Prenez garde à la fraude téléphonique, dit la GRC


Ce n’est pas la première fois qu’ils parlent de ce genre d’arnaque car il en était question en juillet 2011 (Arnaque téléphonique: «Hi, this is Microsoft!» ). Les gens ne sont pas assez prudent et font confiance parce qu’un les arnaqueurs emploient des noms comme Microsoft
Nuage

Prenez garde à la fraude téléphonique, dit la GRC

TORONTO – La Gendarmerie royale du Canada (GRC) continue de mettre les citoyens en garde contre un système d’arnaque téléphonique qui inonde ses centres d’appels de plaintes.

La vaste majorité des appels actuellement reçus au Centre canadien antifraude de la GRC sont liés à une arnaque téléphonique impliquant des offres pour débarrasser un ordinateur de virus et le remettre à niveau.

La GRC croit que la majeure partie des arnaqueurs sont situés en Asie du Sud-Est et font du démarchage à froid auprès des Canadiens _ et d’autres autour du monde _ avec une offre pour se connecter à distance à leurs ordinateurs et effectuer un ménage numérique.

S’il obtient l’accès à l’ordinateur, le voleur facture non seulement la carte de crédit de la victime, mais peut également installer un logiciel espion qui peut être utilisé pour voler des informations bancaires. L’ordinateur peut également être intégré dans un réseau d’ordinateurs zombies, qui sont utilisés pour commettre des crimes en ligne.

Selon Paul Proulx, de la GRC, environ sept appels sur 10 reçus au centre sont liés à cette arnaque, et il s’agit d’une situation inhabituelle, puisque de telles arnaques ne durent généralement pas aussi longtemps.

La GRC a commencé à recevoir des rapports sur l’arnaque au printemps dernier, et a reçu 6667 plaintes au cours des neuf premiers mois de l’année, pour une moyenne d’environ 25 par jour. M. Proulx a estimé qu’environ un appel sur cinq provenait d’une victime, qui se serait fait dérober entre 35 et 470 $.

La GRC croit également que les plaintes reçues ne représentent qu’une faible proportion de toutes les tentatives d’arnaques qui sont effectuées.

L’arnaque est devenue si importante que Microsoft _ qui a été associée avec la vague d’appels puisque plusieurs fraudeurs ont affirmé travailler pour l’entreprise _ a mis une étude sur pied cet été pour examiner l’ampleur de la fraude.

http://techno.ca.msn.com