Êtes-vous dépendante affective?


Être dépendant d’un conjoint (e) au point de s’oublier soi-même est un couple voué à l’échec, et comme on entend souvent, mieux vaut vivre seul qu’être mal accompagné
Nuage

 

Êtes-vous dépendante affective?

 

Êtes-vous dépendante affective?

Posez-vous les bonnes questions. Photo Fotolia

Alexandra Roy

 

Se définissant par un immense sentiment d’insécurité et de vide affectif, la dépendance affective est une affliction psychologique qui peut vous empêcher de vous épanouir dans vos relations amoureuses.

Voici neuf signes que vous en souffrez.

VOUS NE POUVEZ PAS PRENDRE DE DÉCISION SEULE

Vous avez toujours besoin de l’avis de votre partenaire avant d’entreprendre une action, car vous voulez être certaine de lui plaire. Vous n’avez pas confiance en vos moyens ni en vous-même, donc vous avez constamment besoin de l’approbation des autres pour avancer.

VOUS ÊTES MALHEUREUSE CÉLIBATAIRE

Pour vous, être célibataire est la pire chose qui puisse vous arriver. Vous collectionnez les échecs amoureux et vous n’arrivez jamais à être heureuse en amour.

IL EST VOTRE RAISON DE VIVRE

Lorsque vous êtes en couple, vous avez l’impression d’avoir trouvé votre «sauveur» et celui-ci devient rapidement votre raison de vivre. Toutes vos activités se mettent à tourner autour de lui et de son univers. Vous ne pensez qu’à lui et n’existez que pour lui. Votre bonheur dépend de lui.

TOUS VOS ŒUFS SONT DANS LE MÊME PANIER

Littéralement, c’est la fin du monde si votre relation venait à se terminer; d’ailleurs, le simple fait d’y penser vous fait verser une larme. Vous ne vous voyez pas «vivre» sans lui.

VOUS RENONCEZ À VOUS-MÊME

Vous tassez tous vos projets et vos passions pour être avec lui. Vous avez tellement peur de le perdre que vous êtes prête à tout, y compris à renoncer à votre identité et à faire des choses contre votre gré, pour lui faire plaisir.

VOUS FAITES PASSER SES BESOINS EN PREMIER

À vos yeux, ses désirs sont plus importants que les vôtres et c’est pourquoi vous n’hésitez pas à vous empresser de les satisfaire sur le champ lorsqu’il les manifeste.

VOTRE HUMEUR DÉPEND DE LA SIENNE

Vous êtes aux anges s’il l’est aussi ou, au contraire, vous êtes déprimée ou fâchée si votre partenaire est triste ou en colère.

VOUS CHOISISSEZ LE MAUVAIS TYPE DE PARTENAIRE

Les dépendants ont tendance à s’amouracher de partenaires indisponibles émotionnellement, car ceux-ci leur rappellent leur premier amour, d’où leurs échecs amoureux.

VOUS N’ÊTES JAMAIS SATISFAITE

Par-dessus tout, peu importe ce que votre conjoint peut dire ou faire, vous n’êtes jamais satisfaite. Vous ressentez un immense vide affectif qui semble impossible à combler.

http://fr.canoe.ca/

Votre chien serait-il pourri-gâté?


Les animaux ne doivent pas être traité comme une personne encore moins comme un enfant. Ce n’est pas cela qui les rendra plus heureux car ils risquent d’engendrer des mauvais comportement comme l’agressivité, possessivité etc ..
Nuage

 

Votre chien serait-il pourri-gâté?

 

Votre chien serait-il pourri-gâté?

Photo Fotolia

Sarah-Émilie Nault / Agence QMI

Votre petit chien adoré chigne ou pleure plus souvent ? Il jappe excessivement, saute sur les gens, grogne et va même parfois jusqu’à mordre? C’est sûrement un signe qu’il est trop gâté!

 

Le problème vient des maîtres

 

«Beaucoup de problèmes comportementaux que l’on retrouve chez les chiens sont reliés au fait que les gens ne se rendent pas compte qu’ils gâtent trop leur animal», explique Benoit Lessard, éducateur canin.

«Cela donne lieu à certains comportements inappropriés», continue celui qui se rend en personne chez ses clients pour les aider à trouver les moyens de mieux vivre avec leur animal.

M. Lessard se décrit comme «l’ami des chiens». Pour lui, une chose est certaine: c’est l’humain qui est la cause principale des problèmes rencontrés chez les animaux.

«Souvent, lors de mes interventions, je fais face à ce genre de situation où le chien a droit à tout, souligne-t-il. On lui donne des gâteries n’importe quand et sans raison, on le flatte à tout moment, on lui parle ou lui répond comme s’il s’agissait d’un humain et, pour ce qui est des petites races, on prend sans arrêt l’animal dans ses bras.»

Problèmes de dépendance affective et d’agressivité

 

Ces façons de trop gâter son animal, même si elles peuvent sembler anodines, multiplient les problèmes comme la dépendance affective, l’anxiété de séparation, la possessivité, le jappement excessif et même l’agressivité.

Il faut donc éviter de trop «mal» donner si l’on désire bien recevoir.

«Il n’est jamais trop tard»

 

Heureusement, il y aurait de l’espoir selon l’éleveur. Il est effectivement toujours possible de renverser et d’améliorer la situation lorsqu’un chien est devenu trop gâté au fil du temps.

«Peu importe l’âge du chien, il n’est jamais trop tard pour changer ses mauvaises habitudes, précise Benoit Lessard. C’est d’abord au maître de comprendre qu’un animal n’a pas besoin d’autant d’attention.»

Selon lui, la clef serait de bien gérer l’environnement de son chien. Tout comme il est indispensable de comprendre l’impact et l’influence que l’on a sur les comportements de notre meilleur ami.

Photo Fotolia

Faire de l’exercice

«La meilleure façon de faire plaisir à un chien est de faire de l’exercice avec lui tous les jours comme de la marche et des jeux contrôlés. Comme un chien qui réfléchit se fatigue plus rapidement, on a tout intérêt à lui apprendre quels sont les bons comportements à adopter, ajoute M. Lessard. Ces comportements seront récompensés positivement avec des gâteries de qualité ou des caresses.»

L’éducateur canin croit que lorsqu’un chien sait et comprend ce qu’on attend de lui, il aura la motivation de s’exécuter, sera plus obéissant et nettement plus calme.

«Un chien qui saisit ce que veut son maître et qui est gâté de la bonne façon est un chien heureux et épanoui», conclut le dresseur et éducateur canin.

Pour faire appel aux services privés (à domicile uniquement) et plus approfondis de l’éducateur canin Benoit Lessard, on visite le site: www.bennyduke.com

http://fr.canoe.ca