Parce que les oreilles de son chien ne tombent pas, elle lui fait subir une intervention de chirurgie plastique


Tout cela pour participer à un concours canin ! Décider d’avoir un animal de compagnie, c’est de le prendre tel qu’il est .. Alors que cette famille a choisi un chien pour participer à un concours et malgré qu’il n’est pas standard, ils ont opté pour une chirurgie plastique
Nuage

 

Parce que les oreilles de son chien ne tombent pas, elle lui fait subir une intervention de chirurgie plastique

jack russell aux oreilles tombantes

A cause d’un «défaut physique» constaté sur les oreilles de son chien, une Russe de 37 ans ne pouvait pas le faire concourir. Elle a décidé de le faire passer sous le bistouri… et se fait depuis lyncher sur Internet.

Elle voulait faire plaisir à son fils en lui offrant un jeune Jack Russell. Elle voulait aussi que ce dernier devienne un grand champion de concours canin et puisse faire des bébés. Mais ses rêves ont rapidement été avortés lorsqu’elle s’est aperçu que les oreilles de l’animal poussaient vers le haut au lieu de tomber comme le veut le standard de la race. Les propriétaires du toutou ont donc collé des pièces de monnaie dessus dans l’espoir qu’avec le poids, elles s’affaisseraient. En vain, rapporte Metro.

Les cartilages du chien abîmés au profit des concours

Déçus, ils ont vu en la chirurgie plastique leur seul espoir de rectifier ce souci qui n’en est pas un.

«Les médecins ont essayé de nous convaincre de ne pas le faire, mais nous avons estimé qu’avec ce moyen, ce serait plus esthétique», s’est justifiée la mère de famille.

Et à force d’entêtement, elle a fini par convaincre un vétérinaire qui jugeait l’opération inutile d’y procéder.

«Nous avons endommagé le cartilage, de telle manière à ce que les oreilles, qui étaient droites, commencent à tomber», a expliqué le docteur Andrey Mezin.

Si la famille est ravie de cette transformation, de nombreuses personnes dénoncent aujourd’hui son égoïsme et sa cruauté. A commencer par les internautes :

«C’est de la torture, parce qu’ils maltraitent le chien pour leurs propres bénéfices», a en effet estimé l’un d’entre eux.

https://wamiz.com

Les croisements entre chiens sont parfois surprenants


Il est vrai que les différentes races de chien que nous connaissons aujourd’hui, sont issues de croisements Cependant, ce qui m’inquiète, quand cela devient une compétition, je me demande jusqu’ou ces gens peuvent aller. Une chose que j’espère, c’est qu’entre le père et la mère, que c’est la mère qui est toujours le plus gros chien
Nuage

 

Les croisements entre chiens sont parfois surprenants

 

Un pitbull? Non. Un husky? Mieux, un pitsky! C’est le nom qu’on pourrait donner à cet adorable toutou, fruit d’un croisement entre un husky et un pitbull.

Ces mélanges, repérés par nos confrères américains du Huffington Post, qui auparavant faisaient le cauchemar des amateurs de chiens à pedigree, sont maintenant appréciés à leur juste valeur.

pitsky

Le concours canin du Westminster Kennel Club ne s’y est pas trompé en autorisant les chiens croisés à participer à la compétition. Ni les maîtres d’ailleurs, qui postent régulièrement sur Imgur les photos de leurs plus étonnants compagnons à quatre pattes.

Moitié teckel, moitié golden retriever

2 Moitié schnauzer et moitié caniche

3 Moitié husky, moitié corgi

4 Moitié husky, moitié Chow chow

5 Moitié teckel, moitié chihuahua

6 Moitié Corgi, moitié caniche

7 Moitié husky, moitié caniche

8 Moitié dalmatien, moitié corgi

9 Moitié husky, moitié pitbull

Moitié carlin, moitié beagle

Moitié Yorkshire terrier, moitié caniche

Moitié chihuahua, moitié beagle

Moitié malamute de l’Alaska et husky

Moitié corgi, moitié bergé allemand

Moitié caniche, moitié husky

Moitié westie, moitié Yorkshire terrier

Moitié carlin, moitié caniche

Un croisement entre chihuahua, Jack Russell et papillon

Moitié Loulou de Poméranie, moitié Jack Russell terrier

http://www.huffingtonpost.fr/