Le Portugal sollicité pour accueillir l’«ambassade» extraterrestre des Raëliens


De temps à autre, Raël refait surface ! Peut-être avec Mars, Pluton, et les aventures de Tchouri l’incite à chercher un terrain d’accueil pour construire une ambassade pour extraterrestre, étant donné que plusieurs pays dont la France et le Canada ne sont pas très chaud à l’idée
Nuage

 

Le Portugal sollicité pour accueillir l’«ambassade» extraterrestre des Raëliens

 

Claude Vorilhon, dit Raël... (Photo Robert Skinner, archives La Presse)

Claude Vorilhon, dit Raël

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Agence France-Presse
Paris

 

Groupe controversé cherche consulat pour ses amis d’ailleurs: le mouvement raëlien a demandé au Portugal l’autorisation d’y implanter son «ambassade des Elohims», les extraterrestres au coeur de sa doctrine, a-t-on appris mercredi auprès de la mission anti-dérives sectaires française Miviludes.

Selon une note que l’AFP a consultée, l’organisation fondée en 1974 par le Français Claude Vorilhon, dit Raël, a écrit au gouvernement portugais pour solliciter, «à titre payant ou gratuit», la mise à disposition d’un terrain de 4 km2.

C’est là que le mouvement raëlien, considéré comme une secte en France depuis un rapport parlementaire de 1995, espère construire une «ambassade» pour accueillir ses Elohims, les «scientifiques» censés avoir créé l’espèce humaine. Le projet, d’un montant estimé à 40 millions d’euros (57 millions de dollars CAN), doit comporter une plateforme d’atterrissage de 14 mètres de diamètre.

Selon la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), le mouvement raëlien pose comme condition à son implantation «la concession obligatoire d’un statut d’extraterritorialité» et «l’instauration d’une zone de restriction aérienne pour cet édifice qui devra être éloigné de tout secteur urbain». En contrepartie, les Raëliens promettent de «favoriser le développement économique de la région où sera implantée l’ambassade».

Pourquoi le Portugal? Ce n’est pas a priori un territoire stratégique pour le mouvement, qui y compte 15 membres actifs et une cinquantaine de sympathisants, selon la note consultée par l’AFP, alors que l’organisation revendique sur son site internet «plus de 85 000» adeptes dans une centaine de pays. Mais des démarches similaires ont déjà été menées aux États-Unis, au Canada, au Brésil, en France, au Pérou et en Israël sans résultats, selon la Miviludes.

Le mouvement a donc jeté son dévolu sur le Portugal, où un de ses responsables a récemment vanté les vertus d’un peuple «accueillant et pacifique».

Sollicité par l’AFP pour commenter son projet et la réponse des autorités portugaises, le mouvement raëlien n’a pas donné suite.

Raël, qui se présente comme le «messager» d’une «religion athée», est adepte du clonage, de la «méditation sensuelle» et du «polyamour». Son mouvement est dans le collimateur des organisations anti-sectes pour ses exigences financières et sa logique de rupture sociale. En juin, le gourou a ajouté le polémiste controversé Dieudonné à une liste de «guides honoraires» sur laquelle figurent quelque 80 noms, souvent à leur corps défendant.

http://www.lapresse.ca/

Les Raéliens déboutés dans une affaire d’affiche censurée à Neuchâtel


Ce cher Rael que nous avons hérité au Québec et  que les Européens ne semble pas vouloir reprendre …. Au moins la  Cour européenne des droits de l’homme,  a su faire la part des choses et surement éviter de faire prendre au piège des personnes fragiles a cette sectes. Dommage qu’une personne si intelligente qu’est Rael gaspille autant son talent
Nuage

 

Les Raéliens déboutés dans une affaire d’affiche censurée à Neuchâtel

 

Les Raéliens déboutés dans une affaire d’affiche censurée à Neuchâtel thumbnail

Le Mouvement raélien affirme que la vie sur Terre a été créée il y a 25’000 ans par des extraterrestres, que Raël (Claude Vorilhon) affirme avoir rencontrés

La Cour européenne des droits de l’homme a débouté le Mouvement raélien dans une affaire d’affiche censurée à Neuchâtel en 2001.

La Suisse n’a pas violé la liberté d’expression du Mouvement raélien en lui interdisant une campagne d’affichage, a estimé la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) vendredi. Celle-ci s’est prononcée dans un arrêt définitif confirmant une première décision.

En 2001, la branche suisse de la secte créée en 1973 par le Français Claude Vorilhon, dit Raël, s’était vu refuser par la police de Neuchâtel l’autorisation de coller des affiches, où apparaissaient notamment des extraterrestres et qui mentionnait un numéro de téléphone et une adresse Internet.

Alors que cette campagne avait été autorisée ailleurs dans la Confédération, le canton invoquait des activités du mouvement contraires à l’ordre public.

Clonage, « géniocratie » et pédophilie

Les autorités mettaient en avant sa promotion du clonage humain et de la « géniocratie », un modèle politique dans lequel les dirigeants devraient être choisis en fonction de leur quotient intellectuel. Un tribunal fribourgeois avait en outre pointé les ambiguïtés du discours de la secte vis-à-vis de la pédophilie.

Le refus d’affichage avait été confirmé en 2005 par le tribunal administratif du canton de Neuchâtel et le Tribunal fédéral (TF). Celui-ci avait considéré que le fait d’ouvrir l’espace public à cette campagne d’affichage controversée aurait donné l’impression que l’Etat lui apportait sa caution.

En janvier 2011, la CEDH avait débouté les Raéliens dans un arrêt de chambre. Le mouvement avait ensuite obtenu que l’affaire soit renvoyée devant la Grande chambre, l’instance suprême de la Cour de Strasbourg.

Lors d’une audience en novembre dernier, son avocat avait fait valoir que se dire favorable au clonage n’était pas en soi illicite et déploré des « procès d’intention » en matière de pédophilie. Selon lui, il était par ailleurs contradictoire d’interdire des affiches renvoyant vers un site Internet, alors que ni la secte ni l’accès au site n’étaient interdits.

Interdiction limitée

Mais la CEDH a estimé vendredi, par neuf voix contre huit, que la liberté d’expression des Raéliens n’a pas été violée.

Selon la cour, la Suisse n’a « pas outrepassé l’ample marge d’appréciation » dont elle disposait, et les motifs de ses décisions étaient « pertinents et suffisants ».

Elle a aussi fait valoir que la restriction était « limitée au seul affichage sur le domaine public, laissant la possibilité à l’association de s’exprimer par d’autres canaux ».

Les juges de Strasbourg ont encore souligné qu’en matière de liberté d’expression, les autorités disposent d’une plus grande marge de manoeuvre pour des faits commerciaux, que pour des affaires politiques. S’agissant d’une campagne en vue de recruter des adhérents, l’action des Raéliens relève du domaine économique.

Le Mouvement raélien revendique des dizaines de milliers de membres dans le monde. La secte affirme que la vie sur Terre a été créée il y a 25’000 ans par des extraterrestres, que Raël affirme avoir rencontrés.

http://www.laffut.fr/

La CLASSE obtient l’appui des raëliens


Quel appui que La CLASSE viennent d’avoir .. des initiés aux extra-terrestres Et Raël ose dire qu’ils sont dans des causes similaires luttant contre la propagande et la manipulation … Euh peut-on en rire !!!?
Nuage

 

La CLASSE obtient l’appui des raëliens

 

Claude Vorilhon, alias Raël

PHOTO: AFP

Hugo Pilon-Larose

La Presse

Les étudiants en grève de la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante, la CLASSE, ont reçu un nouvel appui qui risque de surprendre: les raëliens.

Le groupe, considéré comme une secte dans certains pays, a été fondé par Claude Vorilhon qui clame avoir rencontré dans le passé des extra-terrestres.

Les raëliens se disent victime de la couverture que font certains médias de leurs activités, les qualifiant d’agir avec une «pensée unilatérale».

«Le journalisme qui se concerte pour ne présenter qu’un visage d’une réalité devient un outil de propagande et de manipulation d’une seule opinion», peut-on lire dans un communiqué publié sur le site RaelPress.

Les auteurs de ce texte mettent également en ligne des vidéos titrées «Mediashit», voulant démontrer que les médias de masse servent « les intérêts d’une grosse machine à sous » et non d’informer. 

Les raëliens croient fermement mener ce combat de «méfiance envers les médias» de concert avec la CLASSE.

Selon eux, les étudiants en grève mènent un combat similaire au leur, soit

«celui de changer ce monde actuellement corrompu pour le seul intérêt des multinationales et au détriment de la population en général».

En entrevue à La Presse, la CLASSE a refusé de commenter «ce nouvel appui» en précisant qu’il y avait peu de chance qu’une position sur l’appui des raëliens soit votée lors du prochain congrès.

http://www.lapresse.ca