Quand le stress atteint les cheveux, les poils et les ongles


Le stress a des effets sur le corps plus que l’on pense. En effet, cela peut causer des problèmes multiples pour les cheveux, ainsi que les ongles et le poil
Nuage

 

Quand le stress atteint les cheveux, les poils et les ongles

 

Paulik/shutterstock.com

Tous composés de kératine (protéine naturelle protectrice), les cheveux, les poils et les ongles sont sensibles au stress. Poussée, chute, fragilité… l’anxiété peut en effet s’exprimer de différentes façons.

Lors d’un stress, le message d’anxiété circule vers le cerveau, la glande de l’hypophyse puis les glandes surrénales libèrent ensuite le cocktail hormonal composé de cortisol, d’adrénaline et d’androgènes surrénaliens.

Quand les cheveux tombent

En cas de stress ou de traumatisme, une séborrhée, des pellicules et des démangeaisons peuvent survenir.

Le cycle des cheveux est raccourci chez les personnes dont  le cuir chevelu est hormono-sensible : les phases de croissance, de repos et de chute sont accélérées. Un phénomène d’autant plus important que le stress provoque la contraction des vaisseaux sanguins sur la zone des racines. S’en suit un affinement du cheveu alors plus fragile et donc plus propice à tomber.

Protéine naturelle constitutive du cheveu, la kératine est aussi malmenée en période de stress. Sa composition s’en trouve altérée et la structure des cheveux transformée : en cas de stress ponctuel, les cheveux sont fins à certains endroits, épais à d’autres. Et dans les situations de stress chronique, la chevelure devient bosselée. Des shampoings enrichis en kératine, une alimentation enrichie en magnésium (fruits secs, chocolat noir, légumes verts, céréales complètes…) et un travail sur la gestion du stress et de ses origines peut améliorer la situation.

Et pourquoi les cheveux peuvent-ils devenir blancs en cas de stress ? En fait l’anxiété accrue aurait le pouvoir d’impacter la production des mélanocytes, hormones qui pigmentent les cheveux. Mécanisme à l’origine de la teinte blanche.

Poils et ongles marqués au stress

Autres phanères riches en kératine, les poils et les ongles !

En plus d’être rongés en cas de stress, les ongles peinent souvent à pousser en cas d’angoisse chronique. Conséquence d’une difficulté d’assimilation des nutriments sous l’effet des émotions négatives. Autre point, les lignes horizontales appelées « lignes du beau » sont très visibles en cas d’anxiété. Des crêtes verticales, comme des petites perles transparentes en colonnes, peuvent aussi apparaître. Enfin, sous l’effet du stress, une stimulation hormonale peut aussi provoquer la pousse soudaine de poils.

https://destinationsante.com/

Voici pourquoi vous avez des cheveux blancs à 20 ans


Moi, j’ai eu mes premiers cheveux blancs à 18 ans, puis tranquillement, on aurait dit que je me faisais des mèches et aujourd’hui, ils sont presque tout blancs  et je ne crois pas que cela soit génétique si je me fit à mes frères et soeurs
Nuage

 

Voici pourquoi vous avez des cheveux blancs à 20 ans

 

Quand le facteur génétique n’est pas en cause, la raison d’une dépigmentation précoce des cheveux est peut-être environnementale ou liée à une maladie.

Certaines personnes remarquent leurs premiers cheveux blancs à l’âge de 30 ou 40 ans, alors que d’autres ont déjà des petites mèches argentées dès la vingtaine. Pourquoi ? Si vos parents sont passés par le même chemin que vous, au même âge, la cause est génétique. Il ne vous reste plus qu’à maudire votre ADN et vous faire une couleur, ou bien assumer fièrement votre look qui inspire la sagesse et la maturité (ce n’est pas prouvé scientifiquement). Mais si les membres de votre famille ont toujours leur couleur naturelle, voici quelques causes qui peuvent expliquer votre dépigmentation précoce :

Le stress

Les experts sont encore en train de débattre à ce sujet, indique le site Health, mais certaines études semblent prouver un lien entre le stress et l’apparition des cheveux blancs. Des travaux supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre ce mécanisme, mais de très nombreux témoignages apportent la preuve qu’une période de vie stressante a un impact sur la quantité de cheveux blancs. Il suffit de regarder des photos du président des Etats-Unis Barack Obama en 2009 et en 2016 pour voir à quel point sa vie à la Maison-Blanche a changé son physique.

La cigarette

Il n’y a rien de pire que le tabac pour la santé et l’aspect de la peau et des cheveux. Des études ont montré un lien entre la cigarette et l’apparition des cheveux blancs avant l’âge de 30 ans. La peau des fumeurs est ridée, et leurs cheveux le sont aussi, d’une certaine façon, car le tabac affecte les follicules pileux.

La santé

Dans certains cas plus rares, l’apparition précoce de cheveux blancs peut indiquer un problème de santé comme une maladie auto-immune qui touche la peau et les cheveux (vitiligo ou alopécie), un trouble de la thyroïde ou des glandes pituitaires, ou encore, un manque de vitamine B12 provoqué par une anémie. Tous ces facteurs ont un moindre impact comparé au facteur génétique, mais si votre famille proche n’a pas de cheveux blancs, c’est peut-être une bonne raison pour aller voir un médecin et vérifier que la thyroïde va bien, ainsi que le taux de fer dans le sang.

http://www.santemagazine.fr/