Retour à l’heure normale dans la nuit de samedi à dimanche


La fin de semaine dernière, c’est l’Europe qui reculait l’heure, maintenant, c’est en Amérique que nous retournons à l’heure normale en reculant d’une heure. On en profite pour vérifier les avertisseurs de fumée pour dormir en toute sécurité l’hiver. Donc, au Québec, on recule d’une heure cette nuit
Nuage

Retour à l’heure normale dans la nuit de samedi à dimanche

Retour à l'heure normale dans la nuit de samedi à dimanche

C’est ainsi qu’à 2 h, dans la nuit de samedi à dimanche, il sera en réalité 1 h. Photo Fotolia

QUÉBEC – Comme chaque année au premier week-end de novembre, il faudra reculer d’une heure montres, horloges et cadrans dans la nuit de samedi à dimanche, afin de revenir à l’heure normale.

C’est ainsi qu’à 2 h, dans la nuit de samedi à dimanche, il sera en réalité 1 h. Cette mesure est en vigueur depuis l’adoption au Québec de la Loi sur le temps légal, qui visait à garder l’harmonie temporelle avec les États américains voisins.

Les services de sécurité incendie à travers le Québec rappellent qu’à l’occasion de ce changement d’heure, c’est aussi le moment de vérifier le bon fonctionnement des avertisseurs de fumée des habitations et d’en remplacer les piles.

Samedi, notamment à Montréal, des agents du Service de sécurité incendie seront présents dans plusieurs rues de la ville afin de rappeler aux citoyens l’importance d’avoir un avertisseur en bon fonctionnement.

http://fr.canoe.ca/

Une heure de moins pour dormir dimanche matin (Québec 2015)


Et nous y voilà !! Au Québec, nous changeons l’heure la nuit de samedi à dimanche, soit le 8 mars 2015. Et on profite pour changer les piles du détecteur de fumée. Je ne sais pas pour vous, mais cette année, me réveiller à la noirceur, me pèse plus qu’avant et l’idée que le lever du jour va retarder d’heure dimanche ouf !!! Mais bon, ce n’est que pour un temps, au moins, on profitera plus de la lumière du jour en soirée
Nuage

 

Une heure de moins pour dormir dimanche matin (Québec 2015)

 

Photo :  iStockphoto

C’est le temps de l’année ou l’on passe à l’heure avancée, ce qui signifie qu’on dormira une heure de moins dans la nuit de samedi à dimanche. À 2 h, les montres et les horloges devront être avancées d’une heure, puisqu’il sera en réalité 3 h.

Ce changement s’applique à tout le Canada à l’exception de :

  • certains secteurs de la Colombie-Britannique;
  • la Saskatchewan;
  • l’île Southampton au Nunavut.

 

Le bon côté du changement printanier, c’est que les jours rallongent, et que l’été approche. Le mauvais, c’est qu’on perd une heure de sommeil. Chaque personne réagit différemment à ce changement dans ses habitudes nocturnes.

Pour certains, ce changement se fera sans encombre, alors que d’autres prendront quelques jours pour retrouver leurs repères.

Puisque la lumière du matin est bénéfique pour la majorité des gens, certaines personnes auront de la difficulté à se lever pendant quelques jours. Elles seront donc plus fatiguées. Cette période de l’année a généralement un impact sur le nombre d’accidents de la route et certains problèmes de santé, comme le nombre d’infarctus qui augmente.

Pour que cette transition se fasse sans incident, les spécialistes conseillent de décaler un peu les horaires les jours précédant le changement d’heure.

On avance ou on recule?
Chaque année, c’est toujours la même question qui revient : gagne-t-on ou perd-on une heure de sommeil lors des changements d’heure? Petit truc pour s’en souvenir : on avance vers le printemps et on recule face à l’hiver!

Conseils pour les adultes

  • Décalez l’horaire de vos repas et l’heure de vos réveils d’une dizaine de minutes.
  • Couchez-vous une heure plus tôt qu’à l’accoutumée le soir du changement. L’heure du réveil semblera similaire à l’ancien horaire de lever.
  • Évitez de prendre des stimulants comme le café après 15 h.

    Conseils pour les enfants

    • Changez l’horaire graduellement. Si vous aimez faire des plans, vous pouvez aider votre enfant à s’adapter à la nouvelle heure en déplaçant progressivement son horaire. Commencez à modifier l’horaire de jour de votre enfant plus tôt de 15 minutes. À compter du jeudi précédent, donnez-lui son repas 15 minutes plus tôt, et faites de même avec les siestes et le moment du coucher. Ensuite, répétez le lendemain. Si vous préférez attendre après le changement d’heure, optez pour le même programme, mais à partir du lundi matin.

    • Si vous ne planifiez pas de période de préparation pour votre enfant, réveillez-le à la nouvelle heure qui correspond à son réveil habituel dès dimanche. Assurez-vous que les activités régulières et les siestes suivent également le nouvel horaire.

    • Réduisez les stimulants. Environ une heure avant le sommeil, baissez l’éclairage, fermez les rideaux et évitez qu’il utilise des appareils électroniques.

    • Exposez votre enfant à la lumière du jour dès le matin. Cela l’aidera à mettre à jour son horloge biologique et cela lui permettra de s’ajuster à la nouvelle heure.

    • Relaxez et soyez patient. Certains enfants réagissent mieux que d’autres à cette période. Le pire qu’il puisse arriver, c’est que vous perdiez une heure de sommeil pendant quelques jours!

        Le changement de l’heure en bref

        • Ce serait en 1784 que Benjamin Franklin, physicien et diplomate américain, aurait suggéré de décaler les heures aux changements de saison afin d’économiser de l’énergie.

        • L’Allemagne a été le premier pays à appliquer la règle, en 1916, suivie des Anglais la même année. La France emboîte le pas un peu plus tard, mais le changement d’heure a été annulé sous l’occupation allemande. Il a été réinstauré en 1976.

        • Au Canada, le changement d’heure a été uniformisé en mars 1963.

        • Le changement d’heure existe dans plus de 70 pays; les pays tropicaux ne sont pas compris, car le soleil est présent plus longtemps dans les pays qui se trouvent près de l’équateur. En revanche, les pays de l’hémisphère nord et de l’hémisphère sud ont recours au changement d’heure. Les pays procèdent encore au changement à des dates souvent différentes.

          Vos avertisseurs de fumée

          À chaque changement d’heure, les services de protection contre les incendies demandent à la population de vérifier le bon fonctionnement des avertisseurs de fumée et de remplacer les piles, si nécessaire.

          Les pompiers rappellent qu’un avertisseur de fumée fonctionnel permet de sauver des vies. Ils soulignent aussi que les avertisseurs de fumée doivent être remplacés tous les 10 ans. S’ils sont endommagés, poussiéreux ou qu’ils n’émettent plus de signal après le remplacement de la pile, ils doivent également être changés.

          Ce sont les propriétaires d’immeubles qui doivent fournir un avertisseur de fumée à leurs locataires, mais il revient à ces derniers de changer la pile, au besoin.

          Le saviez-vous?

          Depuis 2007, les États-Unis et le Canada effectuent au même moment le passage à l’heure d’été le deuxième dimanche de mars, et le retour à l’heure d’hiver le premier dimanche de novembre, à 2 heures HE.

          http://ici.radio-canada.ca/

          Changement d’heure au printemps 2014 au Québec: dans la nuit du 8 au 9 mars, on avance l’heure!


          On se prépare à faire perdre une heure de sommeil en fin de semaine au Québec. Certains vont trouver cela plus difficile surtout s’il travaille, mais pour la majorité, ce sera lundi que le levé du corps sera ardu
          Nuage

           

          Changement d’heure au printemps 2014 au Québec: dans la nuit du 8 au 9 mars, on avance l’heure!

           

          Dans la nuit du 8 au 9 mars, on avance l’heure. À deux heures du matin, il sera donc trois heures. Ce sera également l’occasion de vérifier les piles des détecteurs de fumée.

          Quand change-t-on l’heure au Québec ce printemps?

          Le passage à l’heure avancée (ou heure d’été) au Québec aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche, du 8 au 9 mars 2014. Cela signifie que l’on devra avancer d’une heure.

          À quel moment doit-on avancer l’heure?

          Le passage à l’heure avancée se fait à 2 h du matin. À ce moment-là, il sera donc 3 h. Et les bars fermeront plus tôt…

          Pourquoi change-t-on d’heure?

          L’heure d’hiver consiste à repasser à l’heure qui avait cours avant le passage à l’heure d’été, en retranchant soixante minutes à l’heure légale au début de la période hivernale. L’heure d’été permettrait d’effectuer des économies d’énergie en réduisant les besoins d’éclairage. Des inconvénients sont toutefois montrés du doigt, comme les troubles du sommeil et la plus grande consommation de la climatisation/chauffage qui compenserait négativement ce gain d’énergie.

          Petite histoire

          En 1784, Benjamin Franklin suggère l’idée de décaler les heures aux changements de saisons afin d’économiser de l’énergie. L’Allemagne est le premier pays, le 30 avril 1916, à appliquer concrètement ce changement d’heure. Les Anglais suivent rapidement, le 21 mai 1916. En 1942, un décret instaurant l’heure avancée est adopté dans tout le Canada… décret qui sera abrogé en 1945, le changement d’heure sera alors repris de manière indépendante par les municipalités avant d’être uniformisé le 12 mars 1963.

          En 2006, le Canada a suivi les États-Unis qui ont opté pour un prolongement des heures d’été de quatre semaines.

          À présent, plus de 70 pays participent à ce décalage horaire…

          http://quebec.huffingtonpost.ca/

          Comment se prémunir du « blues de l’hiver »


          On sent bien que l’hiver veut s’installer, les journées plus froides et plus courtes, qu’il faut se donner des raisons pour aller prendre l’air. C’est encore plus important en cette saison de se mettre en forme, de bien se nourrir et prendre du soleil
          Nuage

           

          Comment se prémunir du « blues de l’hiver »

           

          Chaque année, avec le changement de l’heure et les journées plus courtes, vous avez le moral à plat et vous êtes irritable? Vous avez l’énergie en berne et des rages de sucre? Vous souffrez peut-être d’un trouble affectif saisonnier (TAS), ce qu’on surnomme le « blues de l’hiver ».

          Si c’est le cas, vous n’êtes pas seul à en souffrir, car, d’après l’Association canadienne pour la santé mentale, on estime qu’entre 2% et 3% des Canadiens seraient atteints d’un trouble grave et 15% éprouveraient des symptômes moins sévères.

          Bien qu’identifié depuis bientôt 30 ans, la source exacte de ce mal est encore inconnue. Il semblerait que l’exposition à la lumière aurait en fait un impact aigu sur le cerveau émotionnel des personnes atteintes d’un TAS. L’hormone du sommeil, ou mélatonine, serait aussi en jeu.

          Quoi qu’il en soit, les spécialistes s’accordent pour recommander aux patients d’avoir une bonne hygiène de vie, ce qui passe par l’exercice quotidien, de préférence à l’extérieur et en pleine lumière. Il faudrait s’exposer à la lumière du soleil pendant une trentaine de minutes par jour. Faute de soleil, on peut s’exposer à une lampe à lumière bleue, spécialement conçue pour la luminothérapie.

          On recommande aussi une alimentation équilibrée, riche en oméga 3 et en vitamine D.

          http://www.soscuisine.com

          Retour à l’heure normale en fin de semaine


          Le Canada et États-Unis reculent leur montre en fin de semaine, mais qui a eu l’idée, pourquoi qu’officiellement on change a 2 heures et non à minuit  et pourquoi que c’est au début novembre et non en octobre comme avant ? Qu’est-ce qu’on fait avec 1 heure de plus dans notre journée ?
          Nuage

           

          Retour à l’heure normale en fin de semaine

           

          Une horloge 

          Photo :  iStockphoto

          Le retour à l’heure normale se produit cette année dans la nuit du 2 au 3 novembre. Ainsi, à 2 h du matin, il faudra reculer l’horloge d’une heure. Si ce changement apporte plus de luminosité le matin, il signifie également que la lumière disparaîtra plus rapidement à la fin de l’après-midi.

          Le saviez-vous?

          • L’idée est née en 1784, où Benjamin Franklin suggère de décaler les heures aux changements de saisons afin d’économiser de l’énergie.
          • C’est en 1918 que le Canada décide d’ajouter des heures d’ensoleillement à la période estivale, mais la loi sera mainte fois retirée pour être finalement rétablie pour de bon.
          • À partir de mars 1966, le changement se fait à 2 h du matin plutôt qu’à minuit et une minute à travers le Canada (sauf certaines régions de la Saskatchewan) et les États-Unis afin d’éviter des confusions, notamment pour les dates de naissance.
          • Depuis mars 2007 au Québec et dans plusieurs provinces, on avance les horloges d’une heure le deuxième dimanche de mars (au lieu du premier dimanche d’avril), et on les recule d’une heure le premier dimanche de novembre (au lieu du dernier dimanche d’octobre). Cette pratique a pour but d’arrimer nos conventions horaires sur celles adoptées aux États-Unis en 2005.

          Si le passage à l’heure normale perturbe moins l’organisme que le passage à l’heure d’été qui prive le corps de 60 précieuses minutes de sommeil, ce changement de routine ne se fait quand même pas sans bousculer un peu l’organisme dont le cycle circadien se trouve perturbé.

          « Lorsque nous passons plus de temps au lit, notre corps perçoit que nous avons besoin de moins de sommeil par la suite. Les insomniaques déclenchent ainsi un cercle vicieux. »— Colleen Carney, Laboratoire sur le sommeil et la dépression de l’Université Ryerson

          La déprime hivernale

          Les périodes d’obscurité prolongées peuvent entraîner des effets dépressifs pour plusieurs personnes.

          La neige recouvre une résidence de Winnipeg, le 15 avril 2013. Photo :  Claudine Richard

          C’est que le corps humain est réglé sur un rythme bien précis pour fonctionner de façon optimale. Par exemple, les heures de début et de fin de sommeil, sa durée, et les horaires des repas représentent des repères importants pour l’organisme.

          Le changement d’heure vient donc désorganiser les habitudes du corps, particulièrement les heures de coucher et de lever, considérées comme le paramètre le plus important de notre horloge biologique.

          En les modifiant, le sommeil risque de perdre de sa qualité, ce qui peut causer :

          • une plus grande fatigue;
          • une concentration plus difficile;
          • une moins grande motivation au travail;
          • un appétit différent;
          • de l’irritabilité et des troubles de l’humeur.

          Les enfants et les aînés, qui ont le plus besoin de repères temporels, seraient les plus fragiles face à ce décalage deux fois par an.

          Les personnes qui éprouvent des troubles de l’humeur ou des baisses d’énergie importantes doivent consulter, un médecin.

          Comme c’est le cas à tous les changements d’heure, l’Association des chefs en sécurité incendie du Québec incite la population à vérifier le bon fonctionnement des avertisseurs de fumée et à changer les piles si nécessaire.

          Que faire avec une heure en plus?
          Un sondage Angus Reid a demandé à des Canadiens ce qu’ils aimeraient faire de ces 60 minutes supplémentaires :

          • 50 % des Canadiens utiliseront cette heure supplémentaire pour rattraper le sommeil perdu
          • 15 % en profiteront pour réaliser des activités personnelles ou s’adonner à un passe-temps
          • 14 % passeront plus de temps en famille ou avec des amis
          • 7 % consacreront cette heure aux tâches ménagères et aux emplettes
          • 4 % rattraperont du temps au travail
          • 4 % feront de l’exercice
          • 1 % profiteront de cette heure pour faire du bénévolat

          http://www.radio-canada.ca

          Les problèmes liés au retour à l’heure normale


          La fin de semaine du 3 novembre, on change d’heure au Québec. Nous allons gagner une heure de sommeil dimanche matin.Alors que les Français ce fut cette nuit Mais, même en ayant une journée de 25 heures, cela peut affecter notre routine en égratignant nos humeurs et surtout que cela signifie vraiment que nous entrons dans la période hivernale …
          Nuage

           

          Les problèmes liés au retour à l’heure normale

           

          Photo Fotolia

          Changer d’heure peut sembler banal, mais peut véritablement affecter le système de certains individus de tous âges.

          C’est déjà le retour de ce moment où chaque personne effectuera presque simultanément un même geste simple, mais fort important : changer d’heure.

          C’est dimanche prochain (3 novembre) à 3 :00 AM, donc dans la nuit de samedi à dimanche, que nous devrons revenir à l’heure dite « normale », et ainsi reculer de 60 minutes horloges et cadrans.

          Mais selon Top Santé, plusieurs problèmes liés à ce changement peuvent survenir, peu importe l’âge.

          Les enfants peuvent sembler de moins bonne humeur le matin, par exemple, ce simple changement d’une heure pouvant affecter leur cycle de sommeil et leur « routine » biologique.

          Mais le phénomène peut également attaquer les parents et les adultes, dont certains disent ressentir une certaine fatigue, une déprime ou encore une baisse de régime au travail suivant le retour à l’heure normale.

          Qu’on parle ici d’effet placebo ou de déprime hivernale, puisque ce changement d’heure annonce bel et bien l’arrivée de l’hiver, il ne faut jamais prendre nos symptômes et nos humeurs à la légère, croient les spécialistes.

          On suggère plutôt de vaquer à nos occupations à notre rythme, d’éviter le stress et de ne pas hésiter à consulter, ne serait-ce qu’une fois, si les troubles de l’humeur ou les baisses d’énergie deviennent soudainement trop importantes.

          http://sante.canoe.ca/

          Heure avancée de l’Est On change l’heure la fin de semaine prochaine


          N’oubliez pas qu’en fin de semaine au Québec, (en France, c’est le 31 mars) on change l’heure, il fera clair plus tard .. signe que la saison estival arrive a grand pas … En attendant mieux vaut se préparer pour aller quelques minutes plus tôt pour que le matin de dimanche .. nous n’ayons pas l’air de zombie
          Nuage

           

          Heure avancée de l’Est

          On change l’heure la fin de semaine prochaine

           

          On change l'heure la fin de semaine prochaine

          Crédit photo : archives Agence QMI

          Agence QMI

          Cette année, le passage à l’heure avancée de l’Est aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche prochain, à 2h du matin. À ce moment précis, montres et horloges devront être avancées d’une heure.

          Les bars, brasseries, tavernes et restaurants devront cesser la vente d’alcool au moment du changement d’heure puisqu’à 2h, heure normale, il sera en fait 3h, heure avancée.

          Ces soixante minutes d’exploitation perdues seront toutefois récupérées par les établissements à l’automne, au moment de revenir à l’heure normale de l’Est.

          http://tvanouvelles.ca