociaux.

Et puis il y a cette «culture qui ne considère pas les filles comme des êtres humains, mais comme des biens. C’est un cadeau. Comme de la nourriture ou des vêtements magnifiques – toute chose a un prix», ajoute-t-elle.

Et le poids de la hiérarchie empêche la détection. À Mae Hong Son, la police locale a d’abord essayé d’enterrer l’affaire.

«Certains responsables de la police locale lui ont proposé de trouver un compromis», explique l’avocat des deux femmes, qui sont aujourd’hui cachées et protégées par l’État thaïlandais.

De nombreuses victimes des trafics ont trop peur pour les dénoncer, surtout quand de hautes personnalités sont impliquées, estime Ronnasit Proeksayajiva de l’ONG Nvader, spécialisée dans les affaires d’exploitation sexuelle.

Dans les zones rurales comme Mae Hong Son, tout le monde se connaît et les jeunes filles impliquées sont souvent proches de ceux qui les attirent dans ces trafics.

«Parfois, c’est leur cousin, parfois c’est leur voisin. Si cette personne n’est pas arrêtée, les victimes auront toujours trop peur pour témoigner», explique Ronnasit Proeksayajiva.

En 2016, le gouvernement a sauvé et pris en charge 244 victimes de trafic sexuel quasiment toutes mineures.

Mais les experts disent que ces sauvetages ne sont que le sommet de l’iceberg et que ce sont souvent seulement les proxénètes de bas niveau qui sont punis.

http://www.lapresse.ca

En Thaïlande, engouement pour des gâteaux en forme de crotte


Je peux comprendre que l’on veuille quelque chose de différent, mais de là à faire des étrons, je trouve cela exagéré
Nuage

 

En Thaïlande, engouement pour des gâteaux en forme de crotte

 

En Thaïlande, une pâtissière suscite un certain engouement avec ses gâteaux en forme de crotte de chien, qui lui valent de passer au journal télévisé.

« C’est bizarre, personne d’autre ne fait des gâteaux en forme de crotte. Les gens aiment ça », assure Wilaiwan Mee-Nguen, recevant l’AFP dans sa petite cuisine, au-rez-de-chaussée de sa maison d’un faubourg de Bangkok.

 

Les réseaux sociaux ont été le terreau de sa gloire, les internautes partageant les images de ses gâteaux en forme d’étron, très réalistes.

« Il y a des gens qui aiment et d’autres qui n’aiment pas », explique-t-elle, philosophe, révélant les secrets de la recette de sa pâte, à base de gélatine et de lait de coco.

L’AFP a testé et noté la texture gélatineuse très réaliste de la pâtisserie, sans doute moins surprenante pour un palais asiatique, habitué aux desserts gélatineux étranges.

Wilaiwan, employée de bureau de 30 ans qui commercialisait jusqu’ici ses gâteaux via internet en toute discrétion, se dit avoir été la première surprise par cette soudaine popularité. Depuis, plusieurs télévisions thaïlandaises l’ont interviewée, ainsi que des médias étrangers, notamment japonais.

« Je suis surprise parce que je fais ça en plus de mon travail principal. Je passe mes week-ends et mon temps libre à faire des formes bizarres que personne n’a vu avant », explique-t-elle, tout en démoulant sa dernière fournée de gâteaux.

« D’habitude ce sont des formes de fleurs, alors les Thaïlandais trouvent ça rigolo », ajoute-t-elle.

Tout a commencé il y a quelques mois par une requête d’un client « qui voulait un gâteau avec une forme inhabituelle ». La pâtissière a commencé par trouver un moule de chien, avant d’ajouter à sa panoplie un moule en forme d’étron.

Elle assure en vendre un millier par mois en moyenne, 25 bahts pièce (près de 1 $ canadien), sous la marque « Wilaiwan ».

Si la vidéo n’apparait pas aller directement sur le site Youtube

http://quebec.huffingtonpost.ca

Au restaurant, ne commandez surtout pas ces plats


La dernière fois qu’on m’a invité au restaurant, j’ai vu du poisson cru pour mettre dans une salade, j’ai été tenté, mais je n’ai pas osé surtout que c’était dans un buffet et beaucoup de monde tourne autour des tables d’aliments. Le tartare et autre aliments crus, je le mange que chez ma fille. Je sais que mon gendre le fait bien et c’est bon
Nuage

 

Au restaurant, ne commandez surtout pas ces plats

 

Si vous allez au restaurant, ne commandez surtout pas ces plats.Capture d’écran Gentside

LE POISSON QUAND ON EST LOIN DE LA MER

Ça paraît logique et pourtant, on est vite tenté par un filet ou quelques fruits de mer. Cependant, c’est plutôt risqué quand on n’a pas la mer à côté. Dans ces cas là, autant miser sur une pièce de viande.

LE MOELLEUX AU CHOCOLAT

C’est un classique des desserts français mais malheureusement, il est rarement fait sur place. Vous avez plus de chance de tomber sur du surgelé… Autant vous en préparer chez vous pour être sûr d’avoir du fait maison.

LE TARTARE OU CARPACCIO

Quand on choisit de commander de la viande crue, il faut être parfaitement sûr d’être dans un établissement qui sert des produits frais. Sinon, les conséquences peuvent être assez dramatiques.

LE CONFIT DE CANARD

Nous nous faisons souvent arnaquer en commandant un confit de canard. Certains restaurateurs peu scrupuleux préfèrent les commander en gros à des chaînes plutôt que de les cuisiner pour nous.

LA CHANTILLY EN SUPPLÉMENT

Au moment du dessert, on peut avoir envie d’ajouter une touche de gourmandise en plus à  son assiette. Mais réfléchissez bien avant de vous lancer, vous allez payer ce supplément assez cher et il y a fort à parier que la chantilly sortira d’une bombe industrielle.

http://fr.canoe.ca/

Un chef pâtissier italien créé des scènes miniatures en desserts.


Un goût de sucré ? Un patissier sait comment mettre en valeur ses dessert.
Nuage

 

Un chef pâtissier italien créé des scènes miniatures en desserts.

N° 1

Matteo Stucchi

Matteo Stucchi


Matteo Stucchi est un chef pâtissier italien de Monza, en Italie, qui réalise des scènes ludiques et alléchantes en n’utilisant que des desserts et des petites figurines.

« L’apparence d’un dessert est aussi importante que son goût », déclare Matteo et nous ne pourrions être plus d’accord.

Des brownies deviennent une mine, des sucettes se transforment en grande roue, il n’y a aucune limite à l’imagination. Ma seule chose qui atteint un niveau proche de sa créativité, c’est sa patience. Le souci qu’il porte au détail est tout simplement étonnant.

Ses efforts ne sont pas passés inaperçus. En seulement quelques mois, il a atteint 35 000 abonnés et le nombre de gourmands ne cesse de croître.

Plus d’informations : Instagram

N° 2

Matteo Stucchi

Matteo Stucchi

N° 3

Matteo Stucchi

Matteo Stucchi

N° 4

Matteo Stucchi

Matteo Stucchi

N° 5

Matteo Stucchi

Matteo Stucchi

N° 6

Matteo Stucchi

Matteo Stucchi

N° 7

Matteo Stucchi

Matteo Stucchi

N° 8

Matteo Stucchi

Matteo Stucchi

N° 9

Matteo Stucchi

Matteo Stucchi

N° 10

Matteo Stucchi

Matteo Stucchi

N° 11

Matteo Stucchi

Matteo Stucchi

N° 12

Matteo Stucchi

Matteo Stucchi

http://bridoz.com/

Le Nutella, un dessert ou une confiture?


Franchement, je trouve que c’est perdre du temps avec un produit qui n’a pas vraiment sa place dans une alimentation équilibrée. D’après les publicités, les premiers buts a ce produit était d’être consommé au déjeuner donc devrait être au même titre que les confitures
Nuage

Le Nutella, un dessert ou une confiture?

 

Le Nutella, un dessert ou une confiture?

Sur cette image, un emballage français de Nutella.Photo AFP

Les autorités américaines vont devoir trancher une question fondamentale: le Nutella est-il un «dessert» ou une «confiture»?

La réponse importe sans doute peu aux inconditionnels de la célèbre pâte à tartiner au cacao mais elle est prise très au sérieux par son fabricant, le groupe Ferrero.

Le géant italien fait pression sur l’Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA) pour qu’elle cesse de considérer le Nutella comme une «garniture de dessert» qui accompagnerait par exemple une glace.

Si ses voeux étaient exaucés, la taille des portions de référence que Ferrero doit faire figurer sur les pots de Nutella aux États-Unis – et, avec elle, la teneur en sucre et la valeur calorique – serait réduite de moitié.

L’image du Nutella a été ternie ces dernières années aux États-Unis après avoir été accusé d’être trop calorique. Visé par une plainte en nom collectif, Ferrero avait d’ailleurs dû cesser de présenter sa pâte à tartiner comme un produit bon pour la santé.

Pour rendre sa décision, la FDA vient d’ouvrir une période de consultations publiques afin d’obtenir plus d’informations sur la manière dont le Nutella et d’autres produits à base de cacao sont consommés aux États-Unis.

Selon des données de Ferrero transmises aux autorités américaines en 2014, 74 % des consommateurs mangeraient le Nutella en étalant une cuillère à soupe sur du pain, soit entre 18 à 23 grammes. Cela représente la moitié de la portion de référence apparaissant actuellement sur les pots de Nutella aux États-Unis. Au Canada, la portion de référence est de 19 g pour 100 calories.

Ces données contredisent toutefois une précédente étude de 1991 – jugée obsolète par Ferrero – selon laquelle une majorité d’Américains l’utilisent comme du sirop de maïs ou du miel.

Les autorités devront trancher cette épineuse question à l’issue de la période de consultations publiques, qui se referme début janvier.

«Nous soutenons le fait que la FDA fournisse une clarification sur la quantité de référence habituellement consommée pour les pâtes à tartiner à base de cacao et noisettes. Les données que nous avons suggèrent une cuillère à soupe. Nous encourageons l’agence à prendre à une décision rapidement, afin que les entreprises connaissent la juste quantité de référence à mentionner (…) pour les nouveaux tableaux de données nutritionnelles», a indiqué Ferrero, contacté par l’AFP.

La pâte à tartiner cinquantenaire a été au coeur d’une autre polémique en France en 2015 où les autorités se sont émues de la présence dans sa composition d’huile de palme, accusée d’avoir des effets nocifs sur la santé et d’accélérer la déforestation.

En juin 2015, la ministre française de l’Environnement Ségolène Royal avait dû présenter ses «excuses» pour avoir appelé à cesser de manger du Nutella au nom de la défense des forêts.

Selon un rapport de l’ONG WWF, Ferrero a utilisé en 2015 à 100 % de l’huile de palme RSPO, c’est-à-dire de l’huile de palme certifiée durable.

http://fr.canoe.ca/

À la conquête des légumes bizarres!


J’aime bien essayer des nouveautés, ces légumes, je les connais, mais saviez-vous qu’on peut remplacer la moitié de la quantité de beurre, margarine où bien d’huile par de la purée de certains légumes dans les desserts ?
Nuage

 

 

À la conquête des légumes bizarres!

 

À la conquête des légumes bizarres!

 

Êtes-vous lachanophobe ?

Eh oui, ça existe : la peur des légumes, plus précisément la lachanophobie ! Comme toutes les phobies, celle-ci doit être fort difficile à vivre. Mais sans avoir de phobie, plusieurs personnes n’aiment tout simplement pas tellement les légumes, et encore moins les légumes inhabituels.

« Mange tes légumes si tu veux du dessert ! » On entend cette phrase depuis belle lurette et certains d’entre nous ont tout simplement abdiqué, garnissant leur assiette de légumes ennuyants et redondants. Il y a pourtant tout un royaume inexploré de nouveaux légumes sur les tablettes de votre épicier !

Si vous êtes plutôt du type routinier côté légumes, voici quelques bons choix pour commencer votre exploration :

Le fenouil

Le fenouil, c’est un bulbe avec des tiges vertes qui a une odeur distinctive de réglisse noire. Il contient de merveilleux antioxydants et de la vitamine C. On peut le manger cru et tranché finement dans une salade, mais on peut aussi le couper, le cuire à la vapeur jusqu’à ce qu’il soit tendre pour ensuite en faire une purée fibreuse. Il s’incorporera alors à merveille dans vos muffins au citron ou dans votre pain à l’orange. Il suffit de remplacer la moitié de la quantité de gras (huile, beurre ou margarine) dans la recette, par de la purée de fenouil.

Le céleri-rave

À la conquête des légumes bizarres!

Je félicite la personne qui a eu le courage de goûter ce gros légume hideux en premier ! Sa pelure brune pleine de pustules n’inspire pas confiance, mais elle cache pourtant une chair au goût de noisettes, de pommes et de céleri. C’est aussi une excellente source de vitamine K et de minéraux.

Traditionnellement, on peut râper le céleri-rave pour en faire une salade, aussi appelée rémoulade. Une fois pelé, coupé en cubes et bouilli, on peut également le passer en purée et l’utiliser dans les desserts au caramel comme le gâteau reine Élisabeth ou le pouding chômeur. Encore une fois, il s’agit de remplacer la moitié du gras par la purée.

Le daïkon

Un petit nouveau, plus exotique, le daïkon, est le cousin musclé « chest bras » du radis. Il est d’une taille surprenante (environ 30 cm de long), tout blanc avec une petite tige verte. C’est une excellente source de vitamine C.

Beaucoup plus doux que son cousin, il se déguste aussi cru, râpé et en salade. Encore une fois, on peut le couper en rondelles (sans même le peler), le cuire à la vapeur puis le passer en purée. La purée de daïkon sera un ajout merveilleusement nutritif à vos biscuits, galettes et barres tendres, où il remplacera la moitié de la quantité de gras de la recette originale.

Un légume surprenant au dessert

Allez ! Ne craignez plus la nouveauté, et garnissez votre assiette de bons légumes surprenants !

Essayez cette délicieuse recette pour commencer : mon clafoutis aux pommes et au céleri-rave. Et mangez votre dessert si vous voulez manger vos légumes !

http://fr.canoe.ca/