Le Saviez-Vous ► Ces aliments ne périment jamais.


Quoiqu’il y a des aliments ont des dates de péremption à cause de la loi, certains d’entre eux peuvent durer plus longtemps s’ils sont bien conservés
Nuage

Ces aliments ne périment jamais.

 

1. Le miel

Cela fait très longtemps que le miel fait partie du régime alimentaire des hommes. Les archéologues ont déjà retrouvé du miel dans les pyramides égyptiennes qui est encore comestible ! Les miels un peu vieux ont tendance à se cristalliser, mais si on les réchauffe, ils retrouvent leur texture et saveur délicate.

Pour faire en sorte que le miel se conserve bien, évitez les miettes de pain et le beurre dans le pot…

2. Le beurre clarifié

Sa faible teneur en protéines et eau lui confère une durée de vie plus conséquente.

Fon Hodes/shutterstock.com

3. Le sel

Que cela soit du sel de table, du sel de mer ou des cristaux de sel, le sel est une denrée non périssable. Le préserver dans un endroit sec et recouvert évitera qu’il ne devienne compacte et même si c’est le cas, il faut savoir que ça n’ôte pas le goût.

Sea Salt

4. L’eau

La date de péremption sur les bouteilles d’eau concerne plus le récipient que l’eau en elle-même. Avec le temps, les plastifiants de la bouteille se diffusent dans l’eau la rendant impure voilà pourquoi il est important de regarder les dates. Si vous conservez l’eau dans des récipients en verre, alors vous pouvez la conserver aussi longtemps que vous le voulez.

Barer 61

5. La Maïzena

La Maïzena est utilisée dans de nombreuses recettes notamment pour épaissir les sauces, crèmes, etc. Si elle est correctement conservée, elle ne se périme jamais.

corncob

6. Les pâtes

Les pâtes sont des denrées non périssables, sauf si elles sont au blé complet.

Spaghetti

7. Le riz

Le riz comme le Basmati est une denrée non périssable, mais le riz brun et le long grain sont périssables du fait de leur teneur en graisse.

Reis

8. Les boîtes de conserve

Avec le temps, la consistance, le goût et la couleur des aliments peuvent changer, mais s’ils sont conservés dans des boîtes de conserve, ils ne périment pas. Néanmoins, si la boîte est endommagée alors les aliments se conservent moins longtemps.

_C0A6648REW Tin IV, 3-9-15 zan

9. Le vinaigre de vin blanc

Lorsqu’il est conservé correctement, le vinaigre de vin blanc distillé peut être utilisé pour faire des vinaigrettes, l’entretien de la maison et comme désodorisant naturel pendant très, très longtemps.

Under 25? Please be prepared to show proof of age when buying alcohol

10. Le sirop d’érable

Comme le miel, le sirop d’érable est non périssable du fait de sa forte teneur en sucre. S’il devient compact, il suffit de plonger la bouteille dans de l’eau chaude pour le faire redevenir liquide.

CanadianMapleSyrup

11. Le sucre

Les bactéries ne se nourrissent pas de sucre donc, elles ne s’accumulent pas sur le sucre. De fait, le sucre peut se conserver ad vitam aeternam. Que cela soit du sucre roux, en poudre, glace ou autre, vous n’avez pas d’inquiétude à avoir : c’est une denrée non périssable.

http://www.lastucerie.fr

Les nutriments ne résistent pas à tous les modes de conservation


Souvent, nous n’avons pas le choix d’utiliser des modes de conservations des aliments, malheureusement, cela détruit les vitamines et nutriments. Quand cela est possible, mieux vaut manger frais
Nuage

 

Les nutriments ne résistent pas à tous les modes de conservation

 

Il est possible de perdre des nutriments ou de leur faire perdre de leurs bienfaits, ou même de les rendre nocifs selon les modes de conservation utilisés. Comment garder un maximum de la qualité nutritionnelle des aliments ?

À des degrés divers, dès l’instant où les aliments sont lavés, épluchés, conservés, congelés, ils perdent une partie de leurs nutriments. Ainsi, si le fait de rincer les fruits et légumes ne modifie pas leur teneur en vitamines ou minéraux, un trempage long, surtout s’ils sont déjà épluchés et coupés, leur en fait perdre une partie. De même, l’épluchage de la peau des fruits et légumes frais riches en vitamines, minéraux et antioxydants élimine jusqu’à 25 % de ces molécules.

Pour ce qui concerne les conserves, dont la fabrication doit (selon la législation en vigueur) être effectuée dans les heures qui suivent la récolte des végétaux, la pêche…, elles sont souvent salées et stérilisées, ce qui entraîne une destruction des vitamines fragiles telles que les vitamines B9 et C, sans compter l’imprégnation de sel et la fuite des minéraux dans le liquide de couverture.

« Quant à la congélation, précédée d’une opération de blanchiment, elle détruit aussi partiellement les vitamines (44 % de la vitamine C et 15 % de la vitamine B9 pour les petits pois par exemple, perte de 60 % de la vitamine A dans les carottes après un an en stockage congelé) et les oméga 3. Sans compter que le produit, bien que congelé, continue à vieillir tout au long de sa conservation et perd minéraux et vitamines au fil du temps. Enfin, certains oligoéléments sont également détruits, notamment dans les poissons congelés », souligne Nathalie Négro.

Attention aux températures !

 

C’est un fait, plus on cuit les aliments à une température élevée et de façon prolongée, plus ils risquent de libérer des substances toxiques (benzopyrène des fritures et grillades sur barbecue, acroléine des matières grasses surchauffées…) que l’on soupçonne d’augmenter à long terme les risques de cancers ou de maladies des vaisseaux sanguins. Des études sont en cours pour évaluer les effets délétères de ces substances sur la santé. En attendant, mieux vaut donc privilégier des temps de cuisson courts, à chaleur modérée (de 130 à 180 °C au four) et sans faire griller ou brûler.

http://www.topsante.com/