Comment enlever des tatouages


Étant donné que les tatouages sont difficiles a enlever, peut-être que la clientèle devraient n`être que d’âge adulte. Et que même si certains tatouages seraient effaçables .. cela surement doit couter très cher
Nuage

 

Comment enlever des tatouages

 

Les trois quarts des tatouages peuvent être enlevés au laser, selon des dermatologues italiens. Mais il faut compter 15 séances s’échelonnant sur plus de deux ans.

Par contre, les tatouages plus vieux que six ans étaient trois fois moins susceptibles d’être enlevés, par rapport aux tatouages gravés depuis moins de trois ans. Le tabagisme diminuait aussi de trois fois le succès de l’opération, alors que l’encre rouge ou noire était quatre à cinq fois plus indélébile.

Ces résultats sont intéressants à cause de la mode actuelle du tatouage chez les jeunes, illustrées par trois études américaines de 2004, 2006 et 2008. Un adolescent américain sur cinq a au moins un tatouage, et parmi ce groupe, 28% regrettent de l’avoir dans l’année suivant son acquisition. La moitié des adolescents ayant des tatouages se les font enlever à l’âge adulte.

Dans 5% des patients la peau s’assombrissait. Les chercheurs de Bergame et de Milan ont étudié 400 patients ayant en moyenne 30 ans et leurs tatouages depuis quatre ans. Leur étude a été publiée dans la revue Archives of Dermatology.

http://www.lapresse.ca

Un nouvel appareil indolore contre le cancer de la peau


La technologie fait des grands pas dans le diagnostics du cancer de la peau, qui jusqu’ici quand il était déclaré, le cancer avait fait beaucoup de ravages …
Il sera probablement plus vite soigner avec ce nouveau moyen
Nuage


Un nouvel appareil indolore contre le cancer de la peau

Un nouvel appareil indolore contre le cancer de la peau

Un mélanome sur la peau d’une personne atteinte du cancer

Photo: AP

Agence France-Presse

Un nouvel appareil, appelé Verisante Aura, vient d’être lancé au Canada, il permet de déterminer si un grain de beauté suspect est un mélanome en quelques secondes. Il pourrait ainsi aider les dermatologues à sauver des vies, et, bonus de taille, sans douleur ni biopsie.

Jusqu’à présent, il fallait obligatoirement qu’un dermatologue examine le grain de beauté suspecté de mélanome, la forme la plus létale de cancer de la peau, pour établir si une biopsie était nécessaire. Les patients dont le mélanome n’est pas traité à temps voient leur espérance de vie réduite à moins d’un an, la pression est donc forte pour les médecins qui doivent établir le bon diagnostic rapidement.

Pour faciliter le diagnostic, il suffit de tenir le Verisante Aura à proximité du grain de beauté. Grâce à une technique appelée la spectroscopie Raman, qui distingue les vibrations de différentes molécules, reconnaissant ainsi les concentrations de molécules qui caractérisent le mélanome. Développé par des chercheurs de la British Columbia Cancer Agency, l’appareil vient de recevoir l’aval de Santé Canada pour sa commercialisation, selon une annonce de l’entreprise le 19 octobre. Verisante voudrait aussi s’implanter en Europe et en Australie d’ici la fin de l’année, et en a fait la demande auprès des autorités.

Elle prévoit ensuite d’obtenir le feu vert de la Food and Drug Administration pour une commercialisation aux États-Unis. Parmi les dernières innovations dans le domaine de la détection du cancer de la peau, on note une appli iPhone appelée FotoFinder, annoncée le 20 octobre. Ce nouveau service permet aux médecins de charger des photos de grains de beauté grossis vingt fois afin d’en référer à des spécialistes internationaux du cancer de la peau, permettant ainsi aux patients d’avoir le point de vue d’autres experts n’importe où dans le monde.

 

 

http://www.cyberpresse.ca