Un champ de patates datant de 3800 ans découvert au Canada


Les Premières Nations du Canada, il y a près de 4 000 ans savaient déjà travailler la terre pour cultiver l’ancêtre de la pomme de terre.
Nuage

 

Un champ de patates datant de 3800 ans découvert au Canada

 

Des restes de pomme de terre découverts sur la côte pacifique du Canada sont la « première preuve » que les populations autochtones d’Amérique du Nord cultivaient déjà des potagers il y a presque quatre millénaires.

Le champ de tubercules, découvert sur les terres ancestrales de la tribu Katzie, devenues aujourd’hui la Colombie-Britannique, est la « première preuve » de jardinage par les tribus de chasseurs-cueilleurs de la région pendant cette période, selon une étude publiée dans l’édition de décembre du journal Science Advances.

Les auteurs de cette étude, menée par Tanja Hoffmann et des archéologues de l’Université Simon Fraser, ont conclu que les populations autochtones de la région du nord-ouest Pacifique avaient aménagé des zones marécageuses pour augmenter la production de ces plantes alimentaires sauvages.

La tribu locale a vraisemblablement installé des pierres pour délimiter la culture et favoriser la pousse des wapatos, l’équivalent des pommes de terre d’aujourd’hui. Les chercheurs ont également découvert 150 fragments d’outils durcis par le feu sur le site d’excavation, qu’ils pensent être le bout de bâtons servant à travailler la terre.

L’équivalent antique de la pomme de terre, qui poussait entre octobre et février, était pour les tribus autochtones une importante source de féculents pendant les mois d’hiver. Les fouilles ont mis au jour 3768 wapatos, également appelées « patates indiennes ».

« Les restes que nous avons retrouvés étaient brun foncé ou noircis, et bien que seule la surface extérieure ait survécu sur la plupart des spécimens, certains contenaient également de la pulpe à l’intérieur », mentionne l’étude.

http://quebec.huffingtonpost.ca/

Le saviez-vous ► Expression : A tout bout de champ


Une expression bien connu et encore très utilisé aujourd’hui, alors que son origine a probablement fait surface sur une terre de labour
Nuage

 

A tout bout de champ

 

 

 

A chaque instant.
Sans cesse.

Vous êtes un paysan d’autrefois.
Ce matin, il fait un temps à rester au lit, mais vous devez impérativement labourer votre grand champ, derrière la ferme.

Très tôt, vous harnachez votre cheval de trait (ou vos boeufs) et lui accrochez votre charrue munie de son soc.

Vous vous placez ensuite dans un coin choisi de votre champ et commencez le labourage parallèlement à une bordure du terrain.

Arrivé au bout, vous faites demi-tour en vous décalant un peu et repartez en sens inverse.

Le champ est très long. Il a beau faire froid, vous avez quand même la sueur qui perle à grosses gouttes à votre front.

Une fois arrivé à l’extrémité (celle dont vous êtes initialement parti), vous refaites demi-tour et recommencez.

Et ainsi de suite, jusqu’à ce que vous ayez parcouru l’intégralité de votre terrain, du nord au sud et d’est en ouest.

Vous venez ainsi d’effectuer votre tâche par des actions très répétitives, avec des demi-tours à tous les bouts de votre champ. Et c’est très probablement suite à ce travail que, dans votre tête ou dans celle d’un de vos congénères, cette expression a germé.

Au XIVe siècle, elle se disait « à chascun bout de champ », au XVIe, c’était « à tous bouts de champ » et au XVIIe, « à chaque bout de champ ».

C’est simplement une métaphore dont le sens a glissé du spatial (le terrain labouré sur toute sa surface avec des allers-retours incessants) au temporel (l’action répétée sans cesse ou l’évènement survenant à tous moments).

http://www.expressio.fr

Printemps


Les oiseaux d’ailleurs sont venu chanter le printemps, les fleurs se préparent pour se faire belle, les arbres dans un élan se laisse bourgeonner, oui le printemps est bel et bien installer … pour préparer les milles et une nouveautés de l’été
Nuage

 

Printemps

 

© Jean-Francois Mathieu

 

© Christelle Milesi

 

© Janine Emery

© Franck Chazot

© Christian Pajany

© Pierre Quentin

© Malou Troel

© Alain Hubert


© Olivier Pascal

© Isabelle Taras

© Claude Renouf

© Antoine Audrouhin

 

© Stéphanie Archambault


© Micheline Chiffelle

© Jean Louis Guianvarch

© James Lamour

© Guillaume Berthon

http://www.linternaute.com