Dites adieu aux pellicules


Ah les pellicules ! Ces petits flocons qui se déposent sur les vêtements gênent ceux qui en souffre .. Le saviez-vous qu’il existe deux sortes de pellicules .. un est facilement traitable avec un shampoing mais l’autre demande un peu plus d’attention
Nuage

 

Dites adieu aux pellicules

 

pellicules

© Istockphoto.com

Par Katia Mayrand, journaliste , Montréal, Canada

 

Les pellicules affectent jusqu’à 40 % des adultes. Indésirables, n’ayant d’autre utilité que nous causer des tracas, ces «flocons blancs» qui tombent en neige sur nos épaules peuvent heureusement être traités.

Bien qu’elles soient sans danger, les pellicules dérangent.

«Les pellicules apparaissent lorsqu’il y a une desquamation excessive de la peau du cuir chevelu», note Dr Jean-François Tremblay, dermatologue.

Il se forme alors de petits morceaux de peau morte -aussi appelés squames-, qui parsèment les cheveux et tombent lors du brossage ou lorsqu’on bouge la tête. C’est ce qu’on appelle les pellicules.

«Près d’une personne sur deux en sera atteinte à un moment de sa vie. C’est encore plus répandu chez les hommes de 18 à 40 ans», ajoute Dr Jean-Marc Bouzeran, co-auteur du site Medicalorama.com.

Deux types

Il existe deux types de pellicules: les pellicules sèches et les pellicules grasses.

Pellicules sèches: elles sont petites et blanches et n’adhèrent pas au cuir chevelu.  Elles tombent habituellement lors du coiffage des cheveux.  Elles peuvent provoquer des démangeaisons lorsqu’elles sont composées de micro-parasites.

Pellicules grasses: elles sont beaucoup plus grosses que les pellicules sèches puisqu’elles s’agglomèrent entre elles par le sébum. Elles sont plus épaisses et adhèrent au cuir chevelu. Elles peuvent provoquer des rougeur set de vives démangeaisons et, à la longue, entraîner la perte de cheveux.

Causes

On ne connaît pas exactement les causes de la présence de pellicules chez une personne. L’hérédité pourrait être à l’origine d’un cuir chevelu squameux. On sait aussi que le temps froid ou une atmosphère sèche et chaude aggravent le problème.

«Une pathologie peut également être à l’origine des pellicules, par exemple des allergies, du psoriasis ou des champignons pathogènes (dermite séborrhéique, teigne, etc.).  En cas de rougeurs ou de démangeaisons du cuir chevelu accompagnées de grandes squames épaisses, mieux vaut se faire examiner par un médecin», conseille Dr Jean-Marc Bouzeran.

S’en débarrasser

Affection souvent chronique, les pellicules peuvent heureusement être traitées.

«Pour les pellicules sèches, je recommande l’utilisation d’un shampoing antipelliculaire, de deux à trois fois par semaine, en alternance avec un shampoing doux», explique Dr Bouzeran.

 Les  shampoings antipelliculaires les plus efficaces contiennent des ingrédients tels que le pyrithione de zinc, la piroctone, le climbazole, l’acide salicylique et le sulfide de sélénium, qui sont de puissants antifongiques.

Pour les pellicules grasses, le docteur Bouzeran recommande l’utilisation des mêmes shampoings, en plus d’un médicament antifongique local. Le médecin peut alors prescrire une lotion aux corticostéroïdes, qu’on applique sur le cuir chevelu.

Quel que soit le type de pellicules, un lavage fréquent des cheveux aide à limiter les pellicules en diminuant la production et la chute des cellules de peau morte du cuir chevelu. En plus, le lavage favorise l’élimination des squames.

Croûtes de lait

Bébé a des pellicules? Qu’on se rassure, cela est tout à fait normal. Les pellicules de bébés sont communément appelées «croûtes de lait», bien qu’elles n’aient rien à voir avec le lait. La peau des bébés produit  un excès de sébum à cause de son immaturité et de phénomènes hormonaux. Les cellules mortes de la peau restent collées dans le sébum, c’est ce qui forme des croûtes. C’est inesthétique, mais bénin, c’est-à-dire sans danger. Il est suggéré d’appliquer une petite dose de vaseline stérile sur la tête de bébé, ce qui favorisera la chute des croûtes.

«Le «chapeau de bébé» se traite aussi avec de l’huile pour bébé et un savon doux», ajoute Dr Tremblay. Dans la majorité des cas, la «croûte de lait» disparaît spontanément au cours des premiers mois de la vie de bébé.

Le saviez-vous?

 

Près d’une personne sur deux sera aux prises, à un moment de sa vie, avec des pellicules.

http://www.servicevie.com