Les hypocondriaques et Google ne font pas bon ménage


Quand je mets un billet sur la santé, j’appuie souvent que seul un médecin peut diagnostiquer une maladie et que les blogs et forums sont vraiment un très mauvais endroit pour trouver les maux a des symptômes et cela est la même chose pour les moteurs de recherches
Nuage

 

Les hypocondriaques et Google ne font pas bon ménage

 

Photo Fotolia

De plus en plus de spécialistes et de praticiens se disent agacés par les patients qui cherchent un diagnostic sur le web, selon un expert.

De plus en plus de gens consultent Google pour obtenir des explications médicales sur certains symptômes, ce qui agace un bon nombre de spécialistes et de praticiens, selon ce que rapporte le Telegraph (UK).

C’est que non seulement le célèbre moteur de recherche et les nombreux forums de discussion inhérents ne sont pas conçus pour diagnostiquer, ils ne font souvent que jeter de l’huile sur le feu pour les personnes sensibles ou carrément hypocondriaques.

Véritable phénomène en pleine progression, la « cyber-hypocondrie » ne fait que créer des paniques inutiles et perdre un temps précieux aux médecins qui doivent se battre contre un faux premier « diagnostic », croit justement le Dr Thomas Fergus de l’Université Baylor, au Texas.

Fergus croit que les dangers liés à l’utilisation de Google ou d’un autre moteur de recherche pour des fins de diagnostic sont nombreux.

D’abord, les gens pourraient décider de s’automédicamenter en se basant sur ces résultats, mais plusieurs patients ressentiront aussi une anxiété et une détresse psychologique devant une situation qui n’existe probablement pas ou qui s’avère une distorsion de la réalité.

On conseille vivement de plutôt consulter un médecin pour connaître les explications entourant un ou plusieurs symptômes.

http://sante.canoe.ca/