Quand la main remplace la carte bancaire


Entre avoir une puce électronique sur le bras et avoir une reconnaissance par un schéma vasculaire de la main, pour éviter les fraudes, je trouve que cette dernière technologie est plus intéressante et offre plus de protection .. a moins de se faire couper la main, il sera plus difficile d’être victime de vol
Nuage

 

Quand la main remplace la carte bancaire

 

Japon - Quand la main remplace la carte bancaire

Les distributrices de billets sont équipés d’un capteur au-dessus duquel il suffit de présenter sa main pour être assurément reconnu.

© Courtoisie

TOKYO – Une banque japonaise va proposer à partir du mois de septembre à ses clients d’utiliser leur main comme carte de retrait ou dépôt d’argent auprès de nouveaux distributeurs de billets à authentification biométrique.

Plusieurs automates de Ogaki Kyoritsu Bank seront équipés d’un lecteur du schéma des veines de la paume, capteur au-dessus duquel il suffit de présenter sa main pour être assurément reconnu.

Cette technologie, mise au point par le groupe japonais Fujitsu, est déjà utilisée par plusieurs banques pour reconnaître des clients, mais le dispositif ne sert qu’à remplacer le code numérique pour prouver que la carte bancaire de retrait employée appartient bien à celui qui l’utilise.

Dans le cas d’Ogaki Kyoritsu Bank, le client n’aura plus besoin de carte. Il pourra effectuer des opérations sur son compte (retrait, dépôt, consultation de solde) simplement en s’authentifiant avec sa main (qu’il ne peut égarer et que personne d’autre ne peut a priori employer).

Cette évolution sera une première au Japon après un seul cas recensé ailleurs dans le monde.

La reconnaissance de la personne s’effectuera en comparant un schéma vasculaire de la paume pré-enregistré dans le serveur de la banque et celui recueilli par le distributeur.

Selon Fujitsu, le risque d’erreur est infinitésimal, plus faible que dans le cas d’empreintes digitales.

Ce système biométrique pourrait éviter une redite de la situation difficile vécue par de nombreux Japonais l’an passé, lorsque leurs documents bancaires (cartes, livrets de retrait) ont été emportés par le tsunami qui a dévasté le nord-est le 11 mars 2011. Pendant des jours, il leur a été impossible de retirer du liquide.

L’initiative d’Ogaki Kyoritsu Bank pourrait être suivie par des groupes bancaires plus importants.

Outre Fujitsu, deux autres géants nippons du secteur de l’électronique, Hitachi et Sony, ont également conçu des systèmes de reconnaissance biométrique basés sur le réseau vasculaire de la main.

Hitachi a de plus déjà testé le paiement direct sans argent liquide ni carte, simplement sur présentation d’un doigt au-dessus d’un lecteur, l’identification du client permettant de prélever directement le montant dû sur un compte bancaire ou un porte-monnaie électronique associé.

http://fr.canoe.ca

Contenants consignés: 20 millions gaspillés


Nous voulons préserver l’environnement, mais quand il s’agit de faire certains efforts, c’est moins intéressant, Comment de canettes, bouteilles qui polluent l’environnement faute de les rapporter chez soi en attendant d’aller les revendre pour en retirer un petit bénéfice.
Nuage

 

Contenants consignés: 20 millions gaspillés

 

Sur les quelque 1,5 milliard de contenants consignés mis en circulation chaque année, 400 millions ne sont jamais rapportés, en dépit des 5 cents de dépôt.

PHOTO: MARC GALLICHAN, COLLABORATION SPÉCIALE

20 millions. C’est la somme que les Québécois envoient aux ordures chaque année en négligeant de rapporter les contenants consignés.

Sur les quelque 1,5 milliard de contenants consignés mis en circulation chaque année, 400 millions ne sont jamais rapportés, en dépit des 5 cents de dépôt.

Le taux de récupération de 67% pourrait s’améliorer, affirme l’organisme Boissons Gazeuses Environnement (BGE), qui gère le système de consigne pour les contenants à remplissage unique.

«Les gens sont bien sensibilisés, mais beaucoup de contenants sont utilisés hors du domicile, dit Normand Bisson, de BGE. Il y a déjà 25 000 boîtes de récupération de contenants consignés dans les entreprises, commerces, arénas, campings, golf, écoles, etc. Il faudrait que plus d’endroits où il y a des points de vente de boissons, comme les machines distributrices, installent de ces boîtes.»

On peut obtenir gratuitement une boîte en composant le 1-877-CANETTE (1-877-226-3883).

http://www.cyberpresse.ca