Des hybrides cochons-singes ont été créés en Chine pour la première fois


Je n’appelle pas cela de la science ! C’est même de la cruauté envers les animaux.  Sur 4 000, seulement 10 porcelets sont né et deux étaient des chimères. Tous n’ont pas vécu plus d’une semaine

Nuage


Des hybrides cochons-singes ont été créés en Chine pour la première fois

Crédits : Tang Hai

par  Servan Le Janne

Un labo­ra­toire chinois a donné vie aux premières chimères cochons-singes. Mais les deux porce­lets possé­dant des cellules de primates sont morts en une semaine, rappor­tait le maga­zine New Scien­tist le 6 décembre.

Près de trois ans après la créa­tion d’un embryon mi-humain mi-cochon, les cher­cheurs du Labo­ra­toire d’État de biolo­gie repro­duc­tive et des cellules souches de Pékin ont cultivé des cellules de singes cyno­mol­gus de manière à pouvoir les injec­ter dans des embryons de cochons cinq jours après la ferti­li­sa­tion. Sur 4 000 opéra­tions, dix porce­lets ont vu le jour, dont deux chimères. Ils sont tous morts en une semaine.

Puisqu’au­cun animal n’a survécu, c’est le procédé plus que le chimé­risme lui-même qui pour­rait être en cause. L’équipe de cher­cheurs entend d’ailleurs reten­ter l’ex­pé­rience afin d’en­gen­drer des porcs en bonne santé. À long-terme, l’objec­tif est de les doter d’or­ganes humains pouvant être trans­plan­tés.

Source : New Scien­tist

https://www.ulyces.co/