Voici Pauly, le chat à 6 pattes


Les chats de gouttière sont généralement laissés à eux-mêmes, mais ce chat, grâce à ses deux pattes de trop a pu être secouru.
Nuage

 

Voici Pauly, le chat à 6 pattes

 

Pauly a deux pattes avant supplémentaires. © Facebook / Pauly's Journey

Pauly a deux pattes avant supplémentaires. © Facebook / Pauly’s Journey

Par Morgane Kergoat

Pauly est un chat de gouttière noir et blanc qui a vécu dans la rue pendant 7 ans. Son histoire pourrait être (malheureusement) banale, s’il n’avait… 6 pattes ! Une association canadienne œuvre pour lui offrir une nouvelle vie.

INSOLITE.

« Mon nom est Pauly et j’ai six pattes ! ».

C’est sur ces présentations que s’ouvre la page Facebook Pauly’s Journey, dédiée à l’histoire d’un chat de gouttière noir et blanc, dont la vie aurait pu être assez banale s’il n’avait eu deux pattes avant supplémentaires.

« J’ai vécu dans les rues d’Edmonton », au Canada.

Âgé d’environ 7 ans, Pauly a été repéré par quelques bonnes âmes de son quartier, qui ont décidé, au vu de son handicap, de le confier à l’association Little Cats Lost.

« J’ai passé quelques temps chez Little Cats Lost pour que je puisse apprendre à faire confiance afin de me préparer aux soins post-chirurgicaux. J’y suis vraiment bien parvenu et maintenant je suis pris en charge par l’équipe vétérinaire du Oxford Animal Hospital où mon intervention chirurgicale pour retirer mes deux pattes surnuméraires et fixer ma mauvaise hanche sera effectuée afin que je puisse ouvrir un nouveau chapitre de ma vie ». 

                  © Pauly’s Journey / Facebook

La malformation de Pauly serait due à un phénomène survenu dans l’utérus de sa mère : embryon, il aurait absorbé son jumeau, dont il ne resterait que ces deux pattes antérieures. Un cas rare, qui se produit également chez les humains, et qui toucherait seulement 1 chat sur 10.000. Pauly est donc désormais sur le point d’être remis sur (quatre) pattes par le Dr Mahmoud.Une collecte de soutien a été mise en place sur Internet pour financer le coût des interventions chirurgicales fixé à 2.000$ (près de 1800€). Jeudi 9 juillet 2015 l’objectif a dores et déjà été dépassé, puisque 3.320$ ont été récoltés. L’argent supplémentaire servira à stériliser les chats sauvages arrivés à l’Oxford Animal Hospital, ainsi que ceux des personnes ayant des difficultés financières. Un moyen de lutter contre la prolifération féline, à l’origine des malheurs de nombreux petits miséreux, comme Pauly, et qui n’ont pas la chance, finalement, d’avoir deux pattes surnuméraires pour faire parler d’eux…

http://www.sciencesetavenir.fr/

Le caractère des chats est-il défini par la forme de leur visage ?


Il semble que le visage serait une information sur les traits de caractère du chat. Bon, elle précise qu’il est plus facile a distinguer ces traits chez les chats de race que les chats de gouttière. Je serais plus penchée sur la personnalité de l’animal dû à sa race que la forme du visage …
Nuage

 

Le caractère des chats est-il défini par la forme de leur visage ?

 

Votre cher et tendre félin a un visage tout rond ? Alors sans doute est-il d’un naturel calme et réservé, et un peu pot de colle avec ses humains préférés.

Deviner la personnalité d’un chat en regardant seulement sa bouille, voilà qui semble bien réducteur. Pourtant, c’est ce que suggère Arden Moore, comportementaliste et auteure de plusieurs ouvrages sur les chats comme Fit Cat: Tips & Tricks to Give Your Pet a Longer, Healthier, Happier Life (Trucs et Astuces pour offrir à votre animal une vie plus longue, plus saine et plus heureuse). Dans un article publié par le New York Post, elle estime qu’observer le visage des chats est utile si l’on veut en savoir plus sur son caractère, surtout lorsque l’on souhaite adopter un chat sans race.

Si chaque chat est bien entendu unique, chaque race de chat possède certains traits de caractère. Caractère qu’il est plus difficile de déterminer avec un chat de gouttière, souligne Arden Moore, qui différencie trois catégories de morphologies correspondant à des caractères bien différents.

Un visage rond

 


© Fickr – Cristina

 

Les chats au visage rond, affirme-t-elle, sont généralement assez timides et calmes. Mais s’ils sont réservés avec les étrangers, ils ont tendance à beaucoup s’attacher à leurs humains et à réclamer leur attention et câlins.

Elle conseille à ceux qui rêvent d’un matou avec lequel flemmarder sur le canapé de choisir un chat à la bouille toute ronde, comme un félin de type Persan ou Himalayen par exemple.

Un visage carré

maine coon
© Flickr –  Tambako The Jaguar

 

Les chats aux visages carrés, comme le Maine Coon ou le Norvégien, sont des chats plus confiants et indépendants. Sociables, ils aiment passer du temps avec d’autres animaux comme avec des enfants. 

Les matous à la bouille carrée seront donc ravis de vivre au sein d’une famille active.

Un visage triangulaire

chat siamois
© Flickr –  amy gizienski

 

Les Siamois, Abyssins ou encore les Burmeses, seraient quant à eux les petits clowns de service.

« Ils sont des chats parfaits pour ceux qui veulent enseigner des tours à leurs animaux de compagnie » affirme Arden Moore.

Et d’ajouter qu’ils sont des chats plutôt agités, qui préfèrent observer les oiseaux par la fenêtre plutôt que faire la sieste sur le canapé.

Autre trait de caractère, et pas des moindres : ces félins sont connus pour aimer donner de la voix !

http://wamiz.com/

Kuzya, le chat devenu assistant bibliothécaire


Ne serais-ce pas merveilleux d’avoir un ou deux chats dans toutes les bibliothèques ? Je trouve l’idée vraiment géniale et en plus, cela à donner un refuge pour un chat sans domicile
Nuage

Kuzya, le chat devenu assistant bibliothécaire

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : MegaNewsRussia – Youtube

Avec son noeud papillon, Kuyza est sans aucun doute le bibliothécaire le plus élégant et craquant de la ville de Novorossisk, en Russie. Il faut dire qu’il ne ressemble pas aux autres employés. Et pour cause, c’est un chat !

Un vrai rat de bibliothèque !

Voilà près d’un an que Kuyza a élu domicile dans cette bibliothèque. Après avoir erré dans la rue, le chat de gouttière a su se faire aimer de tous.

Les employés et le directeur de la bibliothèque ont été impressionnés par les talents et le potentiel de la boule de poils. A tel point que Kuzya a décroché un job ! Le voici officiellement devenu assistant bibliothécaire.

Son rôle ? Déambuler dans les allées, se frotter contre les jambes des visiteurs, grimper sur les étagères, faire la sieste, amuser les enfants et les adultes, les accueillir à l’entrée de la bibliothèque… vivre sa vie de rat de bibliothèque en somme

Rémunéré en nourriture et câlins

Grâce à lui, la fréquentation du lieu a considérablement augmenté. Nombre de visiteurs venus d’abord pour le chat sont devenus des habitués de la bibliothèque.

Comme tout employé, Kuyza reçoit bien sûr un salaire : une boîte de pâtée par jour, des friandises, un noeud papillon du plus bel effet, et des câlins, ça va de soi ! Le matou a également été vacciné, et a obtenu un passeport et un titre officiel de travail.

http://wamiz.com/