Nouveaux records de chaleur en vue au Québec


Oui, il fait chaud pour septembre. Personnellement, je n’ai jamais vu des chaleurs aussi accablantes à cette période de l’année. Tellement que dans certains secteurs, les travailleurs comme ceux de la construction ont fini plus tôt aujourd’hui et probablement demain
Nuage

 

Nouveaux records de chaleur en vue au Québec

 

Des maximums de près de 30 degrés Celsius... (Photo Edouard Plante-Fréchette, archives La Presse)

Des maximums de près de 30 degrés Celsius et un facteur humidex de 40 devraient être atteints durant le jour dans les régions du sud-ouest et du centre du Québec jusqu’à mercredi.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

 

La Presse Canadienne

D’autres records de chaleur sont attendus au cours de la journée de lundi en Ontario et au Québec.

Des avertissements de chaleur accablante ont été diffusés par Environnement Canada pour certains secteurs situés dans le sud de deux provinces. Le mercure et l’humidité continuent d’y grimper au-delà des normales saisonnières.

Des maximums de près de 30 degrés Celsius et un facteur humidex de 40 devraient être atteints durant le jour dans les régions du sud-ouest et du centre du Québec jusqu’à mercredi. Le mercure grimpera donc bien au-delà des normales saisonnières, qui sont de 15 à 18 degrés le jour et de 5 à 8 degrés la nuit.

Le météorologue Alexandre Parent, d’Environnement Canada, a précisé que le mercure avait atteint de nouveaux sommets dimanche à Montréal, Sherbrooke et Val-d’Or, notamment. Il a ajouté que d’autres records de chaleur devraient être établis lundi et mardi dans de nombreux secteurs du sud du Québec. Le retour aux normales de saison devrait s’effectuer à partir de jeudi.

L’Ontario n’est pas en reste avec des températures atteignant de 30 à 33 degrés le jour. Un front froid devrait cependant traverser le sud de l’Ontario au cours de la journée de mercredi, ce qui fera baisser la température.

Environnement Canada souligne que la chaleur extrême touche tout le monde. Les risques sont cependant plus grands pour les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes souffrant de maladies chroniques et celles qui travaillent ou font de l’exercice à l’extérieur.

http://www.lapresse.ca/

Australie : pourquoi 5000 cadavres de chauves-souris sont-ils tombés du ciel ?


Pendant qu’ici le temps est plus froid, en Australie, c’est une chaleur accablante qui a fait un hécatombe parmi les chauves-souris. C’est un drame, car elles sont importantes dans l’écosystème. Cependant, les bébés qui sont encore en vie, sont récupérés pour recevoir des soins
Nuage

 

Australie : pourquoi 5000 cadavres de chauves-souris sont-ils tombés du ciel ?

 

Photo : CAPTURE D’ÉCRAN TWITTER – DEE HARTIN

Les rues de Casino, à 600 km au nord-est de Sidney, sont devenues noires depuis samedi. Le sol de la petite ville australienne est jonché de plus de 5000 cadavres de roussettes, une race de chauve-souris. Une mort soudaine et massive provoquée par une hausse inhabituelle des températures, qui sont montées jusqu’à 44 degrés ce week-end.

Une odeur insupportable

Les résidents de ce quartier calme ont assisté à un spectacle désolant.

« Les chauves-souris n’étaient pas seulement partout où je regardais au sol, mais aussi suspendues dans les arbres, mortes. Beaucoup de petits s’attachaient au cadavre de leur mère. J’ai été affligé de voir une telle perte massive de la vie », a témoigné Dee Hartin, l’auteur de la photo, au Huffington Post UK.

Si certaines zones sont désormais inaccessibles, c’est surtout l’odeur qui est devenue insupportable. La chaleur ne favorise pas une décomposition discrète des carcasses. Une opération de déblaiement a été lancée.

Sauvetage des bébés

Quant aux bébés encore en vie, les membres de WIRES, une association de sauvetage des animaux, s’activent pour les secourir. Chacun doit être réhydraté et pris en charge individuellement.

En revanche, le directeur du conseil de la vallée de Richmond, John Walker, a déconseillé à la population de s’approcher de la zone :

« Les gens ne devraient pas essayer d’aider les chauves-souris vivantes eux-mêmes car elles pourraient transmettre le lyssavirus en mordant ou en griffant », a-t-il précisé au Daily Telegraph.

L’urgence est en tout cas notable. Les roussettes sont essentielles au maintien des forêts. Elles dispersent en effet les graines et profitent à la pollinisation des fleurs.

 

http://www.metronews.fr/

Des records de chaleur etablis dans plusieurs villes du Québec


Il fait chaud au Québec, de quoi a suer a grosses gouttes, imaginez les animaux avec leur fourrure, j’ai chaud pour mes chats. Le peu de pluie qu’ils annoncent sera  insuffisant pour nos rivières, atténuer les risques de feu .. et il serait temps de faire attention a l’eau potable pour ne pas la gaspiller dehors
Nuage

 

Des records de chaleur établis dans plusieurs villes du Québec

 

À Montréal, un record de chaleur pour un 14 juillet a été battu, alors qu’une température de 33,3 degrés Celsius a été enregistrée à l’aéroport Trudeau, éclipsant l’ancienne marque de 32,8 degrés atteinte il y a exactement 60 ans.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

La Presse Canadienne
Montréal

La vague du chaleur qui pèse sur le Québec a mené à des records de température dans au moins trois villes de la province, samedi, incluant Montréal.

Selon Julie Deshaies, météorologue à Environnement Canada, le sud de la province a été particulièrement touché par la hausse du mercure, dans une région s’étendant jusque vers la Vieille capitale.

À Montréal, un record de chaleur pour un 14 juillet a été battu, alors qu’une température de 33,3 degrés Celsius a été enregistrée à l’aéroport Trudeau, éclipsant l’ancienne marque de 32,8 degrés atteinte il y a exactement 60 ans.

La ville de Sherbrooke a elle aussi connu une température record, avec 32,2 degrés Celsius en cours de journée, fracassant l’ancien maximum de 30,4 de 2006. Shawinigan, enfin, a dépassé par un degré un record remontant à 1943.

Au dire de Mme Deshaies, Trois-Rivières aurait également battu un record de chaleur, mais puisque la station de vérification y est plus près du fleuve, les températures sont toujours un peu plus fraîches.

Cette vague chaleur nous vient des États-Unis et devrait se poursuivre jusqu’à mercredi prochain.

Mme Deshaies parle toutefois de l’arrivée d’un front froid dimanche, «avec des nuages de plus en plus présents au courant de la journée, mais un taux d’humidité qui demeure le même». Les mêmes régions devraient être touchées.

Environnement Canada a émis samedi un avertissement de chaleur accablante pour plusieurs régions du Québec.

«Disons que c’est le même système, c’est un grand anticyclone qui perdure sur la Nouvelle-Angleterre et sur nous. Nous n’avons droit à une humidité importante que depuis quelques jours seulement», a dit Mme Deshaies.

Selon Mme Deshaies, le front froid qui doit se pointer dimanche provoquait déjà des orages dans le nord de l’Ontario, avant de descendre vers le sud du Québec. En fin d’après-midi, dimanche, les villes de ce secteur de la province pourraient donc être touchées par des orages violents, mais dispersés, ne laissant tomber que peu de pluie.

«Dès la journée de mardi, un peu plus de chaleur devrait revenir, avant qu’un front froid ne ramène des températures de saison mercredi», a dit Mme Deshaies, qui parle de températures normales pour la saison estivale.

De son côté, l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal ne lancera son plan d’urgence que si elle entrevoit une canicule, ce qui n’est pas encore le cas.

Une canicule implique trois jours à plus de 33 degrés Celcius et deux nuits au-dessus de 20 degrés.

Les directions de santé publique invitent la population à veiller sur les personnes vulnérables, c’est-à-dire les personnes âgées, les malades chroniques, les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et les jeunes enfants.

http://www.lapresse.ca