Le Saviez-Vous ► Votre cerveau en 15 chiffres clés


Le cerveau est une vraie machine très perfectionné et qui fonctionne avec une étonnante capacité.
Nuage

 

Votre cerveau en 15 chiffres clés

 

Par Janlou Chaput, Futura

 

Êtes-vous incollable sur le cerveau ? Indispensable à la vie humaine, il fait partie des organes alimentés en priorité en oxygène. Le cerveau nous permet de percevoir notre environnement, de réfléchir, de commander des mouvements, de stocker des informations ou d’éprouver des émotions. Alors que la semaine du cerveau touche à sa fin, révisons ensemble ses caractéristiques : poids, nombre de neurones, vitesse de l’influx nerveux… Voici quelques-uns des secrets de notre encéphale.

La nature ne s’y est pas trompée. Derrière une boîte crânienne lourdement solidifiée se trouve le processeur de nombreux organismes animaux : le cerveau. D’aspect et de forme très différents selon les espèces, il joue le rôle de chef d’orchestre, recevant toutes les informations sensorielles, centralisant les souvenirs et générant les actions. On dit aussi de lui qu’il a fait l’Homme, qui est devenu l’espèce qui règne sur la planète grâce à son potentiel intellectuel. Voici en quelques chiffres l’étendue de ses caractéristiques.

302

Le cerveau ne se limite pas aux gros animaux. Exemple : le ver microscopique Caenorhabditis elegans, long d’environ un millimètre, possède également des neurones spécialisés dans les sensations, la rétention d’informations et l’action. Ils sont même très précisément 302 dans ce qui est inéluctablement l’un des plus petits cerveaux du monde. À titre comparatif, les insectes en ont approximativement un million.

7,8

À l’autre extrême : le grand cachalot. Figurant parmi les animaux les plus imposants de la planète, cette baleine à dents est dotée du plus gros cerveau du règne animal, dépassant même celui de la baleine bleue du fait de sa tête hypertrophiée. Il pèse environ 7,8 kg. Il est tellement gigantesque qu’on n’a pas encore pu estimer le nombre de neurones.

86 milliards

Parmi les têtes les plus remplies : celle de l’Homme moderne. Les premières estimations considéraient qu’il y avait approximativement 100 milliards de neurones dans le cerveau humain. Mais une étude plus récente semble trouver ce nombre un peu trop rond. Les effectifs ont été revus à la baisse. Nous disposerions en moyenne d’environ 86 milliards de neurones au meilleur de notre forme.

1,5

Tant de cellules, auxquelles il faut rajouter les cellules gliales (des cellules nourricières de soutien) qui représentent chez l’homme un poids moyen de 1,5 kg. Chez la femme, le cerveau est un peu plus léger : aux alentours de 1,3 kg. Ce qui ne le rend pas moins efficace : il se pourrait même que la machine tourne légèrement plus vite chez la gent féminine.

250.000

Ces milliards de neurones n’apparaissent pas spontanément. Il faut les fabriquer par des divisions cellulaires successives. Notre organisme fabrique son cerveau au taux le plus élevé entre le troisième et le septième mois de la grossesse. À plein régime, il génère environ 250.000 neurones par minute.

Les neurones sont interconnectés par des synapses, qui leur permettent d’échanger les informations. © Benedict Campbell, Wellcome Images, Flickr, cc by nc nd 2.0

Les neurones sont interconnectés par des synapses, qui leur permettent d’échanger les informations. © Benedict Campbell, Wellcome Images, Flickr, cc by nc nd 2.0

85.000

À titre de comparaison, on perd chaque jour environ 85.000 neurones du néocortex, soit l’équivalent de 31 millions par an. Ou de quasiment un par seconde.

70

Ce nombre très important de cellules neurales synthétisées est limité par le taux de disparition. Les neurones peuvent vivre des décennies, mais s’ils ne sont pas utilisés, ils disparaissent. Ce phénomène s’observe également avec l’âge. Ainsi, à 80 ans, le cerveau ne représente plus que 70 % de ce qu’il était aux alentours de 20 ou 25 ans.

10.000 milliards

Tous ces neurones forment un vaste réseau interconnecté. Dans 1 cm3 de cerveau humain, on dénombre pas moins de 10.000 milliards de synapses, ou connexions nerveuses.

120

L’information nerveuse doit transiter de neurones en neurones. Dans les fibres nerveuses les plus larges, elle circule jusqu’à 120 m/s, soit 430 km/h. Une vraie autoroute de l’information.

180.000

Pour gagner en vitesse, les fibres nerveuses sont recouvertes d’une gaine isolante appelée myéline. Si l’on mettait bout à bout toutes ces fibres myélinisées, on obtiendrait un segment long de 150.000 à 180.000 km selon les estimations. De quoi faire quatre fois le tour de la Terre

20

Le cerveau représente environ 2 % du poids total d’un Homme. Mais par le rôle central qu’il occupe, il consomme 20 % de l’énergie totale. Un véritable gourmand qui a un fort appétit de sang

41

Le cerveau se compose de quatre lobes au niveau de la couche supérieure appelée cortex. À lui tout seul, le lobe frontal représente 41 % de ce cortex. Les lobes temporaux, pariétaux et occipitaux comptent respectivement pour 22, 19 et 18 %.

12

Le système nerveux central au sens strict se compose de l’encéphale (cerveau, tronc cérébral et cervelet) et de la moelle épinière, desquels part un réseau de nerfs. Douze paires sont directement reliées au cerveau : les nerfs crâniens.

150

Le cerveau doit son volume à environ 1.400 cm3 de cerveau… et 300 ml de liquide : 150 ml de sang, et 150 ml de liquide cérébrospinal dans lequel cerveau et moelle épinière baignent.

7,33

Très majoritairement composé d’eau (99 %), le liquide cérébrospinal comporte aussi des protéines, du glucose, et des ions inorganiques, comme les ions sodium, potassium, calcium, magnésium ou chlorure. Le tout lui confère un pH de 7,33.

https://www.futura-sciences.com/

Des médecins ont trouvé un second cerveau en train de grandir dans la tumeur d’une patiente


Il y a des cas médicaux vraiment bizarre. Une tumeur bénigne d’un ovaire, un tératome est une tumeur connue en médecine. Il arrive que ce tératome contienne des cheveux, du cartilage, etc. Mais rare, un cervelet prêt pour être fonctionnel. Ce qui peut entraîner des problèmes de personnalités
Nuage

 

Des médecins ont trouvé un second cerveau en train de grandir dans la tumeur d’une patiente

 

Brain | Afiller via Wikimédia CC License by

Brain | Afiller via Wikimédia CC License by

Repéré par Vincent Manilève

Cela peut parfois causer des changements de la personnalité.

Lors d’une opération, des chirurgiens japonais ont fait une étonnante découverte en retirant l’appendice d’une jeune femme de 16 ans.

La revue New Scientist explique sur son site, en reprenant une étude parue dans la revue Neuropathology, qu’une «tumeur contenant un cerveau miniature était en train de grandir dans un ovaire» de la patiente. «Une analyse plus détaillée ayant révélé qu’il s’agissait d’une plus petite version d’un cervelet, qui se trouve habituellement sous les deux hémisphères du cerveau. Une masse sur un côté ressemblait à une tige, la structure qui lie d’habitude la moelle épinière.»

Le cerveau miniature était si développé qu’il pouvait même envoyer des impulsions électriques entre les neurones, comme un cerveau normal.

Tératomes

On appelle ces tumeurs particulières, mais bénignes, des tératomes, un mot provenant du grec et signifiant «tumeur monstre». Il faut savoir qu’un cinquième des tumeurs ovariennes contiennent des tissus étrangers, notamment des cheveux, des dents, du cartilage, de la graisse ou du muscle. Il est en revanche très rare de trouver des tumeurs formant des structures similaires à un cerveau.

«Les éléments neuraux similaires à ceux du système central nerveux sont souvent trouvés dans les tératomes ovariens, mais les structures ressemblant au cerveau adulte sont rares», a expliqué à la revue Angelique Riepsamen, de l’université de South Wales en Australie. 

Il faut savoir aussi que, dans ce genre de situations extrêmement rares, de nombreux rapports on montré que les femmes porteuses de ce genre de tératomes ovariens peuvent souffrir de changements de la personnalité, de confusion, d’agitation, de pensées paranoïaques, ou même de pertes de mémoire.

«Certains de ces symptômes neurologiques peuvent surgir quand le système immunitaire reconnaît les cellules du cerveau dans l’ovaire comme étrangères et lance une attaque, écrit New Scientist, parce que les cellules dans le vrai cerveau de la femme peuvent finir par être également attaquées, ce qui entraîne une inflammation.» 

La jeune fille, qui heureusement n’avait aucun symptôme, n’a pas eu de complications après le retrait de la tumeur.

http://www.slate.fr/

Une femme de 24 ans découvre qu’il lui manque tout le cervelet


Un cas rare a été observé en Chine sur une jeune femme qui se plaignait de certains maux. L’absence du cervelet donne aux scientifiques une occasion de mieux comprendre comment le cerveau peut s’adapter alors que cette partie du cerveau contrôle la motricité, l’équilibre,  la coordination …
Nuage

 

Une femme de 24 ans découvre qu’il lui manque tout le cervelet

 

En fait, il est possible de vivre avec un bout de cerveau en moins.

L’histoire est tellement fascinante qu’elle a réussi à mettre hors ligne ce 11 septembre le site New Scientist qui la rapporte.

Se plaignant de nausée et de vertiges, une jeune femme de 24 ans s’est présentée à un hôpital de la province de Shandong, en Chine. Des maux banals que les médecins, après un scanner, associent immédiatement à une cause qui l’est beaucoup moins: dans la tête de la jeune femme, il n’y a absolument aucune trace… de son cervelet.

Comme son nom l’indique, le cervelet est un petit bout du cerveau (d’ailleurs, il vient du latin «cerebellum», «petit cerveau»). Situé à l’arrière du crâne, sorte de petit coussinet en dessous des deux hémisphères, «il ne représente, écrit New Scientist, que 10% du volume total cérébral».

Mais ne vous laissez pas tromper par sa modeste taille: le cervelet est petit, mais costaud. Et contient, poursuit le site d’actualités scientifiques, «50% des neurones»!

Cerebellum.gif, Anatomography website maintained by Life Science Databases (LSDB) | Wikimedia licence cc by sa

Sa fonction et tout aussi importante: central dans la motricité, l’équilibre et la coordination des gestes, le cervelet aurait aussi un rôle déterminant dans l’apprentissage du langage. A ce titre, il n’est donc pas étonnant que cette femme de 24 ans ait témoigné auprès de ses médecins, qui ont exposé son cas fin août dans la revue Brain, de difficultés pour marcher et parler. Comme le détaille New Scientist:

«[…] Sa mère a affirmé qu’elle n’avait pas marché jusqu’à l’âge de 7 ans, et que son langage n’est devenu intelligible qu’à partir de 6 ans.»

Des difficultés dont la jeune femme n’a jamais vraiment réussi à se débarrasser, notamment au niveau de sa prononciation.

«Sa voix tremble, ses mots ne sont pas articulés et les docteurs décrivent ses intonations comme « dures »», raconte site I Fucking love science.

Extrait du scanner réalisé par les médecins de l’hopital chinois. A l’arrière du crâne, l’absence du cervelet est clairement visible. | Brain

Des difficultés handicapantes, mais qui semblent néanmoins bien mineures face à leur origine, l’absence donc, de cervelet.

«Seuls 8 cas vivants [similaires] ont été rapportés avant cette étude», peut-on lire dans l’article paru dans Brain, ici cité par The Daily Dot.

La plupart du temps, les personnes souffrant de cette anomalie exceptionelle «meurent jeunes et le problème n’est alors découvert qu’au moment de l’autopsie», expliquent encore les neurochirurgiens de cet hôpital chinois, repris par New Scientist.

Or cette jeune femme a passé la vingtaine, est mariée, et a même eu une petite fille, écrit The Daily Dot.

Sans surprise donc, son histoire passionne la communauté scientifique. Comme le confie au New Scientist Mario Manto, qui étudie les désordres liés au cervelet à l’université de Bruxelles:

«Ces cas rares sont intéressants pour comprendre comment le circuit cérébral travaille et compense l’absence de certaines parties.»

Cette incroyable capacité du cerveau à s’adapter, encore appelée neuroplasticité, est par exemple à l’origine du développement d’une excellente faculté auditive chez les aveugles. Comme le résume io9:

«Coupez le nerf optique de quelqu’un, et les neurones consacrés à la vision seront cooptés par les neurones associés à d’autres fonctions cognitives.»

http://www.slate.fr/

Saviez-vous ► 8 PARTIES DU CORPS QUI SONT PLUS JEUNES QU’ON NE LE CROIT


Nous vieillissons tous, année après année et, c’est notre corps qui nous donnent les signes que nous avançons en âge. Mais curieusement, le corps malgré ces signes ne vieillit pas nécessairement à la même vitesse que nous … Durant les belles années, plusieurs parties de notre corps se régénèrent a des temps différents pour décliner tranquillement …

Nuage

8 PARTIES DU CORPS QUI SONT PLUS JEUNES QU’ON NE LE CROIT

Bien des parties de votre corps, de vos papilles gustatives à vos sourcils, se renouvellent à un rythme nettement plus rapide que celui qui vous fait avancer en âge.

Avec la collaboration de Lauren Gelman de Long Life Prescription

1. Vos papilles gustatives ont dix jours

.

Petites mais travaillant dur, les 10 000 papilles gustatives du corps sont munies de poils microscopiques, ou microvillosités, qui transmettent au cerveau diverses informations sur les aliments ingérés, par exemple que la crème glacée est sucrée et le bretzel, salé. Elles se renouvellent souvent, quoique le processus ralentisse avec l’âge. Ainsi, selon KidsHealth.org, les personnes plus âgées pourraient n’en avoir que 5000, ce qui explique que certains aliments ne leurs paraissent plus aussi savoureux.

2. Votre peau a deux semaines.

Crédit : iStockphoto/Thinkstock

La couche cornée, qui se trouve à la surface de la peau, agit surtout comme barrière protectrice entre les autres couches plus sensibles et le milieu ambiant, ne laissant traverser que les particules les plus fines. Selon Discovery Health, elle présente des imperfections mineures, par exemple des ridules et des taches. (Et vous qui croyiez que les rides mettaient plusieurs années à se former !)

3. Vos cils ont deux mois.

Crédit : Hemera/Thinkstock

En plus d’être jolis, les cils jouent un rôle important, ce qui explique que bien des animaux en aient également. Ils protègent l’œil en bloquant la poussière, les saletés et diverses autres particules, et préviennent son dessèchement. Il y en a 150 à 200 sur la paupière supérieure et 75 à 100 sur l’inférieure. Bien que les femmes font tout ce qu’elles peuvent pour donner l’impression que les leurs sont longs et denses, le record Guinness en matière de longueur est en fait détenu par un homme : en décembre 2007, Stuart Muller enregistrait une longueur de 6,8 cm.

4. Vos globules rouges ont quatre mois.

Crédit: iStockphoto/Thinkstock

Selon l’institut Franklin, une seule goutte de sang renferme des millions de ces cellules actives qui transportent l’oxygène et éliminent les déchets des autres cellules. Leur fonction est absolument vitale. Le fer favorise ce processus, d’où l’importance d’en obtenir suffisamment de ses aliments. (Il est présent tout particulièrement dans la viande rouge, le poisson, la volaille, l’œuf et les légumineuses.)

5. Vos cellules hépatiques ont environ un an (entre 300 et 500 jours).

Crédit: iStockphoto/Thinkstock

Selon WebMd, le foie, cet organe dépuratif par excellence, a pour rôles de filtrer le sang en provenance du tractus digestif avant de le libérer dans le reste de l’organisme, de métaboliser les médicaments et de détoxiquer les substances chimiques. Voilà une lourde charge pour cet organe de 1,35 kg situé à droite de l’estomac : rien d’étonnant à ce qu’il doive régénérer ses cellules plus ou moins chaque année.

6. Vos os ont dix ans.

Crédit: iStockphoto/Thinkstock

Malgré la force et la robustesse apparentes des os, les cellules qui les composent se renouvellent constamment, produisant un squelette entièrement nouveau tous les dix ans, selon WebMd. La densité osseuse atteint son maximum au début de la vingtaine pour diminuer ensuite. L’ostéoporose, maladie grave qui se manifeste par une perte de masse osseuse, se produit quand ces cellules se régénèrent plus lentement qu’elles ne meurent.

7. Les cellules des muscles de votre cage thoracique ont environ 15 ans (plus précisément 15,1).

 

Crédit : Ingram Publishing/Thinkstock

La cage thoracique protège les organes vitaux tels que le cœur et les poumons. Elle est à son tour soutenue par des ligaments et des muscles. Ces derniers, les muscles intercostaux, sont constamment à l’œuvre, permettant d’accroître et de décroître le volume de la cage thoracique durant la respiration.

8. Votre cervelet a trois ans de moins que vous.

Crédit: iStockphoto/Thinkstock

Cette partie du cerveau qui est située à l’arrière et dans le bas de la tête, à proximité du tronc cérébral, régule les fonctions motrices et l’équilibre. Selon le Health Science Center de l’université du Texas à Houston, bien qu’il ne compte que pour 10% du volume du cerveau, il possède plus de 50% de ses neurones. Malgré le fait que ce soit l’une des premières parties de l’organisme à se développer chez les bébés, il vieillit lentement. Son rôle consiste essentiellement à préserver l’équilibre et la posture, à assurer la coordination des mouvements volontaires, l’apprentissage de nouvelles compétences motrices (par exemple, le geste de frapper une balle ou, chez les bébés, n’importe quel mouvement), et d’autres fonctions cognitives, notamment le langage.

http://selection.readersdigest.ca