Trump dénonce le ton «méchant» de la première ministre danoise


Si je parle souvent de Donald Trump, ce n’est pas vraiment que je m’intéresse à la politique, mais plutôt au personnage qu’est le président. Si on comptabilise tout ce qui se passe avec lui, on peut croire à un  mauvais film satirique de la présidence des États-Unis. Le mot absurde est considéré par ce dernier par méchant et prétend que cela ne s’adresse pas à lui, mais aux États-Unis. Je crois plus que le terme est lui est adresser en particulier. Il annule une rencontre avec le Danemark, par ce qu’ils ne veulent pas vendre le Groenland, pauvre petit, il ne peut pas avoir son joujou. Alors, il boude. Mais lui, il peut dire n’importe quoi, n’importe quant à n’importe qui parce que la diplomatie ne s’adresse pas à lui.
Nuage


Trump dénonce le ton «méchant» de la première ministre danoise


Plein écran

(Washington) Donald Trump a dénoncé le ton «méchant» des propos de la première ministre danoise, qui avait qualifié d’«absurde» son souhait d’acheter le Groenland, le président américain justifiant ainsi sa décision d’annuler sa visite au Danemark prévue début septembre.


AGENCE FRANCE-PRESSE

«J’ai pensé que le communiqué de la première ministre […] était méchant», a dit le locataire de la Maison-Blanche. «Ils ne peuvent pas dire “si absurde”», a-t-il poursuivi.

AP

Donald Trump s’était renseigné sur la possibilité pour les États-Unis d’acheter le Groenland, immense territoire de quelque 56 000 habitants.

La veille, le dirigeant républicain avait annoncé dans une salve de tweets l’annulation de sa rencontre avec la première ministre danoise et de sa visite dans le pays, visiblement vexé par le manque d’intérêt de Mette Frederiksen pour discuter du sujet.  

En déplacement au Groenland, territoire autonome rattaché au Danemark, elle avait qualifié d’«absurde» la proposition d’achat du président américain. Copenhague, avait rappelé en substance la première ministre, n’a pas même le pouvoir de vendre cette entité bénéficiant d’une large autonomie.

«Ce n’était pas une façon élégante de le faire», a jugé mercredi le président Trump. «Elle aurait pu juste dire « non »» nous n’avons pas envie de vendre le Groenland, a-t-il estimé. 

«Elle ne s’adresse pas à moi, elle s’adresse aux États-Unis d’Amérique», a lancé l’ancien magnat de l’immobilier.     

 

Copenhague avait, un peu plus tôt, joué l’apaisement, la première ministre danoise Mette Frederiksen assurant qu’il n’y avait «pas de crise» entre les deux pays.

L’annonce tonitruante du 45e président américain a suscité la «surprise» de la reine Margethe.   

En fin de semaine dernière, la presse américaine avait révélé que Donald Trump s’était renseigné sur la possibilité pour les États-Unis d’acheter le Groenland, immense territoire de quelque 56 000 habitants. Le milliardaire républicain avait confirmé son intérêt devant la presse le week-end dernier. 

Si cette idée avait d’abord fait sourire certains, ces derniers rebondissements montrent, une nouvelle fois, la capacité du 45e président américain à casser les codes de la diplomatie traditionnelle.

https://www.lapresse.ca/

Aucun lien entre vaccin anti-rougeole et autisme


Il est vraiment dommage et dangereux que des parents ne vaccinent pas leurs enfants contre la rougeole, oreillons et la rubéole. Il semblerait qu’en fait, que l’autisme augmenterait de 17 % sans vaccins et une augmentation de 7 % s’il y a déjà des enfants atteint de l’autisme.
Nuage

 

Aucun lien entre vaccin anti-rougeole et autisme

 

JUSTSTOCK VIA GETTY IMAGES

Une autre étude le confirme.

  • Jean-Benoit Legault

Le vaccin ROR n’augmente pas le risque d’autisme, démontre un examen de tous les enfants nés au Danemark de mères danoises entre 1999 et 2010.

Le vaccin antirougeoleux, antiourlien et antirubéoleux (contre la rougeole, les oreillons et la rubéole) ne cause pas non plus l’autisme chez les enfants qui y seraient vulnérables et n’est pas associé à l’apparition de grappes de cas d’autisme après la vaccination, ajoutent les chercheurs dans les pages du journal médical Annals of Internal Medicine.

Un lien hypothétique entre le vaccin ROR et l’autisme continue à inquiéter certains parents, au point où plusieurs refusent maintenant de faire vacciner leur enfant.

L’Organisation mondiale de la Santé estime que cette réticence face à la vaccination constitue l’une des dix plus grandes menaces à la santé publique. On note actuellement une recrudescence du nombre de cas de rougeole en Europe et aux États-Unis.

Près de 660 000 enfants ont été inclus dans l’analyse des chercheurs de l’institut danois Statens Serum. Un peu plus de 6500 d’entre eux ont reçu un diagnostic d’autisme.

Les scientifiques ont découvert que les enfants qui avaient été vaccinés étaient 7 pour cent moins susceptibles que les autres de souffrir d’autisme. De plus, le risque d’autisme augmentait de 17 pour cent chez les enfants qui n’avaient pas été vaccinés.

Les enfants qui comptaient des cas d’autisme dans leur fratrie multipliaient environ par sept leur risque d’autisme.

L’inquiétude est née en 1998, quand le journal médical The Lancet a publié une étude qui traçait un lien entre le vaccin et l’autisme. The Lancet s’est formellement rétracté en 2010, en reconnaissant que l’étude n’aurait jamais dû être publiée, et l’année suivante, le British Medical Journal a dénoncé un «trucage élaboré».

De multiples études, dont une publiée en 2004 par des chercheurs de l’Université McGill, ont assuré au fil des ans qu’il n’y a aucun lien entre le vaccin ROR et l’autisme.

Santé Canada recommande le vaccin ROR pour les enfants âgés de 12 à 15 mois.

L’agence fédérale prévient que «la perte de (…) confiance du public relativement à l’immunisation peut réduire le nombre de personnes qui sont vaccinées et entraîner la réémergence de maladies évitables par la vaccination et de complications connexes».

 

https://quebec.huffingtonpost.ca/

Voyez la réaction de ce bébé surpris de mieux voir avec des lunettes


Un bébé danois reçoit des lunettes de force +7. Il parait perplexe, mais quand il voit sa mère avec sa nouvelle vision, le visage dessine un large sourire. Et son sourire est très communicant quand on visionne la vidéo mise par sa mère Christine Rosenhøj,
Nuage

 

Voyez la réaction de ce bébé surpris de mieux voir avec des lunettes

 

La carte du monde au bord du lac


C’est génial comme arrangement, c’est beaucoup de patience et un bon plan pour faire cette carte à l’échelle
Nuage

 

La carte du monde au bord du lac

 

carte-monde-lac-dannemark-01

Né en 1888, Søren Poulsen a passé les 25 dernières de sa vie de 1943 à 1969 à construire une carte du monde de 4000m² au bord du lac Klejtrup au Dannemark.

Tout a commencé en 1943 quand, alors qu’il draine une prairie, il trouve une pierre qui lui fait penser au Jutland, la péninsule continentale du Danemark. Inspiré il revient l’année suivante avec une brouette et commence à placer au bord du lac des pierres pour constituer une carte à l’échelle avec tous les continents qui mesure 90m de long du 40m de large.

Pour déplacer les plus gros rochers il profite de l’hiver pour les faire glisser sur la glace du lac gelé.

De nos jours c’est devenu une attraction touristique.

carte-monde-lac-dannemark-02

carte-monde-lac-dannemark-03

carte-monde-lac-dannemark-04

carte-monde-lac-dannemark-05

carte-monde-lac-dannemark-06

carte-monde-lac-dannemark-07

carte-monde-lac-dannemark-08

carte-monde-lac-dannemark-09

carte-monde-lac-dannemark-10

http://www.laboiteverte.fr/