Vintage : les soins dentaires en 1910


Déjà que depuis mon enfance, la technologie dentaire a heureusement évoluer et encore, c’est vraiment stressant une visite dans un cabinet dentaire … Il faut avouer avec un regard de notre temps, des soins dentaires d’autrefois, nous sommes assez glauques. En tout cas, j’aurais mal au coeur d’avoir des doigts sans gants beurk !!!
Nuage

 

Vintage : les soins dentaires en 1910

 

Au début du XXème siècle les médecins – ainsi que les dentistes qui n’étaient plus des arracheurs de dents – travaillaient à des solutions médicales pour améliorer l’esthétique de leurs patients.

Après être passée entre les mains d’un praticien, la mamie faisant office de cobaye retrouve d’après la description dithyrambique du livre « des dents aux formes harmonieuses, de belles taille et blanches, elles ne bougent plus et sont solides« . Mais force est de constater que – même si certaines photos font sourire (à cause de la grimace de la dame âgée) – l’appareil utilisé semble encombrant et plutôt curieux.

Xavier Riaud, historien et spécialiste de la dent à travers les siècles que Fluctuat connait bien (nous avions relayé son travail sur les dentistes américains pendant la guerre de Sécession), apporte un éclairage par rapport à ces énigmatiques pages d’un livre présenté par le site Retronaut.com, lui-même un spécialiste de la photo vintage sur internet.

« L’ouvrage date des années 1910, je pense à l’année 1914 même car les habits de la femme sont de style victorien – fin XXe siècle. La mamie sur la photo a un arc facial en place : un outil utilisé pour fabriquer une prothèse amovible totale. Dans le cas présent, elle est en train de se faire faire un dentier. Cette prothèse évite un effondrement de la face des patients édentés« . 

Via : Retronaut.com

Par Guillaume Roche

http://fluctuat.premiere.fr/

Un vaporisateur nasal pour remplacer les piqûres anesthésiantes?


Moi qui a un rendez-vous chez le dentiste aujourd’hui, et qui y va en trainant les pieds comme pour aller au supplice … Si ce vaporisateur est sur le marché j’espère que mon dentiste sera intéressé … En attendant, je n’ai qu’un nettoyage donc pas de piqure
Nuage

 

Un vaporisateur nasal pour remplacer les piqures anesthésiantes?

 

Aux États-Unis, 75% des adultes rapportent redouter le... (photo RelaxNews)

Aux États-Unis, 75% des adultes rapportent redouter le moment d’aller chez le dentiste, et 15% des Britanniques ont peur de consulter, selon des chiffres de la British Dental Association.

PHOTO RELAXNEWS

Les piqûres anesthésiantes chez le dentiste pourraient bientôt être reléguées au rang de douloureux souvenirs. Des chercheurs américains ont mis au point un vaporisateur nasal qui pourrait remplacer les injections dans la plupart des interventions.

Des tests cliniques ont prouvé que le vaporisateur Kovacaine Mist s’avérait aussi efficace qu’un anesthésiant classique auprès de quatre personnes sur cinq, selon le magazine anglais The Independent.

«Les patients qui ont peur d’aller chez le dentiste sont, en théorie, plus susceptibles d’avoir une moins bonne hygiène dentaire que ceux qui y vont régulièrement», a noté le directeur de la British Dental Health Foundation, Nigel Carter, cité par The Independent.

Et d’ajouter : «Ce vaporisateur nasal pourrait s’avérer très prometteur dans les cabinets dentaires».

Aux États-Unis, 75% des adultes rapportent redouter le moment d’aller chez le dentiste, et 15% des Britanniques ont peur de consulter, selon des chiffres de la British Dental Association.

En France, les consultations chez les chirurgiens-dentistes ont tendance à mettre les patients mal à l’aise (54%), d’après une étude réalisée par l’institut IFOP parue l’année dernière. Lors d’un rendez-vous chez ce professionnel de santé, 35% des personnes interrogées avouaient éprouver de l’appréhension, et 14% redoutaient totalement ce moment.

Les autorités sanitaires américaines (Food and Drug Administration) sont actuellement en train de mener des tests sur ce produit en vue de le commercialiser l’année prochaine, selon la firme S. Renatus LLC.

http://www.lapresse.ca

Bruxisme: des grincements de dents qui font souffrir


Quand le sommeil réparateur n’est pas au rendez-vous et que c’est très fréquent, il a lieu de chercher le ou les causes. Parmi ces causes, il y a les grincements de dent ..
Nuage

 

Bruxisme: des grincements de dents qui font souffrir

 

CAROLINE RODGERS collaboration spéciale
La Presse

Avant de découvrir qu’elle souffrait de bruxisme, un grincement de dents involontaire qui survient pendant le sommeil, Valérie Lapierre a eu mal aux oreilles pendant des mois. Elle croyait avoir une otite qui n’en finissait pas de guérir.

«J’ai commencé à ressentir des symptômes l’an dernier, dit-elle. C’était une période de grand stress, car je venais d’acquérir une propriété. J’ai commencé à avoir mal aux oreilles et j’ai cru que j’avais une otite. Le médecin que j’ai d’abord consulté l’a cru aussi. Après deux mois d’antibiotiques inutiles, la douleur avait augmenté au lieu de disparaître. C’est en consultant un oto-rhino-laryngologiste que le diagnostic a été posé.»

La qualité de son sommeil était mauvaise.

«Je me réveillais en pleine nuit parce que je venais de serrer les dents plus fort, et cela me faisait mal au point de me réveiller. Pendant la journée, j’éprouvais des maux de tête affreux et j’étais fatiguée.»

Un protecteur buccal moulé sur la forme de ses dents, appelé plaque occlusale, a permis d’atténuer les symptômes en créant un tampon qui réduit la pression sur les dents et la mâchoire. Mais comme la situation avait eu le temps de se dégrader, elle a d’abord dû prendre des médicaments pour guérir la douleur et l’inflammation.

Aujourd’hui, grâce à la plaque occlusale, les symptômes ont pratiquement disparu et Mme Lapierre dort beaucoup mieux.

Le bruxisme

Le bruxisme est un grincement ou un serrement des dents survenant pendant le sommeil. Il peut causer une usure prématurée des dents, des maux de tête, un bris des obturations, des couronnes ou des prothèses dentaires, des douleurs. Il peut aussi réveiller le conjoint à cause du bruit. On estime que 8% des adultes et près de 14% des enfants grinceraient des dents quelques fois par semaine. Le bruxisme est souvent lié au stress et à l’anxiété, et peut être diminué par la relaxation et la physiothérapie. Le port d’une plaque occlusale pendant la nuit protège les dents des dommages. Il est recommandé aux patients d’éviter les excès d’alcool, de fumer en soirée, de dormir sur le dos et d’avoir du bruit dans la chambre à coucher.

Source: Ordre des dentistes du Québec

http://www.lapresse.ca/

Dentiste préhistorique


Le métier de dentiste n’est pas sorcier, enfin a l’époque de la préhistoire ! Ils semble que nos ancêtres ont trouver avec les moyens du bord de soulager des dents douloureuses. Nous sommes très loin des cliniques dentaires d’aujourd’hui
Nuage

 

Dentiste préhistorique

 

Photo :  Université de Wollongong

Une mandibule humaine vieille de 6500 ans découverte en Slovénie possède une dent recouverte de ce qui semble bien être un plombage.

La mandibule

Photo :  Université de Wollongong

L’archéologue Federico Bernardini et ses collègues de l’Université de Wollongong, en Australie, ont établi qu’une canine fissurée avait été traitée avec de la cire d’abeille.

Les auteurs de ces travaux publiés dans la revue PLoS One ne peuvent cependant établir si la substance a été mise en place avant ou après la mort de l’individu mourant. Il s’agit tout de même, selon eux, du plus ancien précurseur connu des obturations dentaires modernes.

Si le remplissage a été réalisé lorsque la personne était toujours vivante, l’intervention aurait probablement eu pour objectif de soulager la douleur due à la sensibilité des dents lors de la mastication. Cette découverte serait donc le premier exemple connu de traitement dentaire palliatif.

http://www.radio-canada.ca/

BOUCHE SÈCHE, QUELLES CAUSES, QUELLES CONSÉQUENCES?


Tout le monde a connu des épisodes de bouches sèches, un bon verre d’eau et le problème est résolu .. mais quelques fois, la sècheresse buccale peut être de différentes cause et demande donc une attention particulière
Nuage

 

BOUCHE SÈCHE, QUELLES CAUSES, QUELLES CONSÉQUENCES?

 

Bouche sèche, quelles causes, quelles conséquences?

Une salive en quantité insuffisante donne une drôle d’impression de bouche sèche.

Cette sécheresse buccale peut être passagère et parfois plus durable.

Quelles peuvent être les causes de la bouche sèche? Quelles en sont les conséquences?

Les causes possibles de la bouche sèche

 

Plusieurs maladies sont connues pour diminuer la salivation:

  • syndrome sec (ou syndrome de Gougerot-Sjögren: manque de salive et de larme),
  • maladie de Parkinson
  • dépression,
  • anxiété,
  • maladie d’Alzheimer,
  • douleurs chroniques,
  • accidents vasculaires,
  • maladies auto-immunes (notamment le sida),
  • etc.

Plus rarement, une intervention chirurgicale de la tête et du cou peut causer une sècheresse buccale si l’innervation des glandes salivaires est lésée.

Parfois des calculs salivaires (agglomérats de minéraux dans la salive) obstruent le canal excréteur de la glande bloquant le flot salivaire.

De nombreux médicaments sont susceptibles d’affecter la quantité de salive:

  • antidépresseurs,
  • antihistaminiques,
  • antipsychotiques (neuroleptiques),
  • tranquillisants,
  • analgésiques,
  • hypotenseurs,
  • méthyldopa (traitement de la maladie de Parkinson),
  • diurétiques,
  • etc.

Certaines chimiothérapies ou radiothérapies pour des cancers de la tête ou du cou sont aussi susceptibles d’entraîner de facon plus ou moins temporaire de tels effets secondaires.


Encore plus simplement, une
sécheresse de la cavité buccale peut avoir pour origine une consommation insuffisante de boissons, une respiration par la bouche, l’anxiété, le stress

Et enfin, l’avancée en âge est également un facteur qui accentue la sécheresse de la bouche.

Les conséquences d’une bouche sèche

 

Rappelons que la salive participe à la digestion en dégradant les aliments.

Toute diminution de salive affecte donc l’élimination des résidus alimentaires, ce qui a pour conséquence de favoriser les caries et les infections buccales.


La sécheresse de la bouche peut également gêner l’élocution.

Et enfin, dans les cas plus graves, une bouche sèche entrave la mastication et la déglutition, pouvant entraîner des carences alimentaires.

Que faire en cas de bouche sèche?

 

En parler avec son médecin et/ou son dentiste afin d’en trouver l’origine (maladie, médicaments…).

A noter qu’un examen physique des glandes salivaires peut permettre de détecter un gonflement suggérant une obstruction du canal salivaire, ou des blocages fonctionnels. En cas de calculs salivaires, ils peuvent être ôtés manuellement en pressant sur la glande ou chirurgicalement.

Dans la majorité des cas, la sécheresse de la bouche est temporaire et peut être soulagée par les mesures de prévention simple:

  • Boire beaucoup.
  • Boire davantage lorsque l’on parle beaucoup.
  • Eviter les boissons et les aliments déshydratants: café, alcool, épices,aliments salés, etc.
  • Placer un humidificateur dans la chambre.
  • Mâcher du chewing-gum (sans sucre) pour stimuler la salivation ou sucer des bonbons.

Dans tous les cas, il est impératif de veiller à une hygiène buccodentaire irréprochable (brossage après chaque repas, jets interdentaires fil dentaire…) et de consulter très régulièrement son dentiste, voire immédiatement au moindre problème buccodentaire.

http://www.e-sante.be

Un Australien de 97 ans décroche son quatrième diplôme universitaire


Je trouve que c’est encourageant de voir des gens âgé continuer a vouloir apprendre, et pourquoi pas chercher ni plus ni moins qu’un diplôme.  Milles bravos a cet homme qui malgré son grand âge a continuer d’entretenir sa mémoire
Nuage

 

Un Australien de 97 ans décroche son quatrième diplôme universitaire

 

Photo transmise par la Southern Cross University Lismore de Allan Stewart, 97 ans, en tenue pour recevoir son diplôme d'études médicales le 4 mai 2012

Soputhern Cross University Lismore/AFP

Un dentiste australien de 97 ans a reçu vendredi un master de sciences médicales, le quatrième diplôme universitaire de sa longue vie, devenant sans doute, selon sa faculté, le plus vieil étudiant diplômé du monde.

Né le 7 mars 1915, Allan Stewart a déjà fait son entrée dans le livre Guinness des records en 2006, à l’âge de 91 ans, au titre de diplômé le plus âgé après avoir réussi son examen de droit.

« Je pense que je peux ranger ma toque et ma toge maintenant. J’avais déjà dit ça après mon dernier diplôme, mais j’ai fini par m’ennuyer », a-t-il expliqué depuis Port Stephens, au nord de Sydney, avant la cérémonie de remise des prix.

Allan Stewart, qui fréquente les bancs des universités depuis les années 1930, a exercé la profession de dentiste jusqu’à sa retraite. Au cours de sa carrière, il a obtenu une thèse de doctorat en chirurgie dentaire.

Puis, à 90 ans passés, il s’est plongé dans l’étude du droit afin d’entretenir sa mémoire.

Craignant de n’avoir pas suffisamment de temps devant lui, le nonagénaire a bouclé le cursus de six ans en quatre ans et demi.

« Finalement, je n’avais pas besoin de me presser », dit-il malicieusement.

© 2012 AFP

http://actualites.ca.msn.com

Gadget ► Une application pour se brosser les dents convenablement


Un chausson avec ca .. les dentistes n’auront qu’aller remplir leur carte de chômage !!! hum je me demande s’il y a aussi une application pour ça (demande de chômage) ! C’est un peu pas mal exagéré mais bon ! C’est une preuve encore une fois qu’on est très matérialiste Hein ?
Nuage

 

Une application pour se brosser les dents convenablement

image:http://assets.branchez-vous.net/admin/images/branchezvous/brush-l.jpg

Brossez-vous vos dents pendant deux bonnes minutes au moins deux fois par jour? La brosse Beam et son application peuvent vous aider à prendre soin de votre bouche.

Et oui, ça existe! Disponible au coût de 50$, la brosse à dents manuelle Beam est équipée de capteurs qui enregistrent la durée et le moment du brossage de dents. Ces données sont ensuite transmises par Bluetooth (ha!) à une application gratuite préalablement téléchargée sur téléphone intelligent (iOs et Android).

Pour motiver toute la famille à adopter de saines habitudes dentaires, l’application présente différentes fonctionnalités. D’abord, un chronomètre coloré fixé à deux minutes, le temps de brossage optimal suggéré par les dentistes. Pendant que le temps s’écoule et qu’on s’affaire avec la brosse Beam, il est également possible d’écouter sa chanson préférée. Les informations enregistrées sont présentées sous forme de joli tableau et des défis concrets pour améliorer son « score dentaire » sont proposés. L’application nous averti également quand il est temps de changer la tête de la brosse à dents.

Basée à Louiseville au Kentucky, Beam est une toute nouvelle entreprise qui se spécialise dans « l’hygiène dentaire digitale ». Elle croit qu’en encourageant une bonne santé dentaire, c’est la santé globale qu’on améliore.

Sources : iGeneration, Beam

http://www.branchez-vous.com

Mettre la mauvaise haleine K.-O.


Quelle horreur quand l’haleine ne sent pas la rose, les rinces bouges et compagnies vendues comment la solution n’est pas nécessairement une option a long terme .. car elle ne résous pas le problème mais ne fait que le cacher dans un court temps …
Nuage

Mettre la mauvaise haleine K.-O.

Photo: shutterstock
Par Catherine Meilleur

 

Désagréable, mais généralement bénigne, la mauvaise haleine (ou halitose) peut avoir différentes causes, comme le tabagisme, la consommation d’alcool ou la prise de médicaments.

Pour éliminer les bactéries à l’origine de ce problème, stimulez la production de salive en mâchant de la gomme sans sucre ou des herbes aromatiques, le persil, par exemple.

Vous pouvez aussi croquer des légumes fibreux comme les carottes et le céleri cru, qui freinent le développement de bactéries présentes dans la bouche, et boire de l’eau pour hydrater la muqueuse buccale.

À éviter

Les bonbons à la menthe, les gommes à mâcher et le rince-bouche à base d’alcool et d’huiles essentielles(Listerine) ne font que masquer temporairement la mauvaise haleine, généralement pendant moins de 30 minutes.

Le sucre et l’alcool qu’ils contiennent parfois sont susceptibles de provoquer des caries et d’aggraver certaines affections buccales. Et l’alcool peut assécher la bouche, ce qui risque d’accentuer l’halitose.

Si votre mauvaise haleine est chronique, consultez un dentiste: il vérifiera si vous avez une maladie ou une infection des dents ou des gencives.

Source: Guide pratique de la pharmacie (Collection Protégez-Vous, 2009).

http://www.protegez-vous.ca

Chez le dentiste, la musique est un anti-douleur


Si la musique peut enlever le stress et la douleur chez le dentiste, alors mettez-en .. pour ma part c’est plutôt la nervosité qui fait que c’est une séance stressante
Nuage

Chez le dentiste, la musique est un anti-douleur

Photo: Archives La Presse

RelaxNews

Selon une étude de University of Utah annoncée la semaine dernière, et publiée dans le Journal of Pain de décembre, il n’y a pas de meilleur moyen d’apaiser la douleur et l’angoisse propres aux interventions dentaires, ou médicales de toutes sortes, que de se plonger dans la musique.

Les chercheurs de l’université ont demandé à 143 sujets d’écouter de la musique pendant qu’ils leur administraient une décharge électrique douloureuse au bout des doigts. Les participants auxquels ils avaient demandé de suivre les mélodies et d’en repérer les anomalies ont moins souffert que les autres, un phénomène accru chez les sujets angoissés par l’expérience. Les marqueurs physiques de la douleur, comme l’activité électrique du cerveau et la dilatation des pupilles, ont également été étudiés.

«Ces résultats indiquent que le fait de prendre part à des activités, comme l’écoute de musique, pourrait être un moyen efficace d’atténuer la douleur chez les patients angoissés capables de se concentrer facilement», expliquent les chercheurs dans un communiqué de presse.

Si l’étude ne précise pas quels genres musicaux fonctionnent le mieux, David H. Bradshaw, qui l’a dirigée, a déclaré mercredi à WebMD que le type de musique importait peu, pourvu qu’elle captive le patient. Il recommande d’en écouter au casque, ou de jouer à un jeu vidéo, pour masquer le bruit des fraises et autres machines effrayantes.

D’autres études ont établi l’efficacité thérapeutique de la musique dans le traitement de nombreuses affections, des symptômes de la maladie d’Alzheimer aux séquelles d’attaques cérébrales en passant par l’épilepsie.

http://www.cyberpresse.ca