Une copie de la déclaration d’indépendance américaine retrouvée en Angleterre


Une copie de la déclaration de l’indépendance des États-Unis a été retrouvée en Angleterre. Il a été authentifié, mais ils ne savent pas comment ce manuscrit s’est retrouvé de l’autre coté de l’océan.
Nuage

 

Une copie de la déclaration d’indépendance américaine retrouvée en Angleterre

 

 

NOBILIOR VIA GETTY IMAGES

Un document rare retrouvé dans les archives du comté du Sussex.

Agence France-Presse

Une équipe de scientifiques américains et britanniques a annoncé avoir authentifié une copie sur parchemin de la Déclaration d’indépendance des Etat-Unis, un document rare retrouvé dans les archives du comté du Sussex, dans le sud de l’Angleterre.

Ce document, datant des années 1780 selon les chercheurs, est la seconde copie manuscrite sur parchemin désormais connue de ce texte politique par lequel les treize colonies britanniques d’Amérique du Nord ont fait sécession le 4 juillet 1776, avec celle conservée dans les archives nationales américaines à Washington.

Cette copie avait été retrouvée l’an dernier par deux scientifiques de l’université de Harvard dans les archives du Sussex, situées dans la ville de Chichester.

Le parchemin appartenait à l’origine à Charles Lennox, le troisième duc de Richmond, connu sous le surnom de « duc radical » pour son soutien aux révolutionnaires américains.

« L’équipe continue à travailler pour savoir quand et comment il est arrivé en Angleterre », a souligné le conseil du comté du West Sussex, où se trouve Chichester.

https://quebec.huffingtonpost.ca/