Saisie de bonbons au cannabis en forme d’oursons


Les jujubes aux cannabis reviennent encore. Il semble que ces bonbons ne fussent destinés pour cueillette des enfants, mais il est préférable de bien surveiller la récolte par les parents et de bannir certaines friandises. Me semble qu’il a assez de moyen pour consommer les dogues, que ces gens devraient éviter que ce soit dans des bonbons que les enfants aiment
Nuage

 

Saisie de bonbons au cannabis en forme d’oursons

 

La Sûreté du Québec a récemment intercepté une... (Photo d'archives)

A

La Sûreté du Québec a récemment intercepté une livraison de jujubes recelant des drogues dans un véhicule.

PHOTO D’ARCHIVES

 

La Presse Canadienne

À l’approche de l’Halloween, les autorités dans le nord du Québec mettent la population en garde contre des oursons en gélatine contenant du cannabis.

La Sûreté du Québec a récemment intercepté une livraison de ces jujubes recélant des drogues dans un véhicule en direction d’une des communautés cries du territoire Eeyou Istchee Baie-James.

Le corps de police local et le conseil de la santé ont signalé dans un communiqué conjoint que ces friandises contenaient du THC, une substance que l’on retrouve dans le cannabis.

Les autorités disent ignorer la quantité de drogue dans chaque jujube, mais elles soulèvent un risque d’empoisonnement.

Un porte-parole de la Sûreté a confirmé la récente saisie, mais a précisé que l’enquête montre que les bonbons ne sont pas destinés à être distribués le soir de l’Halloween.

Le sergent Daniel Thibaudeau invite tout de même les parents à vérifier avec soin ce que reçoivent leurs enfants.

http://www.lapresse.ca/

Cannabis : il augmente les risques de schizophrénie


Certains prônent le cannabis devrait être légal, alors qu’il n’y a pas d’effets positifs a long terme. Ceux-là, devraient réfléchir aux conséquences que  ces drogues auraient sur les adolescents qui seront les adultes de demain
Nuage

 

Cannabis : il augmente les risques de schizophrénie

 

fumeur_cannabis
© Photodisc

Les ados qui fument du cannabis auraient plus de risques de souffrir de maladies mentales et de développer une forme de schizophrénie à l’âge adulte.

Au printemps dernier, une étude canadienne  montrait que la consommation de cannabis chez les adultes était souvent liée à l’apparition de troubles mentaux comme la dépression, l’anxiété ou les troubles bipolaires. Une nouvelle étude, américaine cette fois, vient la corroborer en montrant que les adolescents exposés au cannabis ont plus de risques de développer à l’âge adulte des troubles mentaux, comme la schizophrénie, que ceux qui n’en ont jamais consommé.

« Certains adolescents ont une prédisposition génétique aux maladies mentales. Chez ces ados, la consommation de cannabis est particulièrement dangereuse car elle est l’élément qui déclenche la maladie » explique le DrAsaf Keller, de l’Ecole de médecine du Maryland, qui a dirigé cette étude.

Pour ces recherches, le Dr Keller a exposé des jeunes souris pendant 20 jours à de la marijuana, avant de les sevrer. Mais il s’est aperçu qu’une fois adultes, le cerveau des souris était toujours endommagé et qu’elles souffraient de troubles mentaux divers.

« L’adolescence est la période la plus critique pour la consommation de cannabis. C’est à cet âge que les effets sur le cerveau sont les plus importants, et ces effets seront irréversibles à l’âge adulte » ajoute le scientifique.

Un risque qui s’ajoute à la liste déjà longue des effets nocifs provoqués par l’usage de cannabis : risque accru d’accident vasculaire cérébral, de cancer du poumon, ou encore état dépressif.

http://www.topsante.com/