Le Saviez-Vous ► 12 taches et lésions sur votre corps, à prendre au sérieux


Que ce soit sur la peau, les yeux, les ongles, les dents, les taches sur la peau peuvent nous renseigner sur notre état de santé. Encore une fois, ce n’est que le médecin qui peut porter un diagnostique.
Nuage


12 taches et lésions sur votre corps, à prendre au sérieux


Signe inquiétant du corps : une rougeur en forme de cible.

«Mieux vaut prévenir que guérir» est un proverbe qui s’adapte à de nombreuses situations. Et surtout quand il est question de santé : si vous remarquez l’une de ces 12 choses sur votre corps, appelez votre médecin.


Si votre corps présente des changements, consultez votre médecin.GREJAK/SHUTTERSTOCK

C’est toujours une bonne idée de consulter votre médecin

Votre peau en dit long sur votre état de santé. Des changements allant des bosses aux décolorations sont souvent un symptôme d’une maladie sous-jacente.

Ce peut être une simple carence alimentaire ou, dans certains cas, quelque chose de plus sérieux: le diabète, une maladie du cœur ou une maladie auto-immune, l’arthrite ou même un cancer. Il est donc important de rester à l’affût de tout changement dans ou sur votre corps.

Votre médecin vous aidera à exclure d’autres maladies ou problèmes de santé. Si vous remarquez l’une des manifestations suivantes, il est temps de prendre rendez-vous.

Signe inquiétant du corps : des grains de beauté nouveaux ou changeants.DOLORES GIRALDEZ ALONSO/SHUTTERSTOCK

Des marques ou des grains de beauté nouveaux ou changeants

Lorsqu’il s’agit de grains de beauté nouveaux ou changeants ou encore d’autres marques sur le corps, vérifiez l’ABCDE du mélanome, conseille la Dre Natalie Yin, professeure adjointe en dermatologie au Columbia University Medical Center.

  • A pour asymétrie;
  • B pour bords (irréguliers ou mal définis);
  • C pour couleur (plus d’une couleur est préoccupant);
  • D pour diamètre (les lésions plus grandes nécessitent un examen);
  • E pour évolution (des lésions qui changent avec le temps).

Les plaies qui ne guérissent pas et les nouveaux grains de beauté qui apparaissent plus tard dans la vie constituent d’autres marques corporelles préoccupantes pouvant être le signe d’un cancer de la peau.

« Les patients devraient consulter leur dermatologue le plus rapidement possible s’ils remarquent des taches inquiétantes sur leur corps », affirme-t-elle.

Signe inquiétant du corps : des bosses en tous genres.ANDREY_POPOV/SHUTTERSTOCK

Des bosses en tous genres

La règle est que vous devriez vous occuper de tout changement ou lésion suspecte que vous remarquez sur votre corps, particulièrement les bosses, selon la Dre Nesochi Okeke-Igbokwe, médecin spécialiste de la santé.

« Tout grain de beauté, bosse ou lésion nouveau ou changeant que vous trouvez sur votre corps devrait être examiné immédiatement par un médecin. C’est important de vérifier ces lésions, car si elles se révèlent cancéreuses, une détection et un traitement précoces peuvent faire une énorme différence quant au résultat », déclare-t-elle.

Signe inquiétant du corps : une ligne sombre sur les ongles.OLIVERCH/SHUTTERSTOCK

Une ligne sombre sur les ongles

Les ongles peuvent en dire aussi long que la peau sur votre état de santé. Bien que certaines lésions puissent être attribuables à une simple carence alimentaire ou à l’hérédité, il en existe de plus graves. Par exemple, des lignes brun foncé ou noires traversant l’ongle peuvent être le signe d’un mélanome de l’ongle ou d’un mélanome sous-unguéal. Il survient sous l’ongle et affecte seulement 0,7 à 3,5 % des personnes ayant un mélanome.

Selon l’American Academy of Dermatology, d’autres marques sur votre ongle pourraient également être le signe d’un mélanome, incluant de la peau foncée autour de l’ongle, du sang et des fissures dans l’ongle.

Signe inquiétant du corps : des taches blanches sur les ongles.STANISLAV71/SHUTTERSTOCK

Des taches blanches sur les ongles

Il existe deux types de taches blanches : la « leuconychie totale » (des taches sur l’ongle lui-même) et la « leuconychie apparente » (des taches qui semblent se trouver sur l’ongle, mais qui sont en fait sur la peau sous l’ongle).

La leuconychie totale pourrait être le symptôme d’un empoisonnement à l’arsenic ou à un métal lourd, bien que ce soit plutôt rare. Voyez ces choses dangereuses que vous mangez sans le savoir. La leuconychie apparente, pour sa part, peut être due à des problèmes rénaux, hépatiques ou cardiaques. Faites le test en appuyant sur l’ongle : si les taches blanches demeurent, cela signifie qu’elles sont sur l’ongle lui-même et qu’il n’y a généralement pas lieu de s’inquiéter. Cela arrive parfois en se frappant le doigt contre une porte.

Si les taches blanches disparaissent ou changent de couleur, cela vient alors de la peau du lit de l’ongle et pourrait signifier un problème de santé plus grave, explique la Dre Ivy Lee, dermatologue à Pasadena, en Californie, et professeure clinique adjointe en dermatologie à l’Université de la Californie à Los Angeles (UCLA).

Signe inquiétant du corps : des trous dans les ongles.SERGEY PRIVALOV/SHUTTERSTOCK

Des trous dans les ongles

On retrouve habituellement des creux ou des trous dans les ongles des doigts plutôt que des pieds. Un traumatisme, la perte des cheveux ou le psoriasis des ongles pourrait être la cause de ces trous, déclare la Dre Shari Lipner, dermatologue au New York-Presbyterian and Weill Cornell Medicine.

Les patients qui souffrent de psoriasis des ongles peuvent également souffrir d’arthrite ou d’une inflammation

Signe inquiétant du corps : des taches sur les dents.DARAC/SHUTTERSTOCK

Des taches sur les dents

Si vous remarquez des taches blanches, jaunes ou brunes sur vos dents qui ne peuvent être attribuables au café, au thé ou à la cigarette, elles pourraient être le signe de la maladie cœliaque.

Cette maladie auto-immune est une réaction au gluten, une protéine contenue dans le blé, le seigle et l’orge, qui entraîne des dommages à l’estomac et des problèmes d’absorption des nutriments.

Le calcium, qui fait partie de ces nutriments, joue un rôle important dans une saine dentition.

 « On constate ces symptômes chez 40 à 50 % des nouveaux patients cœliaques pédiatriques comparativement à 6 % chez les personnes en santé », déclare la Dre Hilary Jericho, spécialiste en gastro-entérologie pédiatrique à l’Université de Chicago

.

Signe inquiétant du corps : des taches sur le cou.JAJAM_E/SHUTTERSTOCK

Des taches sur le cou

Des taches sur le cou ressemblant à de la saleté pourraient être une éruption d’acanthosis nigricans indiquant qu’un patient souffre de diabète ou d’insulinorésistance, selon la Dre Shari Lipner. Cette éruption est peut-être causée par un problème endocrinien sous-jacent, comme la maladie thyroïdienne ou le syndrome des ovaires polykystiques. Ou encore par un problème surrénal, explique-t-elle.

En outre, dans de rares cas, ce pourrait être la manifestation d’un cancer sous-jacent dans l’estomac, le côlon ou le foie.

« C’est aussi plus courant chez les personnes obèses et chez qui c’est héréditaire. Il est donc important de consulter un dermatologue qui pourra établir un diagnostic et préparer le patient à la possibilité de problèmes sous-jacents. »

Bien que cette éruption puisse être causée par la simple prise de médicaments comme la pilule contraceptive ou l’acide nicotinique, c’est tout de même une bonne idée d’en parler à votre médecin.

Signe inquiétant du corps : une peau ressemblant à une peau d’orange.BUDIMIR JEVTIC/SHUTTERSTOCK

Une peau ressemblant à une peau d’orange

Des capitons dans la peau qui la font ressembler à une peau d’orange pourraient être causés par différents problèmes de santé, dont un cancer inflammatoire du sein provoquant de la rougeur et de l’enflure, selon Dre Lipner. La même réaction cutanée est courante sur les bras et les jambes des personnes souffrant d’un diabète incontrôlable. Votre médecin sera en mesure de vous examiner et d’établir le bon diagnostic.

Signe inquiétant du corps : l'apparition excessive de bleus.THARNAPOOM VORANAVIN/SHUTTERSTOCK

L’apparition excessive de bleus

Si des bleus peuvent apparaître en raison d’une perte de poids naturelle, de la prise de médicaments ou même de l’application de stéroïdes topiques, d’autres raisons expliquant l’apparition excessive de bleus sont plus préoccupantes.

Selon les Cancer Treatment Centers of America, des bleus inexplicables pourraient notamment être un symptôme précoce de leucémie. Avec le temps, la leucémie diminue la capacité du sang à transporter l’oxygène et à coaguler, ce qui peut provoquer des bleus. Il est aussi possible qu’une carence en vitamine C ou une numération faible ou anormale des globules puisse causer l’apparition excessive de bleus, explique Dre Lipner.

Signe inquiétant du corps : des taches sur les paumes.DC_APERTURE/SHUTTERSTOCK

Des taches sur les paumes

Il existe de nombreuses causes aux taches rouges sur les paumes, et certaines sont plus graves que d’autres. Ces taches peuvent se manifester chez des personnes vivant avec un état inflammatoire comme l’eczéma ou le psoriasis, ou souffrant de maladies infectieuses comme la dermatophytose, la syphilis, ou des virus, déclare Dre Lipner. Les autres causes incluent la maladie hépatique, la maladie endocrinienne et l’arthrite rhumatoïde.

Signe inquiétant du corps : des taches récurrentes de sang dans l’œil.895_THE_STUDIO/SHUTTERSTOCK

Des taches récurrentes de sang dans l’œil

Bien qu’elle soit alarmante à voir, une hémorragie sous-conjonctivale – un vaisseau sanguin qui éclate dans l’œil – est habituellement sans danger et disparaît en environ deux semaines, selon la clinique Mayo.

Cela dit, les hémorragies récurrentes sont fréquentes chez les personnes souffrant d’hypertension ou de diabète, affirme l’American Heart Association.

Signe inquiétant du corps : une rougeur en forme de cible.ANASTASIAKOPA/SHUTTERSTOCK

Une rougeur en forme de cible

La maladie de Lyme peut causer une rougeur en forme de cible, soit un cercle rouge et un autre grand cercle avec une zone de peau de couleur normale entre les deux, explique Dre Lipner. La maladie de Lyme s’attrape par une bactérie transmise par une tique. Si vous remarquez pareille rougeur sur votre corps, faites aussi attention à la fièvre et à la fatigue.

Non traitée, cette maladie peut affecter le cœur, le cerveau et les articulations, ajoute-t-elle. D’autres rougeurs pouvant lui ressembler sont en fait des piqûres de moustiques ou d’insectes, de l’urticaire ou la teigne. Votre dermatologue pourra vous faire un test sanguin, une biopsie de la peau ou un grattage cutané pour en découvrir la véritable cause.


https://www.selection.ca

Les dangers d’un sac à main trop lourd


Il est vrai que bien des femmes ont tout dans leur sac à main et bien souvent des choses inutiles. Personnellement, je préfère les sacs avec bandoulières, que porter sur les épaules
Nuage

 

Les dangers d’un sac à main trop lourd

 

Les dangers d'un sac à main trop lourd

Les dangers d’un sac à main trop lourd

Un sac lourd peut provoquer des douleurs au dos, au cou, aux épaules, aux articulations, et aggraver les problèmes de dos.

Si vous portez un sac à main, il est probable que la moitié de votre vie tienne dedans. Portefeuille, téléphone, clés, trousse de maquillage, bloc-notes, stylos, livre à lire dans les transports, écouteurs, dossiers du bureau… la liste des objets que nous arrivons à y glisser est longue. Résultat : notre sac à main frôle les 3 kg. Ce fourre-tout surchargé n’est pas seulement gênant, il peut devenir dangereux pour notre santé.

D’après le docteur Sabrina Stickland, chirurgien orthopédiste à l’hôpital de chirurgie de New York, interrogée par le Time, « lorsque vous portez un sac lourd sur l’épaule, vous devez en quelque sorte soulever l’épaule en question, ou vous pencher sur le côté pour éviter qu’il tombe. Donc, aussi longtemps que vous tenez ce sac, votre colonne vertébrale est courbée ».

Selon la spécialiste, ce désalignement peut entraîner des douleurs dans le dos, le cou, les épaules et les muscles, des douleurs articulaires, et l’aggravation d’hernie discale. Chez les enfants, il peut provoquer une scoliose.

Les solutions pour protéger son dos

Une étude de 2013 publiée par le Journal of Physical Therapy Science a également révélé que le fait de porter toujours son sac d’un même côté peut affecter la façon dont nous marchons. Afin de limiter les dégâts, vous pouvez suivre ces quelques conseils.

  •  Répartissez le poids uniformément sur les deux épaules, avec un sac à dos, ou un sac à main et un tote bag pour les dossiers et les livres. De cette façon, on évite l’asymétrie.
  • Diminuez la charge que vous transportez. Avez-vous réellement besoin de chaque objet qui se trouve dans votre sac ? D’après les spécialistes du Time, un sac à main ne devrait jamais dépasser 10% du poids corporel. Pour vous en assurer, pesez-vous sur votre balance, puis tenez votre sac et faites le calcul. Cette technique vous permet de vous assurer que tout le sac est pesé correctement, et de vous ajuster en conséquence.
  • Pensez au sac en bandoulière. Le sac à dos reste le meilleur choix, le plus ergonomique. Mais si vous optez pour un sac en bandoulière et que vous changez de côté régulièrement pour égaliser la charge sur les épaules, votre corps sera déjà soulagé.
  • Renforcez-vous ! Quel que soit le poids de votre sac à main, renforcer le centre du corps permet de se tenir droit et d’éviter tout problème d’alignement. Vous pouvez donc ajouter quelques exercices comme la planche, les renforcements des obliques, et les renforcements du dos à votre routine d’entraînement. Vous améliorerez ainsi votre posture, et limiterez les éventuels dommages causés par le sac. 

 

Auteur: Elena Bizzotto

http://www.santemagazine.fr/

Des conseils utiles pour soulager vos douleurs au cou


Une raideur au cou est très dérangeante. Si cela persiste, il n’y a aucune raison de tolérer cette raideur. Il y a des moyens pour atténuer cette douleur, sinon mieux vaut consulter
Nuage

 

Des conseils utiles pour soulager vos douleurs au cou

 

Vous souffrez de torticolis ou de raideur cervicale? Vous en avez assez des tensions et des douleurs au cou?

Vous êtes nombreux à me demander conseil à ce sujet. Et ce n’est pas étonnant puisque les problèmes au cou sont parmi les causes les plus fréquentes d’une diminution de la qualité de vie. Cela s’explique notamment par le fait que plusieurs de vos cinq sens dépendent des mouvements de la tête, notamment la vision.

 Mon article d’aujourd’hui vous propose des conseils et des exercices pour soulager vos raideurs cervicales. Bonne lecture!

     

Conseil 1

Trouvez l’origine du problème

En présence de raideur au cou, il est indispensable de déterminer la cause principale de la perte de mobilité. Gardez toutefois à l’esprit que, dans la plupart des cas, les causes sont multiples. Celles-ci peuvent être regroupées en sept catégories que voici:

  1. Un changement irréversible de votre ossature. Ex.: l’arthrose.

  2. Un changement réversible de votre musculature: Ex.: un spasme musculaire.

  3. Un blocage articulaire, celui-ci pouvant toucher une ou plusieurs articulations de votre cou.

  4. Un problème du disque intervertébral. Ex.: la hernie discale et la protrusion.

  5. L’inflammation, elle peut être localisée à des structures comme un ligament, un tendon ou un muscle.

  6. Une maladie, comme l’arthrite, une maladie neurologique ou un autre problème de santé.

    Conseil 2

    Identifiez les signes qui peuvent indiquer un problème grave

    Les raideurs au cou perturbent la plupart des activités quotidiennes, c’est vrai, mais elles sont considérées comme un problème de santé relativement mineur. Or, la présence ajoutée de certains signes ou symptômes peut indiquer un problème grave. Dans ces cas précis, il est recommandé que vous consultiez votre médecin sans délai et c’est ce que je conseille à mes patients. Voici quelques-uns de ces symptômes que vous reconnaîtrez facilement: une migraine, des vertiges, la nausée, des vomissements, un goût métallique dans la bouche ou la peur de bouger le cou en raison d’une sensation d’instabilité.

    Conseil 3

    Souvenez-vous que vous pouvez toujours améliorer votre condition

    Améliorez votre condition en agissant sur les quatre principaux aspects d’une raideur cervicale: la douleur, la perte de mobilité, la faiblesse musculaire et le déséquilibre postural. Peu importe la cause principale de vos raideurs au cou, il est toujours possible d’améliorer au moins un aspect de votre condition. Par exemple, si vous êtes aux prises avec un diagnostic d’arthrose sévère, il est probablement impossible d’agir sur l’arthrose. Or, vous pouvez certainement poser plusieurs gestes qui vous permettront notamment de préserver la mobilité actuelle de votre cou, de maintenir ou d’augmenter la force et l’endurance de vos muscles et de prendre soin de vos épaules et de votre dos, ces régions du corps pouvant parfois compenser efficacement des diminutions de capacités du cou.

    Conseil 4

    Détendez vos muscles en utilisant de la chaleur

    Appliquez un enveloppement chaud et humide sur la région douloureuse pendant 15 à 20 minutes. La chaleur a pour effet de détendre votre musculature, mais aussi de diminuer l’anxiété et de favoriser la relaxation. Dans certains cas, l’application de chaleur humide peut aussi être utile avant d’exécuter certains exercices thérapeutiques.

    Conseil 5

    Détendez vos muscles en soignant votre posture

    J’en parle abondamment dans mon premier livre, la posture est un élément clé de la santé du cou. Par exemple, assurez-vous de maintenir l’alignement entre la tête, les épaules et le bassin. Ces trois parties de votre corps devraient former une ligne droite, que vous soyez assis ou debout. Aussi, évitez les postures immobiles et prolongées. Voici quelques façons d’y arriver: changez de position (ou bougez une partie de votre corps) après avoir été assis pendant une heure, basculez votre bassin, déplacez votre poids d’une fesse à l’autre ou respirez profondément, ce qui mobilise, entre autres, votre cage thoracique et sa musculature qui est étroitement reliée à votre cou.

    Conseil 6

    Réveillez vos muscles

    On l’oublie parfois, mais la tête représente une charge considérable, soit approximativement de 4 à 5 kg. Or, en présence de raideur et de douleur au cou, la force musculaire est parfois diminuée. Bien souvent, il ne s’agit pas d’une faiblesse, mais bien d’une inhibition causée par la douleur ou par l’appréhension de celle-ci. Il peut donc être utile de stimuler vos muscles en présence de raideurs au cou, particulièrement ceux qui sont responsables de supporter le poids de votre tête. Une bonne façon de le faire est de vous adosser au mur et de garder cette position pendant 30 secondes. Répétez-la trois fois. Si la position provoque des tensions musculaires, pliez légèrement les genoux ou placez un coussin entre le mur et votre tête. Assurez-vous de respirer librement pendant l’exercice.

    Conseil 7

    Bougez la tête selon vos capacités

    L’immobilité est généralement le pire des remèdes pour soigner une raideur cervicale. Il est plutôt recommandé de maintenir un maximum de mobilité sans toutefois provoquer ou augmenter la douleur. Par exemple, vous pouvez:

  • tourner la tête de gauche à droite;

  • incliner la tête de gauche à droite (comme si vous souhaitiez approcher l’oreille de l’épaule);

  • pencher la tête vers l’avant.

* Ces mouvements devraient d’abord être réalisés lentement, puis lorsque vous y parvenez facilement, augmentez la vitesse graduellement, toujours sans augmenter ou provoquer de douleur.

Conseil 8

Expirez

Les muscles de votre cou sont directement reliés à votre cage thoracique. Une façon efficace d’en prendre soin est de vous soucier de votre respiration, et plus particulièrement de votre expiration. Celle-ci peut même être considérée comme un exercice de souplesse en ce qui concerne certains muscles de votre cou. Une façon d’y arriver: placez-vous debout ou assis et maintenez une posture détendue et relativement droite, puis expirez pendant une dizaine de secondes en vous assurant de garder la tête immobile. Répétez 3 fois. N’oubliez pas de respirer lentement afin d’éviter l’hyperventilation.

Conseil 9a

Dormez

Ce conseil peut sembler trop simple pour fonctionner. Or, le sommeil est certainement l’une des armes les plus efficaces pour lutter contre la douleur au cou. L’inverse est tout aussi vrai. Par exemple, lorsqu’un de mes patients n’arrive pas à dormir, il est beaucoup plus difficile d’apporter un soulagement complet. Or, en présence de problèmes au cou, vous aurez peut-être du mal à trouver une position de sommeil confortable. Je vous donne un conseil à ce sujet au point 9b.

Conseil 9b

Trouvez une position de sommeil confortable

Oubliez les nuits passées sur le canapé ou dans toute autre position acrobatique. Il est indispensable que votre cou soit maintenu dans une position relativement neutre pendant votre sommeil et que les courbures cervicales soient soutenues adéquatement. Voici une façon qui vous aidera peut-être à trouver une position de sommeil en présence d’une raideur cervicale lorsque vous êtes couché sur le côté. L’objectif principal est de mieux supporter votre cou. Si cela ne fonctionne pas en raison de votre morphologie ou de votre condition de santé, passez au conseil suivant. Voici donc comment mettre ce conseil en pratique:

Étape 1: roulez fermement une petite serviette. La hauteur du rouleau devrait être proportionnelle à la courbure de votre cou, lorsque vous êtes couché sur le côté.

Étape 2: placez le rouleau entre votre taie et l’oreiller, à l’endroit où vous posez votre cou (couché sur le côté). Faites un premier test en posant votre tête sur l’oreiller. Vous devriez sentir un confort immédiat, notamment en raison d’un meilleur soutien de la région cervicale. Si ce n’est pas le cas, passez à l’étape 3.

Étape 3: changez la position du rouleau ou modifiez son diamètre. Par exemple, choisissez une serviette plus petite ou plus grande. Si vous n’arrivez pas à trouver une position confortable, ne mettez pas ce conseil en pratique.

Conseil 10

Consultez et demandez une évaluation exhaustive

Il est inutile de tolérer une raideur au cou en se disant qu’elle finira par disparaître, car, bien souvent, c’est l’inverse qui se produit. Une évaluation complète de votre condition pourra certainement permettre l’élaboration d’un plan de traitement efficace. Celui-ci tiendra compte de la source du problème, mais aussi des multiples compensations qui se seront peut-être installées au fil du temps. Cette évaluation initiale requiert souvent une heure complète en présence du professionnel de la santé. Elle devrait permettre de dresser un résumé de l’histoire du problème ainsi qu’une appréciation juste de votre douleur, votre mobilité, votre force, votre respiration, votre posture et vos capacités fonctionnelles. Pour consulter un physiothérapeute, visitez le site de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec.

Denis Fortier est physiothérapeute et l’auteur du livre 99 façons de prévenir les effets du vieillissement.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Apaisez votre torticolis avec 5 exercices


J’ai justement eu un torticolis très sévère jeudi dernier et il me reste qu’une légère courbature. J’ai essayé le truc de la vidéo (cliquer ici), cela ne fonctionne pas du tout. Mais ces exercices d’étirement m’apparaissent plus prometteur. Donc a essayer au prochain torticolis
Nuage

 

Apaisez votre torticolis avec 5 exercices

 

Apaisez votre torticolis avec 5 exercices

De multiples facteurs peuvent entraîner un torticolis.Photo Fotolia

Un torticolis peut apparaître après une mauvaise nuit ou l’usage prolongé d’un ordinateur. Le stress ou l’anxiété peuvent aussi être des facteurs aggravants et si vous êtes susceptible d’avoir des migraines, un torticolis peut être un élément annonciateur de crise.

Il y a de nombreuses manières de se soigner, avec des antalgiques ou en se passant une bouillotte chaude sur la nuque. Mais de simples exercices de relaxation peuvent aussi faire l’affaire.

Voilà les 5 que nous pouvons vous conseiller.

RELEVEZ-VOUS ET TENDEZ VOTRE COU

Cet exercice est facile à faire, où que vous vous trouviez, et il pourra vous soulager rapidement. Mettez-vous debout, écartez les pieds et les épaules, placez vos mains derrière le dos, attrapez-vous les poignets et écartez les bras du dos. Penchez la tête sur une épaule et tenez 30 secondes, et passez de l’autre côté.

PRENEZ LE COIN

Tenez-vous à (environ) 70 cm du coin d’une pièce, les pieds joints. Relevez vos avant-bras contre les murs, coudes à hauteur d’épaule, et penchez la tête aussi loin que possible, jusqu’à sentir une tension devant les épaules et sur la poitrine. Tenez la position de 30 secondes à 1 minute.

L’ÉTIREMENT ASSIS

Asseyez-vous par terre les jambes croisées ou sur une chaise, les pieds bien plats sur le sol. Placez la paume de vos mains à l’arrière de votre tête. Assurez-vous que vous avez le dos bien droit et que vous êtes solidement posé. Poussez votre tête vers vos cuisses le plus possible. Tenez 40 secondes et redressez-vous.

LE HAUT DU DOS

Asseyez-vous sur une chaise, étendez vos bras devant vous, les paumes l’une contre l’autre. Arrondissez le haut du dos, comme si vous alliez plonger. Collez votre menton à votre poitrine et tenez 30 secondes.

DÉTENDEZ VOS ÉPAULES

Relevez vos épaules contre vos oreilles et tenez fermement quelques secondes. Puis relâchez vos épaules et détendez-les. Répétez 10 fois.

http://fr.canoe.ca/

MAL AUX CERVICALES… EST-CE DE L’ARTHROSE?


En vieillissant des douleurs commencent a apparaitre dont certaines au niveau du cou. Peut-être que cela est passager ou évolue vers une douleur chronique .. mais c’est seulement le médecin qui pourra porter un diagnostique …
Nuage

 

MAL AUX CERVICALES… EST-CE DE L’ARTHROSE?

 

Dr Philippe Presles

Sources : Société française de rhumatologie, www.rhumatologie.asso.frwww.arthrolink.com.

Les douleurs au niveau du cou ou cervicalgies sont très fréquentes et les causes multiples, mais il s’agit le plus souvent d’une arthrose des cervicales, a fortiori chez une personne de plus de 50 ans. 

Le point sur l’arthrose cervicale: ses symptômes et ses traitements.

Le cou, un passage obligé et hypersensible

Le cou est un lieu de passage extrêmement riche. Tous les nerfs partant de la tête et allant se distribuer à l’ensemble du corps transitent par le cou, à l’intérieur de la colonne vertébrale.

Les vaisseaux qui vont irriguer le cerveau et les organes de la tête empruntent également ce passage. Enfin, siègent dans le cou la trachée et l’œsophage. Et pour soutenir la tête: la colonne vertébrale, des muscles et des ligaments.

L’arthrose des cervicales est très fréquente chez les plus de 50 ans

Dans le cas d’une arthrose des cervicales (cervicarthrose), le cartilage des articulations du cou a subi une dégradation, pouvant provoquer une raideur de la nuque, voire des douleurs ou d’intenses maux de tête.

Cette dégradation du cartilage est favorisée par une usure mécanique liée à une sollicitation excessive du cou ou inversement par l’immobilité (profession imposant des mouvements répétés de la tête ou imposant au contraire une immobilité). 

Quels sont les symptômes de l’arthrose des cervicales?
  • Une raideur de la nuque, traduisant un début d’usure du cartilage réduisant la mobilité des articulations de la nuque: gêne ou limitation des mouvements de la tête et du cou, perte de souplesse dans la nuque.
  • Une cervicalgie: la douleur est localisée au niveau du cou et peut s’accompagner de maux de tête, de vertiges, de sensation d’engourdissements.
  • Une névralgie cervico-brachiale: la douleur se situe dans le cou et irradie dans le bras (douleur ou sensation d’engourdissement) en raison d’une compression des racines des nerfs au niveau du rachis cervical.


Attention toutefois, les symptômes de l’arthrose des cervicales varient fortement d’une personne à une autre, allant d’une légère gêne à des douleurs intenses. Et chez certaines personnes, seule la radio témoigne des lésions.
Comment traiter l’arthrose cervicale?

On ne sait pas guérir l’arthrose, en revanche, on peut réduire la douleur et l’invalidité.

  • Contre la douleur: analgésiques, anti-inflammatoires application de crème anti-inflammatoires.
  • La gêne quotidienne et l’invalidité peuvent être améliorées par la réalisation d’exercices physiques de physiothérapie initialement guidés par un kiné.
  • L’ergonomie: dans la vie quotidienne, l’adaptation de certains gestes apporte aussi un soulagement intéressant: oreiller ergonomique, position du cou lors de certaines activités (télé, ordinateur…), etc. 
  • Le port d’un collier cervical peut soulager douleurs et raideurs.

Enfin, la chirurgie peut être envisagée en cas d’arthrose très sévère: on peut fusionner des vertèbres cervicales ou remplacer des disques vertébraux par des disques artificiels.

http://www.e-sante.be