La chaleur fait exploser des records partout dans le monde


Des périodes de canicules, nous en avons, mais je ne me souviens pas que cela durait si longtemps. Ailleurs aussi, il fait chaud et des records de chaleur historiques ont été enregistrés ainsi que certaines conséquences inusités
Nuage

 

La chaleur fait exploser des records partout dans le monde

 

Nous sommes loin d’être les seuls à ressentir une chaleur exceptionnelle. Un nombre extraordinaire de records historiques frappe d’autres régions de l’hémisphère Nord ces derniers jours. Ça chauffe !

36,6 °C. Le centre-ville de Montréal a atteint le 2 juillet sa température la plus haute JAMAIS mesurée en 147 ans ! Il fait chaud, oui, mais le Québec n’est pas le seul endroit à battre des records de ce genre. Depuis la fin juin, d’autres régions de l’hémisphère Nord comme les États-Unis, les îles britanniques ou encore le Moyen-Orient affichent aussi des valeurs historiques.

Autre conséquence inusitée, une usine de chocolat irlandaise a été forcée d’arrêter sa production car elle était dans l’incapacité de garder sa matière première à l’état solide.

Aux États-Unis, les vidéos d’oeufs cuits sur des capots de voiture ou des panneaux de signalisation fondus fleurissent sur les réseaux sociaux. La circulation automobile est également affectée : le ciment utilisé pour les routes a tendance à s’étendre. La pression engendrée est alors parfois trop intense et se traduit par des craquelures énormes : 

La nuit la plus chaude de l’Histoire

Le record qui a marqué les météorologues du monde entier ces derniers jours demeure celui de la nuit la plus chaude de l’Histoire. Le 28 juin dernier, la température de la ville omanaise de Qurayyat, dans la péninsule arabique, n’est pas descendue sous 42,6 °C…

Impossible d’associer une à une ces températures inédites au réchauffement climatique. Cependant, ce type d’épisodes extrêmes à l’échelle mondiale est amené à se répéter dans le climat en évolution, comme le rappelle The Washington Post.

https://www.meteomedia.com/