Trucs Express ► 10 Utilisations Alternatives De L’alcool Désinfectant


Des petits trucs que l’on peut utiliser avec l’alcool que nous avons dans la pharmacie
Nuage

 

10 Utilisations Alternatives De L’alcool Désinfectant

 

image: Lenore Edman | Flickr

Beaucoup de gens conservent une bouteille d’alcool désinfectant dans l’armoire à pharmacie sans savoir à quoi elle sert et ses utilisations spécifiques. Pas de problème, voici dix façons d’utiliser ce produit et dans certains cas, vous ne pourrez plus vous en passer. Tout d’abord, il est bon de savoir que l’alcool désinfectant, ou alcool éthylique, a un pourcentage de 97,5% d’alcool dénaturé, et s’il est vrai qu’il ne sera pas utile pour faire un cocktail, vous trouverez sûrement un moyen de l’utiliser.

1) Eliminer les tiques. Tamponner la partie sur laquelle l’insecte s’est mis avec de l’alcool et du coton, immédiatement après, retirez l’insecte avec des pincettes (attention à ne pas couper la tique en laissant une partie à l’intérieur et une autre à l’extérieur, si cela devait arriver, adressez-vous à un médecin ou un vétérinaire).

2) Apaiser les piqûres de moustiques. Tamponnez la zone avec un coton-tige imbibé d’alcool et vous soulagerez la gêne.

3) Se débarasser des punaises de lit. Si ces insectes infestent votre chambre, prenez une bouteille avec un diffuseur et remplissez-la d’alcool, puis vaporisez le matelas, la base et la structure du lit. Pulvérisez avec une certaine fréquence pour les éliminer complètement. Veillez à bien aérer la pièce afin de ne pas vous endormir en respirant les vapeurs d’alcool.

4) Enlever les taches. Mélangez deux parties d’eau et une partie d’alcool dans un flacon avec un diffuseur spray et agitez. Une fois que le mélange est prêt, vaporisez-le sur la tache et essuyez-le avec un chiffon.

5) Désodoriser les baskets. Vaporisez un peu d’alcool chaque soir dans vos chaussures et mettez-les dans un endroit aéré. Répétez cette pratique quotidiennement et vos chaussures ne sentiront plus mauvais!

image: jeffreyw | Flickr

6) Enlever l’odeur d’ail des mains. Si vous avez cuisiné et que vos mains sentent l’ail, mettez dessus un peu d’alcool puis rincez-les avec de l’eau et du savon.

7) Diminuer la douleur des muscles. Massez vos muscles endoloris avec de l’alcool pour vous soulager un peu.

8) Hygiène les mains. Mettez sur les mains une partie de gel à l’aloe vera et deux parties d’alcool sur vos mains et frottez-les. De cette façon, vous n’avez plus besoin d’acheter des désinfectants en gel. Si vous le souhaitez, vous pouvez même vous préparer un flacon pour votre sac.

9) Réduire les plaies causées par le gel. Frottez les congestions dues au froid avec de l’alcool pur pour en tirer avantage.

10) Nettoyez les lunettes. Vaporisez simplement un peu d’alcool sur les verres et frottez-les avec un tissu pour les nettoyer à la perfection.

http://www.regardecettevideo.fr/

EN MÉNAGE, LE CITRON FAIT DES MIRACLES !


Que ce soit pour le ménage, le nettoyage, prendre du vinaigre ou du citron, les résultats sont presque les mêmes. La plus grosse différence est peut-être l’odeur. Par contre, le citron est plus cher, mais si on a une moitié de citron qui traine quelque part, au lieu de le laisser se dégrader, mieux profiter de ses propriétés de nettoyant et désodorisant
Nuage

 

EN MÉNAGE, LE CITRON FAIT DES MIRACLES !

 

Pour blanchir ou détacher, mais aussi désinfecter et désodoriser, le citron n’a pas son pareil. Si vous ne savez pas quoi faire du dernier demi-citron qui traîne au fond de votre frigo, tous les conseils en 5 recettes c’est par ici !

Citron et vinaigre blanc, même combat !

 

D’une manière générale, même s’il y a des exceptions, le jus de citron peut remplacer le vinaigre blanc dans beaucoup d’usages. Il a l’inconvénient de coûter plus cher, mais en revanche son odeur est moins dérangeante. Donc si vous avez tendance à n’utiliser que quelques gouttes de jus de citron, puis à laisser mourir le reste au fond de votre frigo, pressez-le et utilisez-le pour le ménage !

Blanchir et détacher grâce au citron

 

1. Contre les tâches rebelles. Le citron est surtout connu pour sa capacité à lutter contre les taches rebelles : thé, rouille et taches de fruit déjà séchées y répondent souvent bien. Idem pour les taches de moisissure : prélaver au jus de citron salé, puis frotter avec du savon de Marseille, avant une lessive à 90°C, permet généralement de résoudre le problème.

2. Blanchir plans de travail, évier, baignoires…Vous pouvez aussi utiliser le citron pour raviver la pierre ou blanchir les surfaces comme des baignoires ou éviers blancs.

3. Détartrer. En tant qu’acide, le citron est un bon détartrant. Il sera efficace sur toutes les surfaces atteintes par le calcaire, comme les robinetteries. Pour cela, le plus simple est de frotter un demi-citron (côté chair) sur l’endroit que vous souhaitez nettoyer  Rincez, séchez, c’est fait !

Le citron, assainissant de première qualité…

 

4. Assainir et désodoriser. Grâce à son acidité et à son parfum, le citron est aussi un très bon assainissant ou désodorisant. Une coupelle remplie de jus de citron au fond du frigidaire, par exemple, éliminera les éventuelles odeurs désagréables. De même, nettoyer de temps en temps vos placards avec un peu de jus de citron dilué d’eau permettra de supprimer les odeurs de renfermé.

5. Nettoyer le four micro-ondes. Pour votre four micro-ondes, le jus de citron est aussi utile : faites-en chauffer un bol quelques instants, puis passez l’éponge à l’intérieur. Le jus évaporé se sera déposé sur les parois, et le four sera propre et débarrassé d’éventuelles odeurs.

L’huile essentielle de citron est aussi une alliée du ménage !

N’oublions pas que l’huile essentielle de citron a elle aussi ses avantages. D’abord, une bonne odeur qui évoque immédiatement le propre… Et qui tient ses promesses, puisqu’elle a une forte action désinfectante et assainissante. Ajoutez-en par exemple quelques gouttes dans votre machine à laver (à la place de l’adoucissant, avec deux cuillères à soupe de vinaigre blanc) pour un linge qui sent bon et une machine détartrée.

Marion Garteiser, journaliste santé

 

http://www.e-sante.be

VINAIGRE BLANC : 15 RECETTES MAGIQUES POUR LA MAISON


La publicité nous fait voir des produits bons pour les fenêtres, d’autres pour les planchers, etc que notre armoire se remplit de mille et un produit chimiques. Alors qu’en fait, le vinaigre blanc qui coûte moins chers ferait aussi bien l’affaire et peut-être mieux pour un moindre coût et surtout plus écolo
Nuage

 

VINAIGRE BLANC : 15 RECETTES MAGIQUES POUR LA MAISON

Économique, écologique, désinfectant et désodorisant, le vinaigre permet d’entretenir toutes les pièces de la maison ! Découvrez 15 recettes magiques pour nettoyer, détartrer, faire briller toute la maison simplement sainement et à moindre coût !

Un nettoyant « tout-en-un »

Depuis l’Antiquité, le vinaigre est utilisé pour le nettoyage, la conservation des aliments et même comme médicament. Il s’obtient grâce à l’oxydation de l’éthanol dans le vin, le cidre, la bière et autres boissons fermentées. A l’air libre, la bactérie « Mycoderma Aceti » (acétobacter) transforme en effet l’alcool en acide. Un peu de vin abandonné se transforme donc facilement en vinaigre !

Avec une concentration de minimum 5 % d’acide acétique (vinaigre ménager), une substance connue pour ses propriétés antiseptiques et désinfectantes, il est imbattable pour réduire la présence des bactéries. Le vinaigre blanc est aussi apprécié comme détachant, détartrant, assouplissant, désodorisant… Biodégradable et économique (moins d’un euro le litre !), il remplace aisément la plupart des produits d’entretien. Ne craignez pas son odeur forte : elle s’évapore vite !

Détartrer grâce au vinaigre blanc

Eviers et robinets. Pour lutter contre le calcaire, pulvérisez du vinaigre blanc sur les éviers, les robinets… Laissez agir 15 minutes et essuyez avec un chiffon.

Détartrer une bouilloire. Pour enlever le tartre d’une bouilloire ou d’une cafetière, faites chauffer la moitié de son volume en eau et l’autre moitié en vinaigre blanc. Rincez soigneusement avant usage et penser à récupérer le vinaigre chaud pour désinfecter vos toilettes et retirer les traces de calcaire !

Lave-linge et lave-vaisselle. Pour lutter contre le calcaire rien de tel que de faire tourner votre lave-linge ou lave-vaisselle avec du vinaigre. Il suffit de mettre le vinaigre dans le bac du lave-vaisselle avant de faire tourner.

Carafes et vases. Remplis de vinaigre, vos carafes et vases retrouvent une nouvelle vie en quelques heures !

Fer à repasser. Passer un chiffon imprégné de vinaigre régulièrement sur la semelle de votre fer permet de le nettoyer en toute simplicité.

Du vinaigre pour faire briller

Une vaisselle et des verres brillants. Pour faire briller les verres, ajoutez quelques cuillerées de vinaigre à l’eau de rinçage.

Argenterie. Pour nettoyer l’argenterie, faites-la tremper dans du vinaigre pur.

Fenêtres et parois de douche. Pour obtenir un nettoyant pour les fenêtres, mélangez une dose de vinaigre avec cinq doses d’eau dans un vaporisateur.

Casseroles en cuivre. Pour faire briller les casseroles en cuivre, frottez-les avec une petite poignée de gros sel aspergée de vinaigre.

Seconde vie pour les feutres des enfants. Tremper tout simplement la pointe dans un peu de vinaigre blanc…

Désinfecter et désodoriser grâce au vinaigre

En cuisine. Quelques gouttes dans l’eau de trempage de la salade chasse les petites bêtes

Désinfecter les planches à découper. Les planches à découper sont des nids àbactéries. Frottez-les avec une éponge imbibée de vinaigre blanc. Vous pouvez aussi les laisser tremper directement dans du vinaigre blanc pendant 5 à 10 minutes.

Désodoriser frigo et poubelles. Le vinaigre blanc est idéal pour nettoyer le frigo, les poubelles ou les cages des animaux domestiques. Prudence cependant : les chats n’aiment pas du tout l’odeur du vinaigre blanc et pourraient bien bouder leur litière si elle a été nettoyée avec ce produit.

Tout détacher avec du vinaigre

Taches difficiles. Pour enlever les taches difficiles (encre, café, rouille, vin…) sur la moquette ou les tissus, frottez avec un chiffon imprégné de vinaigre. S’il s’agit d’un textile délicat, faites un essai sur un petit morceau non visible.

Colle super glue. Chaud, il devient un solvant et permettrait d’enlever la colle super glue indésirable.

par Marion Garteiser, journaliste santé

http://www.e-sante.be

5 TRUCS À FAIRE AVEC DE L’EUCALYPTUS


L’huile d’eucalyptus est reconnu comme décongestionnante respiratoire et s’utilise en diffusion, inhalation, en friction ou par voie orale Cependant attention, il est déconseillé dans les 3 premiers mois de grossesse … Sinon, il y a aussi d’autres utilité a découvrir
Nuage

 

5 TRUCS À FAIRE AVEC DE L’EUCALYPTUS

 

Vous apprécier humer l’odeur évanescente de l’huile d’eucalyptus? Voici 5 façons inusitées de l’utiliser dans la maison!

Tiré de: produits ordinaires, usages extraordinaires

1. ÉLIMINER DES RÉSIDUS COLLANTS

 

Pour retirer colle, goudron, résine d’arbre, gomme à mâcher et étiquettes récalcitrantes d’un tissu ou d’une surface dure, versez quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus et tamponnez avec un chiffon. Vous pouvez aussi utiliser l’huile essentielle d’eucalyptus pour enlever de la gomme à mâcher collée dans les cheveux, sauf si vous avez une peau très sensible.

2. DÉTACHER UN VÊTEMENT AVANT LAVAGE

 

L’huile essentielle d’eucalyptus est efficace pour éliminer les taches de gras, de transpiration, de saleté sur les cols, de rouge à lèvres, mais aussi d’huile de cuisine. Placez un tissu absorbant sous la zone à détacher, frottez avec un peu d’huile, en travaillant des bords vers l’intérieur de la tache, puis lavez le vêtement.

3.PARFUMER LA MAISON EN PASSANT L’ASPIRATEUR

 

Versez quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus sur le filtre jetable de votre aspirateur ou sur un mouchoir en papier que vous glisserez dans le sac. Quand vous passerez l’aspirateur, il laissera une senteur très agréable dans la pièce.

4. DÉSODORISER LA CUISINE ET LA SALLE DE BAINS

 

Pour éliminer les bactéries et agrémenter l’air ambiant d’une senteur fraîche, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus à l’eau de lavage des sols de la cuisine et de la salle de bains.

5. UN DÉTERGENT DOUX POUR LES LAINAGES

 

Mélangez 220 g de savon en copeaux, 12 cl d’alcool à brûler et 25 ml d’huile essentielle d’eucalyptus dans un bocal à grande ouverture. Lavez vos lainages dans une bassine d’eau chaude additionnée de 2cuillerées à soupe de ce mélange; inutile de rincer abondamment.

http://selection.readersdigest.ca

Faut-il se méfier de Febreze, le fameux destructeur d’odeurs ?


Notre manie de chercher a donner une odeur a la maison en achetant toute sorte de produit pour parfumer l’air ambiant … La plupart du temps, juste faire une bonne aération suffirait a changer d’air .. En utilisant les produits offert sur le marché on s’expose a des produits chimiques et néfastes pour la santé
Nuage

 

Faut-il se méfier de Febreze, le fameux destructeur d’odeurs ?

 

La majorité des désodorisants d’intérieurs, que ce soit les aérosols, les bougies, les diffuseurs électriques, les huiles essentielles ou encore les bombes désodorisantes, contiennent des substances potentiellement néfastes pour la santé 1.

Tous ces produits polluent l’air ambiant et apportent des allergènes (= une  substance, une particule ou un corps organique capable de provoquer une réaction allergique chez un sujet préalablement sensibilisé lorsqu’il est à son contact).

Sur 39 produits testés en laboratoire, Febreze fait partie de ceux qui ne renferment pas moins de 89 substances chimiques, d’après l’Environmental Working Group 2.

On y retrouve, entre autres :

  • du benzène. Il s’agit d’une substance cancérigène qui serait responsable de cas de leucémies et de lymphomes ;
  • du chloroforme, un solvant toxique soupçonné d’être également cancérigène ;
  • du phtalate de dibutyle, considéré à la fois comme cancérigène, mutagène et un perturbateur endocrinien (= molécule qui mime, bloque ou modifie l’action d’une hormone et perturbe le fonctionnement normal d’un organisme) ;
  • du formaldéhyde, un polluant très présent dans nos maisons, comme dans le vernis ou encore dans les produits lissants pour cheveux, alors qu’il est irritant et considéré par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) comme une substance cancérigène certaine.

Alors que Febreze promet aux consommateurs de respirer un air pur et sain sans aucunes mauvaises odeurs, il semble qu’il soit extrêmement néfaste pour la santé.

Comment Febreze agît-il pour détruire les mauvaises odeurs sur les textiles et dans l’air ?

Les particules d’odeurs se fixent d’abord aux textiles puis se diffusent dans l’air. Les molécules de cyclodextrine qui sont pulvérisées via le produit, neutralisent ensuite les mauvaises odeurs en les absorbant : elles sont ainsi éliminées.

Ce sont ces molécules cages de cyclodextrine, d’origine naturelle, qui rendent ce produit toxique. Elles contiennent une bactérie appelée Bacillus macerans qui abritent des espèces pathogènes responsables de nombreuses maladies.

Il est plutôt conseillé d’utiliser des méthodes plus saines pour une maison sans odeurs : aérez plusieurs fois par jour, utilisez des produits écologiques ou faites pousser des plantes dépolluantes.

Sarah Duplouy – PasseportSanté.net

Sources :
1.UFC, que choisir ?
http://www.quechoisir.org
2.ConsoGlobe
http://www.consoglobe.fr

http://www.passeportsante.net

Truc maison ► Mauvaises odeurs: sources et solutions


Personne n’aime que leur maison sentent mauvais, acheter des produits commerciaux, risque de cacher le vrai problème .. Il faut voir ce que l’on peut d’abord changer avant de dépenser des fortunes et de pour l’environnement pourquoi pas devenir écolo en parfumerie ..
Nuage

 

Mauvaises odeurs: sources et solutions

 

Par Isabelle Ducas
 

 

Ça sent mauvais dans la maison? Bien des consommateurs ont le réflexe d’utiliser des désodorisants d’intérieur vendus en magasin pour masquer les relents. Ils ont tort.

Si ça sent mauvais, c’est qu’il y a un problème quelque part, potentiellement dangereux pour la santé, auquel il faut s’attaquer.

Une poubelle pleine? Des aliments gâtés? L’humidité ou la moisissure? Une accumulation de linge sale? Une souris morte dans un mur? Les causes peuvent être multiples.

Voici quelques sources possibles d’odeurs nauséabondes à domicile:

  • Animaux de compagnie et leur li­tière;
  • Torchons humides;
  • Tapis imprégnés de poussière ou de saletés;
  • Conduits d’évier ou de lavabo bouchés;
  • Cigarette.

Voyez notre dossier sur l’humidite.

Petits gestes pour chasser les mauvaises odeurs:

  • Installez des paillassons aux entrées, à l’extérieur, pour enlever le maximum de saleté avant d’entrer dans la maison;
  • Retirez vos chaussures à l’intérieur;
  • Gardez votre intérieur propre et exempt de poussière;
  • Changez souvent les chiffons et serviettes à mains, chaque jour si vous les utilisez beaucoup;
  • Rincez les emballages de viande et de poisson avant de les jeter à la poubelle;
  • Congelez les déchets périssables (par exemple restes de viande et de poisson) jusqu’au moment de la collecte des ordures;
  • Sortez régulièrement les poubelles;
  • Débloquez vos canalisations – y verser chaque semaine de l’eau bouillante peut aider;
  • Vérifiez les joints d’étanchéité autour des lavabos, douches et baignoires;
  • Lavez les tapis au moins une ou deux fois par an;
  • Disposez dans le frigo un sachet de café fraîchement moulu pour absorber les mauvaises odeurs;
  • Décorez votre maison de plantes dépolluantes, comme le ficus benjamina, le palmier dattier, le lierre, le chlorophytum (plante araignée) et la fougère;
  • Pour chasser rapidement une mauvaise odeur (par exemple dans la salle de bains…), craquez simplement une ou deux allumettes.

Recettes maison pour parfumer votre intérieur:

  • Versez dans un bol du vinaigre et quelques gouttes de jus de citron pour dissiper les odeurs de fumée ou de friture;
  • Faites bouillir dans de l’eau des tranches de citron, des bâtons de cannelle, du clou de girofle ou des feuilles de menthe, qui répandront leur arôme dans la maison;

  • Pour désodoriser les placards, placez-y des zestes d’agrumes dans un sachet de tissu;

  • Fabriquez un pot-pourri en utilisant des pétales de rose, des fleurs de lavande, des bâtons de cannelle ou des écorces d’agrumes. Placez dans une soucoupe, un pot en verre ou un bocal en le recouvrant d’une gaze découpée pour éviter que la poussière ne s’y dépose.

Sources: Ménage vert, Marc Geet Éthier, Éditions Trécarré; ecolife.com; sante.planet.fr; plantes-depolluantes.com.

http://www.protegez-vous.ca

Sent-bon: désodorisants ou polluants


Toutes sortes de produits sont vendus pour donner une bonne odeur dans la maison … que ce soit des produits ménagers, des produits de beautés mais aussi des produits que l’on diffuse en aérosol, des chandelles, qu’on branche, qu’on brule .. bref une panoplies qui attire beaucoup de monde .. Mais a quel prix pour l’environnement et pour la santé ?
Nuage

 

Sent-bon: désodorisants ou polluants

sent-bons

Photo: Shutterstock, Réjean poudrette, istockphoto

Par Isabelle Ducas

En tentant de chasser les mauvaises odeurs de la maison, vous y introduisez peut-être des substances nocives pour la santé.

On trouve certains parfums d’intérieur sous forme de chandelles; d’autres se branchent ou fonctionnent à piles, propulsant un jet à intervalles réguliers, alors que d’autres encore sont dotés d’un détecteur de mouvement ou même d’un détecteur de mauvaises odeurs qu’ils tentent aussitôt de masquer.

Les trois quarts des ménages américains utilisent des «sent-bon». Au cours de la dernière décennie, leurs ventes ont augmenté de 6 % par année, pour atteindre un total de 3,3 milliards de dollars en 2010 chez nos voisins du Sud, selon la firme de marketing Kline & Company.

Les consommateurs, qui ont réduit leurs dépenses depuis la récession et font moins de sorties, voient dans ces produits une façon peu coûteuse d’améliorer leur intérieur.

Pourtant, depuis quelques années, les parfums d’intérieur ont mauvaise presse.

«Des études ont démontré que, comme de nombreux produits parfumés, ils contiennent des substances chimiques, dont l’utilisation est liée à plusieurs problèmes de santé comme le cancer ou des problèmes respiratoires», explique Rick Smith, directeur d’Environmental Defence Canada, un groupe qui milite pour une meilleure réglementation des ingrédients utilisés pour fabriquer des produits de consommation.

Plusieurs organismes tels que la Direction de santé publique du Québec et la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) recommandent carrément aux consommateurs de ne pas utiliser de désodorisants pour la maison.

Santé Canada ne fait toutefois au­cune mise en garde particulière au sujet de ces produits. L’organisme indique seulement que «certaines personnes particulièrement sensibles aux polluants chimiques» peuvent être incommodées par les désodorisants d’intérieur.

La plus récente phase de son Plan de gestion des produits chimiques (PGPC), annoncée en octobre 2011, prévoit l’examen de centaines de substances chimiques présentes dans les produits de consommation, indique Olivia Caron, porte-parole de Santé Canada.

«Si une substance présente un risque pour les consommateurs ou l’environnement, le gouvernement prendra les mesures qui s’imposent pour atténuer ce risque», explique-t-elle.

Des études alarmantes
En attendant, plusieurs recherches indépendantes sur la composition des chasse-odeurs donnent aux consommateurs des raisons de s’inquiéter. L’une des dernières, publiée en 2010 par une ingénieure en environnement de l’Université de Washington, Anne Steinemann, fait état d’une trentaine de substances toxiques trouvées dans 25 désodorisants d’intérieur et autres produits parfumés d’entretien ménager et de soins personnels.

Certaines de ces substances, comme le formaldéhyde et le chlorure de méthylène, sont des cancérigènes potentiels. D’autres peuvent provoquer des problèmes de fertilité, des irritations des yeux ou de la peau, des étourdissements, des maux de tête, des nausées, de l’asthme ou divers problèmes respiratoires.

D’autres études menées aux États-Unis et en Europe au cours des dix dernières années pointent du doigt les phtalates, un groupe de produits chimiques accusés de perturber le sys­tème endocrinien et de causer des cancers.

Un rapport publié en 2007 par le Natural Resources Defense Council souligne que, parmi 14 désodorisants choisis au hasard, 12 contenaient des phtalates, utilisés pour prolonger l’effet des parfums. On retrouve ces substances tant dans les produits à vaporiser que dans les gels ou les huiles. Les phtalates seraient particulièrement présents dans les appareils que l’on branche pour chauffer une huile et en diffuser l’odeur.

Santé Canada affirme «surveiller étroitement les données scientifiques sur ces ingrédients», précisant que certains phtalates seront évalués en priorité dans son PGPC. «Mais jusqu’à maintenant, Santé Canada a déterminé qu’un seul phtalate pose un risque pour la santé humaine, soit le DEHP, une substance qui n’est pas présente dans les assainisseurs d’air», soutient Olivia Caron.

«Naturels», mais pas toujours inoffensifs
Même des produits qui semblent a priori plus naturels soulèvent des doutes. D’après l’Union fédérale des consommateurs, une association française,
l’encens, le papier d’Arménie et la lampe Berger peuvent émettre entre autres des phtalates, du benzène, du ­formaldéhyde (trois cancérigènes potentiels) ou du toluène (qui affecterait le système nerveux).

Et les chandelles parfumées, qui semblent bien inoffensives? Elles dégageraient les mêmes substances. En plus, leur combustion libère de la suie, dommageable pour la qualité de l’air.

Les huiles essentielles ne seraient pas en reste: certaines diffuseraient des terpènes, substances irritantes – d’ailleurs, plusieurs des huiles vendues dans le commerce sont en réalité des produits synthétiques.

À cause des préoccupations grandissantes des consommateurs quant aux effets de ces produits sur leur santé, les fabricants développent de nouvelles formules, mais les mentions «bio» ou «naturel» sur les emballages ne garantissent pas l’absence de nocivité, selon l’étude d’Anne Steinemann.

Des étiquettes peu bavardes
Aucune loi n’oblige les fabricants de désodorisants pour la maison à divulguer la liste de leurs ingrédients, une aberration que dénonce Rick Smith, d’Environmental Defence. Une telle obligation inciterait les entreprises à changer leurs recettes,
croit-il.

«Dès que les manufacturiers seront obligés de révéler tous les produits chimiques qu’ils utilisent, ils les élimineront, parce qu’ils savent que ça nuira à leurs ventes», soutient-il.

L’Association canadienne de produits de consommation spécialisés (ACPCS), dont font partie certains fabricants de désodorisants d’intérieur tels que S.C. Johnson (Glade et Oust), Procter & Gamble (Febreze) et Reckitt Benckiser (Air Wick), souligne que ses membres divulguent volontairement leurs ingrédients depuis 2010.

Au départ, la composition des fragrances qui parfument leurs produits n’était pas précisée – on indiquait seulement «fragrance» ou «parfum» sur la liste d’ingrédients. Mais depuis janvier 2012, les membres de l’ACPCS s’engagent à dévoiler aussi la liste des produits chimiques qui composent leurs fragrances.

«L’industrie a pris les devants pour répondre aux préoccupations des consommateurs et être plus transparente», souligne Shannon Coombs, présidente de l’ACPCS.

Cependant, rares sont les fabricants qui divulguent les ingrédients sur l’emballage de leurs produits. Il faut plutôt chercher sur leur site Web pour obtenir l’information, qui n’est pas toujours facilement repérable.

De toute façon, plutôt que de scruter les ingrédients des «sent-bon», les consommateurs devraient tout simplement éviter ces produits, selon Marc Geet Éthier, auteur des guides écolos Ménage vert et Zéro toxique.

«Nous sommes devenus dépendants des odeurs, lance-t-il. Mais l’odeur du propre n’est pas nécessairement parfumée. Il y a un gros ménage à faire dans nos produits ménagers et les gens n’en sont pas assez conscients.»

fenetre

Aérez!
La meilleure façon d’éliminer les mauvaises odeurs et d’améliorer la qualité de l’air de votre maison, c’est d’aérer tous les jours.

En été, il est conseillé d’aérer surtout le matin, alors que l’ozone (polluant principal de l’atmosphère en cette saison) est au plus bas.

En hiver, on aère le soir quelques minutes, alors que les polluants les plus présents à cette période de l’année (dioxyde de soufre et d’azote) sont à leur plus bas.

http://www.protegez-vous.ca/

Truc express ► Désodoriser le réfrigérateur


Si pour x raison on doit débrancher un réfrigérateur pour un certains temps, a l’ouverture des mauvaises odeurs s’en dégagent .. Un petit truc qui permettra d’éviter se désagrément
Nuage

Désodoriser le réfrigérateur 
 

 
Si vous devez laisser votre réfrigérateur éteint, placez à l’intérieur un saladier rempli de litière pour chat ou de charbon de bois. Cela absorbera les odeurs.
 
http://www.trucsmaison.com

Attention aux désodorisants et bougies parfumées


Nous sommes beaucoup a aimer les produits qui arome une maison, tel que les chandelles odorantes, les bidules que l’on branches etc .. mais  malheureusement ce sont des produits chimiques qui peuvent aggraver l’asthme et ou les allergies. Alors mieux vaut ouvrier les fenêtres ou la porte même en hiver pour faire un changement d’air, et en bout de ligne cela serait surement une économie d’argent 
Nuage
 

Attention aux désodorisants et bougies parfumées

Attention aux désodorisants et bougies parfumées

© Shutterstock – Les personne allergiques devraient éviter les bougies parfumées qui ne font qu’empirer leurs symptômes.

Des allergologues américains ont annoncé cette semaine, au cours du congrès annuel de l’American College of Allergy, Asthma and Immunology (ACAAI), que de nombreuses allergies pouvaient découler de l’utilisation de désodorisants et de bougies parfumées.

Les désodorisants d’intérieur peuvent «déclencher des symptômes allergiques, aggraver des allergies préexistantes et l’asthme»,a expliqué Stanley Fineman, président de l’ACAAI, dans un communiqué.

Même si leur odeur paraît fraîche, Stanley Fineman a averti que de nombreux produits contiennent des composés organiques volatils (COV) comme du formaldéhyde, du limonène, des esters et alcools, qui augmenteraient le risque d’asthme chez les enfants. De plus, les COV peuvent déclencher des irritations respiratoires et oculaires, des maux de tête, des étourdissements et même des pertes de mémoire, selon l’ACAAI.

À noter que les produits inodores ou «100% naturels» peuvent aussi émettre des produits chimiques dangereux, a-t-il ajouté.

«La meilleure solution est d’éviter l’exposition aux polluants que les désodorisants contiennent.»

Cela signifie qu’il vaut mieux ouvrir la fenêtre plutôt que d’utiliser un produit «vert» ou «bio», toujours selon Fineman.

Parmi les pires produits, on note les désodorisants que l’on branche. Une étude a montré qu’ils contenaient plus de 20 COV différents, dont plus du tiers seraient classés comme toxiques ou dangereux.

http://fr.canoe.ca